Pauvreté comme le soir 100697
  • Éditeur: Editions de La Différence
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 272910447X
  • Tags: mystère, poèmes, poésie, poésie contemporaine, poésie italienne,

Télécharger le livre Pauvreté comme le soir 100697 gratuitement en français gratuitement

Alfonso Gatto (1909-1976) peintre, essayiste, romancier, mais surtout poète, ses premiers vers furent reçus par Ungaretti et Montale, deux anciens très différents. A l'écoute de son temps, il exprime sa foi immanente en l'homme et en sa vie. Son travail s'enrichit en atteignant une simplicité dépouillée, capable de célébrer sans emphase "le jour où nous sommes jeunes dans la victoire" et, face au temps et à la douleur, "notre longue vague de mémoire". Election, traduction et présentation par Bernard Simeone. Orphée Collection réalisée par Claude Michel Cluny La poésie est le premier motMythes, épopées, oracles, voix de mystères et de mystiques, puis amour, indignation, révolte, espoir ou humour, vie quotidienne et solitude inaccessible ou retirée, classique ou contemporaine, familiale ou inconnue, ce sont ces innombrables voix que la collection Orpheus veut faire entendre car elles sont plus que jamais les siennes. (4ème de couverture)

Alfonso Gatto

Alfonso Gatto

Nationalité : Italie Né à : Salerne, 17/07/1909 Mort à : Ortobello, 08/03/1976 Biographie : Poète italien Son enfance et son adolescence sont tourmentées. Il termine ses études secondaires à Salerne et s'inscrit à l'Université de Naples en 1926. Il a dû abandonner l'école quelques années plus tard pour des raisons économiques. À partir de ce moment, sa vie est devenue mouvementée ; il a constamment déménagé et a occupé de nombreux emplois. Il a d'abord été employé comme commis de librairie, puis comme professeur d'école, puis comme correcteur dans une maison d'édition, journaliste et enseignant. En 1936, il fut arrêté pour ses idées antifascistes et passa six mois à la prison de San Vittore à Milan. C'est à cette époque que Gatto a collaboré à des magazines et journaux littéraires culturels de l'Italie Letteraria à Rivista Letteratura, Circoli, Primato et Ruota. En 1938, il fonda Campo di Marte avec Vasco Pratolini à la demande de la maison d'édition Vallechi, mais le journal ne fut publié que pendant un an, mais ce fut une expérience importante pour le poète qui eut l'occasion de se lancer dans la littérature militante d'une manière importante. Campo di Marte, dont le premier numéro a été publié le 1er août 1938, était une revue bimensuelle cataloguée comme un périodique d'action littéraire et artistique visant à sensibiliser le public à la compréhension de la production artistique dans tous ses genres. En 1941, au lycée artistique de Bologne, Gatto est nommé professeur titulaire de littérature italienne en raison de sa réputation. Il est devenu un envoyé spécial de l'Unità, jouant un rôle de premier plan dans la littérature d'inspiration communiste. Il a ensuite démissionné du Parti communiste italien et est devenu un dissident communiste. Après la guerre, il reprend son travail de journaliste et continue à écrire ses poèmes. En 1955, il reçoit le prix Bagutta pour son œuvre "La forza degli occhi" publiée par Mondadori + En savoir plusAjouter des informations

Critiques

20-04-2019

Alfonso Gatto, (1909-1976), fut l'un des plus grands poètes italiens du XXe siècle.

19-04-2019

La poésie de Gatto est plongée dans une atmosphère crépusculaire, une résignation monotone pour passer à cette vie, une sorte de plainte muette. Il a été marqué par l'histoire, comme résistant, comme communiste de longue date, comme victime, et c'est aux victimes que va sa poésie. Il sera un homme solitaire dans la littérature italienne, sans illusions, sans mensonges, sans rien attendre.

18-04-2019

Alfonso Gatto développe sa poésie à travers une série complexe d'expériences : vers politiques, lyrisme humain passionné et enflammé, méditation sur la mort, contemplation lucide et rationnelle du sombre changement de vie qui annonce l'homme. Le thème dominant de l'œuvre d'Alfonso Gatto est toujours l'amour, éviscéré et développé dans tous ses aspects intimes. Son œuvre traverse intactement l'avant-garde de l'époque avec une touche de surréalisme, liée à un enchevêtrement d'impressions de sa terre. Son lyrisme est admirablement imaginatif et toujours en quête de beauté. Auteur agité, il est aussi capable de sacrifier les intrigues évocatrices de sa parole poétique pour une dimension civile. Ses poèmes s'inspirent de la tradition et conservent naturellement une syntaxe lyrique très moderne pour l'époque. Une poésie à lire, à partager et à découvrir.