Nos étoiles contraires
  • Éditeur: DUTTON
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 0525478817
  • Tags: roman, jeune adulte, littérature jeunesse, jeunesse, roman d'amour,

Télécharger le livre Nos étoiles contraires gratuitement en français gratuitement

Hazel, 16 ans, a un cancer Son dernier traitement semble avoir stoppé la progression de la maladie, mais elle sait qu'elle est condamnée à mourir. C'est là qu'il rencontre Augusto, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût pour la littérature, et entre les deux adolescents l'attraction est immédiate. Et malgré la réticence de Hazel, qui a peur de s'engager dans une relation dont le temps est limité, son histoire d'amour commence... les entraîne rapidement dans un projet un peu fou, ambitieux, amusant et surtout plein de vie.

John Green

John Green

Nationalité : Etats-Unis Né à : Indianapolis, Indiana, 24/08/1977 Biographie : John Michael Green est un écrivain américain. Il a grandi à Orlando, en Floride, avant d'aller à l'école Indian Springs School, un pensionnat privé situé près de Birmingham, en Alabama. Il est diplômé du Kenyon College (Gambier, Ohio) en 2000 avec une double spécialisation en études anglaises et religieuses et a servi pendant 6 mois comme aumônier dans un hôpital pour enfants incurables. Après avoir obtenu son diplôme universitaire, il a déménagé à Chicago. Il a été chroniqueur à la radio et critique littéraire pour des revues spécialisées. Il a également analysé des livres pour le New York Times Literary Criticism et écrit pour All Things Considered, une émission pour la National Public Radio et WBEZ, la radio publique de Chicago. Green a vécu à New York pendant deux ans pendant que sa femme terminait ses études supérieures. Son premier roman, "Qui êtes-vous en Alaska ?" (Looking for Alaska, 2005) a reçu le prestigieux prix Michael L. Printz, remis annuellement à un livre destiné aux adolescents. Il a également reçu le prix d'honneur de cette distinction pour son deuxième roman "Le Théorème des Katherine" (Abundance of Catalinas, 2006). "The Hidden Face of Margo " (Paper Towns, 2008), son troisième roman pour adolescents, a été présenté sur grand écran en 2015. Son cinquième roman, "Our Opposite Stars", est sorti en 2012 et adapté au cinéma par Josh Boone en 2014. Il a également collaboré avec Maureen Johnson et Lauren Myracle pour "Flocons d'Amour" (Let it snow, 2008), un recueil de trois histoires, mais aussi avec David Levithan pour "Will Grayson, Will Grayson" en 2010. Avec son frère Hank Green, il a créé la communauté Internet Nerdfighters, qui vise à lutter contre la pauvreté (dans les pays en développement, par exemple) par le biais de vidéos en ligne. Le magazine Time a sélectionné John Green dans sa liste des "100 personnes les plus influentes du monde" en 2014. Il vit à Indianapolis avec sa femme, Sarah, et leurs deux enfants Henry et Alice. Twitter votre site : + Voir plusAjouter des informations

Critiques

20-03-2019

Je l'ai lu sur les conseils de ma fille, qui l'a adoré. Au début, j'en doutais : les adolescents cancéreux qui tombent amoureux... Mais j'avais tort. C'est l'opposé d'une bluette, touchante mais pas trop, vraiment excellente. Les personnages sont attachants et humains, l'écriture est agréable, les dialogues sont amusants. J'ai ri, j'ai pleuré, c'est un livre merveilleux, que je recommande à tous.

19-03-2019

J'ai reçu ce livre après un échange avec un ami de, et je ne regrette pas mon choix. Merci à Mademoiselle_Lecture. Vous pensez peut-être que je viens après la bataille, en fait, ce roman a déjà été révisé à plusieurs reprises. Les opinions divergent, mais la plupart des lecteurs ont aimé ce livre, ce qui est mon cas. C'est difficile, presque impossible de rester insensible à cette histoire d'amour entre deux adolescents, mais comme vous le savez, ce n'est pas une histoire d'amour commune, c'est une partie à trois, le cancer est impliqué dans tout cela. Mais Hazel et Auguste se connaîtraient-ils sans la maladie ? Pourquoi ce livre impressionne-t-il tant les gens ? Tout d'abord, il parle de deux adolescents confrontés au pire : la mort. Mais il parle aussi de maturité, de véritable amour, du cœur et non des yeux, ils manipulent tout ce qui leur arrive avec un tel retard et une telle intelligence qu'on ne peut qu'être extrêmement touché. Mais John Green ne s'apitoie pas sur son sort, ses personnages sont modestes et forts, on ne peut que se mettre à leur place et se dire que la volonté qu'ils montrent ne serait pas la nôtre. Pour moi, c'est un roman merveilleux, que je garderai à l'esprit, comme beaucoup d'entre vous le font, je pense.

