Mes inscriptions
  • Éditeur: Espace Nord
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2804005275
  • Tags: aphorismes, poésie française, poésie, surréalisme, loufoque,

Télécharger le livre Mes inscriptions gratuitement en français gratuitement

Heureux les pauvres d'esprit, car le royaume des cieux est à eux. Heureux les imbéciles, parce qu'ils ont le royaume en bas." Au fil des années, Scutenaire a créé ses Inscriptions, suivant le Restif de la Bretonne ou Lichtenberg. Bien plus que de simples aphorismes -avec ce que le terme peut contenir des dépressions ou des mannequins-, les réflexions de Scutenaire atteignent le plus profond sans sembler les toucher ; sa méfiance généralisée va jusqu'à aujourd'hui au-delà des sources cachées du moi et du monde, et de cette déconstruction est née une œuvre de richesse infinie, dont nous pouvons constamment revenir...

Louis Scutenaire

Louis Scutenaire

Nationalité : Belge Né à : Ollignies, 29/06/1905 Mort à : Bruxelles, le 15 août 1987 Biographie : Jean Émile Louis Scutenaire est un écrivain et poète surréaliste belge qui parle français. En 1916, il écrit ses premiers poèmes. À partir de 1918, il a fréquenté plusieurs écoles dont il a été régulièrement exclu. En 1919, une pleurésie l'immobilise longtemps. En 1924, il a commencé à étudier le droit. En 1926, Scutenaire rencontre Paul Nougé à qui il envoie ses poèmes, puis Camille Goemans, René Magritte, E. L. T. Mesens, et commence à collaborer avec des compagnies belges surréalistes. En 1928, il rencontre Irine Hamoir, qu'il épouse en 1930. Après l'obtention de son doctorat en droit, il a effectué son stage, plaidant principalement en matière criminelle et se concentrant sur les fous, les nomades et les "méchants". En mai 1940, les écuyers quittent Bruxelles pour Paris et Bordeaux, rejoignent Magritte et Raoul Ubac à Carcassonne, rencontrent Joë Bousquet, Jean Paulhan, André Gide et rentrent à Bruxelles en octobre. Scutenaire est entré au ministère de l'Intérieur en 1941, a été nommé conseiller adjoint et a occupé ce poste jusqu'en 1970. C'est en mai 1943 qu'il commence à remarquer ses inscriptions, dont le premier volume est publié en 1945 sur proposition d'Éluard, avec le soutien de Paulhan et Queneau. En 1947, Gallimard accepte de publier Les Vacances d'un enfant. Depuis les années 1950, Louis Scutenaire a collaboré avec de nombreux magazines. Le deuxième volume de "Mes Inscriptions" a été publié en 1976, grâce à Tom Gutt et Isy Brachot. Trois autres suivront + Voir plusAjouter des informations