L'été où je t'ai retrouvé
  • Éditeur: Hachette Jeunesse
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 201328506X
  • Tags: roman, littérature jeunesse, jeunesse, jeune adulte, roman d'amour,

Télécharger le livre L'été où je t'ai retrouvé gratuitement en français gratuitement

Belly avait l'habitude de compter fébrilement les jours avant sa rencontre avec Conrad et Jérémie à la maison de la plage, mais rien n'est plus pareil. Lorsque Jeremiah appelle la fille à l'aide parce que Conrad a disparu, la fille décide de faire tout son possible pour trouver qui était son premier amour... Belly et Jeremiah prennent la route vers le seul endroit où Conrad pouvait se réfugier : la maison de plage... Le ventre ne chasse plus leur tristesseElle les laisse venirAprès tout, elle ne passera plus l'été à la maison de la plageSusannah n'est plus là, Conrad ne donne plus de nouvellesUne nuit, Jeremiah avertit Belly que Conrad a disparu. Le cœur de la jeune femme se remet à battre à toute vitesse : elle monte dans sa voiture et ensemble, sans dire un mot, ils se dirigent vers le même but. Chercher Conrad. Pour trouver la maison sur la plage, le seul endroit où il pouvait se réfugier... "Les personnages de Jenny Han ne sont pas infaillibles : ils sont fascinants, ils vous surprennent, pour le meilleur ou pour le pire. Thecompulsivereader.com.

Jenny Han

Jenny Han

Nationalité : Etats-Unis Né à : Richmond, Virginie, 03/09/1980 Biographie : Jenny Han est l'auteur de romans pour jeunes adultes. Elle est née de parents coréens. Diplômée de l'Université de Caroline du Nord à Chapel Hill avec un BFA, elle a obtenu une maîtrise en création littéraire de la New School of New York en 2006. C'est aussi l'année de la publication de son premier roman "Shug". Après l'obtention de son diplôme, elle a travaillé dans une librairie et une bibliothèque spécialisée dans la littérature pour enfants. En 2009, elle a écrit "The Summer I Turned Pretty", le premier volume d'une trilogie, qui est devenue un best-seller. Les suivants sont "The Summer I Found You" (No Summer Without You, 2010) et "Next Summer" (We'll Always Have Summer, 2011), qui figurent également sur la liste des bestsellers du New York Times. Le film "To All The Boys I've Loved Before", sorti en 2018 sur Netflix, est l'adaptation cinématographique du premier roman de sa trilogie littéraire "Les amours de Lara Jean", publié en 2014. Jenny Han vit à Brooklyn, New York. site officiel : Twitter : Ajouter des informations

Critiques

07-12-2019

Dans le premier volume, l'été où je suis devenue jolie, nous avons découvert Belly, une jeune femme qui, comme chaque été, est partie en vacances chez Cousins avec son frère Steven et sa mère Laurel. Ils se sont installés pour 2 mois dans la maison de vacances de Susannah, la meilleure amie de Laurel et ses deux enfants, Conrad l'aîné et Jin. Rien ne sera plus pareil cet été car Susannah n'est plus là, traînée par le cancer. Elle a laissé un grand vide autour d'elle parce qu'elle était le ciment qui unissait ce petit groupe. Elle aimait Belly comme sa fille, au fait. Tout le monde souffre du mieux qu'il peut. Belly ne sait rien de Conrad dont elle est amoureuse depuis son enfance. Laurel n'est plus qu'un fantôme sur pilote automatique qui gère la succession de Susannah, mais qui passe le même pantalon pendant 10 minutes sans s'en rendre compte. Conrad, qui était à l'université (recrutement d'été depuis la mort de sa mère quand il a dû passer ses examens), s'en débarrasse quelques jours avant son examen de rattrapage. Jérémie, que Belly n'a pas vu depuis les funérailles de Susannah, appelle Belly à la rescousse pour retrouver son frère et l'empêcher de manquer son année universitaire. C'est tout ce que je dis. J'adorais cette suite. Bien sûr, j'ai beaucoup pleuré même si le ton n'était pas larmoyant, mais c'était, Susannah a laissé un trop grand vide qui me rappelait le vide de mon existence. J'aimais sentir ces liens entre les personnages. Nous avons découvert que Laurel et Conrad sont très semblables, par exemple. L'amour de ces deux frères aussi l'un pour l'autre, et puis ce trio d'amour ! Le ventre est toujours, bien sûr, mon personnage préféré, celui qui est entier, dévoré par la passion. Beaucoup d'émotions et de surprises enveloppées de délicatesse. Une histoire très émouvante quel que soit l'âge du lecteur.

