La première fois que j'ai été deux
  • Éditeur: Flammarion
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2081432420
  • Tags: récits, roman, littérature jeunesse, jeune adulte, jeunesse,

Télécharger le livre La première fois que j'ai été deux gratuitement en français gratuitement

Le scooter de Tom nous a emmenés loin du mondeMes bras entouraient sa taille et je laissais ma tête reposer doucement sur son épauleJe ne pense pas qu'il était plus heureux qu'à ce moment-làJuste une fille comme les autresJuste pris un Anglais avec une cravate qui venait de nulle part pour que mes pieds ne touchent pas l'asphaltej'étais fou d'amour...

Bertrand Jullien-Nogarède

Bertrand Jullien-Nogarède

Biographie : Bertrand Jullien-Nogarede était le bassiste d'un groupe de rock quand il a commencé à écrire ses premières chansons. Il a ensuite écrit des textes pour des artistes français et canadiens. Il a reçu le prix SOCAN de la meilleure chanson de l'année à Montréal en 2007. Il a enseigné la littérature au lycée et l'histoire des idées au collège. L'écriture a toujours fait partie de sa vie. "La première fois qu'elle avait deux ans" est son premier roman. Il vit actuellement dans le sud de la France. Source : Ajouter des informations

Critiques

15-11-2019

La couverture reflète parfaitement l'atmosphère de cette lecture : fraîche et lumineuse ! Nous suivons Karen et Tom, 17/18 ans, dans la découverte des premières émotions d'amour, de leur première histoire d'amour avec un arrière-goût britannique très agréable. Les premières pages m'ont un peu troublé parce que je pensais que c'était plus pour un public plus jeune que moi. Mais finalement, très vite, on se rend compte qu'on peut lire à tout âge, et j'ai pris un gros fusil pour le lire ! Parce que les réflexes sont bien pensés et ingénieux. La fin du roman est aussi mystérieuse parce qu'elle est inattendue et loin de ce que mon imagination avait pensé, mais il est bon d'être confus de temps en temps. J'ai été saisi par une multitude d'émotions : j'ai ri (l'insolence de Mélanie est trop grande !), pleuré, me suis apitoyé sur mon sort (Ah, Jonathan, l'amant passager de Mélanie avec une culture si impressionnante), dansé, chanté ? Ce roman nous amène aussi à réfléchir sur le sens de la vie, l'amour, l'amitié, les relations à distance, les relations plus ou moins faciles ou douloureuses, la mort ? Le stylo est tendre, beau, romantique, voyageant entre Paris et Londres mais réaliste. L'auteur a su utiliser les mots avec délicatesse, tact, précision et sobriété pour affronter cette période difficile entre la fin de l'adolescence et l'entrée dans le monde adulte. Optez pour une lecture pleine d'espoir, un cocon que vous pouvez lire avec une grande tasse de thé et un plaid doux. Merci à son auteur...

