Rebelles
  • Éditeur: Albin Michel
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2226180168
  • Tags: saga, serie, roman, roman historique, historique,

Télécharger le livre Rebelles gratuitement en français gratuitement

Découvrons un peu plus l'histoire américaine avec "Rebels", dont l'intrigue se déroule dans les quartiers riches de Manhattan en 1899. Elizabeth est sur le point d'épouser Henry, le plus beau parti de la ville pour sauver sa famille de la ruine, mais les deux se préparent à un mariage sans amour, et dans l'ombre, la rivale d'Elizabeth, Penelope, l'amante méprisée de Henry, prépare sa revanche. Car derrière les sourires trompeurs, dans des décors sublimes, parmi les luxes, rien n'est plus précieux qu'un secret et chacun craint le scandale ET les secrets, la trop sage Isabel en cache plus d'un...

Anna Godbersen

Anna Godbersen

Nationalité : Etats-Unis Né à : Berkeley, Californie, 10 avril 1980 Biographie : Anna Godbersen a étudié à l'Université Barnard de Manhattan. L'auteur, ancien rédacteur en chef du magazine Esquire, est un critique littéraire du New York Times. Elle vit avec son mari à Brooklyn. Rebeldes était son premier roman. Aux États-Unis, le premier volume Rebeldes est devenu un phénomène avec plus de 100 000 exemplaires vendus. Le roman, publié en mars 2008 en France, s'est vendu à 20 000 exemplaires. Source : letheoremedelescarpin.com Ajouter des informations

Critiques

20-05-2019

Elisabeth Holland est la fille aînée d'une famille très noble, contrainte d'épouser Henry Shoonmaker. Mais elle est amoureuse de Will, le cocher de la famille. La bonne d'Elizabeth, Lina, le découvre. En attendant, le mariage d'Enrique et Isabel est en préparation, mais quand le père d'Enrique annonce la bonne nouvelle à Penelope, la meilleure amie d'Isabel et la maîtresse d'Enrique aussi, c'est un scandale ! J'adorais ce livre qui me rappelait Gossip Girl. Ce roman est plein d'amour, d'arguments, de scandales et de secrets. J'ai hâte de lire les deux autres volumes.

19-05-2019

J'avais un peu d'appréhension en lisant cette saga quand elle est sortie, le résumé me promettait une histoire trop féminine à mon goût. Comme j'avais surmonté ces mêmes réticences avec La Sélection, que j'aimais beaucoup, j'ai fait le pas et je ne suis pas vraiment déçu ! J'ai découvert un premier volume avec une histoire fascinante, bien construite et très bien écrite. Une véritable fresque sentimentale dans laquelle les situations amoureuses, toutes différentes, se croisent, aucun des personnages ne peut obtenir ce qu'il veut. Le roman commence par les funérailles de l'héroïne, en présence de la plupart des personnages que nous rencontrerons tout au long de l'histoire : pourquoi une belle, jeune et riche héritière a-t-elle disparu dans les eaux froides du fleuve Hudson, à qui tout semblait juste ? Le reste du roman sera alors un retour en arrière qui nous racontera son histoire, de la mort tragique de son père. Chaque chapitre est consacré à l'un des protagonistes, offrant autant de points de vue que possible sur les différentes situations amoureuses qui composent l'histoire. Si certains peuvent paraître désagréables à première vue, cette construction de l'histoire nous permet de comprendre leurs sentiments et de changer notre opinion. Parmi les amours impossibles, les mariages arrangés et les trahisons, nous découvrirons que beaucoup de gens peuvent avoir eu des motifs pour vouloir la mort d'Elizabeth... Que s'est-il vraiment passé ?