06-12-2019

ce volume est plus sombre que le précédent mais tout aussi bon ! cette fois les chapitres alternent le moment présent et les mois précédents ainsi que le point de vue de Belly et Jérémie. un des personnages est mort avant que l'histoire ne commence. Ce volume nous montre comment ils réagissent à cette tragédie et nous ramène à la maison de la plage. la fin est trop frustrante, on veut juste savoir la suite !

05-12-2019

J'avais adoré The Summer When I Became Become Become So Much, et dès que j'ai fini, je voulais commencer à lire The Summer When I Found You. J'aurais pu tenir presque un mois ! D'autant plus que cette lecture me permet de participer à mon nouveau challenge PAL 2013 à Yukaria et au mois blanc du challenge Bookineurs en couleurs à Liyah. J'ai encore passé un bon moment avec Belly, mais c'est vrai que je n'ai pas aimé ce deuxième volume autant que le premier. En fait, je les ai trouvés très différents dans leur construction : dans le premier nous avons vécu en quelque sorte plusieurs étés à la fois, alors qu'ici nous avons vécu un an en quelques jours... J'espérais revivre quelques mois avec Belly et les frères Beck et découvrir ce qui s'était passé pendant l'année, mais certainement pas pour les rencontrer juste pour un week-end. Cela dit, le week-end en question est vraiment très riche en événements ! Cependant, cela m'a vraiment touché. Susannah m'a beaucoup manqué dans ce volume, bien qu'elle soit toujours présente, son absence est encore plus pénible. Il est parfois étrange de s'attacher à un personnage d'un livre... Comme pour le premier volume, j'ai trouvé L'Été quand je vous ai trouvé assez prévisible. Tout au long du livre, nous ressentons ce qui va se passer, tant sur le plan géographique qu'émotionnel... Personnellement, je m'en fichais, car je pense que c'est exactement ce que nous voulions tous lire. L'écriture de Jenny Han est très belle. Elle fait en sorte que ses personnages soient vivants et présents tout au long de son histoire : ce ne sont pas seulement des noms sur un bout de papier, c'est bien plus que cela... Et j'aime surtout le fait que cette histoire ne devienne pas une praline de cul même si elle est encore très jolie : elle a vraiment un côté très réel qui me donne envie d'y croire ? L'été où je t'ai trouvé est une très bonne suite !

04-12-2019

Dans ce volume, j'ai pleuré, ri, vécu des émotions en même temps que les personnages. Je voulais secouer Conrad qui m'a irrité par son comportement, mais je l'ai aussi compris, nous avons tous un comportement différent quand nous faisons face à la mort d'un être cher. Le flash-back nous permet de découvrir ce qui s'est passé au cours de l'année écoulée. L'histoire est intense, émouvante, rafraîchissante et offre une bonne expérience de lecture pendant les vacances. Le dernier chapitre "Quelques années plus tard" nous fait voir qu'il y aura un troisième volume, car cette fin nous laisse affamés. J'ai hâte de lire ce volume 3 pour savoir quel Conrad ou Jeremiah Belly va enfin choisir.

