Chaque soir à 11 heures
  • Éditeur: Flammarion
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2081243903
  • Tags: mystère, roman, littérature jeunesse, jeunesse, littérature pour adolescents,

Télécharger le livre Chaque soir à 11 heures gratuitement en français gratuitement

Willa Ayre a été classée dans la catégorie des filles que les garçons ne voient jamais, des petits chats minuscules et caustiques, mais ChillyIago, d'autre part, attire l'attention de tous. C'est le gars dont toutes les lycéennes rêvent. Dès que l'école commence, Iago pose les yeux sur Willa et la choisit, mais à une fête, Willa rencontre l'étrange et sombre Edern. Depuis, sa vie a pris un tournant étrange : de la grande maison noire cachée au fond du cul-de-sac, la jeune fille doit découvrir les secrets, sonder son cœur et prendre une décision...

Malika Ferdjoukh

Malika Ferdjoukh

Nationalité : France Biographie : Malika Ferdjoukh est une romancière française née en Algérie. Ses premiers romans ont été traduits dans une douzaine de langues, dont le japonais, l'allemand, l'espagnol, le coréen et l'italien. Il est membre de l'Association 813 (Association des Amis des Littératures Policières) et de la Société des Auteurs et Compositeurs dramatiques (SACD). Il a étudié à l'école secondaire Rocroy Saint-Léon avant d'étudier à la Sorbonne. Il a écrit les scénarios d'une quarantaine de téléfilms. C'est une fan du cinéma américain classique. Les comédies musicales, le film noir, le western sont ses genres préférés. Il vit entre Paris et la Normandie. Source SOLITIGNOTI Ajouter des informations

Critiques

18-07-2019

Un roman plein de suspense. On s'attend à une simple histoire d'amour, mais c'est bien plus que ça. Au fil des pages, l'intrigue émerge, pour le plus grand plaisir du lecteur !

17-07-2019

Willa, 17 ans, est une lycéenne qui se décrit comme "pas de soulagement". Elle vit avec sa mère, organisatrice d'un concours de beauté, et passe son temps dans un hôtel de luxe, où son amie Fran est la fille du propriétaire. Depuis que le frère de Fran, Iago, y a mis tout son cœur, Willa est sur un nuage. Mais un soir, elle rencontre le mystérieux Edern, qui l'invite à venir jouer de la musique avec sa petite sœur. Puis il rencontre une famille d'originaux qui vivent dans un manoir en ruines et qui semblent vivre dans la terreur permanente. Des événements mystérieux et dangereux s'annoncent... J'adore l'écriture et les histoires de Malika Ferdjoukh ! dès le début, nous sommes entrés dans la vie des personnages comme si nous les connaissions depuis le début et puis, quel talent pour peindre leurs portraits, jamais banal, toujours attachant ! Dans cette histoire, j'ai trouvé quelques-unes des "Four Sisters" (du même auteur), la même musique sauteuse qui raconte l'histoire de la vie avec ses hauts et ses bas, souvent un peu improbable mais en laquelle nous voulons encore croire. Un livre que vous pouvez lire d'un seul coup et qui m'a donné l'impression d'être à nouveau une adolescente !

16-07-2019

Un pavé rose vraiment tentant, une collection qui commence à sentir le succès, l'émotion, sera ravie ! "La mère de Willa, âgée de 17 ans, est responsable de l'organisation des élections tandis que son père s'occupe des amants âgés de 20 ans. Le jour de l'anniversaire de sa meilleure amie Fran, elle rencontre un jeune homme dont les parents sont morts dans des circonstances mystérieuses. Bientôt il découvrira une famille qui cache beaucoup de secrets..." Ce qu'il faut déjà souligner dans ce livre, c'est la fraîcheur de l'héroïne pour la famille délicieusement excentrique (enseigne à l'usine Ferdjuk). C'est aussi le ton de l'intrigue qui va de la place et volontaire à l'obscurité et à la fascination, de la lumière claire aux secrets sombres. C'est cette intertextualité audacieuse qui renforce le sens de l'intimité avec le lecteur. Quel tour de magie que ces détails troublants s'unissent pour former une réalité menaçante, quel scénario que cette vieille maison au passé lourd ! Et ces personnages complexes, surprenants ou absolument charmants comme Marni, qui illumine l'histoire avec ses néologismes et son inventivité épicée ! Sur fond d'amour, rose et doux comme la couverture, ce roman signe l'accord lumineux entre imagination et réalisme, émotion et suspense.

