Adopted Love, tome 1
  • Éditeur: Hugo Poche
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2755635967
  • Tags: tragédie, jeune adulte, peur, tendresse, angoisse,

Télécharger le livre Adopted Love, tome 1 gratuitement en français gratuitement

Persécuté par son passé, ce sera son avenir ? Orphelin, Teagan s'est éloigné des familles d'accueil depuis son enfance. Mauvais garçon écorché par la vie, la justice lui parvient à l'aube de ses 18 ans. La sentence ? Une année de probation pendant laquelle il devra rester dans la rue s'il ne veut pas finir en prison. Elle n'a qu'une seule chance de revenir à la normale et c'est dans une dernière famille d'accueil où elle va jouer, mais rencontrer Elena, la fille aînée de la famille, peut compliquer les choses...

Gaia Alexia

Gaia Alexia

Nationalité : France Biographie : Coiffeur de jour et auteur de New Romance tard dans la nuit, c'est un rêve qui a inspiré Gaïa Alexia à écrire. Un mélange de science-fiction et de romantisme qu'il a mis sur papier pour ne pas l'oublier. Un an plus tard, une première histoire est née, suivie d'autres. Après avoir écrit pour elle, elle a décidé de partager ses écrits sur des plateformes d'écriture en ligne et a gagné le concours Au masculin organisé à Fyctia. Faits et chiffres

Critiques

19-03-2019

Je n'ai pas lu un roman de cet éditeur depuis longtemps. En fait, j'en avais un peu marre de toutes ces couvertures, de toute façon, avec la chemise d'un homme nu, craché. Je vais passer rapidement. Et puis, par hasard, je découvre ce livre où le gars est tatoué, mais mieux encore, il est habillé. Je me dis, ici, ici, ici, ici, ici, ici, voyons de quoi il s'agit. Et puis je trouve le synopsis qui excite ma rétine. Trop curieux, je me suis jeté sans même me douter que ce livre ne ferait que m'ennuyer et me mettre en colère. Oui, en colère, parce que l'auteur traite de sujets très difficiles à lire, à comprendre, à visualiser et pourtant très réalistes. L'amour adopté est une histoire profondément douloureuse et terriblement injuste pour le protagoniste, bien que... ! Mes larmes ont coulé. Mon cœur était comprimé. Et la fin m'a mis dans un état impossible. J'étais juste en colère. Rarement un livre de cette ampleur n'a été lu par le roman de Hugo. Respect ! L'amour adopté est l'histoire d'un homme vivant et écorché, détruit par la vie. Teagan a été abandonné par sa mère, sur un trottoir, à l'âge de 3 mois. C'est-à-dire, comme un sac d'ordures trop volumineux qu'il faut jeter dans le conteneur. Dès lors, l'enfant vivra entre l'orphelinat et les familles d'accueil où il subira l'humiliation du personnel (enfermé dans le placard toute la nuit), les coups, les privations alimentaires, les punitions dans la neige, en sous-vêtements, les taquineries d'autres orphelins parce que sa mère l'a abandonné ? Bref, des scènes terribles qui font mal au cœur. Mais Teagan, à cet âge, rêve de cette mère qu'il ne connaît pas et espère de tout son cœur qu'elle viendra pour lui. Malheureusement, maman n'est jamais venue, son cœur s'est brisé et elle est morte en silence, aucun bruit ne sortait de sa bouche, jusqu'à ce que Nathalie, une travailleuse sociale, essaie de faire ce qui était le mieux pour lui. Une relation de fusion s'établit naturellement dès le premier coup d'œil. Une relation de fusion s'établit naturellement dès le premier coup d'œil. Comme une mère "normale" et son fils ; mais un fils très, très difficile à gérer. Au fil du temps, Teagan est devenu un adolescent de 16 ans ingérable, tatoué partout, avec des amis douteux, avec son meilleur ami Benito, un orphelin comme lui ; entre drogues, alcool, sexe, vols de voitures, bagarres ; Teag est une ordure avec une histoire d'enfer. Son cœur s'est malheureusement endurci ; il ne respecte rien ; il ne se soucie de rien ; il est obstiné jusqu'à la mort, et le point de non retour est proche. Donc, quand le juge des mineurs rend sa sentence, Teagan est contre le mur. Qu'il aille se faire foutre et tu es en prison. L'assistante sociale n'a d'autre choix que de le garder hors de prison, avec un dernier espoir, que de le placer pendant un an, jusqu'à sa majorité, dans une dernière famille d'accueil, sa dernière chance. Une famille très différente des autres, qui vont se mordre les doigts, mais qui ne décevront pas... L'ensemble du livre est fort bien qu'au début, j'avais un peu peur de tomber dans un environnement d'adolescent. Ecoutez, même si ça ne fait pas de mal de lire quelque chose de temps en temps, je ne suis clairement pas la bonne cible, et pourtant j'ai une fille de 16 ans à la maison. En fin de compte, cette histoire m'a bouleversée au plus profond de mon âme, elle m'a frappée en tant que mère, en tant que femme. J'avais une balle dans l'estomac, une gorge serrée et des larmes, un insecte, mes larmes quoi, impossible à arrêter, surtout quand l'auteur me fait découvrir à travers les cauchemars de Teag, le passé chaotique de l'enfant tombant dans leurs peurs, cette peur du placard (là, vraiment des problèmes), leurs doutes, leurs cris, leurs hurlements. J'étais trop bouleversée, tellement désolée pour lui, que même là, j'ai encore de la difficulté à écrire parce que l'émotion est si palpable. Je voulais l'embrasser, le protéger, essuyer ses larmes, lui dire qu'il va bien. Mais non, il ne va pas bien parce que toute sa vie a été un désastre. Alors je comprends sa haine. Et dans cette famille, Teag est plus têtu que jamais, insoutenable... Et le pire, c'est que cette fille, la fille aînée de sa nouvelle famille d'accueil, ne la laisse pas indifférente du tout, même si elle fait aussi ressortir son mauvais côté, ses vieux démons, ses cauchemars, mais quelque part elle s'évade, la fuite de l'autre. En conclusion : Le stylo est simple, simple, fluide et jargon, pour mieux s'immerger dans cette atmosphère, dans cette différence de classe sociale, de richesse et de pauvreté. Le bon et le mauvais. Nous ne sommes pas dans la langue des jeunes, dans l'expérience des quartiers, dans la misère du ghetto, à New York, même dans les quartiers bourgeois. A travers ce livre, l'auteur met également en lumière les problèmes que rencontrent les jeunes au lycée, cette difficulté à assumer des responsabilités ou à trouver leur place. Rien n'est facile dans cette histoire - un grand coup de cœur ! Dépêchez-vous d'aller chercher des écu.

