Confess
  • Éditeur: Hugo et Compagnie
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2755623195
  • Tags: roman, jeune adulte, roman d'amour, culpabilité, tristesse,

Télécharger le livre Confess gratuitement en français gratuitement

Auburn Reed a des plans très précis pour votre avenir et ne laissera personne se mettre en travers de votre chemin. Lorsqu'elle franchit la porte d'une galerie d'art à Dallas pour une entrevue, elle s'attend à tout sauf à l'irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry. Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup à cacher à tout prix : pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va abaisser toutes ses barrières, comprendre qu'il risque beaucoup plus qu'il ne le pensait. Il n'y a qu'une seule solution : s'éloigner d'Owen le plus vite possible. Mais la dernière chose qu'Owen veut, c'est la perdre. Pour sauver sa relation, il devra tout avouer. Mais parfois, les mots peuvent être beaucoup plus destructeurs que la vérité.

Colleen Hoover

Colleen Hoover

Nationalité : Etats-Unis Né à : Sulphur Springs, Texas, 11/12/1979 Biographie : Colleen Hoover est une écrivaine romantique. Elle est titulaire d'un baccalauréat en travail social de la Texas A&M University et a travaillé comme travailleuse sociale et enseignante avant de se consacrer exclusivement à l'écriture. En 2000, Colleen a épousé Heath Hoover, avec qui elle a eu trois enfants. En 2012, elle publie son premier roman, "Slammed", et en quelques années, elle devient l'un des plus grands écrivains romantiques. Elle est l'auteur de "Hopeless" (2012) et "Maybe Someday" (2014), tous deux salués par la critique. Tous ses livres sont en tête de liste des best-sellers. Il vit au Texas avec sa famille. votre site web : Page Facebook : Voir plusSource : Ajouter des informations

Critiques

21-05-2019

Confess est un roman de Colleen Hoover que j'ai lu il y a quelque temps mais qui m'a vraiment laissé une excellente mémoire pour plusieurs raisons : - le style reconnaissable de l'auteur (sa plume, la fluidité de l'histoire...). - le thème original du roman lié à l'art (en tant qu'historien de l'art, je suis nécessairement sensible à celui-ci). - le suspense : vous voulez comprendre, vous voulez tout savoir et c'est si difficile, voire frustrant, de devoir arrêter de lire quand il faut aller travailler ! Mais, finalement, cette liste ne s'arrêtera jamais car tout dans ce livre m'a lassé, de A à Z, donc je vais m'arrêter là et vous faire découvrir ce chef-d'oeuvre : -)

20-05-2019

Une belle favorite. Dévorée en quelques heures, Colleen Hoover a une fois de plus réussi à me transporter dans un nouvel univers romantique. Un sujet qui pourrait sembler fortement cultivé la praline, Niannian, mais cet auteur parvient à me faire tomber dans quelque chose de dépendance et de dépendance. J'ai vraiment aimé les personnages D'Aunrun et Owen. Ainsi que ceux qui sont en orbite autour d'eux. Chacun d'eux a une personnalité très différente et affirmée. Chaque fois que l'histoire émerge, certains éléments sont ajoutés qui permettent des rebondissements, ce qui donne une recette magique et accrocheuse. Jusqu'aux dernières pages, l'auteur m'a captivé et m'a fait apprécier cette lecture à la fois douce, profonde et terriblement efficace. En parlant de sujets différents, tout n'est pas toujours simple, tout n'est pas toujours blanc ou noir, et j'apprécie vraiment la fin de ce roman.

