L'âme insurgée
  • Éditeur: Phébus
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2859400087
  • Tags: rhétorique, littérature, essai, poésie, langage,

Télécharger le livre L'âme insurgée gratuitement en français gratuitement

Le véritable besoin profond de notre temps est un besoin essentiel de l'âme - cette faim spirituelle anxieuse et sourde que nos consciences inhabitées et nos organes inexprimés ne peuvent plus ressentir ; le besoin révélateur n'est plus celui d'un "mal du siècle", mais celui d'une rupture centrale dans la machine humaine, d'un rééquilibrage surnaturel improbable et pourtant très nécessaire : une maladie du ciel suffisamment grave pour être déjà honteux ; une maladie honteuse. Cette honte, les romantiques d'hier, qui s'interrogeaient déjà - de plus loin que nous, mais surtout d'en haut - sur l'avenir qui nous attend, avaient réussi à l'exorciser. Et c'est à haute voix, avec la véhémence des insurgés authentiques, qu'ils ont averti leur bourgeois contemporain qu'ils étaient occupés à construire par la force la société irrespirable que nous vivons aujourd'hui. Comme nous l'avons compris, le romantisme dont nous parlons ici (et qui a explosé surtout en Allemagne) n'a rien à voir avec le genre d'école littéraire qui s'est distinguée en France avec ce nom. C'est essentiellement une manière d'êtreQui étaient ces romantiques de l'autre côté du Rhin qui semblent aujourd'hui si pertinents, si fraternels ? Tout d'abord, des hommes qui refusaient de vivre dans un monde où l'âme n'aurait plus sa place ET qui savaient poser des questions que nous n'osons plus poser, demandant - et parfois trouvant - des réponses dans lesquelles nous aurions intérêt à méditer. Pour eux, il est clair que la seule littérature digne d'un tel nom est celle qui exige des mots qui militent en faveur de l'essentielNon pour satisfaire, par désir conformiste de vaine séduction, telle ou telle mode esthétique ou idéologique Mais pour ce qui donne vraiment vie.

Armel Guerne

Armel Guerne

Nationalité : Suisse Né à : Morges (Suisse), 01/04/1911 Mort à : Marmande (Lot-et-Garonne), 09/10/1980 Biographie : Armel Guerne est un poète et traducteur suisse romand. Il est né de parents français en Suisse. Ses parents sont rentrés en France quand il avait neuf ans. Il poursuit ses études au lycée de Saint-Germain-en-Laye, avant d'être interrompu par son père, il refuse d'étudier le commerce pour succéder à son père, directeur d'usine. Avec l'aide de la famille de son meilleur ami Mounir Hafez, il a pu poursuivre ses études. Il a été enseignant en Syrie avant de revenir en France en 1934. À la Sorbonne, il fonde le Groupe d'études psychologiques avec Roger Frétigny. Guerne a publié son premier recueil "Oraux" en 1934. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il abandonne toute activité littéraire pour s'engager dans des actions de résistance : il rejoint un réseau britannique du Special Operations Executive, le réseau Prosper-PHYSICIAN, avec le chef du réseau, Francis Suttill "Prosper", dont il devient le second. Lorsque le réseau s'effondra fin juin 1943, il fut arrêté par la Gestapo, interné à Fresnes puis près de Compiègne, envoyé à Buchenwald, mais parvint à s'échapper du train en route et arriva finalement à Londres. Après la guerre, il entreprit une importante tâche de traduction des œuvres de Novalis, Höderlin, Virginia Woolf, Lao Tseu ou Kawabata. Il s'est retiré dans le Lot et Garonne dans un moulin qu'il avait acheté en 1960. Sa santé, affaiblie par la guerre, s'est détériorée et il est mort de maladie dix ans plus tard. Poésie saine et lucide, elle prône l'espoir à travers un langage dépouillé + En savoir plusSource : Wikipédia Ajouter des informations

