Air de solitude et autres écrits
  • Éditeur: Gallimard
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2070419967
  • Tags: poésie contemporaine, poésie en prose, poésie, correspondance, quête,

Télécharger le livre Air de solitude et autres écrits gratuitement en français gratuitement

Air de solitude et autres écrits

Gustave Roud

Gustave Roud

Nationalité : Suisse Né à : Saint-Légier dans le canton de Vaud, 20/04/1897 Mort à : Moudon, 10/11/1976 Biographie : Gustave Roud est un poète et photographe suisse romand né le 20 avril 1897 à Saint-Légier dans le canton de Vaud et mort le 10 novembre 1976 à l'hôpital de Moudon. Installé avec ses parents en 1908 à Carrouge, dans le Haut-Jorat, à Vevey, sur une ferme héritée de son grand-père maternel, il y passa toute sa vie avec sa sœur Madeleine, sa fille aînée depuis quatre ans, jusqu'à sa mort. Gustave Roud s'est lié d'amitié avec des artistes, poètes et écrivains : Charles Ferdinand Ramuz, Ernest Ansermet et René Auberjonois. Pendant quarante ans, il a entretenu une correspondance de haut niveau avec ses jeunes frères Philippe Jaccottet et Maurice Chappaz. Source : wikipedia Ajouter des informations

Critiques

20-04-2019

La préface très belle, lumineuse et simple de Philippe Jaccottet nous aide à comprendre le lyrisme de Gustave Roud, poète des Géorgiens, les saisons, le rythme lent du travail des paysans et les saisons. Il montre une plénitude du monde, une harmonie paradisiaque, mais dans ce même geste, il indique qu'il n'en fait pas partie, qu'il est seul et exclu de ce grand Tout, que cette tension entre le paradis et le chant dont il est expulsé est née le plus beau lyrisme.

19-04-2019

Essayer de compter le champ d'ici, le travail et le reste des paysans, les saisons qui changent, la recherche semble simple, on creuse une solitude habitée par des présences difficiles à reconnaître. Les promenades et les promenades, dans le Jorat, le long du chemin des arbres assassinés, entre Missy et Saint-Aubin, près d'une auberge où une serveuse triste s'ennuie, sur la tombe d'un camarade domestique, sont le retour à ce qui brille, apparaît, brille et est éternel, et laisse ensuite, la mémoire à recréer par les mots. La poésie de Roud est mystique, l'expression onirique d'une vérité frottée contre un arbre, un champ de blé, le chant d'un oiseau. Parlez aux morts pour capturer une éternité qui a déjà été ressentie. C'est l'éternel, l'échec et le succès, le sens et l'absence, la beauté et la vanité de toute tentation de dire tout cela.

18-04-2019

Il faut avouer que Gustave ROUD était attentif aux saisons et aux paysages. Poète naturel de Suisse romande, il y a vécu toute sa vie, au rythme du rhume des foins et du rhume des oiseaux, dans la ferme familiale, d'où il puise toute l'énergie qui transforme ses forces en hymnes aux forêts, aux feuilles mortes, aux agriculteurs, simplement aux saisons. En relation directe avec le ciel, l'eau et la terre, il est considéré comme le grand témoin d'un monde qui a disparu. Chez nous, en Suisse, comme partout ailleurs. Avec ce recueil, lisez sans vous priver de la correspondance du poète de 1942 à 1976 avec un homologue suisse qui était son ami : Philippe Jaccotet (autre histoire d'amitié littéraire). Cela donne ce "carnet NRF" exhaustif et passionnant que j'ai aimé. A partir de ce moment, j'apprécie suffisamment l'importance de ce mémorandum pour le souligner en référence à l'ouvrage cité. Bernard Manciet, qui est aussi un grand observateur des coutumes et des habitudes de la nature, publie un fabuleux livre intitulé "Le Grand Vent". Nous restons dans la même intonation poétique. Ce texte est une trilogie avec "Le Dire de Guernica" et "Aux portes de fer". Enfin, que peut représenter ce vent fort ? C'est simplement lui qui a brisé nos mers, nos forêts et notre hiver 1999. Le vent a soufflé sur la maison de Manciet à Trensacq (à une centaine de kilomètres au nord de chez moi), et Manciet a su très vite qu'enseigner cette furie de la nature, une fois de plus, pouvait signifier : "Et ce qui meurt meurt meurt meurt". Et pour compléter la livraison, voici ce texte de Marie-José Lamothe et André Velter sur René Char, avec qui ils ont entretenu une correspondance précieuse et régulière. René Char, un autre observateur des stations. Bref, le spectateur averti des vallées, du trèfle et de son bestiaire. Comme toujours, les saisons passent et les poètes sont là pour nous le rappeler.

Gustave Roud

Gallimard

Gallimard est un groupe d'édition français, fondé en 1911 par Gaston Gallimard, et issu des éditions NRF créées en 1908 par Gide et sa famille. Le groupe Gallimard est considéré comme l'un des plus importants éditeurs français et a remporté de nombreux prix Goncourt, Nobel de littérature et Pulitzer dans son catalogue d'auteurs.