Hors de portée
  • Éditeur: J`ai Lu
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2290089605
  • Tags: saga, littérature, roman, comédie romantique, chick lit,

Télécharger le livre Hors de portée gratuitement en français gratuitement

Votre spécialité ? Fuyant toute relation. Il n'y a pas besoin de lui parler de relations sérieuses, de confiance et de stabilité, elle ne peut pas le faire s'il y a un investissement, c'est dans l'entreprise de décoration intérieure qu'elle vient de créer avec son cousin, un ancien modèle fou, et qui prend la plupart de son temps. Mufle-Connard, mieux connue sous le nom d'Aïdan Stern, les connaissances de Scarlett n'aideront pas, mais réussira-t-elle vraiment à guérir les blessures du passé ?

Georgia Caldera

Georgia Caldera

Nationalité : France Né à : Visites guidées, 25/04/1982 Biographie : Georgia Caldera est un auteur et illustrateur français. Elle a enseigné la danse orientale avant de se consacrer à l'écriture et à l'illustration. Ancienne élève de la Brassart School, elle est titulaire d'un DEA en art-thérapie de l'école de médecine de Tours. Plus tard, elle décide de se consacrer plus spécifiquement à l'écriture, accompagnant toujours ses productions de supports visuels destinés à donner aux lecteurs une vision de ses personnages et de leurs tourments. Il a reçu le Prix Merlin en 2012 pour son premier roman, Volume 1 de la saga "Les larmes rouges". Source : Ajouter des informations

Critiques

21-03-2019

J'ai entendu parler de Georgia Caldera depuis un certain temps déjà, mais sa romance fantastique avec quelques passages sombres et sanglants m'a toujours fait un peu peur de la lire (oui, je suis un lâche, quoi : p) Alors quand j'ai vu que son nouveau roman était le sujet d'une romance contemporaine, je voulais sauter dessus. Eh bien, Nanne (d'après les lectures de Nanne) l'a anticipé et me l'a offert, sans que j'aie rien à dire, mais je la remercie du fond du cœur, parce que cette lecture a été un grand coup de cœur pour moi, et cela ne m'était pas arrivé depuis longtemps. Scarlette est une jeune femme attachante que nous découvrons à travers la plume dynamique, fluide et terriblement addictive de Georgia Caldera. Un magnifique stylo, en bref, qui contient beaucoup de notes d'humour. Un personnage féminin qui, à première vue, semble un peu perdu et désespéré de retrouver sa moitié, malgré ses quelques rencontres qui ne mènent nulle part (à cause de sa faute, car il enlève toujours la poudre à canon). Mais à ce stade, le lecteur n'a aucune idée de la gravité de la situation (n'imaginez même pas le pire, lol). Si tout le monde a souffert d'une angoisse (et la première fait toujours si mal, car on se demande pourquoi on souffre tant après avoir ressenti tant de bonheur), certains tournent la page et d'autres sont marqués à vie... C'est le cas de Scarlette qui, une fois de plus, fera face, malgré elle, à cet homme qu'elle avait tout fait pour oublier. Mais je vous assure que ce n'est pas l'objet d'une romance (et je ne vous en dirai pas plus, c'est à vous de la découvrir !). Il y a aussi le personnage d'Aidan, qui montre parfois une partie de sa personnalité qui peut effrayer beaucoup de gens parce qu'il semble parfois instable. Mais la passion est un sentiment incontrôlable. Je me suis souvent imaginé dans les chaussures de Scarlette et même si j'avais compris Aidan, j'aurais probablement eu un peu peur. Cet homme a beaucoup plus de défauts que Scarlette. Bien que Scarlette ait manqué d'un père ou d'une figure paternelle pour l'aider à se construire à partir de l'adolescence, Aidan n'avait presque rien. Bien qu'il vive dans une famille, il a été seul toute sa vie, incapable de s'ouvrir à un de ses proches et de se taire, emprisonnant son malaise pendant des années. Mais encore une fois, je ne vous dirai rien d'autre. Tout cela pour dire que la psychologie des personnages est méticuleusement étudiée et que les différentes facettes de sa personnalité sont incroyablement réalistes. Georgia Caldera est l'un de ces rares auteurs qui peuvent créer des personnages que l'on pourrait croire réels. En plus d'avoir un stylo absolument magnifique, elle sait nous faire vivre d'une manière particulièrement touchante et touchante, sans parler des situations sensuelles (sans vulgarité, bien au contraire). Le romantisme contemporain qu'il présente a renouvelé le genre, avec une touche d'originalité où il aurait pu y avoir des clichés. Bref, une histoire terriblement addictive qui vous fera ressentir beaucoup d'émotions et de réactions vraiment flagrantes. Une grande histoire d'amour.

