After, tome 2 : After We Collided
  • Éditeur: Hugo et Compagnie
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2755617349
  • Tags: saga, serie, roman, jeune adulte, roman d'amour,

Télécharger le livre After, tome 2 : After We Collided gratuitement en français gratuitement

Après un début tumultueux, la relation entre Tessa et Hardin semblait s'améliorer jusqu'à ce que Tessa découvre les secrets du passé de Hardin, ce qui l'a bouleversée. Elle savait que ça pouvait être cruel, mais en ce moment... C'est vraiment l'homme dont Tessa est tombée follement amoureuse, ou est-ce qu'il ment depuis le début ? Ce n'est pas si facile de se rappeler vos nuits passionnées obscurcit votre jugement. Garden sait qu'il a fait une erreur, peut-être la plus grosse erreur de sa vie, et qu'il peut perdre Tessa, et il sait aussi que parfois il faut être prudent avec ses amis. Le deuxième volume d'une série de phénomènes, un véritable best-seller mondial.

Anna Todd

Anna Todd

Nationalité : Etats-Unis Né à : Ohio, 20 mars 1989 Biographie : Anna Renee Todd (née en 1989) a grandi en Ohio dans une famille très pauvre. Elle est l'auteur des cinq romans érotiques "After", "After We Collided", "After We Felled", "After We Fell", "After We Fell", "After We Rise" et "After Ever Happy". Anna Todd a épousé un soldat à l'âge de 18 ans. Puis il a commencé à écrire pour surmonter l'ennui des bases militaires. A l'origine, il a imaginé une fanfiction avec le chanteur du groupe One Direction comme personnage principal. Basé sur un smartphone et publié dans Wattpad, son histoire est un grand succès et sera publié dans quatre livres (produits par Hugo & Cie). Les droits de l'œuvre, pour une adaptation cinématographique, ont été acquis par Paramount Pictures. En octobre 2015, il est officiellement annoncé que les producteurs Adam Shankman (The Last Song) et Jennifer Gibgot (17 ans) vont produire l'adaptation cinématographique d'After. Je vis actuellement au Texas + Voir plusSource : Ajouter des informations

Critiques

20-05-2019

En ligne avec le volume 1, il est toujours aussi addictif que d'habitude. L'histoire se répète, nous sommes constamment témoins des disputes entre Tessa et Hardin, mais il y a beaucoup de choses qui arrivent, nous ne nous ennuyons pas une seconde. J'ai aimé ce volume autant que le premier.

19-05-2019

Un deuxième volume aussi addictif que le premier, on ne peut s'empêcher de lire encore et encore. On s'en tient vraiment à ces deux personnages, on veut tout savoir sur leurs sentiments, leurs émotions, ... ce qui nous fait pleurer, rire... avec eux. Ce qui rend ce deuxième volume différent, c'est qu'il y a des chapitres dans lesquels l'auteur se concentre sur l'un des deux personnages et d'autres, c'est le deuxième qui se distingue. Nous savons ce que ces personnages pensent de la même situation. Il y a encore beaucoup de problèmes relationnels entre Tessa et Hardin, ce qui fait vibrer le lecteur. En conclusion, j'espère aller de l'avant dans le volume 3 parce que je me suis vraiment attaché à ces deux personnages et à leur histoire d'amour.

18-05-2019

C'est tout, en cette Saint-Valentin, un jour auquel je n'attache pas beaucoup d'importance, parce que je l'aime tous les jours... Mais je devais finir ce livre aujourd'hui, et je devais te le dire. Je ne suis, en général, pas très réceptif à ce genre d'histoire d'amour où se mêle un peu d'érotisme, mais je dois avouer que cette saga me dérange un peu. Oui, j'attendais avec impatience la première de cette deuxième saison et je m'y suis vite mis. Le premier volume m'avait déjà interpellé mais aussi assez ennuyeux, de nombreuses répétitions dans les expressions utilisées mais aussi une irritation due à l'hésitation de Hardin, qui est définitivement très compliquée. J'ai trouvé que ce nouveau volume était plus mature dans sa construction, je sentais que l'histoire tournait moins en rond que le premier. Tessa est un peu plus ferme et pense plus avec sa tête qu'avec son cœur.

