Chevaux de guerre
  • Éditeur: Esperluète éditions
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2359840770
  • Tags: poèmes, recueil de poèmes, poésie, folie, combat,

Télécharger le livre Chevaux de guerre gratuitement en français gratuitement

Ce poème, inspiré des cartes postales de la Première Guerre mondiale, est écrit pour tous les chevaux que nous emmenons à la guerre et soulève la question de la signification de ce lien néfaste entre les hommes et leurs chevaux, et va de l'observation à la dénonciation de la folie des hommes à travers le portrait imaginaire de ces chevaux, compagnons du malheur.

Albane Gellé

Albane Gellé

Nationalité : France Né à : Guérande, 1971 Biographie : Albane Gellé est un poète français. Après des études de littérature moderne, elle a commencé à travailler comme bénévole à la Maison de la Poésie à Nantes. Il organise des rencontres de lecture à Saffré puis à Oudon, puis dans le salon des éditeurs Les Poétiques de Abbaretz. Depuis plusieurs années, il anime des ateliers d'écriture pour des publics très variés. Bibliographie À partir d'un doute - Éditions Voie Publique, 1993 Hors du Bocal - Éditions Le Chat qui cousese, 1997 En toutes circonstances - Éditions Le dé bleu, 2001 De père en fille - Éditions Le Chat qui couse, 2001 L'air Libre - Éditions Le dé bleu, 2002 Un bruit de verre - Éditions Inventaire / Invention, 2002 Il n'y a pas de silence, bien sûr - Éditions Le dé bleu, 2002 Quelques-unes - Invention de l'inventaire / Invention éditoriale, 2004 Où que j'aille - L'Esperluète, 2014 Il a remporté le prix Discoverers Award en 2003 pour L'Air libre. Albane Gellé dirige actuellement la structure Littérature et Poésie de Saumur (49), une association qui organise des rencontres et des lectures pour les auteurs, des ateliers de lecture et une résidence d'écrivains. En 2014, il crée "Petits chevaux et compagnie" qui propose des moments et des espaces pour vivre les liens avec le cheval, en dehors de l'équitation. son blog : Voir plusSource : Ajouter des informations

Critiques

21-03-2019

Tout d'abord, je tiens à remercier Babélio et Espeluète Editions de m'avoir permis, dans le cadre de l'opération Masse critique, de recevoir et d'apprécier ce livre Chevaux de guerre. On ne parle pas d'habitude de qualité éditoriale dans un magazine, mais il faut souligner que ce livre par sa sobriété, sa matérialité et sa pureté est un compagnon de très belle lecture, d'un livre qu'on ne peut pas dire que c'est un objet car chacun d'eux porte un morceau d'âme, celui-ci est né sous une belle âme. Ce livre est en fait un hommage émouvant aux chevaux de la Première Guerre mondiale, notamment à travers un long poème qui se déroule tout au long de ces pages, un poème d'Albane Gellé illustré de peintures d'Alexandra Duprez. Les paroles de ce poème ont été lourdes, mesurées, elles nous parlent de ces magnifiques bêtes qui sont des chevaux, de leur fidélité, de leurs peurs, de leurs douleurs aussi ; elles nous rappellent qu'étant un prolongement de nos activités humaines que leurs sentiments dans cette épreuve étaient les mêmes que ceux des hommes, elles nous rappellent notre propre humanité ? Les peintures ont l'ingéniosité que les dessins d'enfants ont parfois, elles ont aussi la force des dessins primitifs et dans leur pureté elles ressemblent aux peintures orientales ; elles expriment aussi la douleur, la mort et aussi le naufrage qui est une guerre pour l'humanité. Je me demande si, de ce point de vue, nous ne célébrons pas ici l'un des plus beaux hommages publiés durant les cent ans de cette guerre, c'est quand même, par sa pureté, un hommage très humain.

20-03-2019

"Dans la forêt silencieuse, il y a un arbre noir aussi noir que l'arbre noir et derrière l'arbre, il y a un arbuste en forme de tête qui est enflammée, et qui est enflammée par des flammes de sang et d'or. Dans la forêt silencieuse où les Dryades ne reviendront jamais, il y a trois chevaux noirs, ce sont les trois chevaux des Mages et les Mages ne sont plus dans leurs chevaux ou ailleurs et ces chevaux parlent comme des hommes. "...Max Jacob, dans la forêt silencieuse. Des chevaux de guerre, effondrés, retournés, déchirés dans nos tranchées. Témoins de chevaux, victimes de chevaux, chevaux transportant de la viande, chevaux transportés, transportés, abattus. Volé, confisqué, réquisitionné. Un cheval blessé est entre deux fossés, il fait nuit en plein jour, c'est un arbre qui pleure et ne sait plus quoi faire du ciel. C'est une innocence piétinée. Poésie pour ces chevaux, poésie en mémoire pour se souvenir, pour nous donner un peu de leur humanité. Nous, les bouchers trop souvent, les guerriers trop longtemps, avons aussi sacrifié injustement et trop sottement. Condamnés parce qu'ils sont simplement nés. "avec d'autres hommes et même avec des hommes." Albane Gellé a écrit ce poème à l'aide de cartes postales de la Première Guerre mondiale qu'il tenait dans ses mains, et en traversant le silence opposé de ces images, il a rejoint Alexandra Duprez dans ses peintures pour mettre des mots sur le chemin de ces compagnons du malheur partagé. "cheval devant" et peau nue. Condamné à suivre la folie que le monde est devenu. "combien de guerres enregistrées par tous les corps, inanimés, et ceux qui ne sont pas encore nés, les enfants poulains. de la soumission à la soumission dans la panique, leurs jambes seront toujours fragiles pour des luttes excessives. "Chevaux : fils de soie étirés." Cheval, fils perdus de soi-même. "mort sans voir le printemps /, sans voir le beau temps / Tout derrière tout derrière / et lui devant. "Paul Fort. Albane Gelé a créé "Petits chevaux et compagnie" en 2014, qui propose des moments et des espaces pour vivre les liens avec le cheval. Pour découvrir son univers : : Pour découvrir l'univers d'Alexandra Duprez : Masse critique - - - - - - - Ediciones Esperluète.