Jeu de patience
  • Éditeur: J`ai Lu
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2290080675
  • Tags: viol, roman, jeune adulte, roman d'amour, roman érotique,

Télécharger le livre Jeu de patience gratuitement en français gratuitement

Etudier dans une université à des milliers de kilomètres de chez elle est le seul moyen pour Avery Morgansten d'oublier ce qui s'est passé à cette fête d'Halloween il y a cinq ans - un événement qui a changé sa vie à jamais. Tout ce que vous avez à faire, c'est d'arriver à l'heure en classe, de vous assurer que votre bracelet de poignet gauche est toujours en place, de ne pas attirer l'attention sur lui, et peut-être...de faire des amis... La seule chose dont il n'avait pas besoin et qu'il n'avait jamais imaginée était d'attirer le regard d'un homme qui pouvait briser l'avenir précaire auquel il s'était préparé. Cameron Hamilton mesure 1,90 m, a des yeux bleus étonnants et a la capacité de lui faire vouloir des choses qu'elle pensait ne plus pouvoir avoir, sait qu'elle doit rester loin de lui, mais Cam est partout, avec son charme, son flirt et cette foutue fossette qui est si... attirante. L'approcher est dangereux, mais ignorer la tension entre eux le rend impossible, de sorte que quelque chose émerge en elle dont elle ignorait l'existence. Quand Avery commence à recevoir des courriels et des appels téléphoniques menaçants, elle est forcée de faire face à son passé, et n'a d'autre choix que d'admettre que quelqu'un refuse de la laisser oublier cette nuit qui a tout changé Quand la terrible vérité sera connue, sera-t-elle capable de se lever ? Cam sera-t-il là pour l'aider ou va-t-il le tirer au fond du gouffre ?

Jennifer L. Armentrout

Jennifer L. Armentrout

Nationalité : Etats-Unis Né à : Martinsburg, Virginie-Occidentale, 11/06/1980 Biographie : Jennifer Lynn Armentrout est une écrivaine américaine. Elle est l'auteur de plusieurs séries romanesques, fantastiques et de science-fiction, dont les droits ont été vendus dans de nombreux pays. "Wait for You ", son best-seller international, a été publié en 2013. Elle a reçu le prix RITA 2017 dans la catégorie Jeunes Adultes pour "The Everlasting Problem". Il a également écrit sous le nom de J. Lynn. Jennifer Armentrout vit avec son mari à Charles Town, en Virginie occidentale. site officiel : Twitter : information

Critiques

15-11-2019

Étant donné le nombre de critiques dans ce livre, je vais être bref, très bref... 1° : Départ à 21h00, fin à ? (Je ne pouvais pas aller au lit parce que je voulais connaître la fin...) 2° : C'est une histoire d'amour (pas une histoire de nonne) et même très intense entre deux étudiants qui sont sur un campus américain. Le côté romantique est compensé par un événement traumatisant qui est arrivé à l'héroïne (Avery) et qui efface le côté superficiel et cliché que l'on pouvait trouver dans ce type de livres. 3° : Questions de clairvoyance et d'intelligence abyssale... : Pourquoi les gars avec le look des mannequins d'Abercrombie restent toujours sur les campus aux Etats-Unis et non dans les universités françaises ou au bureau... ? Et pourquoi ne sont-ils jamais vos voisins d'à côté ? ...

