Le Journal de Mary
  • Éditeur: Belfond
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2714469086
  • Tags: journal, récits, histoire vraie, roman historique, essai historique,

Télécharger le livre Le Journal de Mary gratuitement en français gratuitement

À la fin des années 1950, Mary Meyer vivait à Langley avec son mari haut placé de la CIA et ses trois enfants : peintre, féministe et pacifiste - le FBI l'a enregistrée comme activiste de gauche - Mary était à la recherche de nouvelles expériences. Quand un de ses enfants meurt accidentellement, tout s'écrouleMaria décide de s'installer seule avec ses deux enfants à Georgetown, Washington, où vivent tous les politiciens et la haute société, c'est alors qu'elle retrouve un certain Jack, qu'elle avait rencontré vingt ans auparavant à l'université, et qu'une passion est née qui va durer plusieurs annéesMaria accepte de rester l'amour secret de cet homme qui ne peut l'officialiser du fait de ses fonctions. Mais c'est elle qui agit dans l'ombre, à côté de lui. La personne qu'elle aimait est décédée à Dallas le 22 novembre 1963. Mary a été assassinée un an plus tard sur la rivière Potomac. Le journal intime qu'elle tenait n'a jamais été retrouvé... Fascinante immersion dans l'Amérique des années soixante, Mary's Le Journal révèle le destin complexe de la femme qui a joué un rôle décisif dans l'une des plus grandes énigmes du XXe siècle.

Alexandra Echkenazi

Alexandra Echkenazi

Biographie : Journaliste (ex Le Parisien), scénariste, romancier. Auteur de... : "Le Journal de Mary" (roman, publié le 4 mai 2016 par Belfond). Twitter : Ajouter des informations

Critiques

19-03-2019

Un excellent roman ! Faites attention si vous le mettez en marche, c'est difficile de le laisser partir. Ce livre est à la fois le portrait d'une femme, mais aussi d'une époque entière aux Etats-Unis. Un subtil mélange de relations personnelles et politiques, d'amour et de relations complexes avec la famille et les amis. Maria est le genre de personnage auquel on pense tout le temps après avoir fermé le livre. Bonne lecture à tous !

18-03-2019

Mary's Diary est un récit fictif basé sur des événements réels. À 16 ans, Mary a fermement rejeté les avances de John (surnommé Jack) Fitzgerald Kennedy. Vingt ans plus tard, Marie pleure la perte d'un de ses enfants. Son mariage va au diable, elle décide de déménager seule à Georgetown près de sa sœur Tony, dans une petite maison bleue, le couple Kennedy (Jack et Jackie) vit à proximité, plus Jackie est la meilleure amie de Tony, donc naturellement, Mary et Jack vont se retrouver. Dès les premières lignes, je me suis laissé entraîner dans cette relation passionnée et interdite. Jack est marié, père de famille et sur le point de devenir président des États-Unis. Maria, pour sa part, est en plein divorce avec Cord, un haut fonctionnaire de la CIA, cette relation est impossible, et pourtant... Le journal intime de Maria est un magnifique roman qui nous donne une autre vision du coureur de jupons. On s'accroche à lui et on finit par rêver d'être à la place de Maria pour vivre cet amour, où s'arrête la réalité et où commence la fiction ? On ne sait pas exactement, tout comme la mort des deux amants restera probablement un mystère jusqu'à la fin... Mais cela ne nous empêche pas d'être émus, bien au contraire sans être une histoire de fleurs bleues ! Pour conclure, le journal de Marie est une histoire d'amour que je n'oublierai pas, émouvante et authentique, un livre que je recommande !

