Journal d'une voix
  • Éditeur: Editions des Femmes
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: F017523559
  • Tags: album, journal, poésie, témoignage, écrivain femme,

Télécharger le livre Journal d'une voix gratuitement en français gratuitement

Lue et chantée par l'auteur Antoinette Fouque et Les éditions des Femmes m'ont surprise et m'ont honorée, 23 ans après sa publication, en rééditant Journal d'une voix, témoignage d'un voyage entièrement consacré aux Champs de Concorde, mais chaotique où la peur et la joie sont constamment mêlées. Je n'arrête pas de chanter, je n'arrête pas d'écrire Qui sait ? Chanter est pour moi une célébration, un merci, un merci, un merci d'être dans le monde pour chanter, bien sûr, et ne rien faire d'autre que ça. Sans honte, je ne changerai pas une virgule dans ce JournalJe ne changerai pas une virgule dans ma vieLe seul changement - et non le moindre - que je me permette, à l'instar de Pessoa, d'élargir mon espace intérieur et ma liberté, est de signer avec cet hétéronom - est le suivant Florence Naud (15 novembre 2007)

Hélène Martin (II)

Hélène Martin (II)

Nationalité : France Né à : Paris, 1928 Biographie : Hélène Martin est une chanteuse française, également auteur-compositeur-interprète, qui a consacré sa carrière à la mise en scène de la musique et à l'interprétation de la poésie. Il fait ses débuts à Paris dans les cabarets de la rive gauche, notamment à La Colombe, où sa voix chaude d'alto fait merveille. Depuis 1956, elle enregistre simplement accompagnée de sa guitare. En 1962, il commence à mettre en musique des poèmes de Jean Genet, qui l'encourage. Une longue amitié avec Aragón et Giono a été marquée par des adaptations de poèmes dans des chansons (en 1971) et des émissions de télévision sur leur travail (dont une adaptation par Jean le Bleu). En 1975, son interprétation de l'Élégie fut publiée dans Pablo Neruda de Aragón, qui l'avait fait connaître au poète chilien. D'autres poètes préférés sont Audiberti, Colette, Lucienne Desnoues, Paul Éluard, Luc Bérimont, Eugène Guillevic, Louise Labé, Queneau, Seghers, Supervielle, Soupault, Jean Mogin ? Il interprète également des chansons de Léo Ferré et Gilles Vigneault. Philippe Soupault lui rend hommage dans une monographie publiée en 1974 (Hélène Martin, Editions Seghers). En 1976, il crée "Chansons/roman" au Carré Silvia Montfort. Après un spectacle sur Georges Braque au Centre Pompidou en 1982, il adapte Le Condamné à mort de Jean Genet en 1984, sous la forme d'un poème lyrique au Théâtre Romain Rolland à Villejuif. Son engagement féministe se reflète dans son album Liberté femme (1982-1990) et dans la production d'une série de sept chapitres sur la contraception (Le Choix). Elle est également productrice des albums de Cavalier, créatrice de concerts et d'émissions musicales, auteure d'émissions radiophoniques, productrice télévisuelle, réalisatrice et créatrice de la série télévisée Plain chant, consacrée au portrait des poètes. En 1998, Étienne Daho sort un enregistrement live de la mise en scène de "Sur mon cou" de Genet par Hélène Martin. En 1999, il enregistre un nouvel album, La Douceur du bagne, d'après des poèmes de Michelangelo, Artaud, Rimbaud, Fargue, Claude Roy et François Villon. Elle est l'une des grandes interprètes de la poésie, avec Léo Ferré, Jean Ferrat, Paco Ibáñez et Angélique Ionatos. Elle a été récompensée par l'Académie Charles Cros, l'Académie du Disque Français et la Sacem, et en 1986 elle a été nommée Officier de l'Ordre des Arts et Lettres + Voir plusSource : desfemmes.fr Add information

Critiques

18-10-2019

Enregistré en 1983, le Journal d'une voix d'Hélène Martin ne peut être entendu. Ce témoignage biographique montre l'importance du chant et de la musique dans la vie de ce grand artiste qui n'était pas suffisamment connu, même par moi qui n'avais entendu parler que de lui. Elle me rappelle Francesca Solleville par ses chansons et sa voix engagée. Hélène Martin a commencé dans les cabarets de la rive gauche dans les années 1950, elle s'est consacrée à la musique et a chanté leurs textes aux côtés des poètes. Parmi ses poètes préférés figurent Aragon, Neruda, Audiberti, Colette, Lucienne Desnoues, Paul Éluard, Luc Bérimont, Eugène Guillevic, Louise Labé, Queneau, Seghers, Supervielle ? Dans son journal, il mentionne en particulier son amitié avec Giono et sa rencontre avec René Char et Jean Genet. J'ai entendu dire que c'est elle qui jouait la musique de "Le condamné à mort", reprise récemment par Étienne Daho et Jeanne Moreau. Il a enregistré de nombreux albums, monté des spectacles musicaux au théâtre avec Jean Vilar et travaillé pour la télévision et France Culture. Et puis, dans son journal, elle parle de l'espoir représenté par l'élection de François Mitterrand en 1981, cet espoir d'une vie plus juste qu'elle chante. Hélène Martin a été récompensée à trois reprises par l'Académie Charles Cros, l'Académie du Disque français et la Sacem, puis nommée Officier de l'Ordre des Arts et Lettres, une reconnaissance institutionnelle de sa demande artistique constante et de sa ténacité sans laquelle ses projets contre les standards commerciaux n'auraient pu être réalisés. J'aime les chanteurs de l'époque (Anne Sylvestre, Franscesca Solleville, Barbara, Jean Ferrat...) car ils incarnent pour moi un mouvement artistique où la logique littéraire de la chanson était considérée comme acquise.