15-07-2019

Wilhelmina, dix-sept ans, a un nom improbable, une mère qui parcourt les régions de France toute l'année pour trouver la nouvelle dame, et un père charmant, sculpteur et sculpteur et collectionneur de "Jennifer" (vous voulez dire une conquête de vingt ans). Malgré la séparation d'avec ses parents, la jeune femme a trouvé un équilibre entre eux, ses camarades de lycée, ses professeurs et sa passion pour le saxophone. Maintenant appelée Willa, elle est superbe dans ses baskets même si elle n'est pas importante, insignifiante, transparente pour les autres. Loin d'être ordinaire, il a ébloui le beau Iago, le frère de Fran, son meilleur ami, qui vient de préparer son anniversaire... Une soirée chic chez ses parents. Willa est ravie d'être avec Fran pour souffler ses dix-sept bougies, mais l'attitude étrange d'Iago, son amant, la surprend et l'inquiète. Pendant que la fête bat son plein, il est seul dans sa chambre. Solo, Willa aussi, fera une rencontre qui changera sa vie et lui donnera une âme supplémentaire. Vous rencontrerez Edern Fils-Albern, un étudiant séduisant et fascinant, calme et enveloppant... Plus Iago s'éloigne, plus Willa se rapproche d'Edern et de sa famille. Orphelin de ses deux parents (tous deux décédés dans des circonstances suspectes), il vit toujours au domicile parental avec son frère aîné Roch et sa fiancée, sa sœur cadette Marni - aveugle et mélomane - et deux domestiques. La demeure décrépite, immense, sombre, rayonne de charme et de charme, comme les aiguilles de l'horloge qui gèlent tous les soirs à 23 heures. les bruits étouffés, les respirations et les égratignures glissent dans les allées, comme si vous respiriez. Alors qu'il entre dans la vie d'Edern et dans cette maison, Willa se précipite dans le passé en secouant ses zones grises. Et évidemment, ça dérange quelqu'un... Romantique, captivant, touchant, tendre, étrange, drôle, dérangeant, excitant et essoufflé, alternativement moderne et baroque, entremêlé de découvertes stylistiques de références littéraires et de jeux de mots, ce roman à la frontière entre la chronique adolescente et le complot policier est tout cela. Quant à Willa, il fait partie de ces personnages qui parviennent à sortir du livre et à vivre longtemps dans la tête du lecteur. Et pour réussir dans ce jeu pratique, Malika Ferdjoukh est une magicienne. Le cirque de la littérature jeunesse.

14-07-2019

J'ai adoré ce roman, à commencer par la pochette qui est très douce, qui ose dire que je suis fou ! Dès les premières pages, j'ai adoré la fluidité des personnages, leur humour et leur délire, il y a aussi la protagoniste Wilhelmina alias willa qui déteste son prénom et crie miraculeusement quand une des amantes de son père, qui a tendance à l'aimer dans la vingtaine, lui trouve ce sobriquet, amoureux d'un garçon aussi beau qu'un riche frère Iago de sa meilleure amie qui ressemble à une fille très excitée et qui est aussi amoureux de son professeur de chimie qui a l'air gay, ajoute à cela une pléthore de camarades de classe et d'amis dont j'ai aimé la personnalité, ce livre et comme une douce acidulée, un épisode de la fille Gilmore et je parle de la première saison ! Puis vient Edern Sons-Alberns, un garçon mystérieux au physique aussi étrange que son apparence invitant à la fête organisée par le meilleur ami de Willa, où il le rencontrera et devinera ce qui sera décisif ce soir pour la suite de l'incroyable histoire, n'est-ce pas ? Edern proposera à Willa d'accompagner sa petite sœur au piano car elle et son saxophoniste, Willa n'acceptera pas tout de suite et sur un coup de tête elle rentre chez elle et découvre un grand personnage Marni, cet adorable enfant est plein de vie et d'imagination, j'étais vraiment en amour avec ce personnage ainsi qu'avec Edern ! J'aime les personnages sombres et je les torture encore plus parce que ça lui semble plus que naturel, ce n'est pas un gars dangereux, mais un gars sensible qui a eu de la malchance toute sa vie et j'aime son apparence, même le surnom que Willa lui donne "les longues jambes de papa" a quelque chose d'étrange, seulement je trouve que ce surnom donne toute sa dimension au personnage qui est Edern un peu "salade de doigt", Je ne sais pas si vous savez ce que je veux dire, mais c'est l'impression que ce surnom m'a donné, à Edern en général, et à Willa en général, comparé à Anthony Perkins dans Psycho et Edward dans Money Hands, que ça me donne une idée assez claire, au moins pour moi ! Parmi les choses que j'ai aimées, ce sont les références, le livre en détresse et m'a fait penser à Twilight et puis penser à vous, mais c'est ce dont il est question dans le reportage et bien, Twilight n'a jamais été de véritables références (au moins pour plusieurs films) et contrairement à Twilight tout ce qui est effectivement mentionné il y a même un groupe mystérieux appelé T.A.T, oui, je vérifiais normalement quand une référence apparaît dans un film ou un livre que j'aimais et j'avais tendance à la vérifier et si je voulais l'obtenir, eh bien dans ce cas, je n'aimais pas le groupe mais bien, c'est toujours un bon point. Pour finir un grand livre, qui traverse plusieurs genres, le côté thriller n'est pas très élaboré, c'est encore une lecture de jeunesse, j'ai adoré les personnages, l'ambiance, c'est un livre dont on est sorti avec un sourire comme on dit et je le recommande à tous ! Je remercie Stephie qui en a fait un livre de voyage et je vous renvoie à la page ici, parce que c'est un livre que j'ai vraiment aimé et je n'ai pas vraiment hésité à choisir le livre, le livre s'est imposé !