Critiques

16-06-2019

L'âme insurgée d'Armel Guerne est une lecture saine à laquelle tout mon être est doté de ressources. Au cœur même du désert contemporain, en expansion continue, il est bon de côtoyer le manteau d'œuvres essentielles qui grondent comme le tonnerre, qui illuminent d'éclairs la nuit petite et étroite de notre siècle : Armel Guerne, véritable habitant de la langue, réchauffé par le feu blanc de la poésie, ce mot très nutritif, ce lait de la Parole, est né le 1er avril 1911 à Morges, en Suisse, et mort le 9 octobre 1980 à Marmande, en Lot-et-Garonne. Immense poète et traducteur - entre autres de Yasunari Kawabata, Hölderlin, Novalis, Heinrich von Kleist, Martin Buber (pour les Histoires hassidiques compilées par celui-ci), etc. -Armel Guerne a écrit pendant que les feux de signalisation s'allumaient dans les montagnes. Berger de la parole, il se précipita corps et âme dans la peau des mots, dans la beauté épaisse de son sang noir, dans la bouche dorée qui ressuscite la grandeur oubliée.

15-06-2019

Deux commentaires différents selon l'humeur : Lire "L'Amour et l'Occident" puis "L'âme insurgée" est le voyage de la contradiction ; savoir qu'Armel a correspondu avec Emil (Cioran) est l'échange de la complémentarité. Tandis que le premier est dans la logorrhée dense et plombée, le second assure que son lyrisme est chargé de légèreté ; tandis que le premier loue les merveilles de la poésie, le second apprend à rire de la mystification que produisent la philosophie et le langage. Cependant, les deux s'entendent pour dire qu'ils disent "non" aux preuves. Et cette exclamation est ce qui définit le mieux le romantisme selon Armel : "Le romantisme, bien sûr, n'a rien à voir avec la bonne école littéraire qui a fleuri en France sous ce nom ; rien à voir avec la douce rhétorique et la douceur sentimentale, les bandes et les vantardises que nous avons souvent cherché à associer à ce mot. "Hölderlin, Novalis, Kleist, Nerval, Melville et Stevenson sont les thèmes privilégiés d'Armel dans ces essais, qui ne cherchent pas à expliquer l'œuvre de l'auteur, mais la réalisation de l'œuvre comme une mission dédiée à l'individu - il ne devient auteur que s'il écoute le message qui lui parvient de l'au-delà par l'exercice de sa solitude et division. ----- Armel Guerne est un homme de conviction. Par exemple, il pense que le romantisme est plus qu'une école littéraire - ce serait aussi une façon de dire non. Armel est aussi un homme d'action, et il agit bien. Par exemple, il traduit des poètes connus pour leur intraductibilité. Hölderlin, par exemple. C'est une personne féroce et passionnée, capable d'écrire plusieurs essais différents sur le même poète sans jamais se répéter. Il fait même d'autres choses qui ne sont pas de pures œuvres littéraires, ce qui est toujours surprenant, on ne sait pas vraiment pourquoi. Par exemple, il était membre d'un réseau des services secrets britanniques. Cependant, nous pouvons moins nous inquiéter parce que ce n'est pas mentionné dans ce livre, et je ne sais même plus où je l'ai appris. Pour une âme fatiguée comme la mienne, qui se croyait autrefois insurgée, ce recueil d'essais est une preuve, une terrible confrontation de l'âme morte avec l'âme vivante, un dégoût de l'excès d'ardeur, de cette ardeur qui ne se comprend plus dans des états d'extrême désespoir. L'âme morte avant l'âme insurgée souffre pour voir ce qu'elle était, ce qu'elle aurait pu devenir, ce qu'elle aurait pu être à nouveau, peut-être, si elle avait eu assez de volonté, mais où trouver cette volonté ? L'âme morte veut chier au visage de l'âme insurgée, mais ce serait injuste. Peux-tu détester ce que tu voudrais être si tu le pouvais ? Armel Guerne est un homme d'un autre temps. Par exemple, qui pense encore que la littérature ou la poésie pourrait élever l'âme ? Mon âme morte aime à penser qu'Armel n'aurait pas pu rester un insurgé longtemps à cette époque de ridicule généralisé.

Armel Guerne

Phébus

Les Éditions Phébus, créées en 1976 et spécialisées dans le roman, font la promotion des récits de voyage et proposent également une collection de poche, Libretto.