18-05-2019

J'adore ce livre, j'en ai jamais assez. C'est une histoire de fille, totalement intemporelle, et c'est ce qui fait que ça marche si bien : qu'on soit en 2011 ou en 1900, nous sommes tous pareils. "Obsédé" par les hommes et les vêtements. Et aussi pour les ragots. Je ne suis pas sûr que beaucoup osent me contredire là-dessus ! Ce que j'aime vraiment dans ce livre, c'est que je m'identifie un peu à l'héroïne, Elizabeth : elle n'est pas ce qu'elle semble être et on dit souvent la même chose de moi. C'est une rebelle piégée dans les conventions. Ce que je trouve génial, c'est qu'il y a des amis totalement improbables : Pénélope est clairement un "vampire" et pourtant c'est la meilleure amie d'Elizabeth... mais on ne peut s'empêcher de penser qu'elle ne va pas se priver de le poignarder dans le dos si elle va trop loin dans son chemin. Cela dit, mon personnage préféré est Diana : elle est au-dessus de toutes les conventions de son monde et elle s'excite pour rien. Elle est la joie de vivre, le rêve de grandes aventures... L'histoire des rebelles elle-même est assez surprenante en première lecture, même si l'on soupçonne rapidement la fin. Après ça, on ne connaît pas les détails, mais ça arrive assez vite. L'écriture est simple et représente très bien les événements et les personnages des différents personnages. Nous ne sommes pas dans le romantisme pur, dans le lâcher-prise, dans la provocation... Anna Godbersen pour trouver le bon équilibre et c'est ce qui rend l'histoire si excitante ! Lee Rebeldes, tu verras, ça fait du bien !

17-05-2019

Un livre de fille, des secrets, des trahisons ! Un vrai feuilleton ! C'est l'histoire de jeunes gens de bonnes familles qui ont tout pour être heureux : ils sont beaux, riches, intelligents... Oui, mais ce monde est impitoyable, surtout quand il s'agit d'amour... Ce livre contient toute l'atmosphère de Gossip Girl, les secrets, les trahisons, les alliances, les montages, etc. C'est une bonne lecture relaxante si vous aimez le genre. Ce n'est pas une lecture têtue et elle a vraiment répondu à mes attentes. On ne peut pas s'attendre à une intrigue particulièrement originale, au début le suspense est bien entretenu, mais les morceaux se dévoilent peu à peu et au fur et à mesure que l'on avance on peut facilement se douter de ce qui s'est passé. Mais il y a quelques petits détails que nous ne comprenons pas et c'est agréable d'être un peu surpris de savoir où nous allons. J'ai découvert ce roman sur les blogs et c'est surtout la couverture qui m'a attiré, les commentaires m'ont encore plus séduit, que dire de plus, si vous êtes fan de Gossip Girl. Ce n'est pas seulement ça, parce que quel est l'intérêt si c'est trop similaire ? D'une part, nous ne sommes pas situés en même temps, de sorte que les rumeurs se répandent dans les journaux populaires, les secrets sont révélés par des lettres interceptées et interceptées. J'ai aussi beaucoup aimé dans ce roman les interludes entre les chapitres : une citation d'un livre de bonne conduite pour les filles, une chronique d'un journal populaire, un post trouvé... C'est original et donne envie de tourner la page pour savoir ce qui va suivre. J'ai donc adoré cette lecture qui me rappelait beaucoup les Buccaneers d'Edith Wharton, des jeunes femmes de bonne famille qui, malgré toutes les conventions, essaient de mener leur propre vie. Inutile de dire que je vais lire les autres volumes, car je suis conquis.

16-05-2019

J'ai tout de suite été moins impatient quand j'ai lu les nombreux commentaires comparant "Le luxe" avec "Gossip girl" que je détestais (au point de ne pas donner une seconde chance à la lecture du volume 2), mais si ces deux séries sont un peu similaires en substance, "Le luxe" est bien meilleur en tous points et j'avoue qu'il est même un coup de cœur. Le contexte historique n'est pas l'aspect le plus travaillé de ce premier volume, c'est un peu mauvais, mais je dois dire que ça ne m'a pas dérangé parce que le reste m'a beaucoup plu. Il y a Elizabeth, la jeune femme instruite qui se contente de faire ce qu'on lui dit sans jamais protester et qui semble ennuyeuse et inintéressante ; sa petite sœur Diana, la rebelle qui veut avant tout faire ce qu'elle veut sans se soucier du confort, qui est pétillant (et est mon personnage préféré) ; Penelope, la garce servile, manipulatrice, égoïste que j'ai aimé détester ou Henry, la plus belle fête de Manhattan que toutes ces filles essayent à séduire. ... mais bien que tous ces protagonistes soient assez chaleureux au premier abord, ils montrent rapidement d'autres facettes de leur personnalité et, surtout, ils ont des évolutions plus ou moins importantes qui rendent les personnages plus intéressants qu'ils ne le semblent à première vue, même si c'est encore superficiel, j'ai aimé suivre tous ces chiffres. Quant à l'intrigue, il n'y a rien d'innovant non plus, on jongle avec les ragots, les balles, les romances et les coups bas, beaucoup de choses sont prévisibles, ça se construit lentement, mais la mayonnaise prend racine, j'avais toujours envie de tourner les pages et avais beaucoup de mal à remettre le livre. Il faut être honnête, il n'y a rien de révolutionnaire dans ce premier volume, ni dans l'histoire, ni dans les personnages, ni dans le style, mais je ne sais pas pourquoi, j'ai adoré cette lecture, j'ai aimé ce livre du début à la fin, ce n'est pas le genre d'histoire qui me plaît habituellement, mais là le charme a complètement marché, il reste à voir si ce fut juste une chance ou si le deuxième volume fera de même pour moi, réponse bientôt !

