Les Poésies, édition augmentée de 'Le Nageur d'un seul amour'
  • Éditeur: Gallimard
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2070420620
  • Tags: poèmes, recueil de poèmes, poésie, mélancolie, recueil,

Télécharger le livre Les Poésies, édition augmentée de 'Le Nageur d'un seul amour' gratuitement en français gratuitement

"Je rouvre ce recueil - Les Poésies - avec l'article exceptionnellement fermé comme un coffre que l'on peut porter partout avec soi, en le saisissant par les deux anneaux latéraux des premiers poèmes et Si tu rencontres un ramier - (1938-1951 : le temps qu'il a fallu pour construire le lapidaire, l'herbier) ; Oui, je l'ouvre comme un coffre incrusté de nacre, de murs de cèdre ou de santal, et c'est un parfum qui en sort, que je reconnais immédiatement, parmi tous les autres, bien qu'il appartienne à une poésie essentielle, à une poésie intemporelle, comme si, les yeux fermés dans cette forêt, je savais que le parfum est si complexe et subtilement équilibré que je ne le retrouve nulle part et que je ne peux trouver les mots pour le nommer, que je suis au sommet de la haie familiale. » Gaëtan Picon.

Georges Schehadé

Georges Schehadé

Nationalité : Liban Né à : Alexandrie, le 02/11/1905 Mort à : Paris, le 17/01/1989 Biographie : Georges Schehadé, né le 2 novembre 1905 à Alexandrie et mort le 17 janvier 1989 à Paris, est un poète et dramaturge libanais francophone. Issu d'une famille bourgeoise, ses parents avaient l'intention de lui faire faire des études de commerce, mais il préférait recourir à la loi. Après l'obtention de son diplôme, il devient rédacteur en chef au ministère de la Justice, puis assistant de Gabriel Bounoure. Schehadé est l'auteur d'une importante œuvre théâtrale proche des conceptions du nouveau théâtre, dont il est l'un des leaders avec Beckett, Ionesco ou Arthur Adamov, entre autres. La plupart de ses œuvres ont été créées par Jean-Louis Barrault et la plus célèbre d'entre elles, Histoire de Vasco (1956), a été traduite en 25 langues, interprétée à travers le monde dans les années 1950 et 1960 et même adaptée à l'opéra : L'Histoire de Vasco (1974) du compositeur anglais Gordon Crosse. Schehadé est également l'auteur de plusieurs recueils poétiques (Rodogune Sinne, L'Écolier Sultan, Poésies I à VI, Poésies VII (à titre posthume). Bientôt reconnu, son travail est salué et défendu par les plus grands (Paul Éluard, André Breton, Saint-John Perse, René Char, Jean-Louis Barrault, Octavio Paz, Philippe Jaccottet, Salah Stétié...). En 1986, il reçoit le Grand Prix de la Francophonie de l'Académie française, créé la même année. Georges Schehadé meurt à Paris et sa tombe est au cimetière de Montparnasse + Voir plusSource : wikipedia Ajouter des informations

Critiques

20-05-2019

Ce recueil de poèmes de Georges Schehadé est un véritable bijou. Gaëtan Picon, qui a écrit la préface, utilise les mots exacts pour évoquer cette poésie qui nous porte de l'intérieur : "Quel est le secret de la séduction, où est cet éclat de rosée, ce bourdonnement de verre, que chacun reconnaît, et cet air frais toujours si délicieux ? pourquoi quand on touche la tristesse du poème, on le perd dans ce poème ? Il y a un arôme "unique" et "incomparable".

19-05-2019

Dans ce dernier recueil, certains thèmes apparaissent souvent dans la poésie de Georges Schehadé. Les enfants, la patrie, la mère, les mages, les symboles chrétiens... qui tournent autour de l'enfance du poète, ou quelque chose ou quelqu'un qui l'a marqué dans sa jeunesse. Comme si Schehadé n'avait jamais vraiment abandonné son enfance, et qu'il continue à trouver son vocabulaire et ses thèmes dans ses rêves d'enfance, dans les jardins d'enfants dont il se rappelle ou qu'il construit. Son écriture, très fluide, gracieuse, élégante et surprenante, marque toute la majesté du style de Schéhadé, qui s'exprime dans cette profonde légèreté. C'est un réel plaisir de découvrir l'immense qualité poétique de Georges Schéhadé, qui dans une dernière pirouette a dit : "Le silence est la fête des mots".

18-05-2019

Je suis venu à la rencontre de ce poète, par la grâce d'un seul poème, découvert dans un site de poésie, je l'ai déjà cité, je transcris ici les premiers vers : "Ce poème n'est pas du tout des mots". Ce n'est pas une chanson pour quelqu'un d'aussi mélancolique. Voici l'automne et ses étoiles froides Il y a encore assez de vent pour s'échapper"... Il fait partie de cette collection et il m'avait rempli de bonheur et pour saluer l'âme en même temps, il m'avait marqué sans pouvoir vraiment expliquer pourquoi. J'ai voulu connaître l'univers de Georges Schehadé, un libanais francophone dont la vie était partagée entre Beyrouth et Paris, décédé en 1989, et qui était aussi auteur de théâtre, aux décors innovants. Les poèmes ont été écrits entre 1969 et 1985. Dans une dimension quelque peu intemporelle, ils révèlent un monde onirique, où l'enfance redécouverte ou plutôt réinventée est essentielle, un monde tourmenté par des visions surréalistes, entre nostalgie et émerveillement. La lune, la nuit, les jardins sont très présents, le premier poème que j'ai lu est toujours mon préféré mais j'ai été ému par beaucoup d'autres, il y a une atmosphère ésotérique, mystérieuse dans leurs textes, qui m'ont attiré, et des métaphores inattendues et superbes. Comme dans ces versets : "Une hirondelle courut dans la nuit C'est incolore sans force sans couleur Cette saison ne passera pas sans une nouvelle étoile Cependant, je n'aimais pas beaucoup les poèmes d'inspiration religieuse et je me tenais à l'écart de certaines associations de mots, qui ne me sont pas très compréhensibles. Une approche intéressante en tout cas par ce poète plutôt énigmatique mais émouvant. Et des images frappantes qui restent ancrées en moi, comme "la lune est un cristal de bonheur" ou "le rêveur se mêle à l'air"...

Georges Schehadé

Gallimard

Gallimard est un groupe d'édition français, fondé en 1911 par Gaston Gallimard, et issu des éditions NRF créées en 1908 par Gide et sa famille. Le groupe Gallimard est considéré comme l'un des plus importants éditeurs français et a remporté de nombreux prix Goncourt, Nobel de littérature et Pulitzer dans son catalogue d'auteurs.