14-11-2019

La première fois que j'ai été deux de Jullien-Nogarède de Bertrand est un roman plein d'émotion, magnifique et terrible à la fois. Une grande histoire d'amour avec ce brillant roman pour enfants qui sait aussi parler aux moins jeunes. Karen est une adolescente de 17 ans. Elevée par une mère légèrement déprimée, bibliothécaire au travail et à la maison (elle a couvert tous les murs de l'ancien presbytère où vivent les livres), Karen est un peu dans sa bulle, un peu seule. Sa meilleure amie Mélanie et Jonathan lui suffisent. Cependant, Karen attend que quelque chose se passe dans sa vie et son petit monde paisible sera bientôt submergé par l'arrivée d'un nouvel élève dans son école secondaire. Tom vient de perdre son père et est arrivé d'Angleterre sous la contrainte. Il a rejoint la classe de Karen et a clairement montré son mépris pour un pays et une ville où sa mère, une mère française d'origine, a décidé de passer la nuit. Elle n'a qu'un seul but : retourner en Angleterre et vivre avec ses grands-parents, qui lui manquent tant. Un jour, au lycée, Karen est surprise par le piano, et un lien musical va émerger entre eux et les unir tout au long du canal. Bertrand Jullien-Nogarède nous offre bien plus qu'un roman d'initiation, c'est une fresque sur l'adolescence et les montagnes russes émotionnelles que nous vivons en ce moment. J'ai adoré ce roman parce qu'il traite les jeunes après 2000 avec précision. Karen est un personnage sensible avec une grande richesse intérieure. Elle n'a pas eu d'enfance rose, n'a jamais rencontré son père et a grandi dans l'amertume maternelle. Elle est un peu dans sa bulle, avec ses romans, ses leçons de piano imposées, ses rendez-vous avec le psychologue, d'une façon ou d'une autre elle s'est construite une petite routine confortable. Elle apparaît sur la réserve et n'a que deux vrais amis, Mélanie, décidément poilue, et Jonathan, qui a ses petites jambes. C'est délicieux de voir ce petit univers bien huilé exploser comme un feu d'artifice à l'arrivée de Tom. Tom arrive d'Angleterre avec une double douleur, la mort de son père et la distance de son pays. Tom est un passionné de musique, c'est un mod dans le style et dans sa tête. Il a une façon d'être qui montre tellement aux autres lycéens qu'il va attirer l'attention de Karen. Elle le trouve un peu arrogant au début et quand il l'approche dans la salle de musique, sa perception change un peu. Nous suivons donc l'évolution des sentiments de Karen envers Tom et c'est vraiment charmant. C'est écrit comme une jeune fille pourrait penser, sans aucune sorte de sentimentalité ou de fausses notes. Nous ressentons aussi le sérieux de Karen dans les questions qu'elle pose sur la vie. En ces temps de grands bouleversements, elle s'interroge sur les décisions qu'elle doit prendre, sur les années qui suivent l'école secondaire, sur son avenir. L'auteur ne parle pas d'un jeune homme désabusé qui craint l'avenir qui lui est offert. Lorsque Tom entre dans sa vie, il insuffle à Karen le petit grain de folie dont elle avait besoin pour oser enfin vivre, vraiment. L'histoire est racontée du point de vue de Karen, comme une fiducie. Dans la première moitié du roman, il y a des extraits du journal de Karen, qui contient à son tour des extraits des lettres qu'elle échange avec Tom. Nous traversons toutes les phases du premier amour de la jeunesse, c'est très amusant à lire en passant. Karen doute de l'intérêt réel de Tom, puis désespère de ne pas avoir une réponse assez rapide ou est euphorique... C'est de la dent de scie et c'est tellement réaliste. Le texte est d'une grande beauté, l'auteur m'a repris avec ce magnifique passage sur la maison de Karen, ce presbytère dont les murs sont couverts de livres qui font de la lecture un bouclier contre les difficultés de la vie, ou le passage touchant sur les grands-parents qui est une pure merveille. J'avais l'impression d'être dans des cocons de petits mots et c'était extrêmement doux et réconfortant. J'apprécie beaucoup les touches musicales qui parsèment l'histoire, c'est un concept original et amusant, qui correspond parfaitement à l'esprit du roman. C'est un peu la bande-son d'un moment intense dans la vie de Karen qu'elle vit cette histoire avec Tom presque comme un film si loin de sa vie quotidienne ordonnée. Il est à noter que nous avons trouvé la liste de reproduction avec la bibliographie des œuvres citées dans le roman à la fin, la première fois que j'ai été deux ans est un choc émotionnel, est une transcription fidèle de l'osmose qui est créé entre deux êtres quand on tombe amoureux pour la première fois. L'auteur donne une voix crédible et émouvante à cette histoire, Karen donne au lecteur tous ses sentiments sur la vie et l'amour, nous avons l'occasion de les partager avec lui.