15-05-2019

Cela fait un an que j'ai terminé cette saga, qui était l'une de mes préférées ! Quand j'ai fini de lire Twilight, je ne savais pas quoi lire. Le volume 1, Rebeldes, était déjà dans la bibliothèque de ma mère, qui l'avait acheté pour sa couverture (qui est belle, je dois l'admettre), mais n'avait jamais vraiment raccroché (enfin, 17€ pour une couverture...). Puis, un après-midi, je regardais le catalogue de France Loisirs, et j'ai vu qu'il était juste à côté de la saga des vampires. Quel cadeau de Dieu, je n'ai pas eu à l'acheter. Alors, bien sûr, je me suis plongé dans ce roman, pensant et croyant beaucoup à la présence de vampires ou de toute autre créature similaire. Et c'est en arrivant au milieu du livre que je me suis dit : "Mais il n'y a rien de fantastique (fantastique ? à ce moment-là, vous m'excuserez) là-dedans", mais j'ai aimé continuer et finir les quatre volumes. Et finalement non, pas de créatures fantastiques, rien de tout ça ! Juste des scandales dans tout Manhattan. - L'histoire est créée pour la première fois par un prologue, plus ou moins particulier. Celui-ci nous a d'abord mis à un enterrement. On nous présente donc les funérailles d'Elizabeth Holland. Puis nous arrivons au premier chapitre, où nous rencontrons Elisabeth elle-même, vivante, le prologue n'étant qu'une projection. Le roman est divisé en plusieurs chapitres, presque cinquante, mais très courts (environ 3 ou 4 pages chacun). Chaque chapitre change entre les quatre personnages principaux. Nous faisons donc la connaissance d'Elizabeth Holland, Diana Holland, Penelope Hayes et Carolina Broud, qui ont environ 18 ans. Mesdames devant la société, c'est devant les cœurs qu'il faut prendre, comme Henry Schoonmaker ou Teddy Cutting, ce que vous aurez à faire. Chacun mélangé entre balles, coups bas, rumeurs et romance, sous les projecteurs de la presse et des scandales. Honnêtement, si on m'avait demandé de lire ce livre, en me disant de quoi il s'agissait depuis le début, je ne l'aurais jamais lu. Et ce serait dommage, parce qu'enfin a-do-ré ! Les chapitres sont courts et permettent d'accéder rapidement à l'histoire. Parmi les quatre jeunes femmes, nous en avons assez pour nous identifier et préférer plus que les autres - même si j'avoue être dérangée par Penelope (qui ne voulait pas la gifler ?), détester Carolina au début, et avoir ressenti de la compassion pour elle après. L'environnement, Manhattan en 1900 et vraiment très beau. Et c'est avec un crayon à papier que l'auteur nous le décrit. Quant à la description, c'est une des perles du livre. Chaque robe portée par les filles est décrite d'une manière si subtile et détaillée que vous aimez vraiment les regarder, ou plutôt les imaginer. Donc, pour finir, j'ai beaucoup aimé cette série, le troisième volume est mon préféré (mais je ne peux plus dire pourquoi). Par contre, la fin des quatre m'a un peu déçu. Je m'attendais à un autre résultat (surtout pour Diana et Henry). Quoi qu'il en soit, je ne pense pas que nous devrions nous arrêter à nos idées préconçues, car nous risquons de rater quelques grandes découvertes.

Anna Godbersen

Albin Michel

Fondée en 1900 par Albin Michel, Albin Michel Publishing est une maison d'édition française indépendante. Les publications sont variées, regroupées en plusieurs départements tels que la littérature française, la première d'entre elles, la littérature étrangère ou les documents. Depuis 1992, Albin Michel publie environ 450 nouveaux titres par an et leurs auteurs figurent régulièrement parmi les auteurs les plus vendus en France.