Jimmy's blues
  • Éditeur: Actes Sud
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2868690106
  • Tags: non-fiction, poèmes, poésie, odyssée, recueil,

Télécharger le livre Jimmy's blues gratuitement en français gratuitement

La poésie de James Baldwin est celle qu'il faut chanter. C'est dans cette condition que les images, fortes et souvent provocatrices, trouvent dans les rythmes leur véritable résonance, alors j'ai voulu traduire ces poèmes, avec Philippe Wehle, pour permettre au lecteur français d'accéder à leur goût étrange, mais sachant qu'il n'y a pas de traduction, jamais, Donc, des questions rebelles aux questions indiscrètes que suggère le temps, seront décryptables pour tous. Hubert Nyssen

James Baldwin

James Baldwin

Nationalité : Etats-Unis Né à : Harlem, 02/08/1924 Mort à : Saint-Paul de Vence, 30/11/1987 Biographie : James Baldwin est né à Harlem, dans un quartier défavorisé. Durant son adolescence, il a été très actif dans son église pentecôtiste. Il a quitté sa mère à l'âge de dix-sept ans, a vécu dans des emplois mal payés et a commencé son apprentissage littéraire. Son premier livre a été publié au début des années 1940. Bien que les rédacteurs en chef aient rejeté son travail, ses chroniques dans des revues comme The New Leader, The Nation ou Partisan Review lui ont valu une bourse Rosenwald en 1948. Il s'est rendu à Paris et à Londres, poussé par des relations tendues avec son beau-père, le racisme dominant et les questions d'identité sexuelle. Il achève son premier roman en Suisse, Go Tell It On The Mountain (1953), qui lui vaut d'emblée la reconnaissance, puis Le Coin des amen en 1955. La "conversion" est basée sur son expérience de jeune prédicateur dans une petite église. Pendant son séjour en Europe, il a également écrit l'essai "Stranger in the village" dans lequel il relate sa visite dans un petit village suisse et le racisme ignorant qu'il y a ressenti. Après avoir passé une dizaine d'années en Europe, principalement à Paris et à Istanbul, il retourne aux Etats-Unis en 1957 pour participer au mouvement des droits civiques. Dans ses œuvres, romans et essais ultérieurs, Baldwin explore des questions hautement politiques : L'homosexualité dans la "Salle de Giovanni" (Salle de Giovanni, 1956), et la condition des Noirs - ainsi que le risque d'une explosion de violence de la part de cette communauté marginalisée - dans "Notes of a native son fils" (en référence au fils autochtone de Wright) (1955) (Chronique d'un pays autochtone), "No one knows my name" (personne ne connaît mon nom, 1961) et "Fire next time" (Feu prochaine fois, 1963). Il a reçu de nombreux honneurs, dont le prix George Polk en 1963. En 1983, il est devenu professeur de littérature afro-américaine à l'Université du Massachusetts. Il a passé la fin de sa vie à Saint Paul de Vence en France, où il est mort d'un cancer de l'estomac en 1987... + Voir plusSource : /livres.fluctuat.net/ Ajouter des informations

Critiques

19-05-2019

J'ai été tellement ému par le film "I'm not your nigger", dont le texte original est de James Baldwin, que cette lecture était essentielle. Raoul Peck a réalisé un documentaire remarquable sur la violence raciale aux États-Unis, diffusé le mardi 25 avril 2017 à Arte, en attendant sa sortie en salle. Le texte de James Baldwin, lu par Samuel Jackson en anglais, par Joey Starr en français, est l'épine dorsale du film, tandis que ses interventions à la télévision ou dans les débats universitaires donnent la mesure d'un homme et d'un orateur extraordinaire ? C'est sur cette base que je suis allé à la bibliothèque parce que je n'avais jamais lu d'écrits de l'auteur noir américain, James Baldwin. Et je suis tombé sur "Jimmy's Blues", un recueil de dix-neuf poèmes publié pour la première fois en 1983. Il s'agit d'une édition bilingue français/anglais avec une traduction conjointe de Philippe Wehle et Hubert Nyssen. Bien que Baldwin soit facilement considéré comme un poète, "Jimmy's Blues" est son seul recueil de poésie et n'a jamais atteint la popularité de ses romans et livres de non-fiction. Il faut dire qu'il dit le blues et qu'il y a quelque chose de mélancolique, une amertume qui est très difficile à traduire en français. D'ailleurs, il crie "mon odyssée est décevante" dans son poème d'anniversaire. On voit que ces poèmes ne sont pas toujours aussi engagés que je l'espérais. Ce que j'apprécie, c'est que James Baldwin offre ces poèmes, en cadeau, avec sous-titres pour certains d'entre eux, qui indiquent entre parenthèses à qui ils sont adressés. Je me souviens surtout de la dédicace à Simone Signoret "A Woman as a Landscape" (pour Simone Signoret). Elle résonne comme un écho en France car, né en 1924 à Harlem, James Baldwin a quitté les Etats-Unis pour vivre à Paris dans ses premières années et cela semble l'avoir marqué. A lire en mai 2017

James Baldwin

Actes Sud

Créée en 1978 par Hubert Nyssen, Actes Sud est une maison d'édition française créée en 1983 au Méjan, Arles. Son catalogue est varié et propose de la littérature, des essais, des documents, des beaux-arts, de la nature, de la gastronomie et même du théâtre... Actes Sud a lancé une collection de bandes dessinées en 2005 et possède également Actes Sud Junior, spécialisée dans l'édition de livres pour enfants.