13-11-2019

Tout d'abord, je tiens à remercier l'auteur et son éditorial pour ce service de presse. Dans ce livre, nous trouvons Karen, une lycéenne qui n'a pas de vie de rêve, en dernière année, a un goût amer pour la vie, une mère qui ne savait pas comment réaliser ses rêves, mais tout cela pourrait changer quand un jeune Anglais arrive. C'est vrai, Tom, arrivé en France après le retour de sa mère dans sa ville natale, il n'avait pas la possibilité de suivre ses souhaits mais ici, il n'aime pas la France, il veut retourner à Londres, à son école avec ses amis. Karen a son propre esprit, assez pessimiste par nature, elle ne croit pas aux contes de fées. Parce que sa vie est cruelle. Mais quand elle rencontrera Tom, elle se rendra vite compte qu'elle l'a peut-être mal jugé. Mais le voilà, le jeune Anglais sera sa première histoire d'amour, grâce à sa gentillesse, il pourra changer la petite Française. Mais le lendemain d'une journée merveilleuse, Tom s'est rendu à Londres pour reprendre sa vie là où elle avait été interrompue, à partir de ce moment une relation lointaine va s'établir entre nos deux protagonistes. Mais ce type de relation, dans deux pays différents, a-t-il une chance de succès ? J'ai beaucoup aimé ce livre, suivant notre Karen dans son voyage qui est cette relation avec le sympathique Tom, j'ai apprécié la description du petit voyage du beau ainsi que la façon dont l'auteur nous montre les différents lieux. Cette façon de transcrire les pensées de la jeune femme est très intéressante. Si vous voulez aussi connaître le Londres de Karen et Tom, je vous conseille de lire ce livre, mais attention, la fin est très surprenante, je n'aurais jamais pensé que ce livre finirait comme ça. Venez découvrir les aventures de Karen à Londres et ses sentiments sur sa relation de naissance avec ce jeune Londonien. Venez visiter Londres avec eux. Ayant déjà été à Londres, je pense que si j'y retourne un jour, je ne manquerai pas de vérifier leurs places. Cette lecture a été pour moi une lecture pleine de sagesse parce que l'auteur a su transcrire des valeurs sur la vie, l'amour et surtout l'amitié.

12-11-2019

Ce livre est une vraie pépite. Nous suivons l'aventure de Karen, une élève de 12e année qui obtiendra son diplôme à la fin de l'année. Sa vie d'adolescente discrète et sans problèmes est bouleversée lorsqu'un nouveau garçon, Tom, déménage et arrive à son école secondaire. Certes, si nous nous arrêtons à cette lecture de l'histoire, nous pourrions penser qu'il n'y a rien à découvrir, que le sujet a été vu et revu. Mais le génie de l'auteur est beaucoup plus subtil : il ne se limite pas à une simple histoire d'amour entre deux adolescents. Nous sommes face à une Karen parfois pessimiste sur la question de l'amour, avec une idée précise et déterminée de ce qu'elle veut. Face à cela, on voit Tom, un "Britannique" qui se démarque dans le paysage français, qui rêve et nous fait rêver de lui. Ces deux-là, ensemble, forment un duo improbable et pourtant... Karen est mûre pour son âge, sait exactement ce qu'elle veut et, d'une certaine façon, semble spéciale parmi les adolescents de son âge, surtout son meilleur ami ! Bertrand Julien-Nogarède s'immisce, pendant 300 pages, dans la vie d'adolescents qui font face à leurs premières émotions, leurs espoirs, leurs questions sur leur avenir. L'auteur décrit cette période de grand amour, de changements, de questions infinies ! J'ai adoré ma lecture parce que je me suis retrouvé dans tous les personnages et surtout à travers Karen. Karen, c'est moi, je peux dire... L'auteur a réussi à mettre des mots sur des émotions qui avaient été enterrées pendant un certain temps et m'a libéré d'un certain poids, je l'admets. De plus, ce livre se distingue par les belles leçons de vie qu'il transmet au lecteur. L'auteur n'a pas peur de cet aspect : nous vivons une myriade d'émotions, il faut le dire. Rires, larmes, douleur... J'ai traversé toutes les étapes émotionnelles possibles avec ce petit livre. Je suis ravi d'avoir pu le découvrir ; de plus, l'auteur nous donne envie de découvrir Londres et de partir en voyage ! N'hésitez pas à le lire.