18-03-2019

Je dirais qu'une chose est sûre, on ne peut pas s'approcher de cette pépite. Un conseil : ayez du temps devant vous parce que quand vous commencez cette histoire, c'est impossible de la laisser passer.

17-03-2019

C'est un vrai favori ❤ La couverture est sublime, le résumé promettait quelque chose de lourd et enfin wow ! Histoire de 2 jeunes séparés dans 2 contextes de vie différents, histoire de la dernière chance pour Teag...émotions sur les montagnes russes ! j'ai même versé ma larme ! Et cette fin... Une frustration et une larme sans nom ! La suite sortira le mois prochain Et malgré la longue attente, courez découvrir l'histoire de Teagan et d'Elena

16-03-2019

Tout d'abord, je tiens à remercier Stéphanie et Hugo & Cie de m'avoir donné l'opportunité de lire ce livre, de me donner leur confiance. C'est la première fois que j'ai un des livres de poche de Hugo & Cie dans ma main et franchement, ils sont très jolis avec leurs rabats. J'avais vraiment envie de découvrir ce titre de l'auteure Gaïa Alexia, il faut dire que la pochette est particulièrement jolie (c'est elle qui m'a donné envie de découvrir ce premier volume, j'adore les tatouages). Je découvre la plume de Gaïa Alexia, je suis inscrit à Fyctia, mais j'avoue que parmi tout ce que je fais je n'ai pas le temps de découvrir les écrits directement sur la plateforme, donc je suis ravi de pouvoir découvrir les écrits des auteurs de Fyctia sur papier ou en livre numérique. J'ai eu l'occasion de rencontrer l'auteure au Festival Nouvelle Romance de Cannes et je peux vous dire qu'elle est une femme très rafraîchissante, simple et naturelle, j'ai aimé pouvoir parler et dîner avec elle. Teagan Doe est un homme de dix-sept ans qui a passé sa vie dans un orphelinat et une famille d'accueil. Teagan, qui se tait depuis son enfance, a du mal à s'ouvrir à son environnement, seule Nathalie ose lui parler. Ils se sont aimés et chacun essaie de faire de son mieux avec les moyens à sa disposition. Bien qu'il ait rejoint son assistante sociale, Nathalie Solis, et la considère comme sa mère, puisqu'elle l'a sauvé de l'orphelinat où il vivait, elle ne peut l'adopter car il est célibataire. Teagan perd toujours son temps et la peine vient d'être réduite après une nouvelle comparution en cour. Un an de probation ou de prison. En dernier recours, le travailleur social de Teagan l'a placé dans une famille d'accueil plutôt bourgeoise, selon les descriptions du jeune homme. Les premiers échanges avec la famille Hills sont froids, mais avec Elena, la fille aînée, c'est encore pire. Teagan est un jeune homme têtu quand on le rencontre, et peu à peu on découvre qu'il n'est qu'une coquille, on le voit se fendre et libérer un enfant différent de ce qu'il prétend être, il est tendre, attentif, parfois un peu maladroit car il a du mal à distinguer ses sentiments, mais cela ne le rend plus charmant pour moi. Elena est une fille assez difficile à comprendre à première vue, joue le rôle de la chienne à sa famille et à Teagan et d'autre part est juste un enfant malheureux qui a du mal à s'accepter. J'avoue que je ne l'ai pas appréciée au début du roman, je me suis dit qu'elle était une enfant mal gâtée, mais Elena cache aussi une blessure profonde. Nous avons immédiatement ressenti la tension entre les deux jeunes, difficile de rester insensibles à ces deux jeunes qui souffrent différemment mais qui sont néanmoins très semblables. J'ai été ému par l'histoire, les paroles de l'auteur, les sentiments de ses personnages, comment se fait-il qu'on ne s'attache pas à eux, vous aimez cette première pièce ? Trop facile, il suffit de s'immerger dans la lecture et de se laisser guider par ses émotions. L'auteure Alexia Gaïa a écrit son roman d'un point de vue masculin, ce qui m'a permis de m'embarquer rapidement avec son stylo franc et incisif. J'ai commencé à lire et au fur et à mesure que j'avançais, je n'ai pas vu le temps passer, je me suis couché avec mon exemplaire et je me suis dit : "Ninie, tu vas devoir penser sérieusement à demander ce livre" avant de me dire "Encore quelques pages pour finir le chapitre" et réaliser que j'avais commencé un nouveau chapitre et réaliser qu'il était déjà presque 3h du matin, alors j'ai fini dans l'histoire du Teagan Doe. Hier soir, j'ai terminé ce premier volume après seulement 24 heures de lecture intensive et je veux crier à l'auteur et à son éditeur : "Bon sang, qu'est-ce que c'est ? heureusement, le 12 octobre n'est que dans 5 jours et j'ai pu découvrir le reste alors. Tu es impitoyable !