14-11-2019

Quand j'ai commencé à jouer au jeu de la patience, je n'avais aucune idée que ce serait l'un des favoris. En effet, le début fut agréable, mais comme on dit, "trois pattes n'ont pas été cassées chez un canard". Puis, petit à petit, j'ai appris à connaître les personnages et puis j'ai complètement fondu. Je ne vous raconterai pas l'histoire ou du moins pas grand-chose, car le dos de la couverture en révèle assez et je ne voudrais pas gâcher votre plaisir de lecture. Une intrigue simple mais efficace. Avery est une femme de 19 ans, traumatisée par un événement qu'elle a vécu il y a cinq ans, et elle ne veut donc pas entendre parler de relations, et encore moins de sexe. Elle est déterminée à passer aussi inaperçue que possible à son université et a fui à des milliers de kilomètres de sa famille. Mais le voilà, il va rencontrer Cameron, Cam pour ses amis, et sa vie va changer. Lui, un charmeur, ne peut s'empêcher d'être attiré par elle, mais Avery la rejettera à chaque approche. Mais Cam ne va pas se désarmer et fera tout son possible pour devenir son ami, surtout parce qu'ils sont voisins, ce qui facilitera la rencontre fortuite. Avery peut parfois être ennuyeuse, et au fil des pages, les lecteurs deviennent de plus en plus frustrés, mais malgré cela, nous ne pouvons que la comprendre et compatir avec elle. En fait, les événements passés ont forgé son caractère et sa façon d'être et nous ne pouvons pas lui en vouloir pour cela. Cam est synonyme de l'homme parfait. Drôle, sûr de soi, intelligent, affectueux, généreux et surtout très beau. Alors oui, vous allez me dire que c'est un cliché, mais voilà, la magie fonctionne ! Nous sommes enchantés par son charme et par chacune de ses apparitions, notre cœur bat plus vite et les papillons volent dans notre ventre. Lui aussi a fait des erreurs dans le passé, il a aussi subi des épreuves, mais il en est sorti. Pour en savoir plus...

13-11-2019

Que dire ? J'ai adoré ce livre et je l'ai mangé. Je l'ai lu en deux jours, je ne pouvais pas le laisser partir. Nous avons découvert qu'Avery avait quitté le Texas et s'était installée en Virginie-Occidentale pour sa première année d'université. Le livre commence fort car dès les premières pages il connaît Cameron. Avery a 19 ans et garde un lourd secret qui ne sera découvert qu'à la fin du livre, même s'il est révélé progressivement au cours du roman. Avery a établi trois règles dans sa vie : ne jamais enlever le bracelet, être ponctuel et ne pas attirer l'attention. Cinq ans plus tôt, il s'était passé quelque chose dans sa vie pendant une fête d'Halloween et depuis, tout a changé pour elle. Cameron a fixé son regard sur Avery et, bien qu'il ne soit pas insensible à son charme, il se battra pour ne pas y succomber. Avery ne veut pas imposer son passé à Cameron et Cameron aimerait qu'Avery lui fasse entièrement confiance. Comme vous le comprenez, les choses ne vont pas être faciles. J'aimais beaucoup Avery, elle est drôle, quand elle jure qu'elle est toujours éduquée : "Doux Jésus" "insecte des dieux", j'ai ressenti beaucoup de tristesse et de compassion surtout quand elle parle de son passé ou de ses parents. Elle est si seule et pourtant elle a toujours l'avantage, même quand ses parents oublient de lui souhaiter un anniversaire ou quand ils la laissent seule à Noël pour partir en croisière. J'étais très heureux quand elle a été accueillie à bras ouverts par les parents de Cameron. Bref, Avery m'a fait rire, il m'a ému : c'est un personnage intéressant et captivant. Malgré ce qui s'est passé, elle n'est ni névrosée ni paranoïaque. Cameron, ah Cameron... . est l'homme des rêves de toutes les filles : il est beau, gentil, affectueux, attentionné, a un ego surdimensionné mais jamais ennuyeux et un sens de l'humour très subtil. Comme vous pouvez l'imaginer, je suis tombé sous le charme de ce personnage qui dès sa première rencontre a appelé Avery "mon ange". Il cache aussi un lourd secret qu'il partagera avec Avery dans l'espoir qu'elle s'ouvre aussi à lui. Si vous aimez les histoires d'amour belles et compliquées, c'est un roman à ne pas manquer : c'est intense, touchant et l'écriture est soignée. Cette lecture m'a fait passer des moments très agréables, c'est une grande favorite que je vous recommande. Bonne lecture à tous !