20-03-2019

Normalement, j'écris toujours mes critiques sur place (dès que je ferme le livre), et je ne peux pas commencer une nouvelle lecture avant que tout soit terminé. Et pourtant, avec ce livre, j'ai dû me donner du temps pour, je l'espérais, me décider. Et me voilà, une semaine plus tard, toujours sans pouvoir choisir. Voici donc le premier livre que je ne peux pas écrire, parce qu'avec ce roman, c'est tout ou rien, un cinq ou un zéro et pourtant il ne mérite aucune de ces deux notes (encore moins une note intermédiaire). L'histoire elle-même n'est pas originale : Un homme d'affaires riche emploie une jeune femme (et lui offre une somme que le travail ne mérite certainement pas), et lui avoue dès le début qu'il la connaît. Aidan Stern n'est autre que le frère de Romain, le premier petit ami de Scarlett, la fille en question. Il lui fera comprendre qu'il l'a toujours aimée, qu'il fera tout son possible pour l'avoir et qu'il réussira non sans difficulté. Ce qui donne toute son intensité au livre (quel que soit l'auteur ou le style d'écriture dont je parlerai plus tard) sont les personnages et les liens qui les unissent. Et c'est là qu'il "va ou va". Personnellement, je pense que j'ai détesté ces héros à la fin. Scarlett, une jeune femme d'une trentaine d'années, sûre d'elle et pleine de caractère, sera dirigée par Aidan, et je trouve cela horrible. Elle lui permet de faire ce qu'il veut sans avoir le courage de le remettre à sa place. Il gouverne sa vie et son contrôle à tel point que je ne peux m'empêcher de comparer cet homme à un certain C. Grey. Ils sont du même type. Manipulateur, menteur et sans scrupules. Elle est incapable de lui résister et il suffit de quelques caresses et de quelques baisers de M. Scarlett pour lui faire oublier pourquoi elle était en colère contre lui. Aidan, dans le premier tiers du roman m'a fait peur. Il a l'air d'un égocentrique perturbé et presque psychopathe. Dans le deuxième tiers, je l'ai trouvé jouant avec son habitude de commander et son amour pour Scarlett. Et dans le dernier, il m'a énervé ! Monstrueux, arrogant, possessif, tricheur, un vrai tyran ! En fin de compte, je trouve cette relation très malsaine et pour rien au monde je voudrais être à la place de Scarlett ! Mais au-delà de ce sentiment vraiment désagréable, il y a l'écriture de Georgia Caldera, qui a un don extraordinaire pour nous offrir des univers troublants (les royalties générées par ce dernier mot iront à Melwasul, car c'est elle qui avec ce mot résume le livre), des personnages et des intrigues qui ne laissent personne indifférent. Sans parler des dialogues colorés qui sont une bouffée d'air frais au milieu de tous ces sentiments malsains. Quand j'ai attaqué ce livre, de par son abstrait et sa couverture, je m'attendais vraiment à quelque chose d'amusant et de léger, j'avais tort. Cependant, il y a tellement de sentiments pendant cette lecture que je n'ai qu'une chose à dire, la lire et venir me dire si comme Melwasul tu l'as aimé ou comme moi, tu es plus contrarié.

19-03-2019

Enfin, je découvre la plume de l'auteur que j'apprécie vraiment et que j'aime les personnages principaux avec leur personnalité torturée. J'ai vraiment passé un bon moment à lire, c'était un petit coup de cœur ☺

