Le bol du pèlerin, Morandi
  • Éditeur: La Dogana
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2940055335
  • Tags: Allègement, poèmes, poésie, quête, paysages,

Télécharger le livre Le bol du pèlerin, Morandi gratuitement en français gratuitement

Surpris par une émotion qui renaît sans cesse devant les compositions modestes de Morandi (bols, pots et vases), ses paysages et ses bouquets, Philippe Jaccottet appelle d'autres références familiales car il ne résoudra pas cette énigme par un poème ("ne pas refaire les œuvres avec des mots"), mais la revisitera dans un lent voyage subjectif entre Giacometti, Pascal, Leopardi, Dante et Ungaretti.

Philippe Jaccottet

Philippe Jaccottet

Nationalité : Suisse Né à : Moudon (Vaud), 30/06/1925 Biographie : Philippe Jaccottet est écrivain, poète, critique littéraire et traducteur vaudois. Il est le mari de l'illustratrice et peintre Anne-Marie Jaccottet, célibataire Haesler. Après des études littéraires à l'Université de Lausanne, il a été correspondant à Paris des éditions Waldense Mermod. En 1953, il s'installe à Grignan, dans la Drôme (Provence), où il vit toujours avec sa femme, peintre. Il a traduit du grec, de l'allemand, de l'italien et de l'espagnol. Il a reçu de nombreux prix prestigieux et un nombre considérable d'essais ont été consacrés à son travail, dont l'italien AA.VVVV, La parola di fronte. Creazione e traduzione in Philippe Jaccottet, édité par F. Melzi d'Eril Kaucisvili, Alinea, Rome 1998 ; Mattia Cavadini, Il poeta ammutolito. Letteratura senza io : un aspetto della postmodernità poetica. Philippe Jaccottet et Fabio Pusterla, Marcos et Marcos, Milan 2004. Pages trouvées, inédites, interviews, archives critiques, textes recueillis et présentés par Jean-Pierre Vidal, Payot, Lausanne, 1989 ; "Paysages avec figures absentes" par Philippe Jaccottet, Zoé, Carouge-Genève, 2007. Ses poèmes ont été traduits en une vingtaine de langues + En savoir plusSource : / Ajouter des informations

Critiques

19-08-2019

Pureté des lignes, sobriété des tonalités, ténacité de la recherche, humilité des sujets - pots, boîtes, vases, quelques fleurs pétrifiées ou décolorées - "l'absence de tout bouquet" Mallarméenne - paysages dessinés, poussiéreux, lointains, sans figure humaine... La peinture de Morandi est une longue patience, une contemplation infinie, une interrogation tranquille sur la vie. Avec tout son talent de poète et d'écrivain, Jacottet nous fait découvrir l'univers nu et monastique de Morandi par la grande porte : celle de la philosophie -Pascal- et de la poésie -Leopardi-, qui sont sésame, ouverts à cet artiste silencieux et concentré. La démonstration est convaincante, éclairante, et la belle édition -La Dogana - finit par nous donner la sensation d'un privilège : entrer, sur la pointe des pieds, dans la cellule d'un styliste en méditation... ou d'un pèlerin en prière, épuisé par son long voyage. Et de le comprendre sans parler. Du beau papier, des lettres élégantes, des reproductions raffinées d'huiles, de crayons et d'aquarelles - de petites vignettes pleine page, contre un texte toujours précis, toujours poétique, toujours clair... aérien. La grande classe et la misère la plus absolue.