11-11-2019

Nous adorons ce roman ! Ça fait du bien de lire une histoire d'amour ces jours-ci. Au début, j'ai trouvé l'histoire originale, mais pas beaucoup plus. C'était agréable à lire, mais sans étincelles. Après cela, le dernier tiers du livre m'a énormément surpris, et est devenu un grand coup de foudre. Je ne vous dirais rien du tout : ni ce qui se passe là-bas, ni ce que j'aurais pu ressentir, etc. Parce que ça gâcherait votre surprise ! Mais ça vaut le coup d'y jeter un coup d'oeil. Un autre point que j'ai beaucoup aimé, c'est que leur histoire d'amour est très belle, ils prennent leur temps et c'est quelque chose qui se perd dans les romances. Ils vivront leur histoire lentement, mais à un certain rythme ! Et il n'y a rien de vulgaire là-dedans. Ce roman, bien qu'il soit écrit "jeunesse" sur la couverture, convient vraiment à tous les âges, mais surtout aux jeunes adolescents/adultes. J'ai aussi beaucoup aimé visiter Londres avec eux. J'y suis déjà allé, mais tout ici est magnifiquement décrit, et cela nous fait voyager à travers les mots. Finalement, j'ai même voulu y retourner ! J'ai adoré la culture que l'auteur a introduite dans ce roman. Entre musique et livres, il nous fait découvrir de nouvelles choses 😁 Les personnages sont vraiment très attirants, des adolescents de 17 ans qui agissent et parlent comme des adolescents. Il n'y a donc pas d'incohérence et l'histoire est donc très fluide. Tom est un gentil petit Anglais. Karen est aussi adorable, bien que parfois "bébé" dans ces mots ou réflexions (mais c'est rare). Leurs familles respectives sont également attachantes, même si leur passé/présent n'est pas toujours simple. Le stylo de l'auteur est simple, avec un langage commun et parfois avec des mots dont j'ignorais le sens, mais au moins cette lecture ne m'a pas rendu stupide ^^. Tout peut être lu avec une superbe fluidité, je dirais presque qu'on peut lire trop vite parce que c'est tellement addictif. Je recommande cette merveilleuse romance qui est originale et addictive !

10-11-2019

Pourquoi ? C'est un roman pour enfants ? Un délice ! Une pépite ! C'est un bon moment pour lire, je suis jeune, c'est pour ça que j'ai tant aimé ça, n'est-ce pas ? 😉 Non, simplement parce qu'il est bien écrit, avec une certaine sensibilité... J'ai aimé découvrir Karen, apprendre à connaître Tom et leurs mondes respectifs. Il y a tout dans ce roman, tous les ingrédients pour que vous puissiez le lire rapidement ! Ma seule question à la fin du livre que j'ai immédiatement posée à Bertrand : y aura-t-il une suite ? Ce roman a le goût d'un "come-back" ! Et puis, quelle écriture... J'aime votre style Bertrand : délicat, le mot juste, accrocheur, amusant, léger et sérieux ! Vite... continuez d'écrire ! Félicitations ! Bonne lecture à tous,

Bertrand Jullien-Nogarède

Flammarion

Depuis 1876 et sa création par Ernest Flammarion, Flammarion Publishing perpétue la démarche de son fondateur en proposant un catalogue varié, axé sur la littérature sous toutes ses formes et l'univers du savoir. Flammarion est également le premier éditeur de livres d'art en France et propose chaque année au public français plus de 500 nouveaux titres dans les domaines de la littérature générale, de la connaissance, des beaux livres, de la pratique et de la médecine.