19-05-2019

On est encore tombés amoureux de Mme Hoover ! ♥ Heureusement, je ne lis pas tout le temps les aspirateurs parce que je serai trop triste pour savoir que je n'ai plus rien à découvrir. Alors je prends mon temps. Celui-ci était dans mon PAL depuis un moment, mais pas depuis longtemps dans mes mains. L'écriture m'emmène aussi loin qu'elle le fait toujours... c'est fluide, naturel, sans complications. Toujours une partie sombre dans chacune de leurs histoires, ce qui signifie que nous ne pouvons nous en tenir qu'aux personnages. Nous allons de découverte en découverte, de secret en secret. Le principe des confessions qu'on donne à Owen et qu'il utilise pour peindre n'est qu'une idée que je trouve très poétique... Encore une fois, certaines pensées sont sombres, mais elles sont mises en valeur d'une très belle façon. Félicitations, Mme Hoover, pour toutes ces idées colorées, ces personnages si attachants qu'il est difficile de partir. Elise

18-05-2019

Colleen, je t'aime ! J'adore vraiment cet auteur ! Le roman vient d'être publié et est déjà dans mon PAL. Je me demande ce que tu vas me faire comme une merveille. J'ai attendu pour le lire, j'ai pensé le laisser mûrir dans ma bibliothèque. Dans cette belle histoire d'amour, nous rencontrons Auburn et Owen. Deux jeunes adultes qui ont des secrets et qui seront attirés l'un par l'autre. Mais Auburn a d'autres soucis et Owen en sait plus qu'il ne veut l'admettre. Chacun a des choses à régler dans sa vie personnelle et doit prendre les bonnes décisions. Dès les premières pages, le mystère est soulevé. Je vais être honnête, mais celui d'Auburn était facile à trouver. Les gens d'Owen s'en doutaient, mais pas les détails. Encore une fois, l'auteur m'a surpris à la fin. Malgré quelques réponses faciles à trouver, Colleen Hoover nous offre une romance digne de sa plume magique. Quand je ferme une de ses pépites, j'ai toujours les larmes aux yeux. Colleen Hoover me surprend toujours, m'étonne, fusionne le romantisme en moi. Parce que jusqu'à son dernier mot, elle n'abandonne jamais et nous donne une fin qui nous coupe le souffle. Auburn et Owen sont liés, on peut l'imaginer, mais Colleen parvient quand même à rendre ce passage magique. Oh Colleen, je t'aime ! Tu n'as pas besoin de le dire, c'est un béguin, comme d'habitude. Je n'ai plus de place sur mon île déserte mais pas de problème, je la cache dans la cave. Oh Colleen, je t'aime, je t'aime, je t'aime, je t'aime, je t'aime, je t'aime, je t'aime, je t'aime, je t'aime, je t'aime !

17-05-2019

Grâce à un stylo fluide, captivant et séduisant, Colleen Hoover a sa propre façon de représenter la perte, la douleur, la peine, la colère, la jalousie, l'espoir, le bonheur et l'amour pour nous. Une intrigue brillante à la fois brillante et construite de manière originale, dans laquelle le lecteur ne peut que se laisser consumer par ce torrent émotionnel pur. C'est génial ! Les personnages sont extraordinaires. Leur vie actuelle est sens dessus dessous et ils ne peuvent plus garder le contrôle. Ils ne sont pas parfaits, mais c'est précisément ce qui facilite la connexion et l'identification avec eux. Auburn, cette jeune femme brisée par cette tragédie mais aussi courageuse d'affronter une dure réalité avec le soutien d'Owen. Cet artiste qui s'exprime et se donne à travers son art d'une manière très particulière. Il veut montrer à Auburn qu'elle est une belle âme qui mérite tellement plus. Une lecture émouvante où vous vibrerez au plus haut niveau. Où les larmes peuvent se transformer en couleur. Les coeurs se briseront. La colère va s'intensifier. Les doutes persisteront. Mais l'espoir et le bonheur seront restaurés. On dit que révéler vos secrets apaise votre conscience. Laissez-moi vous dire un secret très important : "Confession" de Colleen Hoover est un livre exceptionnel qui ne vous laissera pas indifférent. Nous devons lire le plus vite possible. Bref, je suis amoureux de moi-même.