17-05-2019

Après un premier volume de demi-teintes qui manquait encore d'arguments réels, c'est le retour. Très honnêtement, je le dis, je n'en ai pas honte : j'ai adoré ce livre ! Cette suite corrige les défauts trouvés dans le premier ouvrage. L'écriture d'Anna Todd s'est considérablement améliorée et le cadre de fond manquant est enfin apparu. J'ai toujours aimé, de temps en temps, un bon scone croquant. C'est dommage, ça ne demande pas beaucoup de réflexion et ça vous fait passer un bon moment. Et ce volume a répondu à toutes mes attentes. Je t'aime aussi, une Hardin beaucoup plus touchante, une Tessa moins ennuyeuse, oui, j'ai aimé la recette. Ce volume offre la particularité de proposer deux points de vue : Tessa n'est plus seule, Hardin a aussi une voix en la matière et nous l'avons découvert beaucoup plus. Jouer, perdu aussi, dépouillé, j'aime de plus en plus ce personnage. Toujours aussi addictive, la série APRÈS est une série qui se lit bien entre deux romans lourds. Avec cette série, nous ne cherchons pas une grande littérature, mais une histoire qui nous mène loin, et c'est ce que nous avons. Que vous le vouliez ou non, vous ne pouvez pas le nier, ce programme sait comment devenir dépendant. Je ne reproche qu'une chose à ce volume : plus grand que le premier (106 pages de plus), il y a, à mon avis, plusieurs passages qui auraient pu sauter. Nous nous traînons un peu les pieds, et certaines scènes de cris et d'érotisme auraient pu être raccourcies. Cela dit, je ne pense pas que vous serez surpris d'apprendre que je lirai le reste avec autant de plaisir que j'ai lu ce volume !

16-05-2019

Le roman nous plonge immédiatement dans l'histoire. Cela commence par le point de vue de Hardin, qui regrette ce qui est arrivé à Tessa. La jeune femme, par contre, ne voit que les dégâts. Hardin, d'autre part, attend toujours le retour de sa petite amie à la maison, mais ses moments difficiles le poussent à faire de nouveau des cauchemars. Tandis que Tessa tente de reprendre le contrôle sans Hardin, il s'enfonce de plus en plus et se rend compte que ses soi-disant "amis" ne sont rien pour lui. Même si elle essaie de l'oublier, Tessa a toujours le jeune homme en tête quand elle pense que Hardin ferait ceci ou cela. Ça montre à quel point il a cet homme sur la peau. Le roman pose, entre autres, la question suivante : Peut-on pardonner si facilement, combien de fois peut-on pardonner et répéter avec la même personne, comment savoir que cela s'est terminé avec notre partenaire ? Si vous avez une réponse, n'hésitez pas à me l'envoyer. Tandis que Tessa pardonne Hardin, la mère de Hardin, qui est arrivée d'Angleterre pour Noël, fait des révélations choquantes, ce qui mine une fois de plus la stabilité du couple. Hardin révèle à Tessa que ce n'est pas la première fois qu'il attrape une fille, ces révélations m'ont vraiment dégoûté avec le personnage. le couple retourne au point de départ. Comme preuve que tout lecteur serait en colère contre Hardin, le personnage masculin écrit une lettre d'excuses qui ferait fondre n'importe qui, Tessa et les lecteurs. Ce roman nous fait vivre de multiples émotions comme les montagnes russes. Je continue à soutenir la pauvre Tessa qui doit gérer la personnalité complexe de Hardin. La famille est très présente dans ce deuxième volume et nous sentons que de la part de Hardin nous sommes heureux de l'arrivée de Tessa dans sa vie. Comme les choses ont été arrangées, Tessa insiste pour aller à une fête où sont les amis de Hardin. Je n'aimais pas du tout cette partie. Tessa se saoule, ce qui n'est pas typique du caractère de la jeune femme, et la présence des amis de Hardin ne fait que compliquer leur relation. Des disputes et des réconciliations se produisent et même si, comme Tessa, je suis fatigué de ces hauts et des bas émotionnels, je ne peux m'empêcher de penser que c'est ce qui rend le roman si charmant. Le personnage de Hardin a perdu une grande partie de mon estime dans ce deuxième volume en se comportant égoïstement, étouffant Tessa avec sa possessivité excessive. Une légère amélioration se fait sentir vers la fin du livre lorsque Hardin invite Tessa à une date. Nous aurions peut-être dû commencer par là depuis le début. Quant à Tessa, même si je pense qu'il a plus de caractère que le premier volume, il est encore très faible par rapport à Hardin. J'espère voir dans le prochain roman d'autres facettes de la jeune femme. Pour finir, malgré quelques moments de fatigue, j'ai adoré ce roman. Anna Todd fait vraiment ressentir aux lecteurs toutes les émotions des personnages. Nous vivons avec eux leur histoire, nous nous sentons très proches et c'est ce que j'aime. J'ai hâte de commencer la troisième saison avec l'espoir que les émotions seront toujours là.