03-12-2019

La vie se fait ainsi, elle est souvent (toujours ?) la meilleure celle qui passe en premier. Susana a été choyée, et c'est un grand vide qu'elle laisse dans la vie de tous. Belly tente d'apprivoiser la douleur de cette seconde mère qu'elle aimait tant, mais aussi la douleur des vacances d'été à Cousins qu'elle ne reverra jamais. Et le deuil de sa relation avec Conrad, qui n'a peut-être jamais vraiment commencé. Mais quand Jin lui demande de l'aide pour retrouver son frère, il doit admettre qu'il ne sera jamais possible de sortir Conrad de son cœur : une station balnéaire peut-elle guérir toutes les blessures ? Même si le premier volume était un vrai coup de cœur, celui-ci... m'a un peu déçu. Non, je m'attendais à une autre fin. Faim/finition/finition, tout recommence ! Bref, une lecture toujours aussi agréable mais avec une ambiance légèrement différente et un résultat surprenant. Toujours une saga préférée pour moi, qui me fait rire, me surprend et m'émeut constamment ! Le premier volume était dédié à remettre tous ces petits gens à leur place et surtout, essayez de nous expliquer ce que sont ces vacances d'été pour Belly et ses amis. Ici, nous découvrons avant tout comment la vie de tous évolue, sans le ciment qui les unit tous : Susannah. Bien que la douleur soit omniprésente, le livre n'est pas lourd et noir, au contraire. Bien que la tristesse fasse partie intégrante de nos personnages, l'auteur ne tombe pas dans l'obscurité. Nous suivons toujours 3 adolescents qui trébuchent et pensent que la volonté seule peut tout arranger. Nous retournons à l'histoire au début du mois de juillet, un an après The Summer I Became Pretty. Nous avions laissé Belly et Conrad au milieu de la découverte d'un nouveau type de relation qui les laissait plutôt indécis. Nous sommes alors projetés des mois plus tard, ayant perdu le départ de Susannah et la fin du bavardage entre nos deux tourtereaux, que se passe-t-il depuis tout ce temps ? Encore une fois, l'auteur ne nous abandonne pas et nous présente cette dernière année en nous faisant revivre les scènes et les événements qui ont marqué nos personnages. J'aime encore cette façon directe et claire de m'immerger dans le passé, ces petits flashbacks sont très intéressants et aident vraiment à comprendre les réactions des personnages dans le présent. Ce qui m'a manqué, c'est que j'étais heureux de découvrir la relation entre Belly et Conrad, que j'avais l'impression d'avoir attendu aussi longtemps que Belly, que je suis entré et bam, rien de plus. La fin. C'est comme si vous étiez sur le point de ramasser le seau de crème glacée à la vanille que vous économisez pour une occasion spéciale et que quelqu'un est venu avant vous... Eh bien, c'est juste une simple frustration de la fleur bleue qui pensait qu'ils étaient faits l'un pour l'autre ! L'atmosphère change beaucoup parce que, certes, on revient à Cousins malgré tout, mais dans des conditions très différentes de celles du volume précédent. Nous ne suivons que Jérémie et Belly, qui sont venus aider Conrad à se relever dans la vie. Ce trio live est vraiment excitant. Nous pensons que Belly essaie de comprendre ce qui s'est mal passé dans sa relation avec Conrad tout en essayant de déterminer si elle devrait définitivement y renoncer. Citation d'ouverture1 Peut-être suis-je venu pour cette raison, pour être sûr. Pour que je puisse lui dire au revoir. Je l'ai regardé en pensant : "Si j'étais assez courageux ou honnête, je lui donnerais le résultat final." Pour qu'il le sache, pour que je le sache et que je ne puisse jamais revenir en arrière. Mais n'ayant ni courage ni honnêteté, je me contentais d'un regard. Je pense qu'il a compris de toute façon. "Je t'ai libéré. Je te ferme mon coeur. Parce que si je ne le fais pas maintenant, je ne le ferai jamais. Et en même temps, Jérémie continue à méditer sur elle et à l'adorer, comme un vrai prince charmant. Ah oui, parce que la grande nouveauté de ce volume est que nous découvrons enfin le point de vue d'un personnage différent de Belly, Jer' ! Pendant quelques chapitres, nous laissons la tête compliquée de la jeune femme glisser dans la tête du jeune homme. Et finalement, je n'ai pas du tout été surpris par ses réactions et ses pensées, c'est exactement le Jérémie que j'avais imaginé ! Bref, ce triangle amoureux est bien établi, assez crédible, et fait toujours allusion à beaucoup de rebondissements, en tout cas je suis totalement d'accord avec lui, et des surprises, il y en a eu ! Surtout à la fin... ouverture du rendez-vous1 Quand Belly était là, il ne me restait plus qu'un souhait : la prendre dans mes bras et l'embrasser comme un fou. Peut-être qu'alors elle oublierait enfin mon stupide frère. Parmi les personnages, bien que nous en apprenions plus sur notre trio, j'aimerais souligner l'intervention de Laurel, la mère de Belly, dans le film

