Hollywood Dirt
  • Éditeur: Hugo et Compagnie
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2755629770
  • Tags: récits, roman d'amour, légendes, nucléaire, adaptation,

Télécharger le livre Hollywood Dirt gratuitement en français gratuitement

L'acteur Cole Masten divorce de sa femme, également une superstar, le mari parfait est maintenant l'homme célibataire le plus sexy d'Hollywood qui devient fou aux soirées chaudes, et à Los Angeles règne sur un nouveau bad boy. Summer Jenkins est une jolie blonde aux yeux noisette qui vit dans un village perdu en Géorgie qui la rejette. Et quand l'avion de Cole Masten atterrit à l'aérodrome, tout le monde voit cette étoile errer autour de la ville et est stupéfait. Cole Masten vient visiter le lieu de son prochain tournage et emmène Hollywood avec elle, et quand son chemin croise celui de Summer, elle saute sur la chance d'être engagée. Cole Masten est un symbole sexuel et toutes les femmes tombent amoureuses de luiToutes les femmes sauf Summer, qui n'aime pas son arrogance et sa façon de parler. Mais maintenant, il va être votre patron pour les quatre prochains mois...

Alessandra Torre

Alessandra Torre

Nationalité : Etats-Unis Né en 1985 Biographie : Alessandra Torre est l'auteur de romans érotiques, best-sellers dans le New York Times et USA Today. Son premier livre, "Blindfolded Innocence" (2012), a été un succès et a atteint le sommet des palmarès des livres électroniques amazoniens, où il a suscité l'intérêt des grands éditeurs et remporté son premier contrat avec Harlequin. Moins de douze mois plus tard, Torre signe un deuxième contrat, cette fois avec Redhook (Hachette) pour la série "Deanna Madden" (2013-2015), une série à suspense érotique, écrite sous le pseudonyme A.R. Torre. Cosmopolitan blogger, a écrit pour le Huffington Post et le magazine Elle. Il écrit sous le nom d'Alessandra Tower de romance érotique et sous le pseudonyme A.R. Tower de suspense érotique. "The Girl of the 6th" (Deanna Madden, Volume 1 : The Girl in 6E, 2013) sera bientôt présenté à l'écran par EuropaCorp. Mariée et mère d'un enfant, Alessandra Torre vit sur la côte d'émeraude de la Floride. votre site web : Page Facebook Twitter : + Voir plusSource : Ajouter des informations

Critiques

21-03-2019

L'histoire d'amour entre les deux est maintenant un scénario récurrent. Cependant, c'est dans le traitement des tons que l'auteur excelle. C'est une histoire qui se construit petit à petit. Comme les villes du Sud où l'intrigue se développe à volonté, le rythme de l'histoire est lent. Cependant, il n'y a pas d'ennui. Loin de là. Au contraire, nous goûtons l'histoire. Nous dévorons les pages et, paradoxalement, nous prouvons ce qui s'y passe. Pour en savoir plus sur...

20-03-2019

Je remercie Deborah, Yoann et Hugo Romanesque Editions d'avoir envoyé ce service de presse pour mon blog. La couverture est vraiment très belle et reflète l'esprit du livre. Le résumé n'est pas parfait, contient des erreurs, mais résume le livre. Je voulais vraiment lire ce livre parce que lire des mensonges noirs avait été l'un de mes préférés, j'ai acheté la sixième année et j'ai hâte de le lire. Mais à la fin, il n'a pas affronté les mensonges des Noirs. J'ai aimé, mais il n'y avait pas d'étincelle. L'histoire était trop "basique" par rapport aux mensonges des Noirs. Mais ça m'a plu. Surtout l'histoire secrète de la petite bouteille rouge dont je ne savais rien. Summer est une jeune femme trahie et blessée que tout le monde rejette quand ce n'est pas de sa faute, elle veut quitter sa ville et fera tout son possible pour y arriver, mais pas sans être sûre que sa mère sera en sécurité. Quand on aime, on est honnête et complet, on n'a pas de filtre. J'adore ça. J'adore ça. J'adore ça. J'adore ça. Cole, d'un autre côté, n'ayons pas peur des mots est un grand trou du cul, mais je dois admettre qu'il a des circonstances atténuantes et une fois qu'il se calme, c'est un bon gars. Bref, une belle histoire qui se lit rapidement et avec des personnages colorés qui se battent comme des chiens et des chats (mes favoris).