12-11-2019

Voici une lecture passionnante que je viens de faire, c'est un vrai coup de cœur pour moi. La couverture n'est pas particulièrement belle, bien qu'on comprenne ce qu'elle représente, je préfère celle du véhicule d'occasion. Avery Morgansten a décidé de quitter la maison familiale et de déménager aussi loin que possible de la mascarade de sa maison et de la vie misérable qu'elle avait vécue depuis qu'elle avait été traitée comme un paria et un paria au lycée. Il en est maintenant à sa première année dans un collège à plusieurs milliers de kilomètres du Texas et le premier jour, il frappe un jeune homme alors qu'il le rencontre dans les couloirs de l'école du bâtiment. Pour elle qui ne voulait pas être remarquée ici, c'est un échec ! En plus d'être en retard pour son premier cours, il a simplement frappé le gars le plus sexy du collège, Cameron Hamilton. En plus d'être le plus beau garçon de l'université (comme l'ont confirmé ses amis Jacob et Brittany), il est aussi son voisin de palier. A partir de ce moment, Cameron établira une relation dans laquelle il réussira enfin à surmonter l'imprudence d'Avery, en lui faisant croire qu'il pourra s'en tirer, simplement en jouant, puis en le mettant au pied du mur. Ils se rapprocheront de plus en plus, et Cam demandera à Avery de sortir avec lui chaque fois qu'ils se rencontreront, mais elle rejettera la proposition à chaque fois. Quand Avery se rendra enfin, (après quelques mois) nous découvrirons l'autre côté de la scène du roman, pourquoi notre jeune femme était en difficulté. Les secrets que chacun d'eux cache à l'autre. Le roman a une intrigue travaillée, j'avoue que je n'ai pas tout de suite compris ce qu'était Avery. Et je ne m'attendais pas à ce que Cam ne soit pas aussi sage qu'il le lui a fait croire. La plume de l'auteur (que j'ai découverte avec cette histoire) est tout simplement fabuleuse, elle n'a pas peur de la raconter telle quelle. Vous le remarquerez dans l'extrait que j'ai choisi pour vous. Et bien que j'aime beaucoup la littérature érotique, ici je ne pense pas que ce soit une exagération (bien qu'il y en ait un peu plus à la fin une fois qu'ils l'ont fait pour la première fois) et que ça s'intègre parfaitement dans l'histoire. Comme beaucoup de lecteurs, j'aimais Cameron, qui fait des biscuits (je ne me plaindrai pas que mon homme soit le dieu des pâtisseries), qui séduit par ses actions. Avery me faisait grincer des dents parfois et je voulais le remettre en place parfois. Mais j'enlève mon chapeau à Jacob et à ses phrases de rien qui me fasse rire aux larmes.

