Quand l'amandier refleurira
  • Éditeur: Editions de l`Amandier
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2355161704
  • Tags: recueil de poèmes, poésie, poèmes, liberté, quête,

Télécharger le livre Quand l'amandier refleurira gratuitement en français gratuitement

Comme l'écrit la poétesse Samira Negrouche dans sa préface, cette anthologie de la poésie algérienne francophone porte en elle-même "la double singularité du clandestin, celle du poète et celle de la langue qui reste étrangère malgré tout" "greffée, aimée ou imposée" ou "butin de guerre", pour reprendre l'expression de Kateb Yacine, porte en elle "une généalogie algérienne ouverte et libre". "Une nouvelle génération est née loin des complexes et des fantasmes" et ce sont ces nouvelles voix, âgées de moins de trente ans comme celles de Mohamed Mahiout et Aminé Ait Hadi, qui écoutent cette anthologie avec des aînés comme Djamel Amrani et Malek Alloula, nés dans les années trente, montrant la richesse d'une poésie vivante dont Samira Négrouche souligne encore le dynamisme et la spécificité : "Qu'il descende de Mohammed Dib ou de Tahar Djaout, qu'il fasse référence à Jean Sénac, qu'il se moque des poètes français ou arabes, qu'il veuille infuser des graphiques et des sons arabo-berbères, il reste cependant le fruit d'une longue lignée de poètes algériens qui se sont grattés les genoux et se sont libérés, et il est donc susceptible de s'en remettre. Cette liberté résonne ici à travers onze voyages de poètes et ouvre une porte sur cet "archipel d'oasis insoupçonnées" que cette anthologie nous invite à découvrir et explorer...

Samira Negrouche

Samira Negrouche

Nationalité : Algérie Né à : Alger, le 13/09/1980 Biographie : Samira Negrouche est poète et traductrice de poésie arabe. Il a publié plusieurs livres, dont L'opéra cosmique en 2003 et Iridienne en 2005. Elle est aussi médecin. Une sélection de poèmes du recueil "A l'ombre de Grenade" réédité en avril 2006 par les Lettres Charnues. Née en 1979, Samira Negrouche est une jeune poétesse qui vit à Alger, où elle travaille dans le domaine de la médecine et participe activement aux associations culturelles et littéraires. Auteure de trois recueils de poésie Faiblesse n'est pas de dire, L'Opéra cosmique et À l'ombre de Grenade, elle a également traduit plusieurs nouvelles et romans de l'arabe en français. Il a également réalisé des tests de travail interdisciplinaires avec le théâtre, la vidéo, la photographie et les arts visuels. Vos textes sont traduits dans une vingtaine de langues et publiés dans plusieurs pays + Voir plusSource : y Ajouter des informations

Critiques

07-12-2019

un petit recueil de poèmes algériens écrits en français, très agréable à lire et qui nous permet de connaître et d'apprécier la nouvelle génération de poètes en Algérie.