02-12-2019

A la fin du premier volume, nous avions laissé Belly à la maison, mais surtout heureux car Conrad semblait enfin prêt à lui rendre son amour. Malheureusement, mon euphorie et ma joie à la fin du volume 1 ont été éphémères et dès que j'ai lu le résumé du volume 1, j'ai réalisé que les choses ne seraient pas si simples. En fait, la maladie a pris Susana deux mois avant le début du volume et, par conséquent, nous allons pleurer avec nos héros. C'est pourquoi Belly se prépare pour la première fois depuis sa naissance à passer un été loin de la maison sur la plage. Conrad et Belly ne se parlent plus et on peut dire que leur dernière rencontre a été très explosive. Cependant, lorsque Jérémie l'appelle un soir pour lui dire que Conrad a disparu, elle n'hésite pas une seconde et part à sa recherche avec lui. Encore une fois, nous devons faire face à un problème difficile et douloureux, surtout la façon dont les personnages le gèrent. Il me semble que Jenny Han aborde le sujet avec beaucoup de précision et sans jamais tomber dans les clichés. Quiconque a vécu la perte d'un être cher dans sa vie se reconnaîtra inévitablement dans l'un des protagonistes, pour ma part, était Belly. D'autres thèmes, ainsi que des moments de lumière, sont présents ici et je veux dire heureusement que sinon j'aurais pleuré du début à la fin. Les personnages évoluent sous nos yeux et pour ma part j'aimais les voir grandir même si tout n'était pas comme je le voulais. Le ventre est moins naïf, petit à petit... Conrad s'approche encore plus et parfois il peut paraître particulièrement désagréable, surtout avec Belly. Jeremiah a perdu un peu de son insouciance avec elle, au fil des pages, on se rend compte à quel point il est amoureux de Belly et qu'il a tout ce dont il a besoin pour être le petit ami idéal pour elle. Mais le cœur a ses raisons... Je dois quand même vous dire une chose importante : "Team Conrad je suis, team Conrad je vais rester", c'est tout ! Le style de l'auteur est toujours aussi fluide et agréable que d'habitude, on ne voit pas le parchemin de 304 pages et j'aurais aimé encore plus. La narration est toujours à la première personne et les retours en arrière sont très doux, ce qui nous permet de mieux comprendre certaines situations et même de connaître la fin de la fameuse soirée des dernières pages du volume 1. une des nouveautés les plus agréables de cette histoire est que le point de vue de Jin a été ajouté, ce qui nous permet de connaître son ressentiment, bien que quelque peu déçu, je voudrais aussi connaître celui de Conrad. Pour lire mon opinion complète, je vous invite à visiter le blog !

Jenny Han

Hachette Jeunesse

Hachette Jeunesse est spécialisée dans les publications jeunesse. Elle possède plusieurs collections, notamment "Mon premier album Hachette", "La bibliothèque rose", "La bibliothèque verte", "Le livre de poche de la jeunesse".