Poezii
  • Éditeur: Viața românească
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 9735640104
  • Tags: tragédie, contes de fées, anthologies, poèmes, poésie,

Télécharger le livre Poezii gratuitement en français gratuitement

Antologie, analyses și studiu introductiv (Universul poetic al lui Octavian Goga) par Ion Dodu Bălan.

Octavian Goga

Octavian Goga

Nationalité : Roumaine Né à : Rășinari, le 01/04/1881 Mort à : Ciucea, 07/05/1938 Biographie : Octavio Goga était poète, essayiste, traducteur, mémorialiste et homme politique. Pendant près de 20 ans, il a été ministre et premier ministre. Ajouter des informations

Critiques

20-08-2019

Octavian Goga fut le poète de cette période tragique de l'histoire de la Transylvanie où le peuple sentait fortement sa condition de déshérité sans patrie, sans terre et sans liberté. Nombreux sont les poèmes de ce poète qui a écrit "Ne cheamă pământul" ("La terre nous appelle", 1909), "Din umbra zidurilor" ("À l'ombre des murailles", 1913), "Cântece fără țară" ("Chants sans patrie", 1916) musicalisé et chanté à plusieurs occasions. Parler de la poésie d'Octavian Goga, c'est avant tout souligner son caractère de poésie engagée. Dans un poème de 1912 intitulé "Le Poète", il se fait passer pour un troubadour errant qui se brûle pour rapporter les trésors de la poésie à la citadelle. Puis, dans "Le Prophète", il écrit : "J'étais prophète dans le désert brûlant / Les jours s'enfonçaient à la dérive / J'étais prophète, source d'eau vive, / Tous y étanchaient leur soif et leurs tourments. » La ville natale (Rășinari) est le cadre rustique et patriarcal qui inspire le poète : "Viens, agenouillons-nous / Devant la terre noire, vieille mère, / Et dans ses bras on rit, on pleure / L'âme et le cœur lavés de toute misère. "(" Aux chanteurs de la ville "). La terre reste l'élément fondateur sur lequel se superposent les témoignages de l'histoire. C'est avec beaucoup de talent que le poète évoque l'état d'exil, la psychologie de l'étranger dans son propre pays, la tragédie de l'individu enfermé dans la prison de l'âme : "Je porte souvent en moi une prison" ("Paix"), "Je monte au sommet" ("De la mer"), "Je suis sans terre" ("Sans terre"). Le portrait (autoportrait ?!!!!!) de ce messager d'amour pour l'humanité est esquissé dans ce dernier poème : "Je ne suis qu'un homme sans terre / Une goutte de feu au gré du vent / Un esclave furieux / Et le pauvre homme de terre / Un magicien de la nouvelle loi que je suis / Un pauvre idiot par une star guidée / Les contes de fées de mon pays / Je marche tant pour vous prendre. » En termes d'engagement politique, beaucoup de poèmes de Goga utilisent un langage d'action, comme pour rendre évident l'appel à un monde dont la conscience veut rester vivante pour réaliser le rêve suprême des Roumains, qui était alors l'unité nationale : "Notre grand rêve non réalisé/E est un enfant de douleur,/et tous nos ancêtres en sont morts,/En angoisse, malchance./"Depuis longtemps, gémissant / Sous nos passions lourdes, sans repos, / Nous avons tous arrosé de nos larmes, / La vanité du vieux rêve... "("Nous"). C'est précisément en 1918 que ce rêve s'est réalisé. Pour les traductions en français, il convient de mentionner le livre d'Olga Gălățanu, publié en 1985, à Bucarest, à Minerva.