La sueur des airs climatisés
  • Éditeur: Poètes de brousse
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2923338642
  • Tags: poèmes, poésie, poésie contemporaine, recueil de poèmes, poésie québécoise,

Télécharger le livre La sueur des airs climatisés gratuitement en français gratuitement

L'univers de Simon Boulerice est meublé de kitsch supposé, de petites choses folles, de séries télévisées pour pré-adolescents anxieux ; Ce qui va au-delà des réservoirs allégoriques, de l'odeur des "nouveaux parkings", de la grande roue et de la petite mort, des costumes d'animaux, de tout ce qui brille, la sueur de la climatisation raconte l'étrange histoire de "deux enfants sauvés" et "phosphorescents" qui commémorent, souvent par amour, un "insecte mort avec patience dans les pages du Kundera" Bienvenue chez Simon Boulerice, le poète. .

Simon Boulerice

Simon Boulerice

Nationalité : Canada Biographie : Simon Boulerice est un auteur, acteur et réalisateur québécois. Il est l'auteur des œuvres que Simon a toujours voulu danser (Fringe Creation Award 20071, LGBT Solo of the Year 20072), What remains of Marie-Stella ? (publié par Dramaturges Éditeurs 2009) et Martine à la plage (2010). Elle a également publié son premier roman, Les Jérémiades, publié aux Éditions Sémaphore en 2009, ainsi qu'un recueil de poésie, Saigner des dents, lauréat du Prix Piché 2009. Ajouter des informations

Critiques

19-04-2019

"L'été brûle tout / nos t-shirts passent à travers / la lumière des arbres de Montréal / pense que c'est la neige / la même chose pour nos torses / rien à dire sur nous / plus de cheveux que de muscles / c'est tout ". Entre la chaleur de la canicule, la douceur de l'amour, la férocité des sexes mêlée à la sueur qui se veut discrète, les mots de Simon Boulerice glissent dans les failles les plus froides, véritables îlots de moments volés capturés par une poésie libre et fluide. La sueur de la climatisation, long poème d'un été si chaud qu'il fait froid, longue ode à la légèreté de l'être et à la gravité inquiétante d'une complicité amoureuse, devient la scène de passions estivales légèrement folles et épuisantes, enfermées dans un canapé qui fait suer vos cuisses... Sans ponctuation ni majuscules, dans un ton sobre et contemplatif, Boulerice invite au voyeurisme méditatif, dans l'intimité quotidienne. "allons-y / oublions ça / éloignons-nous de la joie / faisons une foire / pour nous-mêmes / faisons la paix / tigre et zèbre / au comptoir de Lise Watier". Bénévoles du travail forcé de Montréal et de la litanie de la canicule, les protagonistes de Boulerice sont occupés, vivant, malgré les conseils, malgré ce que l'on pourrait dire, toujours à la recherche de projets et de fuites. Celle que nous connaissons, entre autres, par ses Danser a capella (Les éditions de Ta Mère) et Qu'est-ce qui reste de Marie-Stella ? (Playwrights Publishers) livre, avec La sueur des airs climatisés, une glace poétique bleu-blanc-rouge aux tonalités sensuelles et sucrées qui coule sur vos doigts.