After, tome 1
  • Éditeur: Hugo et Compagnie
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2755617330
  • Tags: roman, jeune adulte, roman d'amour, roman érotique, sexualité,

Télécharger le livre After, tome 1 gratuitement en français gratuitement

Tessa est une jeune femme ambitieuse, déterminée et réservée qui contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui qui aime sa mère, celui qui ne fera pas de vaguesSon avenir est prêt : une bonne éducation, un bon travail, un mariage heureux... Mais c'était avant que je la pousse dans la chambre. C'est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, perforé, avec un "p... avec un accent anglais ! "Il est grossier, provocateur et cruel, bref, c'est le type le plus haineux que Tessa ait jamais rencontré. Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle... Cet homme ingérable, de caractère sombre, l'éloigne constamment, mais en elle naît une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque... Initiation, sexe, jalousie, mensonges, entre Tessa et Hardin, est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ? L'écriture rythmique d'Anna Todd rendra tous ses lecteurs accros. "Anna Todd est le phénomène le plus important de sa génération" COSMO U.S. "Le phénomène littéraire du web ! "N.Y. TEMPS.

Anna Todd

Anna Todd

Nationalité : Etats-Unis Né à : Ohio, 20 mars 1989 Biographie : Anna Renee Todd (née en 1989) a grandi en Ohio dans une famille très pauvre. Elle est l'auteur des cinq romans érotiques "After", "After We Collided", "After We Felled", "After We Fell", "After We Fell", "After We Rise" et "After Ever Happy". Anna Todd a épousé un soldat à l'âge de 18 ans. Puis il a commencé à écrire pour surmonter l'ennui des bases militaires. A l'origine, il a imaginé une fanfiction avec le chanteur du groupe One Direction comme personnage principal. Basé sur un smartphone et publié dans Wattpad, son histoire est un grand succès et sera publié dans quatre livres (produits par Hugo & Cie). Les droits de l'œuvre, pour une adaptation cinématographique, ont été acquis par Paramount Pictures. En octobre 2015, il est officiellement annoncé que les producteurs Adam Shankman (The Last Song) et Jennifer Gibgot (17 ans) vont produire l'adaptation cinématographique d'After. Je vis actuellement au Texas + Voir plusSource : Ajouter des informations

Critiques

23-07-2019

Une romance très addictive, c'est difficile de lâcher le livre une fois qu'on l'a commencé. Tout semble si différent pour Tessa et Hardin que nous nous sommes rapidement attachés à ces deux personnages. Tout au long de son histoire, nous traversons tant de sentiments, d'émotions que nous nous retrouvons aussi perdus que Tessa. Cependant, comme elle, nous espérons que son histoire avec Hardin marchera. Il y a beaucoup de suspense dans cette romance et nous nous posons beaucoup de questions. En conclusion, c'est un très bon roman d'amour avec tout ce que cela implique, à savoir querelles, réconciliations, scènes érotiques,...