16-05-2019

A la question "avez-vous aimé ce roman ?", je répondrai que j'ai pleuré au premier chapitre, puis au milieu du roman, et encore à la fin. Ce n'est pas une vraie réponse à la question, je l'admets, alors j'ajouterais qu'entre chaque séance de larmes, j'ai souri, j'ai ressenti de la rage, ma gorge serrée, et les papillons ont volé joyeusement dans mon petit cœur. Je pense que vous avez la réponse à la question maintenant. Mon " compteur d'émotions " s'est laissé emporter et n'a pas lâché le livre. C'est impossible. Mais j'essaie d'être raisonnable, vous comprenez le besoin de dormir, mais non. Il devait être sous le charme. Ça doit être ça. Comme beaucoup de romans de Colleen Hoover, d'ailleurs. Mais le sort de celui-ci était encore assez fort. C'est probablement la faute des personnages. Entre Auburn et son passé compliqué, ses décisions à prendre et sa peur du présent et de l'avenir et Owen, un artiste qui porte aussi son fardeau sur ses épaules, a rassemblé tout ce que mon " émomètre " n'a pas retrouvé. Et puis il y a ces confessions, ces secrets que nous gardons en silence mais que nous pouvons détruire, ces confessions qui sont l'inspiration d'Owen. Pour donner plus de profondeur à Owen, Colleen Hoover s'est inspirée des travaux de Danny O'Connor (DOC), et il y a quelques reproductions en couleur au cœur du livre. Merci beaucoup à Hugo Roman d'avoir partagé avec nous ces œuvres de cet artiste, ce fut pour moi un véritable coup de foudre artistique au premier regard. Il est difficile de parler de ce roman sans en dire trop, et s'il y en a un que vous devez découvrir par vous-même, c'est celui-ci. Il n'y a aucune chance que tu gâches ton plaisir. J'aimerais qu'il soit au moins le même que le mien pendant cette lecture. Colleen Hoover est l'un de ces auteurs qui vous prennent par la main pour vous aider à continuer. Leurs histoires ont une logique inébranlable et nous savons qu'à la fin nous aurons toutes les pièces du puzzle, toutes les réponses à nos questions. C'est une sorte de fil d'Ariane que nous remontons jusqu'à la fin et nous tremblons parce que nous savons qu'elle a nos émotions dans ses mains. D'après la signature, je savais que j'allais être prisonnier de l'histoire. La logique que j'ai mentionnée quelques lignes plus haut s'étend même à ce texte très personnel. Nous remercions un frère ou un ami, nous dédions le livre à un père ou une mère qui a disparu, mais jamais à eux. Je laisserai volontairement ces "ils" dans la tache, je veux juste que vous sachiez que sans eux, le roman n'existerait pas, ou du moins n'aurait pas toute cette force. Une petite réalité flirte avec la fiction et est loin d'être désagréable, d'autant plus que nous aurions tous pu faire partie de ces "ils". Récemment, j'ai beaucoup parlé de ce que je regrette de la plume de certains auteurs, il n'y a pas assez de travail, il n'y a pas assez de matériel, ce qui me rend presque hermétique à une histoire prometteuse. Colleen Hoover est l'illustration parfaite du fait que l'on peut dire des choses sans fioritures, aller droit au but tout en maintenant un langage redoutablement efficace et mettre un " compteur d'émotion " à l'envers. Son style direct, parfois concis, je dois l'admettre, mais il frappe toujours la cible. Dans votre cas, la présente histoire prend tout son sens. Il donne vie et émotion au roman. Une histoire complexe, douloureuse et dévastatrice... Encore une fois, je suis conquis.

Colleen Hoover

Hugo et Compagnie

Fondée en 2005 par Hugues de Saint Vincent autour de documents, de titres sportifs ou encore d'humour, Hugo et Compagnie mise sur la fanfiction de Twilight : Beautiful Bastards, avec 150 000 exemplaires imprimés. C'est avec la série After d'Anna Todd et la création du label New Romance que la compagnie réussit avec un large public.