19-03-2019

Dans ce roman, l'auteur présente une histoire tendre, drôle, drôle, amusante, divertissante et toujours très romantique. C'est l'histoire de Cole, un homme adoré à Hollywood, amoureux et fidèle jusqu'à ce que sa femme le trompe. Cole est un homme gâté et impatient, mais il pensait que sa relation était solide. Pour qu'il ne revienne pas, il est stupéfait, parce qu'elle lui brise le cœur et demande le divorce, réclamant la moitié des droits du film qu'il est sur le point de tourner dans la petite ville de Quincy. Dans ce projet de film, Cole le veut vraiment, il sait que ce sera un chef-d'œuvre, donc il va s'investir corps et âme, et en aucun cas il ne va donner à Nadia la moitié des dividendes. Il a ensuite engagé un avocat qui a envoyé Quincy, lui ordonnant d'être chaste afin d'avoir une main ferme dans le procès. Une fois dans la petite ville où ils étaient en tournée, il a rencontré Summer et lui a offert assez d'argent pour accepter le rôle principal. Summer a besoin d'argent, alors elle est d'accord. Summer est une femme de caractère, une réaliste qui a vécu toute sa vie à Quincy, une ville de millionnaires, héritière des actions de Coca-Cola, mais qui est traitée comme une étrangère et une peste. Son désir est d'amasser assez d'argent pour quitter ces endroits pour la repousser. Quand les deux se heurtent, les étincelles s'enflamment et une relation amour-haine s'épanouit. Alessandra Torre a écrit un beau livre du début à la fin. L'interaction entre les personnages principaux vous permet de rester impliqué et elle réussit à tisser des liens entre leurs personnages secondaires pour les intégrer de façon transparente dans l'histoire. Une romance contemporaine qui tient toutes ses promesses : une touche de mystère, deux têtes fortes, des personnages colorés et des rires !

18-03-2019

Audrey's Chronicle : A Quincy, une petite ville du sud des Etats-Unis avec un grand nombre de familles riches grâce aux parts de Coca-Cola, vient l'industrie cinématographique hollywoodienne avec le célèbre Cole Masten à sa tête. Acteur et producteur, il est marié à une actrice modèle et le couple est hypermédiatisé. Alors quand il la surprend dans une position compromettante avec un autre homme, tout le monde s'excite ! Tout semble s'écrouler autour de lui : sa femme infidèle demande le divorce, la moitié des recettes de son précieux film ? On a l'impression qu'il est perdu, qu'il perd son orientation. C'est un personnage habitué à tout avoir sur un plateau, pas à tourner pour faire des choses, mais Summer ne le laisse pas faire ! Summer Jenkins est le paria de la ville depuis un événement célèbre il y a quelques années. Il aidera la société de production à s'intégrer dans cette ville qui a ses propres codes, inconnus des acteurs du monde de l'imitation diamant et de la brillance. Elle voit dans l'industrie du cinéma un moyen de gagner assez d'argent pour quitter Quincy, mais reste fidèle à elle-même tout au long du roman : naturel, direct et direct, avec un vrai personnage du Sud dans le monde des requins hollywoodiens. Summer fera ses premiers pas au cinéma avec un Cole impitoyable. Leurs échanges sont explosifs, il y a une grande tension sexuelle entre eux : il fait chaud pour notre plus grand plaisir. Le style d'écriture d'Alessandra Torre est un peu agité. Les phrases et les paragraphes sont très courts, ce qui peut dérouter le lecteur ; pour ma part, le roman me semblait facile et agréable à lire malgré un long début. En fait, l'auteur prend le temps de jeter les bases du roman, ce qui signifie que Cole et Summer ne se rencontrent pas tout de suite. Le reste vient naturellement et nous transporte (enfin) ! Les personnages sont attachants et ne prennent pas de mauvaises décisions qui compliquent les choses et nous donnent envie de les secouer comme cela arrive parfois : c'est très rafraîchissant ! J'ai eu beaucoup de plaisir à lire et à dévorer ce roman sans m'en rendre compte, j'ai hâte de voir l'adaptation sur petits écrans grâce à PassionFlix (sortie en septembre 2017 de la version américaine).