22-07-2019

C'est quoi, ce livre ? Il devrait être interdit de jouer avec les émotions des lecteurs comme ça. Au moment où j'écris cette chronique, je viens de fermer le livre en tournant les dernières pages qui m'ont brisé le cœur. J'ai l'impression d'être tombé d'un avion ou d'être tombé dans le vide pendant plusieurs heures... Theresa/Tessa Young est une jeune fille qui a tout pour elle, 18 ans, belle, intelligente et qui contrôle sa vie à la seconde. Elle a un petit ami nommé Noah, gentil, très élégant et les deux envisagent de mettre fin à leur vie ensemble. Tessa devrait poursuivre ses études supérieures à la Washington State University. Sa mère et son petit ami l'ont accompagnée dans sa chambre d'université où elle a rencontré Steph, une jeune femme très intelligente avec un look très spécial. Les yeux de Tessa s'arrêteront sur Hardin Scott, un jeune homme très beau et charismatique, mais avec un très mauvais caractère. Ils se haïront tous les deux, parce qu'ils s'opposeront l'un à l'autre. Tessa va essayer de se lier d'amitié avec Hardin, parce qu'elle est sous son charme, mais comment peuvent-ils réussir à être amis alors qu'ils sont très différents ? Hardin pourra-t-il contrôler leur caractère et ne sera-t-il plus désagréable pour Tessa ? Depuis le début, on veut secouer Tessa. Elle est très coincée, elle s'habille comme une nonne pour cacher ses formes féminines. Elle vit dans un conte de fées et se trompe elle-même. Heureusement et malheureusement, lorsqu'elle a rencontré Hardin, elle est devenue une jeune femme attirante et sûre d'elle. C'est dur pour nous tous de la part de la canaille et du gars qu'on veut haïr. Il aime pincer là où ça fait mal et jouer avec les points faibles des autres. J'ai eu de la compassion pour Tessa plusieurs fois, mais je me disais souvent : Es-tu aveugle, ma pauvre fille ou quoi ? Sérieusement, ce n'est pas pour toi. Cependant, Hardin réussit toujours à nous rendre le cerveau et le cœur. Il est facile de comprendre qu'il ne contrôle pas ses émotions et qu'il réprime la colère en lui. L'écriture d'Anna Todd est si fluide que vous pouvez tourner les pages facilement et vous ne voulez pas aller dormir ou travailler (oui, j'étais dans cet état). Honnêtement, pendant la journée, je n'ai pensé qu'à une seule chose : m'immerger dans cette histoire folle. Il est vrai qu'il y a beaucoup de similitudes avec la saga Fifty Shades of Grey d'E.L. James, mais honnêtement, même si c'est souvent le même schéma entre le couple : bagarre, baiser, bagarre, sexe, bagarre, bagarre, amour... nous ne pouvons que devenir accro et confirmer que c'est une dépendance... Le partenaire de Tessa et Hardin nous dérange, nous fait les aimer, nous fait les haïr, nous fait les haïr, nous fait les haïr, nous fait pleurer avec eux, nous fait rire avec eux, nous rire avec eux, mais nous les aimons encore et encore. Je me suis vraiment attaché à ces deux personnages complètement opposés, mais complémentaires. Et on parle de cette fin ou pas ? Non, mais sérieusement, c'est inhumain de finir un tel volume. Mon cœur est brisé et j'ai l'impression qu'un train lui a roulé dessus ! Heureusement pour moi, j'ai senti que cette saga allait me plaire et j'ai les autres volumes à portée de main. Je dois avouer que j'ai du mal à ne pas lire le deuxième volume immédiatement, car j'ai beaucoup de livres à lire, mais je crois sincèrement que je vais le lire en parallèle avec d'autres lectures, car je ne peux résister au désir de me plonger dans cette histoire qui a été pour moi un véritable coup de cœur. Un conseil : si vous lisez le premier volume APRÈS, vous devrez avoir le deuxième volume à côté.

