Hymnes à la haine
  • Éditeur: Phébus
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2859408037
  • Tags: essai, poèmes, poésie, drame, bourgeoisie,

Télécharger le livre Hymnes à la haine gratuitement en français gratuitement

Première édition française de "Hymns to Hatred" de Dorothy Parker En 1916, elle donne à Vanity Fair une série de pièces en vers où elle assassine tout ce qu'elle n'aime pasPar exemple, l'intellectuel bohème et la bourgeoisie qui ne pensent pas, les femmes, leurs maris, les gens de théâtre...

Dorothy Parker

Dorothy Parker

Nationalité : Etats-Unis Né à : Long Branch (New Jersey), 22/08/1893 Mort à : New York, le 7 juin 1967 Biographie : Dorothy Parker, née à Long Branch, New Jersey, le 22 août 1893 et décédée à New York le 7 juin 1967, est une poète et scénariste américaine connue pour son humour caustique, son ingéniosité et sa vision aiguë de la société urbaine du XXe siècle. Également connue sous le nom de Dottie, Parker est née Dorothy Rothschild dans le quartier West End de Long Branch, New Jersey, où ses parents avaient une résidence d'été. Elle aimait à dire que ses parents l'avaient ramenée dans son appartement de Manhattan peu après la fête du Travail pour qu'elle puisse être considérée comme une vraie New-Yorkaise. Ses amis la considéraient comme une source de plaisir et de tragédie. Il a essayé de se suicider au moins trois fois. Pour Hollywood, il a écrit, souvent en collaboration, les scénarios de A Star Is Born (1937) d'Otto Preminger, The Snake (1941) de William Wyler, The Fifth Column (1942) d'Alfred Hitchcock, A Lost Life (1947) et Windermere Fan (d'Otto Preminger) de Oscar Wilde, adaptation de L'Éventail de Lady Windermere, 1949. Dans les années 50, elle a été l'une des victimes du maccarthysme et s'est inscrite sur la liste + Voir plusSource : Wikipédia Ajouter des informations

Critiques

17-09-2019

SUBLIMINARY... UN DE MES LIVRES DE CHEVET !

16-09-2019

Je découvre Dorothy Parker ici et je lui dédie déjà un véritable culte de l'amour immortel ! Si je n'avais pas été capable d'écrire ces textes, j'ai pensé qu'ils étaient tous très, très forts ! C'est se déshabiller, entrer, ne pas avoir peur d'être jugé, tant pis pour les amis et les autres ! Génial ! Génial ! Génial ! Génial !

15-09-2019

Un livre amusant ! Ce sont des chansons de haine contre les femmes, les hommes, la famille, le bureau, les vacances, etc. Chacun, écrit en versets libres (et même très libres), est divisé en sous-catégories. Ainsi, dans le chant de la haine contre les fainéants, on retrouve les objecteurs de conscience, les socialistes, les pacifistes et les hommes d'affaires ; de même, les artistes, les écrivains, les acteurs et les radicaux se retrouvent dans le chant de la haine contre les Bohémiens. N'oubliez pas de lire la préface écrite par Benoîte Groulx, qui nous présente cet auteur extraordinaire et intransigeant, au point de finir sa vie dans la pauvreté.

14-09-2019

Une vraie découverte ! Parmi ceux qui sont basés au hasard sur une bibliothèque égarée... Un livre qui vous appelle, qui s'ouvre et se dévore en une heure avec le seul désir d'y retourner pour un pique-nique de plaisir. Dans une forme de vers libre avec une grande fluidité de lecture, Dorothy Parker a assassiné avec une délicieuse cruauté tous les défauts de ses contemporains et n'a pas eu une ride ! De femme au foyer à artiste, tout le monde le prend pour son rang et la mauvaise foi le dispute avec une touche de génie dans sa description de ce qui les irrite et les exaspère... C'est jouissif, amusant et stimulant !

13-09-2019

Ce recueil me réconciliait simplement avec la poésie. Moi, qui l'ai toujours trouvé ennuyeux, j'ai ri de ces vers offerts par Dorothy Parker, une droguée. Tous sont assassinés : hommes, femmes, acteurs, acteurs, fêtes, livres... Nous comprenons pourquoi elle avait tant d'ennemis, elle qui travaillait sur le terrain qu'elle critiquait férocement ! C'est amusant, facile à lire et très actuel. A lire de préférence quand on est de mauvaise humeur et que l'on en veut au monde entier : sauvez des vies ! En conclusion : Un recueil de poèmes drôles pour les amoureux de l'humour perçant.

12-09-2019

Dorothy Parker était une poète, scénariste et chroniqueuse américaine célèbre pour sa liberté d'expression. Membre de la célèbre table ronde algonquine, que l'on pourrait éventuellement comparer au Café de Flore dans ses plus belles années, Dorothy Parker détestait les fausses prétentions et faisait chier le politiquement correct par la poésie. Sans langue de bois ni concessions, construit sur un humour dévastateur et jubilatoire, Hymns to Hate est un moyen de sortir de la vérité absolue. Ça fait longtemps que je n'ai pas autant ri d'un livre ! Epicée, mordante, féroce, le drame de Dorothy Parker est toujours de bien viser. Elle ne pardonne rien ni à personne, pas même à elle-même. Un livre très fin, aussi excité qu'on le souhaiterait, dont l'effet bénéfique est simplement de sauver des vies. Alcool, le maccarthysme dont elle a été victime, tentatives de suicide, amants de plus en plus intéressés, blessés par la vie, Dorothy Parker meurt seule à 73 ans. Il légua tous ses biens à Martin Luther King et lança une dernière pelle pour sa crémation avec l'épitaphe : "Excuse la poussière". Mythique, n'est-ce pas ? Grâce à ses écrits, une partie est éternelle et je pars immédiatement à la recherche de l'ensemble complet.

Dorothy Parker

Phébus

Les Éditions Phébus, créées en 1976 et spécialisées dans le roman, font la promotion des récits de voyage et proposent également une collection de poche, Libretto.