17-03-2019

Je ne m'attendais pas à beaucoup aimer ce roman, mon côté bleu de la fleur s'est réalisé. Sans être amoureuse, j'ai adoré l'histoire de Summer et Cole. Une romance qui remplit parfaitement sa fonction. Cole Marsten est un homme accompli, un acteur renommé, marié, sur le point de tourner son premier film en tant que réalisateur, quelques jours avant de partir pour Quincy, où le film aura lieu, une partie de son monde s'écroule, sa femme veut divorcer. Cole continue les aventures d'une nuit, veut oublier Nadia, se noyer dans d'autres corps. Jusqu'à ce que son avocat DeLuca l'oblige à se rendre directement à Quincy, jetez un coup d'œil à cette ville rurale loin d'Hollywood et ses paparazzi s'il veut pouvoir divorcer sans trop de dégâts. C'est comme ça que Cole a rencontré Summer Jenkins. Cette fille de la campagne est le contraire de tout ce qu'elle a jamais connu, sa gloire et sa beauté ne l'impressionnent pas, elle lui fait face, elle est encore naturelle, hors de question de se changer pour un garçon qui vient de Hollywood. Il la veut dans le rôle principal de son film, cette " fille de la campagne " avec son accent du sud des Etats-Unis, dont les yeux noirs jettent des rayons sur tous ceux qui osent la défier, en particulier Cole. L'été est le vilain petit canard de Quincy, personne ne l'a dans son cœur, aucun ami, aucune petite amie, aucun petit ami et encore moins un petit ami. Elle est seule depuis qu'elle a rompu avec Scott il y a trois ans. Ces deux personnes, auxquelles tout est opposé, devront surmonter leur répugnance, apprendre à travailler ensemble, puis une relation amour-haine se développe. Si j'ai pu trouver des longueurs à certains moments dans le livre, j'ai quand même eu beaucoup de plaisir à le lire. J'avais besoin d'une lecture adorable, pas d'un mal de tête, Hollywood Dirt jouait parfaitement ce rôle. Cole au début du livre est un homme qui détestait, plein de lui-même, hautain, le playboy hollywoodien par excellence, il a juste tous les clichés que nous pourrions avoir à l'esprit sur les stars de cinéma. Summer, par contre, je l'ai tout de suite adoptée, elle a un caractère fort, elle porte sa vie, elle aime sa mère, rien ne l'impressionne et certainement pas le portefeuille et la beauté de Cole. Elle est généreuse, sensible et vulnérable, mais personne ne voit ces derniers points, elle a une coquille solide autour d'elle en cela, Cole et il semble, Cole évolue avec les pages, on comprend qu'en réalité il est un homme malheureux, son divorce lui a brisé le cœur, son enfance n'est pas celle d'or comme on pourrait le croire. J'ai adoré quand il a adopté Cocky. Cet homme musclé qui fond devant un coq, oui, oui, oui, un coq, qui le prend comme un animal domestique, quel homme sinon un homme au cœur doux peut aimer un animal autant. La relation amour-haine entre Summer et Cole est succulente, il la pousse à ses limites et elle explose. On ne peut pas la dicter, elle devient folle. Entre les deux, il y a Ben, Justin et Don, j'ai adoré le personnage de Ben et Justin, ils pourraient être mes meilleurs amis. Quant à l'écriture, elle est fluide même si nous changeons le narrateur dans chaque chapitre, une fois que c'est Summer qui parle, alors c'est Cole. Au milieu ou à la fin du chapitre, il y a des entrevues avec des villageois qui disent pourquoi ils n'aiment pas Summer, mais vous devrez attendre la fin du livre pour le comprendre. C'est un changement de page, parce que nous voulons connaître le résultat de l'histoire entre nos deux héros, ce que Summer aurait pu faire de si grave pour le monde de le battre et en même temps la longueur nous fait quitter le livre, surtout dans la première moitié. J'avais lu que c'était vulgaire, pour moi pas du tout, oui Cole croit parfois aux mots, mais c'est un roman très, très doux sur une romance que j'ai lu. Oui, il y a des clichés, mais il y a aussi beaucoup d'humour, j'ai ri quand j'ai entendu ce que Summer avait si mal fait, je pense que je pourrais en faire autant. D'autres scènes m'ont fait rire comme les courses chez Walmart, le cadeau de bienvenue de Summer, les brochets qu'elle lui lance, Summer est juste l'héroïne que j'aime. Cole ne m'a pas fait tomber amoureuse de lui, même si certaines de ses réactions m'ont semblé jolies. L'été, c'est l'été avec le livre. Malgré ses défauts, j'ai adoré cette histoire, entre Pretty Woman et Love at first sight à Notting Hill avec la sensualité ajoutée et des passages sexy. J'ai vraiment eu beaucoup de plaisir à lire, une belle romance, pas celle du siècle, mais pour ma part elle a parfaitement rempli sa mission, je n'ai pas vu le temps passer, elle était bonne dans ma bulle à Quincy avec Cole et Summer.