15-05-2019

Je suis très heureux de pouvoir continuer ma lecture dans le monde d'Anna Todd. Et pourtant, je n'aimais pas cette suite autant que la première, qui avait été une favorite. Je ne dirais pas que je le détestais non plus. Je pense que la partie que je t'aime / que je ne t'aime plus a fini par être un peu ennuyeuse, mais pas au point de détester le livre et de ne pas le finir. Il y a quelque chose dans l'écriture d'Anna qui crée une dépendance. Et je dois admettre que je trouve très difficile de laisser tomber votre livre, et pourtant, après réflexion, je trouve le temps un peu long avec 700 pages. Disons simplement que nous revivons le même schéma encore et encore, c'est très répétitif par la force. Donc, je peux comprendre que certains lâches. Je me demande si l'auteur a gardé ce côté tout au long de son histoire. Bref, c'est ce que je vais voir. J'ai dit plus tôt que l'auteur a cette magie dans son écriture qui fait qu'il est très difficile de quitter le livre, j'ai finalement eu beaucoup de mal à le laisser partir, même quand les pleurnicheries de Tessa m'ont mis en colère et même quand son jeu "nous nous séparons nous nous retrouvons" me met aussi en colère. Vu le titre et la phrase sur la couverture, je pensais vraiment qu'on n'aurait que le point de vue de Hardin. Mais ce n'était pas le cas et je pense que ma plus grande déception est à cet égard. Tessa, nous le savons par cœur, est la naïveté que l'on retrouve dans tous les livres de ce type. Mais les personnages masculins sont toujours les plus intrigants et intéressants, peut-être parce que nous n'avons pas leur point de vue. Et puis j'aurais aimé avoir le point de vue de Hardin tout le temps. Il est le personnage qui progresse le plus et qui a le plus à perdre dans un certain sens. Mais malheureusement, l'auteur a choisi de privilégier le point de vue de Tessa. Mais parfois je suis content d'avoir le point de vue de Hardin de temps en temps, ce qui montre sa souffrance et ses problèmes de jalousie et de compagnie. Et en même temps, avoir le point de vue de Hardin de temps en temps intensifie vraiment les sentiments que l'auteur veut nous transmettre. Une fois de plus, je me suis retrouvée piégée dans un tourbillon de sentiments qui ont fini par affecter mon moral à certains moments de la vie quotidienne. Il faut dire que nous ne nous demandons pas grand-chose dans le livre, quand nous croyons que nous aurons enfin un souffle pour respirer, eh bien non, l'auteur vient encore pour mettre une bombe qui nous ramène au cercle vicieux que Hardin et Tessa ont construit pour eux-mêmes. Il faut vraiment lire pour comprendre l'intensité de leur amour, mais aussi pour voir comment ils se détruisent en étant ensemble. Personnellement, j'aurais été déprimé pendant longtemps. Et tu sais quoi d'autre ? J'ai vraiment l'impression que l'auteur remplit ses pages avec ça. Il n'y a jamais un moment où tout ira bien, quel que soit le personnage auquel Tessa ou Hardin est lié, il y a toujours un problème qui arrive. L'auteur en a laissé tomber un bon, je pensais vraiment que nous allions nous remettre de ce problème pour le reste du livre. Et c'est là que j'ai réalisé que l'auteur remplit ses pages comme je l'ai déjà dit et que si nous évitons tous ses mélodrames, nous pourrions avoir moins de pages, mais une histoire légèrement plus intéressante et moins intéressante tourne en rond. Je ne dis pas que je n'aime pas ton mélodrame, mais je trouve que parfois ça ruine ce qui se passe dehors. Parce qu'au-delà de cet aspect répétitif, l'auteur nous montre une évolution de certains de ses personnages qui est très intéressante et qui ne me semble pas assez exploitante. La fin est explosive, pas autant que dans la première, mais sa bombe, dont j'espérais vraiment la suite, réapparaît à la fin du livre et je dois avouer que je suis assez déçu de ne pas le voir arriver à sa place. En conclusion, il n'est pas loin de tomber amoureux. C'est juste que je dois vraiment admettre le côté que je t'aime et que je ne t'aime plus, commence à sortir un peu de mes yeux. Mais d'un autre côté, j'aime le sentiment qui vient de ce choc et les sentiments que l'on peut ressentir dans ces moments-là. Bien que je ne serais probablement pas aussi forte que Tessa de ce côté-là. L'auteur nous lance une belle bombe, que j'attendais toute ma lecture et je trouve dommage d'attendre la fin pour la voir enfin, surtout quand on sait qu'on a lu 700 pages pour la voir. C'est vraiment dommage, mais il y a aussi le fait que je m'attendais à n'avoir que le point de vue de Hardin, je trouve ça dommage, je pense que c'est le personnage le plus intéressant entre lui et Tessa. D'autre part, j'aime beaucoup l'évolution des relations avec certains personnages, qui est parfois gâchée par ce cercle vicieux, mais cela reste à voir. J'ai hâte de continuer à lire, malgré ses petits points de déception, j'espère simplement que l'auteur fait plus que simplement écrire l'autodestruction du couple Hardin et Tessa.

Anna Todd

Hugo et Compagnie

Fondée en 2005 par Hugues de Saint Vincent autour de documents, de titres sportifs ou encore d'humour, Hugo et Compagnie mise sur la fanfiction de Twilight : Beautiful Bastards, avec 150 000 exemplaires imprimés. C'est avec la série After d'Anna Todd et la création du label New Romance que la compagnie réussit avec un large public.