Je sais
  • Éditeur: Cheyne
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2841161110
  • Tags: aphorismes, littérature, poèmes, poésie, autobiographie,

Télécharger le livre Je sais gratuitement en français gratuitement

Il n'est pas nécessaire d'être un grand clerc pour réaliser que vous ne savez pas grand-chose sur le monde, sur vous-même et sur les autres... Il y a quelques biologistes, astrophysiciens et écrivains qui ne désespèrent pas d'en savoir plus... C'est le cas de l'auteur de ce livre... Votre méthode ? Celle du scientifique qui ressemble à celle du poète ou du philosophe : une vigilance intense qui met à l'épreuve tout ce qui tombe sous le regard, l'ordinaire, la minute, l'incident de la préférence. Là où cette loi heureuse est vérifiée : sous chaque observation, mille nouvelles énigmes. Ainsi, Ito Naga, dans la lignée de Joe Brainard (" Souvenir ") et Pérec (" Souvenir "), mais en orientant la recherche vers la réalité immédiate, propose un inventaire ludique, inattendu et nécessairement provisoire de ces données probantes qui présentent la réalité pour un univers en perpétuelle expansion. J.-PS.

Ito Naga

Ito Naga

Né en 1957 Biographie : Né en 1957, Ito Naga est astrophysicien. Il collabore régulièrement avec le magazine italien Sud. Je sais que c'est ton premier livre. Il est en cours de publication au Brésil. Ajouter des informations

Critiques

16-06-2019

Un de mes plus beaux préférés ! La simplicité liée à la beauté des mots, l'humour, l'évidence, l'ingéniosité, la joie de lire chaque ligne. Ito Naga commence chacune de ses pensées par "je sais"... et le reste est toujours délicieux.

15-06-2019

L'auteur, tout en réfléchissant sur ses divagations, propose une série d'observations autour de thèmes divers et nous invite à explorer des sujets auxquels nous n'accordons pas assez d'attention, à dérouler le fil de nos pensées pour les explorer plus en profondeur, comme lorsque nous étions enfants, nous avons posé des questions implacables pour essayer de trouver une réponse ou une explication aux grandes questions de la vie.

14-06-2019

Je sais qu'il s'agit de quatre cent soixante-neuf aphorismes numérotés qui commencent par les mots "savoir", je sais que tôt ou tard nous poserons la question de l'épistémologie du savoir, je sais que nous chercherons aussi un fil conducteur dans l'esprit de l'auteur, un critère pour choisir les éléments et formes de son savoir, et que nous serons bien déçus d'avoir essayé la société.Je sais que si nous ne faisons pas confiance aux autres, nous courons le risque de prendre ce titre comme titre de l'œuvre d'un être extrêmement prétentieux et pédant, et je sais que nous pouvons aussi soulever la question de l'équilibre entre universalisme et culturalisme dans notre approche, et que nous allons probablement nous retrouver avec la même déception que celle que nous venons de connaître.Je sais que je veux retrouver beaucoup de ces aphorismes par moi-même, et je sais que si j'en choisissais un par jour, comme mes photos du jour, pour représenter la journée comme une éphéméride ou presque stochastique, alors que j'exclus les aphorismes que je ne choisirais selon aucun des deux critères, j'y trouverais encore mon bonheur pendant une belle année.Je sais que l'appareil "Je sais" fonctionnerait parfaitement comme un inducteur d'écriture spontanée, et je sais que lorsque vous ressentez un sentiment de gratitude pour un livre, pour son auteur et pour la personne qui vous l'a fait traverser sur votre chemin, vous voulez aussi le partager.

13-06-2019

Publié en 2006 dans la collection Grands fonds du Cheyne éditeur, ce premier livre d'Ito Naga, écrivain et astrophysicien français, est à première vue très simple, comme si son auteur nous encourageait par sa propre voie à dépasser les apparences, la vocation du scientifique et ceux qui questionnent inlassablement le fonctionnement de la pensée et du langage. L'assemblage de ces 469 fragments, phrases commençant par "je sais" mais contenant souvent autant d'incertitude et d'humilité que la connaissance, esquisse progressivement le portrait d'un homme, à travers une succession de fils rouges savamment disposés, une construction évoquant Georges Perec et Joe Brainard, auxquels Ito Naga rend hommage, et plus récemment "Souviens-moi" de Yves Pagès (Éditions de l'Olivier, 2014). Le portrait qui en ressort est celui d'un homme d'une curiosité insatiable, assez fort pour révéler ses défauts, doté d'une agilité mentale inhabituelle et d'une bonne dose d'humour, d'une volonté de déchiffrer le monde qui ne doit jamais être désarmé, ainsi que d'une capacité inaltérée d'émerveillement. Une lecture émouvante d'un scientifique qui aime les mots, leurs qualités physiques et intellectuelles, et qui vous donne envie de continuer à les lire. (Extraits) "Je sais que nous considérons toujours l'au-delà comme le cosmos. Je sais que même les astronautes oublient que la terre tourne quand ils rentrent chez eux, je sais que la température est agitation, que le monde existe parce qu'il s'emballe, je sais que dans cet avion vers l'Asie centrale, il y avait des visages que je n'aurais jamais imaginé, je sais qu'être déstabilisé par un mot est moins un signe de faiblesse que de fertilité, je sais que si j'étais facteur, je ne pourrais que lire des cartes postales.Je sais que les petites gens sont souvent animés, comme si leurs corps étaient plus proches les uns des autres, et je sais qu'à certains postes frontières d'Europe centrale, il y a des coiffeurs et des barbiers qui font ressembler les voyageurs aux photos dans leurs passeports.Je sais que la rotation de la Terre est en partie à l'origine du vent, que sentir ce vent, c'est comme sortir la tête de la Terre, je sais que penser c'est parfois comme un fleuve inondé, qu'alors on peut sentir comment on bégaye, je sais qu'on est appelé à avoir une opinion sur tout, quand on a presque rien sur lui.