16-03-2019

Une histoire d'amour vraiment pas comme les autres, ce roman n'est pas ordinaire ; l'histoire se déroule en plusieurs étapes, avec deux points de vue différents. J'ai passé un moment très agréable avec cette lecture, parmi les sentiments doux et parfois intenses, les personnages passionnants et très agréables en raison de leur personnalité incomparable ; c'est un ouvrage à lire sans aucun doute. Malheureusement, les erreurs, les erreurs typographiques et peut-être une mauvaise traduction ; cela donne une mauvaise impression au livre, je suis assez déçu de ce côté-là. Malgré tout, la plume d'Alessandra Torre est très belle, souvent trop développée, offrant parfois des détails sans importance, mais l'écriture est vive et généreuse. En tout cas "Hollywood Dirt" surprend par le style, en fait il y a plusieurs niveaux de vocabulaire, le soutenu, le courant et le familier, ce qui rend l'histoire beaucoup plus réelle. Summer Jenkins a plus de 30 ans et vit toujours avec sa mère dans une petite ville de Géorgie. Depuis son élan d'énergie pendant le dîner de répétition, elle a été un paria, mais tout changera quand elle devra aider un gentleman à la présenter à l'endroit et à ses habitants. A partir de ce moment, il y a eu une série de rebondissements pour cette femme plutôt seule. Elle cherche de l'argent, beaucoup d'argent, pour pouvoir quitter son pays et donner un bel endroit à sa mère, toujours là pour elle. À l'approche du tournage, elle a été amenée à jouer le rôle principal dans le film, pour elle c'était une bénédiction et une épreuve, car elle a dû passer ses journées avec un homme qu'elle détestait. J'aimais son tempérament, une vraie femme d'aujourd'hui ; elle se respecte et surtout elle sait ce qu'elle veut et ce qu'elle vaut, d'ailleurs elle est mentalement solide et ne se laisse pas insulter. Cependant, il n'est pas arrogant, sa personnalité est parfois réservée, avec des réactions de honte et un peu de malice. Je me suis attachée à elle, non seulement à cause de son caractère fort, mais aussi à cause de ses incertitudes et de son besoin d'être rassurée, après avoir eu honte, tout en assumant ses actions et ses conséquences. D'une certaine façon, je me suis retrouvé vaguement dans cette héroïne. Cole est riche, célèbre, beau et marié. Tout pour faire d'une fille une garce, surtout parce que cet homme est fidèle. Sauf que M. Masten découvre les trahisons suspectes de sa femme, il veut discuter avec elle et peut-être donner une seconde chance à son partenaire ; malheureusement, les papiers de divorce arrivent beaucoup plus tôt. Tout va mal se passer entre eux, alors il décide d'aller sur le site de son prochain tournage pour éviter d'être pris par le "méchant" de l'histoire. Un homme avec tout pour lui et surtout sans connaître la vie à Quincy, un lieu sans paparazzi et où tous les secrets ne survivent pas, sauf les questions d'argent ; un sujet assez fermé dans ce petit village. Cole a l'air d'un enfant au début, perdant sa capacité dans l'inconnu. Je l'aimais beaucoup, sans vraiment le savoir, je me suis attaché à ce personnage unique. Il est doux et