Dis-moi, ma vie
  • Éditeur: Bruno Doucey, 2019
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2362292010
  • Tags: chroniques, poésie française, poésie, quête, recueil,

Télécharger le livre Dis-moi, ma vie gratuitement en français gratuitement

En 1972, Pierre Seghers confie à un éditeur belge, André De Rache, "bien connu dans son pays, mais pas assez bien en France", la publication d'un de ses livres phares, Dis-moi ma vie. Un demi-siècle plus tard, ce recueil revient en France pour revivre le travail introspectif méticuleux de Pierre Seghers, qui aborde sa vie, cet "émigrant" proche et lointain, cette promesse qu'il "tenait entre ses mains comme un homme. Le fleuve de ses paroles traverse les paysages de la mémoire, borde les abîmes d'un voyage qui passait souvent par des heures sombres, trouve les points cardinaux d'une existence entièrement dédiée à la poésie Et nous laissons ces pages avec le sentiment d'avoir maintenant, avec cet homme qui a fait le labyrinthe son chemin, un ami de plus sur terre.

Pierre Seghers

Pierre Seghers

Nationalité : France Né à : Paris, le 5/01/1906 Mort à : Créteil, le 4/11/1987 Biographie : Pierre Seghers, né le 5 janvier 1906 à Paris et mort le 4 novembre 1987 à Créteil, était un éditeur et poète français. Pierre Seghers (qui a écrit sous le pseudonyme Louis Maste ou Paul Rutgers) a étudié à l'institut de Carpentras et a obtenu un baccalauréat en philosophie. Depuis sa rencontre avec Louis Jou en 1930, il se passionne pour la poésie et les livres. Il a travaillé dans divers domaines avant de se consacrer à la poésie à partir de 1938. En septembre 1939, il se mobilise et fonde une revue casque Poètes. Dès le début de la guerre (1940), il rejoint la résistance et participe à des publications clandestines (Éditions de minuit, Cahiers de la Libération, etc...). En 1943, avec ses amis François Lachenal, Paul Éluard et Jean Lescure, il réunit les textes de nombreux poètes résistants : L'honneur des poètes publié aux Editions de Minuit. Face à l'oppression, les poètes chantent en chœur l'espérance, la liberté. En 1975, il a soutenu une thèse de doctorat à l'Université Paris-X, sur la poésie en France et la culture populaire. En 1969, il vend sa maison d'édition à Robert Laffont pour se consacrer à son propre travail. En 1983, à la demande de Jacques Chirac, maire de Paris, il crée avec son ami Pierre Emmanuel la Maison de la Poésie de la Ville de Paris. C'était en particulier : * fondateur des Éditions de la Tour, en 1938, et des Éditions Seghers après la guerre (à cette époque, il était l'un des éditeurs de poésie les plus actifs). * Membre de la Résistance, avec Aragon et Eluard, il crée et publie en 1940 Poésie 40, revue des "poètes de la Résistance, ouverte à toutes les voix". * fondateur de la célèbre collection "Poètes d'aujourd'hui", lancée en mai 1944 dans un format presque carré (15,5 cm x 13,5 cm), qui va de Paul Éluard au numéro 268 (Pierre Morhange), puis la collection "Poésie et chansons". * auteur de trois ouvrages de référence : o Le Livre d'or de la poésie française (de ses origines à 1940). o La resistencia y sus poetas, 1940-1945 (Seghers, 1974, Reed. 2004). o Le Livre d'or de la poésie française contemporaine, en deux volumes. * auteur d'une œuvre poétique personnelle, principalement recueillie dans le volume Le Temps des merveilles (1978). * auteur d'une monographie sur le peintre baroque Monsù Desiderio (Robert Laffont, 1981) . Pierre Seghers, en général, s'est inspiré du if + Voir plusAjouter des informations

Critiques

19-04-2019

La grande joie de recevoir hier une très belle enveloppe rembourrée contenant la réédition de ce texte initialement publié en 1972, en Belgique, qui était passé presque inaperçu en France, Bruno Doucey s'était promis de faire revivre ce texte de ce poète-éditeur, Pierre Seghers, hors du commun, "fou, fou, fou, fou, fou, fou, fou, fou, fou pour la poésie"... et cela devrait évoquer pour beaucoup d'entre nous l'incroyable collection "Poètes d'aujourd'hui", créée en 1944, dans un format immédiatement reconnaissable ? Pierre Seghers, un homme d'exception dans l'histoire de l'édition française !... Réédition d'un recueil d'un autre poète-éditeur, Bruno Doucey : "S'interroger sur le sens de la vie, mais aussi se regarder en arrière. Dans l'enfance, à bout de souffle. Dans la sombre terre des origines. Dans "Tell me, my life", Seghers se donne comme jamais auparavant, mais seulement avec des mots couverts, entre les lignes, dans la fréquentation des poètes persans -Saadi, Hâfiz, Khayyâm, qu'il a entrepris de traduire-, il a acquis la conviction que la poésie cache plus qu'elle ne révèle, et qu'elle revêt clairement l'opacité fondamentale de l'être humain. (p. 11)"(...) Ce monde ne vous répond pas. On doit tricoter demain matin. Dessiner des cercles et des croix, jouer de l'ombre avec les herbes Questions et lapidations, divergences dans la question pour réussir, mais où ? A Sisyphe qui tue son double, si lourd à soulever, dans cette ombre accablant, tonitruant, épais, épais, impénétrable dans ce monde, toute la lumière qui coule." Ce texte est plein de poésie et de demande ; la recherche d'un sens à toute existence humaine, et l'un des meilleurs moyens : Poésie ! publié pour la première fois en 1977 à Zagreb... "Que la vie soit belle et heureuse pour vous en vacances Une terre en friche sans orties, oubliant le temps dans un bon terrain. Une station abandonnée parmi les roses et l'univers fermé des abeilles dans la frugalité du vent. (...)" (p. 63) Une pépite... à découvrir ! Merci à l'éditeur, Bruno Doucey pour cette réédition... et je terminerai cette chronique par une de ses merveilleuses phrases, contenue dans sa préface : "...". Lisez-le, lecteurs, lecteurs, lecteurs qui entrent dans ces pages. Vous aurez l'impression d'avoir un ami de plus sur terre. Je voudrais réitérer ma gratitude à la critique de Masse, ainsi qu'à l'éditeur et à la personne qui l'a envoyée, accompagnée d'une belle carte poétique !