06-12-2019

C'est le premier jour de l'hiver et pour annoncer ce jour de neige, j'étais heureux et j'ai donc eu le privilège d'entendre le retour de très belles voix d'Algérie. Poésie. "Quand l'amandier refleurira." ... C'est le premier arbre fruitier qui fleurit à la fin de l'hiver, quand il gèle encore le matin. Le premier à s'épanouir à nouveau pour annoncer le réveil. Poésie. Samira Negrouche, poétesse, a choisi de réunir onze poètes algériens francophones contemporains dans cette collection. Cette langue française, cette "blessure", un étranger étrange et familier, une langue côtière, et l'exil, une langue de terre et de départ. Cette matière, qui n'est ni grossière ni élémentaire, mais qui a été reforgée, musclée, régénérée, réinventée, à travers les paroles de ceux qu'elle a gardés si longtemps sans paroles. Ce langage vif et brutal, "ce butin de guerre", ce cri, cet avertissement, cette mémoire, cette parole, cette innocence, cet amour, cette enfance. "Nous sommes des mots par écrit" écrit le grand passeur de mémoire : Patrick Chamoiseau. Oui, j'écoute l'Algérie et les Caraïbes. L'apparition de la "géopoétique". Nous avons tant de choses à comprendre, nous devons écouter ces mots. Ces paroles polies et ouvertes frottaient contre l'attente, le silence, la colère, l'espoir et l'émerveillement. Tant de couleurs et de souffle dans ces paroles que nous recevons comme un cristal, comme un pétale porté par la mémoire des sables. Une écharde. De quoi devons-nous parler d'autre que de poésie, de quoi devons-nous nous donner à nous-mêmes, nous transmettre à nous-mêmes à part cette lumière ? "Redessine le mirage", "lâche le bord du ciel", essaie l'autre traversée. Passé. "Hier, vous vouliez savoir si et maintenant vous ne savez pas pourquoi", c'est ainsi que la "réponse à l'oubli du temps" de Samira Negrouche arrive. Tu dois écouter cette musique. Musique universelle. Un chant tressé du voyage des hommes, la poésie de l'empreinte, le sentier, la bougie et la corde. Des encres qui dessinent le vol d'une lèvre. Première neige, première main, premier mot. Le même but. Ecrire, c'est avancer en laissant derrière soi le souvenir d'un rêve et en dessinant devant soi l'enfance d'un nouveau jour. L'écriture comme un bâtiment. Lire, c'était se rencontrer, camper et partager. Lire, c'est comme sortir. C'est comme ça que les hommes voyagent. "et nous nous dirigeons vers vous sereinement avec un large pas, ainsi que déjà hors de la nuit installé" - Malek Alloula, s'approchant du seuil qu'ils ont dit, extrait. Non pas pour se rendre, mais pour sortir à la rencontre de l'autre, en soi-même. Partir en quête, avec des rêves et des promesses, même si cela signifie tout perdre, puis aimer, aimer, aimer, aimer pour tout récupérer, tout, tout, même ce qui fait mal. Greffer, encourager, nourrir, nourrir, au nom du renouveau. "entre le silence du père et les plaintes de la mère", pour émanciper la vie en s'ouvrant au grand air. Faire une différence possible. "(J'ouvre une parenthèse mais je ne la ferme pas, écrit Hamid Tibouchi. Malek Alloula, Habib Tengour, Hamid Tibouchi, Mohamed Sehaba, Youssef Merahi, Hamid Nacer Khodja, Yamilé Ghebalou, Samira Negrouche, Amine Aït Hadi, Mohamed Mahiout, Djamal Amrani. Leurs noms ressemblent à la résonance d'un parfum d'étoile. Comme un bijou sur le seuil. La promesse de tous nos avantages. Poésie. "Une porte ouverte sur un archipel d'oasis insoupçonnées." Entre ciel et peau, entre corps et lumière, entre vie et nombre, entre peur et mensonge, entre désir et liberté, entre nuit et ses secrets, entre cœur et première vague ? "Lumière au sourire d'Elsa et d'Aragon, dites à l'injustice de l'homme les couleurs de votre raison" - Vie toute vie, Hamid Nacer Khodja. Extrait. Solstice d'hiver, décembre 2016, j'ai lu ce matin qu'il neige au Sahara, trente-sept ans ont passé depuis qu'il a neigé au Sahara algérien. "Quand l'amandier fleurit à nouveau", je sais qu'au printemps, les oiseaux reviennent toujours. Il neige sur Encelade depuis cent millions d'années. Mais Encelade ne connaît pas son histoire. Rien, absolument rien, rien n'est impossible. Je vous invite à découvrir ou relire ces poètes, pourquoi, sinon, pour qui, j'écrirais tout cela ? Je vous invite également à découvrir les précieuses encres de Hamid Tibouchi qui accompagnent à merveille tous ces textes. Astrid Shriqui Garain