Etudes et préludes ; Cendres et poussières ; Sapho
  • Éditeur: ErosOnyx
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2952949921
  • Tags: littérature, poésie française, poésie, autobiographie, roman érotique,

Télécharger le livre Etudes et préludes ; Cendres et poussières ; Sapho gratuitement en français gratuitement

"Si elle n'a pas réussi dans sa vie, elle a réussi à survivre grâce à son art ", dit Natalie Clifford Barney, son amie et amante. Une femme, Renée Vivien n'aimait que les femmes et la poétesse, elle ne chantait que des femmes. "Sapho 1900, Sapho cent pour cent", comme l'appelait André Billy, a trouvé le poète grec Sapho de Mytilena, les impulsions et la musique pour exprimer amour et désir. Mais il a aussi vécu l'angoisse et la rate de Baudelaire et, comme lui, les cicatrices de l'amour et la fascination de la mort. Un siècle après sa mort, Renée Vivien est toujours à la hauteur de sa légende : dans sa tombe à Paris, les violettes sont encore déposées dans sa tombe, de ces violettes qui lui étaient si chères et dont elle aussi, comme Sapho, était tisserande ?

Renée Vivien

Renée Vivien

Nationalité : Royaume-Uni Né à : Londres, le 11/06/1877 Mort à : Paris, le 18/11/1909 Biographie : Renée Vivien, née Pauline Mary Tarn, surnommée "Sapho 1900", est une poète britannique de langue française du courant parnassien de la Belle Epoque. Elle était la fille d'un Américain et d'un riche Britannique (John Tarn) qui est mort en 1886, lui laissant un héritage qui la protégeait de la misère. Il a beaucoup voyagé à travers le monde. Le Japon, Mytilena et Constantinople étaient parmi ses destinations préférées. En 1899, il s'installe définitivement à Paris et prend un pseudonyme : René Vivien, un nom qu'elle a féminisé plus tard sous le nom de Renée. En 1901, son premier recueil, Études et préludes, est publié. De 1901 à 1909, intense production littéraire et poétique mêlée de tentatives de suicide. Renée a vu la rate de Baudelaire, s'est droguée, a bu de plus en plus d'alcool seule. Renée Vivien fut la première poétesse francophone à exprimer ouvertement son amour physique pour les femmes et la deuxième femme francophone ; après Mme Dacier, au XVIIe siècle, elle a traduit en français l'œuvre de Sappho. + Voir plusAjouter des informations

Critiques

22-10-2019

Magnifiques poèmes !!!!!!!!!!!!!!!

21-10-2019

Malgré la récurrence quelque peu douloureuse des références florales, c'est le seul recueil de poésie française qui, pour moi, peut vaguement rivaliser avec "Fleurs du Mal" de Baudelaire. Certaines pièces ("Victoire", "Ondine") sont parfaites.