11-11-2019

J'ai découvert Jennifer Armentrout avec sa saga Lux, et je la trouve super. Quand j'ai vu que son romantisme New Adult allait être publié en France, et vu que toutes les mariées autour de moi en parlaient, je n'ai pas hésité à le lire dès qu'il est sorti. Et c'est juste un meurtre. Avery, 19 ans, n'a pas choisi la petite université de Shepherdstown par hasard. Depuis 5 ans, après un événement terrible lors d'une fête, elle fait tout son possible pour rester seule, sauf le harcèlement, les insultes des gens et la pression de ses parents, qui ne la soutiennent pas, l'étouffent et ne peuvent plus le supporter. Elle ne veut qu'une chose, s'éloigner le plus possible de ses parents snobs et de son passé douloureux, pour avancer et se construire une nouvelle vie. Dès son premier jour d'école, il pousse le beau garçon du campus, Cameron Hamilton, qui, avec ses beaux cheveux bruns et ses yeux de sorcier, captive le cœur de toute la population féminine, et Avery n'est pas insensible non plus. Son passé, son expérience et la peur qu'elle découvre la vérité à son sujet la rendent très méfiante, alors elle essaie avant tout d'éloigner le jeune homme, mais sans la patience et la douceur de Cam, qui n'admet pas la défaite facilement, car quand elle veut quelque chose, ou quelqu'un, elle fait tout son possible pour l'obtenir. Avery doute de plus en plus de sa capacité à le tenir à distance. Mais comment résister quand l'attirance est très forte alors que ce qu'elle tente d'échapper lui parvient désespérément ? Ici nous avons une romance comme je l'aime, avec de beaux personnages, une belle histoire et de beaux moments avec tant d'émotions que nous avons soit les larmes aux yeux, soit un sourire beau et idiot. A travers ce roman, nous suivons Avery dans sa nouvelle vie loin de ce qui lui est nuisible. C'est un beau personnage, adorable mais aussi vrai. On ne peut pas la détester. Ce n'est pas la fille qui, parce qu'elle veut à tout prix éloigner les autres d'elle, fera tout son possible pour être haineuse et aura un comportement qui nous donnera envie de la frapper (Abby in Beautiful Disaster est le champion du genre). Ici, Avery se lie d'amitié avec les gens tout en dressant une certaine barrière, ce qui rend les relations qu'elle entretient avec les gens agréables et ses amis superbes. C'est une solitaire qui accepte d'être un minimum entourée. Son passé la touche et me fait presque pleurer. Ce qui lui arrive est tout à fait prévisible, mais c'est la façon dont les événements se sont déroulés qui m'a fait mal au cœur. Pauvre Avery... Heureusement, Cam est là pour être avec elle. Ahlala... Cam... Un autre personnage que j'aimerais pour mon anniversaire. Il ne lui a fallu qu'une seule fois pour parler et dire "mon ange" pour que je tombe comme une mouche. Il est patient, doux, protecteur et très beau, ce qui ne gâche rien. C'est si parfait qu'il est impossible qu'un tel type existe (ou si c'est le cas, donnez-moi son adresse tout de suite !) Ça fait beaucoup de bien à Avery (et à nous aussi d'ailleurs) et ses moments avec elle sont si beaux que rien que d'y penser me fait battre le cœur si vite. Il m'a totalement séduite. La grande force de ce roman, en plus de la belle romance, est le réalisme de l'histoire... L'histoire elle-même n'est pas très originale, mais ce que Jennifer Armentrout en fait est exceptionnel. Ce que j'ai aimé chez Cam et Avery, c'est que ce n'est pas la romance "je te vois pour la première fois et je veux t'épouser tout de suite et avoir des enfants". Ici, bien que le premier contact soit intense, les deux héros prennent le temps d'apprendre à se connaître, ils partagent de nombreux moments ensemble et leur romance et la profondeur de leurs sentiments évoluent avec le temps. Nous apprécions chaque détail, chaque dialogue, chaque événement, les choses se font naturellement et avant que nous ayons le temps de le remarquer, nous avons déjà terminé le livre. La fin n'est pas non plus une fin où tout est bon et finit bien. C'est plutôt une fin en soi, "il y a encore des problèmes, mais l'avenir s'annonce mieux". J'apprécie vraiment. Jeu de Patience est un roman simple pour les adultes, mais hyper efficace pour sa lecture fluide et addictive. C'est un roman que je recommande vivement parce que les émotions contenues dans ce livre sont intenses et m'ont profondément touché. Maintenant, je veux lire le volume 2 du point de vue de Cam, mais aussi le volume 3 qui est la romance avec la petite sœur de Cam que nous voyons brièvement dans la première partie, et qui semble être un personnage charmant mais avec quelques démons à surmonter.

