Lettre à D : Histoire d'un amour
  • Éditeur: Gallimard
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2070358860
  • Tags: récits, roman adulte, roman, autobiographie, biographie,

Télécharger le livre Lettre à D : Histoire d'un amour gratuitement en français gratuitement

"Tu vas avoir quatre-vingt-deux ans, tu as rétréci de six centimètres, tu ne pèses que quarante-cinq kilos et tu es toujours belle, élégante et désirable. Nous vivons ensemble depuis cinquante-huit ans et je t'aime plus que jamaisJe porte encore une fois au creux de ma poitrine un vide dévorant qui ne fait que remplir la chaleur de ton corps contre la mienne" L'auteur du Traitre revient avec cinquante ans de rétrospective sur les années décisives de son histoire Il y avait beaucoup à direParce que ce ne fut pas seulement le sien.

André Gorz

André Gorz

Nationalité : France Né à : Vienne, 9/02/1923 Mort à : Vosnon (Dawn), le 24/09/2007 Biographie : André Gorz, dont le vrai nom est Gerhard Hirsch, puis Gérard Horst est un philosophe et journaliste français. En 1964, il cofonde le Nouvel Observateur sous le pseudonyme de Michel Bosquet. Il est le fils d'un marchand de bois juif, Robert Hirsch, et d'une secrétaire catholique, Marta Starka. Il a grandi dans un contexte antisémite qui a conduit son père à se convertir au catholicisme en 1930. Son fils est maintenant Gerhart Horst. En 1939, sa mère l'envoie dans une institution catholique à Lausanne pour empêcher sa mobilisation dans l'armée allemande. En 1945, il obtient son diplôme d'ingénieur en génie chimique à l'Université de Lausanne. Il a commencé sa vie professionnelle en tant que traducteur de nouvelles américaines pour un éditeur suisse et a publié ses premiers articles dans le magazine d'un mouvement coopératif. En juin 1949, il s'installe à Paris. Son entrée à Paris-Presse en 1951 marque ses débuts dans le journalisme. Il prend le pseudonyme de Michel Bosquet et rencontre un chroniqueur, Jean-Jacques Servan-Schreiber, qui l'engage en 1955 comme journaliste économique pour "L'Express". Signé sous le pseudonyme d'André Gorz, ses deux premiers ouvrages publiés sont "Le Traître" (1958) et "La Morale de l'histoire" (1959). Sa position anti-institutionnelle, anti-structuraliste et anti-autoritaire se reflète dans la ligne qu'il a donnée à la revue "Les Temps modernes" depuis son entrée au comité directeur de la revue Sartre en 1961. En 1964, il quitte "L'Express" avec Serge Lafaurie, Jacques-Laurent Bost, K.S. Karol et Jean Daniel pour fonder "Le Nouvel Observateur". Le début des années 1980 marque sa rupture avec plusieurs courants auxquels il a été lié. D'abord, il a rompu avec le mouvement sartrien. Puis il rompt avec les différentes sensibilités marxistes, répondant à leurs attaques par "Chemins du Paradis" (1983). Il n'était pas d'accord avec les mouvements pacifistes quand, en 1983, il a refusé de s'opposer à l'installation de missiles nucléaires américains en Allemagne de l'Ouest. La même année, il se retire du "Nouvel Observateur". Ses derniers livres, "Miseries of the Present, Wealth of the Possible" (1997) et "The Intangible" (2003), développent une analyse détaillée des derniers développements du capitalisme. Ajouter des informations

Critiques

19-03-2019

Une magnifique et émouvante déclaration d'amour de l'auteur à la femme qui a été son épouse pendant soixante ans. Le philosophe le plus connu pour ses écrits sur le capitalisme et l'écologie politique veut réparer une injustice en 2006. Il traitait sa femme avec une "condescendance désinvolte", la présentait d'une manière défavorable, dépendante de lui quand elle était extravertie, autonome, quand son amour lui permettait de se construire, de se découvrir, d'écrire une œuvre, pourquoi était-elle injuste ? D'abord pour donner une image positive de lui-même, parce que la littérature aime l'esthétique de l'échec et de l'anéantissement, et enfin parce qu'il a admis qu'il n'aimait pas l'aimer, l'amour qui a été vécu dans les années cinquante comme une faiblesse pour un communiste, l'amour comme un symbole du sentiment individuel et petit-bourgeois devant la défense des idées politiques, une construction collective ! le couple se suicide en septembre 2007, son épouse souffrant d'une grave, incurable, pénible et progressive maladie liée à une précédente procédure médicale. "Nous aimerions ne pas survivre à la mort de l'autre. Nous pensons que si, par des moyens impossibles, nous avions une seconde vie, nous voudrions la passer ensemble" est la dernière phrase terriblement prémonitoire du livre.

18-03-2019

Une magnifique, merveilleuse, merveilleuse, merveilleuse, merveilleuse déclaration de l'amour de l'auteur pour sa femme. Il raconte son histoire d'amour de 58 ans depuis le jour de leur rencontre.

17-03-2019

FONDATION totale pour ce livre. Un pur chef-d'œuvre. L'auteur, André Gorz, écrit à son bien-aimé qui souffre d'une maladie grave. Il se reproche dans le livre de ne pas lui avoir bien dit son amour. Donc ce petit livre est une lettre d'amour. Chaque page est une pure joie, quel talent ! Quelle écriture ! Comment on aimerait recevoir une telle lettre ou être capable de l'écrire. C'est beau, c'est poétique, c'est doux, c'est beau... LE LIRE, LE RELIRE, LE PRÊTER, L'OFFRIR...

16-03-2019

La plus belle déclaration d'amour que j'aie jamais lue. Un magnifique petit livre, une vie en si peu de mots et, surtout, un magnifique hommage à une femme et au couple qu'elle a aidé à construire et à entretenir. Un chef-d'œuvre, tout simplement.

15-03-2019

Voici un livre que j'ai lu lors de sa sortie en 2009. Et qu'il est difficile de critiquer un livre lu il y a longtemps et que nous ne l'avons pas, mais il y a encore l'essentiel, ce qui vient d'être mis dans mon esprit par une citation à la radio ! Ce livre est un grand cri d'amour d'un homme envers son partenaire, mais ce n'est pas qu'il insiste, et cela l'honore, sur le fait que parfois lui aussi a eu un peu honte d'elle et qu'il ne peut se remettre. Il regrette de ne plus avoir pu lui montrer son amour. Puis, l'histoire d'un grand amour partagé à mettre sous les yeux de tous, amoureux de la sincérité. C'est un livre sans âge, dont le thème est toujours d'actualité, voire intemporel, et j'ai donc ressenti le besoin d'en parler.

14-03-2019

Il y a tellement d'histoires d'amour qu'on finit par s'enfuir, sauf celle-ci, qui est d'une beauté incroyable. Nous sommes piégés dans les mots qui décrivent cet amour et qui sont d'une beauté rare parce qu'ils sont si simples. Ce livre est un petit peu de bonheur à découvrir par le plus grand nombre parce qu'il est si simple, touchant et touchant. Splendide.

André Gorz

Gallimard

Gallimard est un groupe d'édition français fondé en 1911 par Gaston Gallimard et publié aux éditions de la NRF, créées en 1908 par Gide et sa famille. Le groupe Gallimard est considéré aujourd'hui comme l'un des plus importants éditeurs français et compte de nombreux prix Goncourt, le prix Nobel de littérature et le prix Pulitzer dans son catalogue d'auteurs.