18-03-2019

Le premier mot qui me vient à l'esprit pour décrire mes sentiments à la fin de ma lecture Out of Reach est : paradoxe. D'abord parce que lorsque j'ai commencé ce livre, et après avoir lu la dernière page de couverture, je m'attendais à une histoire légère sur une fille qui lisait plus qu'une histoire d'amour. Et ça ne l'est vraiment pas du tout. Nous sommes bien dans le romantisme contemporain, avec des héros torturés et horriblement (non, non, non, non, le mot n'est pas trop fort !) guidés par leurs émotions. L'histoire d'amour s'établit très vite, mais là où normalement la phase de séduction est au centre de l'intrigue, c'est ainsi qu'une passion obsessionnelle peut aboutir à une fin heureuse (et d'un seul coup ! Merci, Mme Caldera !). Scarlett, à 29 ans, n'a pas une vie amoureuse très satisfaisante. Blessée dans la chair par sa première histoire d'amour à l'âge de 17 ans, elle ne pouvait s'engager dans une relation normale et durable. Son temps est principalement consacré au lancement de son entreprise de design d'intérieur qu'elle dirige avec sa cousine. Ainsi, le jour où elle a pour client un riche PDG au caractère noble et à l'instinct extraordinaire - ce qui lui donnera le surnom de M. Bâtard - elle n'a aucune idée que le passé peut réapparaître à tout moment et que la passion peut se transformer en une chose dévastatrice. Mais le personnage d'Aidan Stern reste sans aucun doute la pièce maîtresse de l'histoire. Tout tourne autour de lui et notre intérêt est monopolisé par qui il est, ce qu'il cache et ce qu'il libère. Aidan est un maniaque du contrôle, un mouflon comme ça n'est pas permis et une fragilité presque palpable à travers les mots de l'auteur. J'ai été surpris que ce personnage m'ait tellement touché qu'il m'a fait ressentir de la compassion et de l'attirance d'une part, et qu'il m'ait littéralement effrayé par ses actions d'autre part ! Mais le voici, Aidan est un paradoxe en lui-même et l'un des héros les plus complets que j'aie jamais découverts. Georgia Caldera nous offre ici une histoire d'amour où se mêlent vengeance, obsession, douleur, passion, qui nous captive avec des héros émouvants, parfois faibles, parfois déterminés, pour qui l'amour est quelque chose d'impossible, presque une chimère. C'est là que le titre entre en jeu. Rien n'est simple ici, tout est "hors de portée". Les sentiments les plus forts cachent les fractures les plus douloureuses où la confiance en soi est une notion inconnue. C'est très troublant de voir un héros masculin si peu sûr de lui, si enclin à douter qu'il devienne désarmant et nécessairement émouvant. La propension à manipuler l'un et à échapper à l'autre rend la relation entre nos deux héros chaotique, voire désastreuse. Et plus on va loin, plus on se demande comment tout ça va finir. Autre paradoxe encore, j'étais parfois irrité par le choix systématique de Scarlett de m'échapper alors que j'aurais sûrement fui comme un lapin un homme si compliqué et (un peu) fou, je dois dire ! et malgré tout, je voulais embrasser cet Aidan, céder à ses attentes (ses ordres plutôt...) et sourire devant ses tentatives romantiques de séduction... Entre des passages tendres et sensuels, d'autres où l'angoisse des personnages déchaîne les passions les plus féroces et d'autres pleins d'humour, on ne peut que succomber à cette histoire riche en émotions et se laisser aller de la première à la dernière page.

17-03-2019

Scarlett, la protagoniste de l'histoire, est une jeune femme qui a perdu confiance en elle après une première expérience amoureuse désastreuse. Sa spécialité est la fugue, dans toutes les situations où elle se sent mal à l'aise, surtout lorsqu'il s'agit de relations amoureuses. Elle a récemment ouvert une agence de design d'intérieur avec son cousin et est embauchée par Aidan Stern, le PDG d'une grande entreprise informatique. Ce dernier est "diablement sexy", mais garde un œil froid et méprisant sur le monde qui l'entoure - devant tout le monde sauf Scarlett ! Aidan est une vieille connaissance de l'institut Scarlett. Les personnages laissent planer le mystère sur de nombreux éléments de leur passé, qui seront révélés à mesure qu'ils liront. Leur relation évolue, les deux étant des "survivants de l'amour" blessés à vie par leur passé. J'ai trouvé leur histoire très belle, très émouvante, et en même temps très sexy et pleine de rebondissements (pas toujours positifs pour eux !). Il faut dire que les réactions de Scarlett à certaines révélations sont souvent disproportionnées et parfois exaspérantes : le comportement d'Aidan est digne d'un maniaque du contrôle masculin, mais les deux personnages sont si maladroits dans leur amour maladroit qu'ils restent adorables et super-amoureux. C'est le personnage d'Aidan qui m'a le plus touché. Quand Scarlett l'a repoussé ou qu'ils se sont battus, je n'ai pas pu m'empêcher de sentir un gros pincement dans mon cœur, j'ai vu ce regard coloré d'acier plein de tristesse et de désespoir et ça me fait mal pour lui. Je voulais juste prendre sa main, l'embrasser et lui dire que tout irait bien. Il est froid avec les gens parce que personne ne se souciait de lui, personne d'autre que Scarlett. Je ne regrette qu'une seule chose dans ce livre : la présence trop fréquente des mots "merde" et "bordel", mais je lui pardonne, car l'histoire m'a transporté ! 😉 La fin de l'histoire était un peu prévisible, mais c'est celle que j'attendais ! p J'espère que nous en savons encore un peu plus sur Aidan et Scarlett dans "No way", puisque le personnage principal dans ce livre est une amie de Scarlett ! J'ai dévoré et aimé ce livre. Les émotions sont fortes, les personnages émouvants et l'histoire d'amour pleine de rebondissements et de mystères révélés. Une romance de première classe avec une touche sexy pour compléter le tout. Je le recommande ! :)

16-03-2019

J'ai aimé ma lecture, les personnages étaient sympathiques, ce n'est pas un coup de cœur mais une belle histoire quand même.

Georgia Caldera

J`ai Lu

A la demande d'Henri Flammarion en 1958, Frédéric Ditis crée la maison d'édition française J`ai lu, qui publie principalement en format de poche. Sa ligne éditoriale est variée, de la littérature générale à la science-fiction, en passant par les romans policiers et la fiction romantique. J'ai lu publie plus de 400 nouveaux produits en format de poche chaque année.