Renverse du souffle (édition bilingue)
  • Éditeur: Seuil
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2020567245
  • Tags: poèmes, poésie, recueil, résister, shoah,

Télécharger le livre Renverse du souffle (édition bilingue) gratuitement en français gratuitement

C'est après la publication de La Rose de personne, Die Niemandsrose, en 1963, que Paul Celan a écrit les poèmes de ce livre. En avril 1967, quelques mois avant la publication de Revverse du souffle, Atemwende, Celan écrit à son fils : "Vous savez, je pense qu'un nouveau recueil de poèmes sera publié en septembre aux Éditions Suhrkamp (mon nouvel éditeur à Francfort), est une date importante dans ma vie, car ce livre, sous différents aspects, dont surtout celui de sa langue, marque un tournant (que les lecteurs ne pourront ignorer) "Atemwende apparaît pour la première fois en français.

Paul Celan

Paul Celan

Nationalité : Roumaine Né à : Czernovitz, le 23/11/1920 Mort à : Paris, le 20/04/1970 Biographie : Paul Celan, dont le vrai nom est Paul Pessach Antschel ou Ancel, est un poète roumain d'origine juive et de langue allemande naturalisé en 1955. Sa mère venait de la bourgeoisie germanophone, très attachée à l'empire des Habsbourg, tandis que son père appartenait à une communauté juive très stricte d'origine ukrainienne qui pratiquait l'hébreu et le yiddish avec enthousiasme. Après ses études de médecine en France, il retourne en Roumanie à la fin des années 30, à l'Université de Cernăuţi, pour se consacrer à l'étude de la littérature en langue romane. Son père et sa mère, arrêtés et déportés, sont morts, le premier du typhus en 1942 et le second d'une balle dans le cou en 1943 dans le camp de concentration de Michailowka. Pendant quelques années, il a été éditeur et traducteur à Bucarest. A Vienne, il publie son premier livre "Der Sand aus den Umen" (Le Sable des urnes), et à Paris, où il enseigne l'allemand, il épouse Gisèle de Lestrange, une artiste qu'il rencontre en 1951 et à qui il écrit plus de 700 lettres. Son deuxième livre, "Mohn und Gedächtnis" (Coquelicot et Mémoire), a été publié en 1952. Son poème le plus connu, "Todesfuge" (Fuite de la mort), se concentre sur le sort des Juifs dans les camps d'extermination. Parlant parfaitement français, il ne voulait écrire que dans sa langue maternelle, l'allemand. L'auteur de "La rose de personne" (1963) a eu une correspondance émouvante avec Nelly Sachs (1891-1970), poète lyrique et dramaturge, de 1954 à sa mort. Malgré ses amis, le vice s'est refermé, la folie frappe à sa porte et il fait de nombreux séjours dans des hôpitaux psychiatriques. Parfois, il aura des accès de violence destructrice et Ingeborg Bachmann, la tendre confidente, et Nelly Sachs, ainsi que Gisèle de Lestrange, son épouse, seront sa ressource constante. Mais lentement, il se dirige vers l'abîme et se suicide en se jetant dans la Seine + Voir plusSource : agora.qc.ca Ajouter des informations

Critiques

21-05-2019

L'un des derniers recueils publiés dans la vie de Paul Celan, ne cesse de combiner une série de paradoxes. Tout d'abord, Celan a écrit ses poèmes dans une période très difficile, marquée par des séjours dans des hôpitaux psychiatriques, mais il était très fier du travail qui, selon lui, avait atteint une forme de densité, d'amplitude. C'est aussi une œuvre cosmopolite à travers laquelle nous parcourons les villes de Hambourg, Copenhague, Prague ou Mangalia par lesquelles il est passé avec Petre Solomon et Nina Cassian, amis roumains. L'allemand utilisé par Celan, cependant, en raison de sa polysémie et de l'utilisation extrêmement sophistiquée des mots composés, flexible dans la langue de Goethe, est intraduisible. Jean-Pierre Lefebvre a utilisé les notes, probablement beaucoup plus longues que le texte, dont beaucoup très intéressantes (Rosa Luxemburg et les buffles roumains pour le poème "Coagula" par exemple). Au-delà de mes lacunes, j'ai souvent regardé l'allemand, parce que, il faut le rappeler, c'est une édition bilingue. Celan avait de quoi être fier, même si sa technique impeccable le rendait plus hermétique. Il a laissé la clé de son recueil dans le poème "Una raqueta" : "C'est la même vérité qui est entrée/est entrée/est entrée/entre les hommes dans les rafales moyennes/métafores". Seulement le titre "Atemwende", "L'inversion du souffle", le changement de souffle, le souffle métaphorique, le bruit du souffle qui inverse tout. Germanophone né en Roumanie dans une ville qui est maintenant ukrainienne et qui réside en France (sa nationalité ?), pour Celan le changement a été ( !) tout le temps, comme il a respiré jusqu'à la... dernier souffle.

Paul Celan

Seuil

Créées par Henri Sjöberg en 1935, les Éditions du Seuil sont l'une des plus grandes maisons d'édition françaises et sont présentes dans tous les domaines de l'édition : littérature française et étrangère, thriller et police, sciences humaines, documents, spiritualité, science, jeunesse et livres de qualité.