10-11-2019

Comme vous pouvez le voir, ce livre est l'un des favoris et m'a surpris moi-même. Il n'y a pas de surnaturels ou de créatures d'aucune sorte, juste une histoire de jeunes adultes qui m'ont ému plus que je ne le pensais. Je n'en avais pas beaucoup entendu parler, si ce n'est que c'était dans la même ligne que tout ce qui sortait en ce moment et comme je n'aimais pas faire comme tout le monde, j'ai préféré le lire au lieu de le lire au lieu des "beaux" de toutes sortes. C'est peut-être une mauvaise idée, quoi que ce soit, mais j'ai vraiment, vraiment, vraiment aimé ce livre, qui à première vue ne semble pas bon. Une couverture sobre, sans fioritures, juste un bracelet au milieu, le style de bracelet que j'aime, qui rejoint la pièce et une règle écrite, qui ne voyait pas vraiment où tout cela allait nous mener. L'histoire pourrait être banale, une femme, Avery, dix-neuf ans, rencontre un homme, Cameron, quelques années de plus, mais pas très important. Une histoire où les deux ont un mauvais passé, où ils poursuivent sans relâche et tombent amoureux. Disons que je vous ai tout dit et rien dit sur l'intrigue parce que c'est beaucoup plus compliqué qu'il n'y paraît. Il est vrai que l'histoire tourne essentiellement autour du passé d'Avery, mais il est fondamental en soi de mieux comprendre ce qui se passe après coup. Cinq ans se sont écoulés et oui, vous savez ce qui est arrivé à quatorze ans sans trop de problèmes, mais comme je vous l'ai dit, c'est beaucoup plus compliqué que la loi elle-même. Par conséquent, Avery était outré à un âge où les jeunes femmes pensent plus aux princes qu'aux tortionnaires de toutes sortes. Pendant cinq ans, il vivra en enfer, ce qui ne nous sera révélé que lorsque les pages tourneront et quand je dis enfer, c'est physique, mais surtout psychologique, personne ne peut dire le contraire. Lorsqu'elle décide de quitter le nid familial pour voler seule et mettre des kilomètres et des kilomètres entre elle et tout le monde pour essayer d'oublier, l'université tend ses bras vers elle. Ne pas être connue, ne pas être reconnue, ne pas être forcée de se cacher, se sentir enfin libre, être une femme en somme. Tout ça, Avery apprendra à l'être. Avec le temps, avec patience, vous devrez apprendre à surmonter vos peurs face aux gens, vos doutes sur vous-même, simplement pour apprendre à vivre à nouveau. Mais ce ne sera pas facile, les cauchemars sont toujours là, les angoisses grandissantes aussi. Je comprends mieux le titre, parce qu'il s'applique à eux deux, mais aussi à leur environnement. Avery n'aime pas qu'on la regarde et ne comprend pas pourquoi Cameron, appelée Cam par ses amis, est déterminée à sortir avec elle. L'amitié est un refuge qu'elle préfère, plutôt que de tenter un grand saut par-dessus le canyon. Le traumatisme est fort, voire violent, et quand nous avons appris que tout était "résolu", je n'avais qu'un seul désir : démanteler les parents ; l'apparence est si importante pour eux qu'ils ont oublié l'essentiel. Je me dis que si j'avais eu des parents comme ça, je comprends parfaitement pourquoi elle aurait voulu mettre autant de distance entre eux et elle. C'est normal que tu te sentes toujours aussi mal, même après cinq ans, ou plutôt, surtout pour ces cinq ans ! C'est tout cela qui m'a ému, qui m'a jeté dans toutes les directions, en essayant de me mettre à sa place dans les situations auxquelles il a été soumis. Avec cette fameuse nuit, son calvaire, ces cinq années d'horreur, de souffrance... Comment pourrait-elle devenir une jeune femme consommée en un claquement de doigts ? Impossible et c'est ce que j'apprécie vraiment dans l'écriture de l'auteur ? Il ne force pas les événements, il les laisse se produire, quand il y a un obstacle qui semble insurmontable, il le reste jusqu'à ce qu'Avery se sente capable de passer au-dessus de lui au lieu de l'éviter. Il n'y a pas d'action en soi, mais je dois admettre que je n'ai pas pu m'arrêter - elle a été lue en une après-midi. Les sentiments troublés d'Avery, ses émotions sont fortes, ainsi que les tremblements qu'elle ressent quand elle pense à ce qui s'est passé, le réalisme de tout ce qui entoure la jeune femme et ce qu'elle a en elle et si vrai qu'on se laisse rapidement emporter par son histoire. Surmonter cette tragédie n'est pas courant, elle vous persécute, vous dérange et vous rend encore plus méfiant envers les autres. C'est probablement pourquoi Avery s'entoure de gens qui ne seraient pas tentés de l'aimer