13-07-2019

Willa Ayre est une lycéenne ordinaire : une fille de parents séparés, une de celles qui passent inaperçues. Cependant, elle a une relation avec Iago, le frère aîné du meilleur ami de Fran. Mais lorsqu'il se rend à la somptueuse fête d'anniversaire de Fran, il découvre un lagon très lointain qui, dans les prochains jours, deviendra de plus en plus distant, comme s'il avait quelque chose - ou quelqu'un - à cacher. De plus, il rencontre Edern dans cette célébration, un enfant très mystérieux dont les parents sont morts dans des circonstances étranges. Elle s'approchera graduellement de lui, se mettant en danger. Willa rencontrera ses proches, son monde, et découvrira les secrets qui marquent sa vie. Tout cela sans oublier ses cours, ses parents, ses amis, et cette personne mystérieuse qui semble lui en vouloir de sa vie... Les personnages sont tous plus intéressants que les autres. Tout d'abord, il y a Willa, qui respire la joie de vivre et est impatiente de percer les secrets qui l'entourent. Prêt à prendre des risques, son cœur bat tôt pour Edern, qui n'est ni trop beau ni trop laid. Ses parents sont séparés, et nous pouvons voir qu'elle est très attachée aux deux, qu'elle essaie de les préserver et espère qu'ils finiront par se remettre ensemble. Ce sont de très bons amis d'elle et de sa meilleure amie, bien que très différents les uns des autres. Edern Fils-Alberne a un lourd secret de famille qu'il essaie de protéger, surtout de la curiosité de sa nouvelle petite amie. Mais il essaiera aussi de la protéger de tout ça. Elle vit avec les anciens employés de son père et avec Marni, sa jeune sœur aveugle et pianiste exceptionnelle. C'est parce qu'Edern demande à Willa, qui est saxophoniste, d'accompagner musicalement sa sœur, qu'ils se rapprochent tous les deux. Marni a un excellent sens de l'humour et c'est avec plaisir que nous découvrons ses jeux de mots, qui nous rappellent les mots dans la valise que Boris Vian appréciait tant. Et puis il y a cette étrange maison de la famille Fils-Alberne, où toutes les pièces sont plus étranges les unes que les autres, et pourquoi cette étrange horloge cesse-t-elle de fonctionner tous les jours à 23 heures ? Quand j'ai commencé ce livre, je ne pensais pas être impliqué dans une telle aventure. Il me semblait que ce serait avant tout une belle histoire d'amour, avec quelques secrets à droite et à gauche. Mais ce livre est bien plus que cela. C'est un mystère, c'est un métier de détective, c'est une romance, c'est une belle histoire d'amitié, c'est un peu fantastique... C'est un mélange intelligent qui vous mènera aux limites d'une histoire incroyable qui vous rattrapera page après page. Chapitre après chapitre, je me sentais de plus en plus attiré par ce livre, ce qui me rendait de plus en plus passionné. Et la fin... Même s'il était tard hier soir, il était impossible de le laisser partir avant la fin. Quand j'ai ouvert ce livre, je n'aurais jamais imaginé qu'une telle histoire se déroulerait sous mes yeux, que je serais si embarqué, que cette histoire me ferait sentir si excité et avec tant de sensations ? Tout est orné d'une écriture très agréable, très fluide et très addictive, car il est difficile de reposer ce livre une fois que vous l'avez dans vos mains. Un grand merci à Malika Ferdjoukh qui m'a fait passer un si bon moment et qui a eu la gentillesse de signer mon exemplaire. Il n'est donc pas surprenant que vous annonciez que Chaque Soir à 11 heures était l'un des favoris et je vous invite à l'obtenir d'urgence.

Malika Ferdjoukh

Flammarion

Depuis 1876 et sa création par Ernest Flammarion, Flammarion Publishing perpétue la démarche de son fondateur en proposant un catalogue varié, axé sur la littérature sous toutes ses formes et l'univers du savoir. Flammarion est également le premier éditeur de livres d'art en France et propose chaque année au public français plus de 500 nouveaux titres dans les domaines de la littérature générale, de la connaissance, des beaux livres, de la pratique et de la médecine.