21-07-2019

Alors c'est certainement LE livre de ce début 2015. Un grand battage médiatique dans les Fifty Shadows of Grey, plus de 180 000 tirages prévus pour le lancement. En d'autres termes, c'est juste le livre du moment. Mais c'est aussi le livre qui divise beaucoup sur la blogosphère. Vous devez comprendre. A l'origine, After n'était qu'une fanfiction sur l'un des membres de One-Direction, Harry (si comme moi vous avez plus de 15 ans et n'êtes pas intéressé par ce groupe, Google est votre ami). De plus, nous assistons à l'apparition des publications de ces fanfictions qui atteignent leur apogée : par exemple, les fameuses Fifty Shades, à l'origine dans Twilight. Pour certains, After n'est absolument rien de révolutionnaire et ne mérite pas tout ce bruit médiatique. Pour d'autres, le texte a été tellement remanié qu'il n'a plus ce petit détail qui le rendait si exceptionnel. Et enfin, il y a les derniers, qui se sont retrouvés totalement absorbés dans cette histoire sans vraiment savoir pourquoi. Et je suis l'un d'entre eux. Le discours est basique : Tessa est un peu coincée, une grosse tête pleine d'ambitions, et en couple avec le même petit ami depuis qu'elle a 16 ans, Noah, avec qui elle projette déjà dans le futur. Tessa arrive donc à l'université, où elle découvrira la vie sans les limitations de la mère, les après-midi des étudiants et les étudiants eux-mêmes. À commencer par son collègue dans le salon, une jeune rousse aux cheveux roux et tatouée, et ses amis, dont Hardin. Hardin, le stéréotype du mauvais garçon tourmenté par un passé si triste qu'il nous arrache les yeux, et sur lequel la pauvre Tessa va se casser sans vraiment comprendre comment. Le début de ma lecture était très accrocheur. J'adore l'environnement collégial, alors je me suis tout de suite trouvé emballé dans ce livre. Cependant, les personnages m'ont trop souvent dérangé. Tessa, tout d'abord. Il a un côté naïf qui aurait pu être sympa, mais ça suffit. Si je dois résumer, Tessa pleure, elle pleure beaucoup, elle pleure trop. Vous êtes indécis, vous n'êtes pas sûr de ce que vous voulez : la sécurité de votre relation avec Noah ? ou l'épice qui vous donnerait une relation avec Hardin, sans vraiment savoir où elle vous mènerait ? Je dois admettre que j'étais très contrarié au début. Et puis, petit à petit, j'ai commencé à la comprendre et à m'attacher à cette petite fille, à ses rêves, à ses ambitions et à sa volonté de les poursuivre malgré sa relation avec Hardin. Quant à Hardin... Oui, mais quel est son nom ? Je n'ai jamais vu un nom aussi horrible pour un héros, mais les auteurs sont souvent audacieux. Mais alors je ne l'ai pas compris, et dans ma tête je ne pouvais pas le prononcer une seule fois quand je l'ai lu. Et puis lui, avec un vrai visage qui claque, aussi horrible que possible, je ne l'ai pas vraiment embrassé. Le moindre de ses actes m'a mis en colère, égoïste, pas gentil pour deux cents, et la fin ne l'a pas ramené à mon estime, loin de là. Cependant, malgré son caractère pourri et haineux, il voulait lire son histoire et la comprendre, voir son évolution avec Tessa. Nous nous sommes rapidement retrouvés plongés dans un schéma très répétitif : Tessa et Hardin s'aiment d'un amour parfait. Hardin met le bazar. Après beaucoup de cris et de larmes (surtout dans la maison de Tessa), ils se sont séparés. Hardin s'excuse Tessa et Hardin s'aiment d'un amour parfait... Et ainsi de suite jusqu'à 90 des 97 chapitres. Et pourtant, c'est la dualité de ce roman, c'est que je l'aimais autant que je le détestais. Parce que même si les héros sont trop joyeux, pleurnichards et insupportables, même si le schéma est répétitif, l'histoire est tout simplement addictive. Parce que Tessa et Hardin deviennent enfin attachants malgré les dégâts qu'ils se font l'un à l'autre. Et parce que nous voulons savoir jusqu'où cette histoire, tour à tour toxique et magnifique, vous mènera. Il était donc impossible de reposer ce roman et ses 600 pages avant la fin, les chapitres se sont succédés sans que je m'ennuie, et j'en demandais toujours plus. Jusqu'à ce qu'il nous reste une fin que je n'ai pas vue venir et qui m'a laissé le cul en l'air. Bref, oui, ce livre n'est pas vraiment révolutionnaire, et pourtant... Je peux comprendre l'émotion autour d'elle parce qu'ils viennent de me baiser aussi. Ce n'est pas le prochain Prix Goncourt, c'est sûr, mais c'est un livre qui nous donne beaucoup de plaisir à sa lecture, sans autre vocation. Je l'aimais autant que je le détestais, et ce serait vraiment dommage de le manquer. Surtout parce que Hugo Román nous promet un rythme de publication qui ne nous fera pas attendre : le deuxième volume est annoncé en librairie pour le 5 février 2015.