dans son lit. Il y a ses deux meilleurs amis, Jacob et Brittany, qui ne pensent qu'à elle comme une très bonne amie, avec qui partager tout, leurs souhaits, leurs secrets les plus cachés et avec qui les garçons vont s'exciter ! En fait, à chacune de leurs réunions, j'ai adoré le fait que Jacob et Brittany veulent tout savoir sur Cam, pourquoi elle refuse et seraient prêts à la jeter dans leurs bras. Les deux sont adorables, capables de comprendre des choses que les autres ne verraient pas, en une phrase, ce sont des amis que nous aimerions avoir avec nous. Mais Cameron est un homme séduisant, avec une réputation de tueur de femmes, qui transforme les femmes en chemises, bien qu'il ne les porte pas souvent et qu'il fera presque tout pour qu'Avery tombe dans ses bras. C'est populaire et tout le monde à ses côtés n'est pas nécessairement un rapace, sauf un, mais je ne veux pas parler de celui-ci. Ce qui m'a surpris, c'est que vous avez un animal et pas n'importe lequel. C'est le genre d'homme qui semble inaccessible, alors qu'en fait c'est encore simple. Il n'aime pas les préjugés, même si certains sont derrière son dos et que les gens ont le droit de juger sans les connaître ? Non, jamais ! Jamais ! Jamais ! Au début, je pensais qu'il voulait jouer avec elle, une idée qui m'a traversé l'esprit, mais plus j'apprenais de lui, plus je pensais qu'il n'en apprenait pas plus. Il est intelligent, il connaît bien l'astronomie et a hâte de transmettre son savoir à la jeune femme. Il a confiance en lui, se connaît, sait ce qu'il vaut et joue beaucoup pour ne pas faire tomber les filles dans son lit. Il sait comment faire et c'est le genre de personne qui vous avertirait que ce n'est que pour un coup, une nuit, rien de plus. Ça peut être épuisant de l'entendre dire qu'il est le meilleur, même si ce ne sont pas ses mots, mais non, c'est drôle, ça nous fait sourire et ça énerve Avery, qui tombe régulièrement amoureux de lui. Cela conduira à beaucoup de complicité sans aller au-delà de l'amitié. S'il n'est pas ton petit ami, il prendra la place d'un simple petit ami, mais pour combien de temps ? Il sait cuisiner, à la disposition des amis et de la famille. D'ailleurs, j'aime sa famille, puisque le père est le portrait craché de son fils, ou n'est-ce pas l'inverse ? Peu importe, Cam est bien entouré, entre ses parents bien-aimés et sa sœur qu'il protège beaucoup plus qu'il ne le devrait - tout ce qu'il a traversé il y a un moment - il ne se sent pas seul. Il a la patience d'un ange et adore jouer au chat et à la souris avec Avery. J'aimais les moments où ils parlaient tous les deux de tout et de rien. Les petits déjeuners du dimanche matin et surtout celui qui m'a fait sourire, que le manque de l'autre, bien que rien ne se passe, est très présent. Au-delà de l'attraction physique, chacun craint qu'un jour son secret ne soit révélé, jusqu'à ce que l'un d'eux fasse le premier pas, pour conduire l'autre à une confiance absolue. La peur d'être rejeté fera taire le second, ce qui n'est jamais de bon augure. Bref, si j'ai tant aimé ce livre, c'est pour les raisons suivantes : La façon dont Avery va découvrir l'amour, La patience de Cam avec elle, Des personnages primaires et secondaires qui sont attachants, Une histoire si douce et réaliste qu'elle fait peur, Une évolution permanente des protagonistes, Lecture très fluide, pas de problème, Beaucoup d'émotions et de luttes intérieures, Malice et sarcasme dans le dialogue Signe de stress qui se manifeste lors de plusieurs appels téléphoniques et courriels. Le seul petit point négatif, serait que nous n'avons que les sentiments d'Avery, mais, apparemment, un volume avec le point de vue de Cameron est sorti en VO, il reste seulement à savoir si la VF sera disponible un jour ou non. Quoi qu'il en soit, je pense qu'il serait très bon de savoir ce qui se passe dans votre tête, car nous n'avons que les gestes dans ce volume. Cet aspect ne doit pas non plus être négligé. Maintenant, vous savez tout ou presque tout, c'est à vous de décider si vous voulez être tenté.) Mon opinion :

Jennifer L. Armentrout

J`ai Lu

A la demande d'Henri Flammarion en 1958, Frédéric Ditis crée la maison d'édition française J`ai lu, qui publie principalement en format de poche. Sa ligne éditoriale est variée, de la littérature générale à la science-fiction, en passant par les romans policiers et la fiction romantique. Les éditions J`ai lu publient plus de 400 nouveaux produits en format de poche chaque année.