passionné, dominant en apparence mais affectueux ; le plus remarquable de ce héros est sa profonde sensibilité. C'est un livre intéressant, car la base du tournage d'un film sur un thème historique donne une nuance intelligente. Alors, l'amour se forme lentement et je me suis rendu compte que le synopsis ne tourne pas seulement autour de ça, même si c'est le genre attribué au roman. En effet, il s'agit d'avoir confiance en soi et de savoir comment donner une chance à celui qui s'approche de nous. Cette histoire d'amour est donc tout simplement sublime, passant de la haine, de l'amitié et de l'amour ; le cœur ne peut que se fondre devant cette relation qui me rappelle "Orgueil et Préjugés", bien sûr l'histoire est moderne, donc évidemment les scènes peuvent être de nature sexuelle. En tout cas, je suis très surpris par ce livre, qui diffère des autres romances, parce que la structure peut déjà déstabiliser le lecteur ; dans les premières pages je me suis senti perdu ; la fin est assez simple, même si elle est à la hauteur ; surtout parce que l'auteur raconte un épisode drôle et significatif. Les sentiments ne sont pas vraiment émouvants, du moins ils ne m'ont pas pris ; cependant, j'ai souri, et en me mettant à la place des protagonistes, j'ai réalisé à travers les pages que certains passages sont accablants. C'est horrible, très triste ; le stylo d'Alessandra Torre est beau et addictif, mais il est interprété avec des erreurs typographiques et je suis très déçu. En dehors de cette fausse étape, l'écriture de l'auteur est assez large ; entre les descriptions et le point de vue de Cole, elle place la barre très haut. C'est un style fluide, peut-être pas naturel, avec des mots recherchés et qui donnent vraiment de l'esprit, en plus d'être vivant et charmant. Un écrivain que je découvre avec grand plaisir, surtout avec deux mains harmonieuses. Entre attirance chaude et haine ardente, ce livre est une bombe à attitude sexuelle. Il est agréable à lire malgré les erreurs et les développements superflus. Summer et Cole, deux personnages vraiment sensationnels, sont en fait incroyables jusqu'à la fin. Un roman qui contient un fond original, des clés essentielles pour vivre dans le bonheur et l'amour. L'histoire est passionnante, captivante, alors que c'est une romance, car vous êtes rarement surpris, mais quand vous êtes surpris par ce style vous n'êtes pas déçu du tout. Je suis conquise par la plume d'Alessandra Torre, complètement enivrante et très sensuelle. Une histoire d'amour qui me rappelle Darcy et Isabel pour la forte attirance et la haine expressive. Excellente lecture, les rebondissements sont faciles à suivre, la relation entre Summer et Cole s'intensifie à travers les chapitres sans se précipiter ni se négliger.

Alessandra Torre

Hugo et Compagnie

Fondée en 2005 par Hugues de Saint Vincent autour de documents, de titres sportifs ou encore d'humour, Hugo et Compagnie mise sur la fanfiction de Twilight : Beautiful Bastards, avec 150 000 exemplaires imprimés. C'est avec la série After d'Anna Todd et la création du label New Romance que la compagnie réussit avec un large public.