15-03-2019

Cette histoire d'amour est presque un béguin pour moi. J'aime les histoires avec ce genre d'intrigue, mais franchement, j'ai été très surpris ! Je n'ai pas pu sortir de mon livre avant de l'avoir terminé et j'ai hâte de voir ce qui attend Teagan et Elena.

14-03-2019

Ayant entendu parler de ce roman sur le net, j'ai été intrigué par la lecture. Je suis ravi d'avoir suivi tout le monde et d'avoir découvert un beau stylo et une belle histoire. Après de nombreuses bêtises comme le vol de voiture, Teagan a plus de seize ans et est maintenant jugé comme un adulte, et pourtant le juge lui donne une dernière chance : un an pour prouver qu'il peut devenir une bonne personne. Installé dans une nouvelle famille dans les belles collines, il rencontre Chevy, le petit garçon, et Elena, la fille aînée surnommée la lionne. Entre le désagrément envers Elena, et les enjeux de la prison, il devra faire beaucoup de travail sur lui-même pour la contenir. Teagan Doe, 17 ans, "The Silent" est un jeune orphelin tatoué, insolent mais pas vulgaire, bien au contraire. Il ne fait plus confiance à personne, surtout aux étrangers. Si quelque chose lui est interdit, il y va, si quelqu'un le cherche, il se fâche encore plus, et avec Elena comme coéquipière, ce n'est pas triste. Elle ne parle plus, ou du moins pas avec tout le monde, seule Solis entend sa voix au début. Elena Hills, 17 ans, est fille du "dirlo", elle laisse échapper son malaise par les cris et la rage. Elena a peur de décevoir ses parents, peur de révéler ses démons, elle se cache derrière une grande barricade. La narration est du point de vue de Teagan. La plume de l'auteur est une merveille. Malgré les nombreuses pages, la lecture est fluide, agréable et très facile à lire, le rythme est rapide, il n'y a pas de temps mort ni de longs passages. Tous les détails ou révélations ont un but bien précis. Les thèmes sont nombreux, très bien travaillés et introduits dans la partie romantique. La maltraitance et la violence sont les principaux thèmes, que ce soit au lycée, dans les orphelinats ou dans les familles d'accueil. Les insultes ou les préjugés au sujet du physique sont également un atout important de l'intrigue. Les protagonistes, Eena et Teagan, sont sublimement attachants et surtout intéressants, que ce soit par leur histoire, leur caractère ou leur personnalité. Les autres protagonistes sont tout aussi excellents, Nathalie Solis, assistante sociale et "mère", Terry, l'agent de probation, Benito, la meilleure amie de l'orphelinat, Tanya, sa sœur, Sophie, et la famille Hills. Les sentiments et les émotions sont très bien transcrits par la plume dans ce roman. Souvenirs douloureux, cauchemars, colère et bien d'autres choses vous donneront des frissons, anxiété, frustration,... La colère est une émotion importante pour les deux personnages, elle explose pour exprimer des sentiments, enseigne la maîtrise de soi et apporte de nombreuses situations dans l'histoire et des rebondissements. La souffrance est constante, les moments sont joyeux et amusants aussi. Elena et Teagan sont en conflit avec tant de colère et de rage en eux, mais aussi avec tant d'attraction et de désir, une grande découverte ! En conclusion, une romance magnifique, impressionnante et émouvante,... une pépite et un coup de cœur du diable. Merci à l'auteur pour son précieux stylo, pour ses idées bien conçues, pour ses personnages sympathiques, pour son intrigue captivante,... Une histoire d'amour passionnante, un tout envoûtant ! J'ai hâte de voir ce qui va se passer parce que les dernières pages sont très frustrantes et ont un suspense terrifiant.