20-07-2019

Quand je ferme ce livre, je suis complètement choqué. Je tremble et je pleure. La fin est complètement écrasante. J'aurai beaucoup de mal à exprimer mon opinion, comme c'est trop souvent le cas lorsque je suis vraiment touché ou bouleversé par ma lecture, mais je ne peux pas écrire mes critiques rapidement, alors je peux vraiment dire tout ce qui compte pour moi. Je dois avouer que je ne m'y attendais pas quand j'ai tenu le livre dans ma main. C'était trop médiatique et c'est pour ça que j'ai eu peur. Peur de ne pas ressentir les émotions que j'ai vues dans les publicités. Je vais essayer de ne pas parler de l'histoire, ça va être très compliqué. Parce que toutes mes émotions qui ressortent vraiment dix fois à la fin de ce livre sont revenues et sont devenues de plus en plus intenses à mesure que je lis. J'aimerais commencer par un point qui, je le sais peut-être, est vraiment douloureux et insupportable. Ce jeu du chat et de la souris est vraiment, vraiment trop présent. Je peux comprendre que cela peut devenir presque ennuyeux, j'ai pensé au début de l'histoire que seul ce jeu me ferait détester complètement le livre, car il peut apporter un vrai brouillon et un côté remplissage des pages. Mais, curieusement, ce n'était pas du tout le cas, et pourtant il est très prononcé dans ce livre. Mais l'auteur a ajouté des touches qui apportent une évolution à notre histoire et une évolution à nos personnages. Il est important de savoir que Tessa et Hardin sont le contraire en tout. Donc, bien sûr, nous espérons que c'est complètement explosif. Mais je n'ai pas tenu compte du fait que l'auteur ferait du mal à ses personnages, ce qui rend les personnages très attachants, alors je parle pour moi. Plus nous avancions dans le livre, plus je m'attachais à eux. D'être blessé par ce qui leur est arrivé. Mais aussi à cause de ce qu'ils vivent dans le présent. Nous avons vraiment l'impression qu'ils sont faits l'un pour l'autre, mais nous les voyons tous les deux se détruire mutuellement d'une manière vraiment effrayante. Et puis il y a ses moments magiques qui nous font oublier tout cela, ces moments de pur bonheur qui ont domestiqué le cœur de mon petit et l'ont fait sauter de joie. Je suis complètement émerveillé par le stylo d'Anna, la façon dont elle m'a ensorcelé. Mais c'est surtout la façon dont j'ai vécu cette histoire, voir maintenant, après la fermeture, comment cela m'a peut-être affecté pendant ma lecture, c'est magique, bien qu'à ce moment-là je l'ai un peu maudite, puisque je n'avais pas prévu de lire la seconde pour le moment. Je vais vraiment avoir l'impression de me répéter, mais je pense que j'ai besoin d'exprimer tout cela pour que les gens comprennent ce que j'ai ressenti, bien qu'il soit préférable de le lire pour comprendre son intensité. Je ne parlerais pas d'histoire parce qu'il faut la découvrir. Mais ce que vous devez vraiment garder à l'esprit lorsque vous commencez ce livre, c'est que oui, hyperrepétitif est le côté que je vous aime et vous laisser. Mais l'auteur n'a cessé de relancer son histoire, avec des personnages plus énigmatiques entre eux qui nous permettent d'oublier complètement ce côté ou ce fond répétitif. Même quand on a l'impression que tout va bien se passer, parce qu'on voit la fin approcher, l'auteur a la capacité de vous embrouiller et de vous contrarier, et ce fut le cas pour moi. Comme j'ai dû le dire un peu plus tôt, nous avons deux protagonistes, bien que nous n'ayons que le point de vue de Tessa, ce que je regrette, mais finalement pas tant parce que je suis très heureux de découvrir Hardin en même temps qu'elle. Nous les regardons vraiment évoluer, je dirais même que nous voyons l'influence que chacun a sur l'autre. Et j'aime les considérer comme les bandages de l'autre. Bref, une fin comme je les déteste, mais comment je finis par les aimer. Un gros caillou qui est arrivé très vite, que je n'ai pas eu de mal à dévorer et que j'ai hâte de dévorer le suivant. Et voir l'évolution de l'histoire. En conclusion, si vous n'avez pas compris, c'est un coup de cœur. Mais un énorme. Les personnages principaux sont très bien, torturés et tout ce qui va avec, parce que je les aime beaucoup. Une histoire avec un jeu quelque peu répétitif, mais l'auteur savait parfaitement comment me faire oublier ce côté, en relançant constamment l'histoire. Je ne m'ennuyais pas vraiment, au contraire, ils m'ont tenu sur le bord de mon siège tout au long de la lecture. J'insiste encore une fois sur les émotions importantes que j'ai ressenties pendant ma lecture, ce à quoi je ne m'attendais vraiment pas. Je ne suis pas vraiment sorti indemne de ce livre et en lire un autre après cela va être très difficile. C'est vraiment sur ma peau, c'est vraiment bizarre que je ressente ça. C'est vraiment dur pour moi de quitter cet univers, surtout avec cette fin. Mais je reviendrais très vite pour continuer mon aventure, en espérant que le reste soit tout aussi bon ou même meilleur. Il ne me reste qu'une seule chose de toi, tu dois la lire.

Anna Todd

Hugo et Compagnie

Fondée en 2005 par Hugues de Saint Vincent autour de documents, de titres sportifs ou encore d'humour, Hugo et Compagnie mise sur la fanfiction de Twilight : Beautiful Bastards, avec 150 000 exemplaires imprimés. C'est avec la série After d'Anna Todd et la création du label New Romance que la compagnie réussit avec un large public.