Je ne mange pas de ce pain-là
  • Éditeur: Syllepse
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2849502561
  • Tags: surrealiste, poèmes, poésie, surréalisme, légendes,

Télécharger le livre Je ne mange pas de ce pain-là gratuitement en français gratuitement

Lors de ses entretiens de 1952, André Breton déclarait : " Au cours des trois années précédant la nouvelle guerre, le surréalisme a réaffirmé sa volonté de ne pas s'opposer à tout le système de valeurs proposé par la société bourgeoise, volonté qui s'exprime avec intransigeance et audace dans la collection Je ne mange pas de ce pain-là" de Benjamin Péret, publiée par les Éditions surréalistes en 1936, qui a peu tardé à disparaître. Il est aujourd'hui emblématique d'un poète surréaliste et militant révolutionnaire qui, peu après sa publication, est parti en Espagne pour lutter contre le franquisme, où Péret a entrepris une véritable campagne de démolition contre la religion, la patrie, le nationalisme et les politiques de son temps ? Pas comme ce pain qui a aujourd'hui une résonance extraordinaire et qui remet en question les nouveaux fondamentalismes et l'ordre moral dominant de notre temps. Les poèmes sont suivis d'une enquête de Heribert Becker sur leur accueil par les lecteurs de l'œuvre de Péret.

Benjamin Péret

Benjamin Péret

Nationalité : France Né à : Rezé, 04/07/1899 Mort à : Paris, le 18/09/1959 Biographie : Benjamin Péret (4 juillet 1899, Rezé - 18 septembre 1959, Paris) était un écrivain et poète surréaliste. Sa mère a embauché cette adolescente rebelle comme infirmière pendant le Der des Ders. Il s'avère que c'est une moustache avec un humour de carabinieri. En 1920, dadaïste dadaïste et provocateur, il participe au procès de Barres, propagandiste de la terre, des morts et du pays. Péret joue le rôle d'un "soldat inconnu", portant le préservatif d'un soldat français mais parlant allemand. En 1922, il rencontre Robert Desnos et les surréalistes avec lesquels il se lance dans l'écriture automatique, dont la syntaxe folle des phrases défie les conventions du langage, et en particulier les proverbes. Il est retourné par des jeux de mots, des falsifications, en inversant l'ordre habituel des mots de la phrase. Par exemple : "Je me demande un peu : qui se fait avoir ici ? En 1928, il écrit Les Rouilles encagés. Ce livre, saisi lors de l'impression, ne sera pas disponible avant cinquante ans. Péret est l'un des poètes surréalistes les plus singuliers : virtuosité de l'écriture automatique, luxe baroque des images (infiniment ravivé par une seule utilisation de la proposition relative), humour burlesque déconstructif, audace transgressive. La poésie de Benjamin Péret s'inscrit dans le surréalisme de la fuite la plus haute, sous le signe ascendant de l'abondance, de la liberté. + Voir plusAjouter des informations

Critiques

18-03-2019

Benjamin Péret, écrivain surréaliste, n'aimait pas la religion, les compromis et encore moins les politiciens, ses écrits et ses actions étaient en parfaite osmose avec ses idées, alors en 1936 il rejoint la première compagnie du bataillon "Néstor Makhno" Division Durruti sur le front Terruel.Auteur en 1928 de "Les Rouilles Encagées" interdit in situ, réédité en 70 par Losfeld, interdit en 71, réédité en 75... L'homme n'était pas à l'abri des histoires et des antagonismes : s'il était emprisonné à Rennes pour avoir reconstitué la ligue trotskyste dissoute, il n'était connu que comme communiste avant de fréquenter un peu plus tard les Nazis... Tout au long de son parcours chaotique, il est resté fidèle à André Breton. Nous lui devons aussi : "La desgracia de los poetas" écrite en opposition à "el honor de los poetas", une autre provocation !