18-03-2019

Hazel Grace Lancaster est une jeune fille de 16 ans... dans la fleur de l'âge... et pourtant elle a un cancer de la thyroïde, diagnostiqué quand elle n'avait que 13 ans. Les métastases ont migré vers les poumons et il ne peut respirer qu'à l'aide de sa bouteille d'oxygène, qu'il transporte inlassablement avec lui. Elle ne va plus à l'école, sa vie sociale s'effrite et ses seules occupations sont la lecture et les réunions sur le cancer, auxquelles elle assiste chaque semaine, principalement pour faire plaisir à sa mère. Patrick, qui dirige ces réunions, est un ancien patient atteint d'un cancer qui s'en est tiré et leur donne sa bonne parole. Et puis il y a Isaac, un jeune homme atteint d'un cancer des yeux qui court le risque de devenir aveugle. Et il y a Augustus, le meilleur ami d'Isaac, qui est venu le soutenir pendant une séance. Ses beaux yeux bleus ont immédiatement attiré Hazel, lui-même atteint d'un ostéosarcome et sa jambe est amputée. Entre les deux, le courant circule immédiatement. Mais Hazel se voit comme une grenade qui détruira tout sur son passage et a peur de blesser tout son entourage. Elle, en probation, ne se remettra jamais de son cancer et lui, en rémission, vivra certainement. Voici nos deux vedettes opposées qui voyageront loin ensemble, dans leur lutte contre la maladie... Ce roman est certainement un roman sur la maladie, le cancer, les déceptions et la mort, mais pas seulement... parce qu'il y a aussi l'amour, l'amitié, les premières expériences d'amour et les questions sur l'existence elle-même. Sans être ni larmes ni caricature, ce livre est avant tout une ode à l'amour et à la vie. Les émotions, riches et profondes, sont palpables à chaque page. Le stylo de John Green est tout simplement magnifique. Combinant joies et peines, humour et larmes, tendresse et violence, il a su nous changer et nous toucher du début à la fin. Il nous livre ici un roman fort, fantastique, intelligent, émouvant et sensible qui sublime l'âme humaine, ses sentiments et ses émotions. Nos étoiles opposées... Brillant !

17-03-2019

Je pense vraiment qu'il y a des moments où il faut lire certains livres et d'autres où il vaut mieux s'abstenir. Bien que j'aie acheté ce livre presque immédiatement après sa publication, je ne l'ai pas lu immédiatement parce que je savais qu'il n'était pas prêt. Sachant fondamentalement de quoi il s'agissait et sachant que j'allais retourner au Centre de réadaptation pour la pathologie qui m'affectait, j'ai préféré attendre et maintenant je sais que j'ai bien fait. Ajouter un 972e critique à ce livre, quel est l'intérêt ? Et pourtant, je ne peux m'empêcher d'y ajouter un calque... L'histoire de ces deux adolescents, Hazel Grace (comme l'appelle Augusto, bien que son vrai nom soit Hazel au début, comme elle insiste pour le lui rappeler) et Augustus (Gus) sont deux personnages extrêmement attachants. Les adolescents et les personnes atteintes de cancer savent que leur séjour sur Terre sera de courte durée, mais ils sont déterminés à poursuivre leur combat jusqu'à la fin, ne serait-ce que pour profiter des quelques moments qu'ils passent ensemble. Je m'identifiais beaucoup au personnage de Hazel parce que, comme elle, l'auteur qui idolâtre (pour moi, c'est Truman Capote et non Peter van Houten) a aussi laissé un livre inachevé et, comme elle, j'aurais voulu savoir comment elle comptait le terminer. Cependant, je sais quel caractère il avait et qu'il était aussi alcoolique et je suis donc "ravi" qu'il soit mort (l'année de ma naissance d'ailleurs) parce que si peu probable que cette rencontre aurait pu avoir lieu un jour s'il était vivant, je sais qu'au moins je ne serais pas déçu ! Une histoire d'amour intense et extrêmement pure entre ces deux adolescents qui ne demandaient rien pour la vie mais à qui tout a été enlevé, même le droit d'espérer... le droit d'espérer une rémission, le droit de ne plus souffrir, le droit de ne plus être un fardeau pour leurs parents et tant d'autres choses... Un roman extrêmement dur et pourtant si beau ! Découvrez et faites découvrir ! Bref, un vrai bijou !

