Char : Oeuvres complètes
  • Éditeur: Gallimard
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2070110656
  • Tags: magiciens, aphorismes, littérature, poèmes, poésie française,

Télécharger le livre Char : Oeuvres complètes gratuitement en français gratuitement

Ce volume contient les ouvrages suivants : Le Marteau sans Maître - Premier Moulin - Armoire pour le chemin des écoliers - Hors de la nuit il est gouverné - Fureur et mystère - Les Matins - La Parole dans l'archipel - Le Nu Perdu - La Nuit Talisman qui brillait dans son cercle - Les chasseurs d'arômes - Le Nu perdu - La Nuit Talisman qui brillait dans son cercle. Chansons du Balandrane - Fenêtres et porte latente dans le toit - Recherche de la base et de la partie supérieure - En trente-trois pièces - En Faulx heureux - Le bâton de palissandre - Loin de nos cendres - Sous ma casquette d'amarante - Trois coups sous les arbres, introduction par Jean Roudaut Avec la collaboration de Lucie et Franck André Jamme, Tina Jolas et Anne Reinbold. Nouvelle édition et édition augmentée des Voisinages de Van Gogh, Éloge d'une Soupçonnée et textes complémentaires en 1995. "Il ne s'agit pas de René Char (1907-1988) : on le lit, on le dit, on l'entend, on l'entend, on l'entend, on le voit, comme une peinture de ces peintres, de ces alliés importants qui l'ont parfois illustrée, ou d'un de ces paysages où, entre Sorgue et Luberon, s'enracine un domaine poétique qui se défend avec des mots comme des armes en main. La sienne est faite d'alliances incroyables, "lyre pour montagnes intérieures", approfondissant l'entreprise surréaliste à l'expérience métaphysique la plus évidente et nécessaire, celle de l'espace et du temps, à l'école d'Héraclite et HeideggerColor et la douleur, soleil et rivière ou pluie, il faut "faire place avec..."... Daniel Poirion.

René Char

René Char

Nationalité : France Né à : L'Isle-sur-la-Sorgue, 14/06/1907 Mort à : Paris, le 19 février 1988 Biographie : René Char est un poète et résistant français. A 22 ans, il rejoint le mouvement surréaliste. Il signe une collection commune avec Breton et Eluard, mais retrouve rapidement son indépendance en 1934. Son œuvre sera désormais celle d'un solitaire et d'un homme d'action au contact de son temps : en 1937, il dédie son Placard pour un chemin des écoliers aux "enfants d'Espagne". Démobilisé en 1940, il rejoint presque immédiatement la Résistance sous le nom d'Alexandre. Cette expérience sera racontée dans Les Feuillets d'Hypnos (1946). A cette collection capitale s'ajoutent les entrées de Francis Curel, datées entre 1941 et 1948 et rassemblées dans Recherche de la base et du sommet. Compléments indispensables à la lecture des Feuillets d'Hypnos, ces documents éclairent de l'intérieur l'expérience fondatrice de la Résistance de Char. Après la Libération, "Seuls demeurent" (1945), somme des temps de guerre, est suivi par "Poème pulvérisé" (1947), "Fureur et mystère" (1948) et "Matinaux" (1950), dont la mission est d'éveiller, à la fin du confinement, les mille courants du quotidien. "La Parole en archipiélago", qui contient des groupes de poèmes écrits entre 1952 et 1960 (dont "Lettera amorosa"), a été publié en 1962. René Char a beaucoup travaillé avec les peintres de son temps : Braque, Miro. Certains des résultats de ces collaborations se trouvent au Musée François Pétrarque de Fontaine-de-Vaucluse. En octobre 1987, il épouse Marie-Claude de Saint-Seine, rédactrice en chef. Mais il est mort quelques mois après une crise cardiaque. + Voir plusAjouter des informations

Critiques

22-05-2019

"Je ne suis pas séparé", dit Char. Je suis parmi eux. D'où mon tourment sans attendre." Ce tourment est la poésie elle-même, la chose la plus fiable et la plus utile qu'elle nous donne. Mais aussi la chaleur d'une langue qui habite le temps et en même temps le défie, et cela tout au long de l'œuvre de René Char offre une preuve toujours renouvelée de sa puissance.

21-05-2019

Presque canonisé dans la vie, René Char semble avoir été armé pour affronter le temps, comme Albert Camus le décrit de la manière suivante : "Il est probablement passé par le surréalisme, mais il s'y est prêté au lieu de lui donner le temps de réaliser que son rythme était plus sûr quand il marchait seul. Héros de la Résistance sous le nom de Capitaine Alexandre, Char nous offrira quelques-uns des plus beaux poèmes du XXe siècle, des Feuillets d'Hypnos à Eloge d'une soupçonnée. Poèmes dans lesquels il manie l'ellipse de la main d'un maître, il peut faire exploser mille aphorismes grâce à la nature éblouissante de son verbe. Ce qui le frappe dès le début, c'est l'incroyable densité de son langage, ce feu central dont se nourrissent les fleurs incandescentes d'un "mot d'archipel" comme la lave fondue, qui à son tour semble animée par une énergie infatigable, et dont le choix de cristallisation et la primauté donnée aux images ne peuvent mieux caractériser cet art. Comme le souligne Jean Starobinski, Char à travers eux " donne le sentiment d'ouverture ". Un espace accru apparaît devant nous, illumine en nous. Cet espace est ouvert à nos yeux ouverts. Elle n'a pas les installations d'un rêve : c'est le volume abondant et dur de notre séjour terrestre, c'est le moment de notre souffle présent, révélé dans sa plénitude". A son tour, Maurice Blanchot a suivi ses traces : ces images, dit-il, où le caractère immanent des choses solides et le ruissellement du futur, l'épaisseur de la présence et l'éclat de l'absence se rejoignent. En poussant à la limite une approche poétique dont lui seul "possède les clés", Char s'expose naturellement à la critique. Certains ont continué à l'accuser d'hermétisme et l'ont parfois accusé de mettre la poésie française dans une impasse. Le niveau d'exigence de l'œuvre de Chardian ne crée pas la même proximité que celui de Prévert (cela dit, je préfère évidemment le premier au second) ; ce dernier porte en lui le mystère de son prestige et ne cesse parfois de montrer une splendeur hautaine. Signe de la vitalité de ses écrits, dont certains ont été largement cités : "Imposez votre chance, maintenez votre bonheur et prenez le risque. En te regardant, ils s'y habitueront." "A chaque effondrement de la preuve, le poète répond par un salut du futur." "Vous êtes pressé d'écrire Comme si tu étais en retard pour la vie..." "J'ai passé des nuits pleines de gens Te regarder dormir "Ransom pour son génie métaphorique qui englobe toute sa vision, Char est plus un magicien qu'un musicien de mots. "La musique d'abord" aurait pu à juste titre s'opposer à Verlaine. Parce que dans les creux de l'abîme où il aiguise si bien sa dague, la mélodie a peu de voix dans la matière. Derrière le scalpel pointu de l'expression, il est très difficile d'y trouver ce que d'autres poètes considèrent comme une signature : la chanson, la vague euphonique, la romance murmurée, un tremblement musical du vers. Génie à bien des égards, René Char reste à jamais une star solitaire, prince de l'image et messager de l'indicible.

René Char

Gallimard

Gallimard est un groupe d'édition français, fondé en 1911 par Gaston Gallimard, et issu des éditions NRF créées en 1908 par Gide et sa famille. Le groupe Gallimard est considéré comme l'un des plus importants éditeurs français et a remporté de nombreux prix Goncourt, Nobel de littérature et Pulitzer dans son catalogue d'auteurs.