16-03-2019

J'avais déjà lu "Le théorème de Catalina", qui ne m'avait pas complètement convaincu, malgré des personnages attachants (dont Colin, un anagramme doué et doué), de l'humour, des pensées très précises sur l'adolescence, l'amour, l'amitié... ce livre m'a vraiment convaincu, m'a touché, m'a touché, m'a touché, m'a touché, m'a touché Je comprends que c'est un tel succès, et je suis heureux qu'il le soit lorsqu'il évoque, entre autres, la maladie, la façon dont les autres regardent les malades, les adolescents déjà très malades, bref, les problèmes dont beaucoup de gens essaient de se sortir, d'éviter... l'intelligence de ce livre est de nous montrer que bien que nous soyons très malades, nous sommes toujours profondément humains, avec le désir de donner un sens à notre vie, d'être amoureux et de vivre des relations amicales, des passe-temps, des rêves, des voyages, de rencontrer un écrivain dont nous avons vraiment aimé le seul livre (à tel point que Hazel le harcèle pour écrire une suite). un grand amour aussi pour les personnages : Hazel, Augustus, Isaac, mais aussi pour les parents de Hazel et l'assistant de l'écrivain van Houten. un livre magnifique et très touchant

15-03-2019

Une pure gifle émotionnelle au visage ! Ce livre est merveilleux, atroce, sublime, horrible. Au début, j'étais sceptique au sujet de cette histoire de cancer, qui me semblait ennuyeuse, mais ce roman est plein d'espoir. Malgré la tournure dramatique des événements, le livre se termine par le désir de profiter de la vie. Après cette lecture, nous mettons les choses en perspective, nous réalisons à quel point nous sommes chanceux. "Je pense que vous pouvez choisir dans la vie comment vous voulez raconter une histoire triste, et Augusto et moi avons choisi la façon amusante. » Bien que le sujet du livre soit extrêmement triste, j'ai adoré l'humour du roman. Il m'a touché, il m'a touché, il m'a touché, il m'a amusé. Les personnages sont extraordinaires. Et pourtant, ils sont loin d'être parfaits. Auguste et Hazel m'ont beaucoup fait rire, avec leur ironie inhabituelle, leurs envolées shakespeariennes et surtout leur désertion face à leur maladie. J'aimais aussi beaucoup Isaac. Nos étoiles opposées ne sont pas seulement un livre sur le cancer, c'est avant tout un livre sur l'amour : amour entre deux personnes, amour entre parents et enfants, amour entre deux amis. Et l'amour de ces deux étoiles pour la vie. Nos étoiles opposées sont un livre déroutant. Tantôt drôle, tantôt triste, nous fait passer du rire aux larmes à chaque page ! À de nombreuses reprises, j'ai eu du mal à lire parce que mes yeux étaient pleins de larmes, et au moment où j'ai ri après avoir lu un passage. C'est vraiment un livre magnifique, tant dans les personnages que dans l'écriture. Le stylo de John Green est beau, authentique, plein de finesse, de métaphore et de philosophie. John Green révèle ici tout son talent d'écrivain à travers ses textes philosophiques que nous lisons à travers Auguste, mais aussi à Pierre. Ces magnifiques répliques qui marquent le livre, ces répliques pleines de métaphores, d'insinuations, d'insinuations... Digne des plus grands. Dès les premières pages, j'ai été convaincu par l'écriture, très directe et franche. Et enfin, je partage avec vous cette belle phrase de Hazel qui, j'en suis sûr, marquera la lecture de tous : "Vous m'avez donné une éternité en un nombre limité de jours, et j'en suis heureux.