17-03-2019

Début février, le film "Jackie" avec Natalie Portman a été projeté pour la première fois dans nos salles obscures, en souvenir des quelques jours qui ont suivi l'assassinat de J.F. Kennedy. Jackie est la plus française et la plus élégante des premières dames américaines. L'histoire des Kennedy, une famille maudite, est, de mon point de vue, absolument fascinante. Et la sortie du film a ravivé mon désir d'en savoir plus sur la vie de JFK. Je suis tombé sur ce roman tout à fait par hasard, et il m'a immédiatement attiré. Ni une ni deux, j'ai commencé à lire pour ne pas partir avant de l'avoir terminé. Avant de commencer à lire et même de lire le résumé du Journal de Mary, je ne connaissais pas du tout le nom de Mary Meyer Pinchot. Cependant, J.F. Kennedy était le meilleur coureur de jupons des années 1960. Nous connaissons tous l'aventure qu'il a vécue avec Marlyn Monroe : n'était-il pas impensable que le Président des Etats-Unis risque sa famille et sa carrière politique pour le bien des femmes ? Ce roman ne prétend pas répondre à cette question, mais il nous donne une idée de l'homme qu'il était à travers le prisme de Marie. Mary et Jack se sont rencontrés lors d'un bal à l'âge de 16 et 19 ans respectivement. Jack tomba sous le charme et commença à lui faire appel assidûment, s'exprimant plus facilement dans des lettres. Si le destin de Mary n'était pas d'être avec Jack à ce moment-là, son chemin est intimement lié, car ils passeront leur vie à se croiser et à tomber sous le charme les uns des autres. La vie de Mary est fascinante. C'est une riche héritière qui n'a pas besoin du clan Kennedy pour survivre. Elle était indépendante, féministe, progressiste et gauchiste, un mauvais mot pour l'époque. Elle est tout ce que Jackie n'est pas. En tant qu'artiste, elle a épousé un homme de son entourage qui rêvait d'être romancier, mais que la Seconde Guerre mondiale a mené à la tête de la CIA. Elle apprend à être surveillée tout le temps, mais elle ne l'accepte pas. Vivre avec un homme suspect H24 est impossible et quand une tragédie se produit, le couple se sépare. Et la vie remet Jack sur les rails. Bien qu'il puisse éprouver une passion dévorante avec Jack, il ne se sent pas libre de le faire. Cependant, ce sont les sentiments qui seront les plus forts. J'admirais Mary en première page, car il n'est pas facile de résister aux charmes de JFK et de se sentir observé. Alexandra Echkenazi ne se cache pas d'avoir écrit l'histoire de Mary et JFK, et quoi de plus normal quand elle était entourée par la CIA et le FBI ? Marie est une héroïne comme je l'aime : forte et fragile, influente et délicate. Mais c'est avant tout une femme amoureuse. Dès le début, le lecteur sait comment se termine l'histoire. JFK a été assassiné et un an plus tard, c'était au tour de Mary. Je savais que son histoire était maudite, mais comme pour Roméo et Juliette ou Rose et Jack, bien que le résultat soit fatal, l'histoire d'amour est belle, le journal de Mary est une tragédie que je ne pouvais m'empêcher de dévorer. Je n'avais jamais entendu parler de ce personnage avant de le lire, mais grâce à Alexandra Echkenazi, j'ai eu l'impression de connaître Mary Meyer toute ma vie. L'auteur lui redonne la place qu'elle aurait dû avoir dans l'histoire. Il est à noter que les éléments et les circonstances de la mort de Mary Meyer sont vraiment troublants. Et les témoignages subséquents de sa sœur, de son ex-mari ou des archives de la Maison-Blanche racontent une histoire complètement différente de celle qu'ils nous ont gentiment vendue à l'époque. L'assassinat de Mary Meyer demeure l'un des cas les plus mystérieux de l'histoire des États-Unis... tout comme celui de son amant, John Fitzgerald Kennedy, qui fut assassiné à Dallas le 22 novembre 1963. Je vous recommande vivement de vous plonger dans le Journal de Marie pour découvrir qui possédait le cœur du plus célèbre chef d'Etat américain.

16-03-2019

Quelle belle histoire ! Quel livre merveilleux ! Je suis vraiment ravi de cette lecture. Il y a longtemps que je n'ai pas été si excité et enchanté par un livre. Que l'histoire d'amour entre Jack (John) Kennedy et Mary Pinchot soit vraie ou non, que les événements rapportés dans ce livre aient eu lieu ou non, est finalement de peu d'importance. L'auteur, que je ne connaissais pas du tout, a un stylo extraordinaire. Les mots chantent et dansent sans pouvoir se séparer de l'intrigue. Mary, une femme de 40 ans, a perdu un enfant et sa vie de famille, avec son mari et ses deux autres enfants, est en train de sombrer progressivement. Une rencontre avec le futur président des États-Unis, qu'elle avait déjà rencontré vingt ans plus tôt, allait changer sa vie... Mary Pinchot a été retrouvée assassinée un an après le meurtre de JFK. Coïncidence ? Qui sait ? Qui sait ? Qui sait ? Ce livre est passionnant, du début à la fin, bien que l'abîme des premières pages nous en donne déjà le résultat. Oubliez ça, ce livre vaut le détour ! Je vous souhaite une bonne lecture.

15-03-2019

Pas particulièrement fan de JFK m'a séduit la quatrième couverture de cette histoire qui raconte les amours de John (Jack) Kennedy et Mary, l'amant caché, mais seulement le véritable amour du Président des Etats-Unis. Mary a rencontré Jack à l'université, quelques années plus tard, elle l'a trouvé à Georgetown où elle s'est installée après avoir vécu le drame absolu de perdre son fils et de quitter son mari. Après avoir lutté pour ne pas être séduite par JFK mariée à Jackie, la passion a finalement triomphé et Mary est devenue l'amante cachée du futur président et est restée son seul véritable amour jusqu'à son meurtre en 1963. Mary, qui tenait un journal intime, a également été assassinée en 1964, son journal ne sera jamais retrouvé. C'est un roman absolument fascinant, comme je l'ai dit, je ne suis pas particulièrement fasciné par JFK, mais je me suis plongé dans cette histoire avec un vrai plaisir. C'est très bien écrit, vous êtes complètement pris au piège dans cette merveilleuse histoire d'amour qui s'inspire d'événements réels. Parallèlement à cette romance, l'histoire d'un grand H bat son plein, avec la guerre froide, le mur de Berlin, les missiles russes à Cuba, l'élection de ce jeune président à la tête des Etats-Unis, ses relations avec Khrouchtchev et les conséquences pas toujours heureux de ses décisions. Cette histoire, qui a un fond réel, puisque Mary a vraiment existé et était l'amante de Kennedy, est encore une fiction qui suscite une multitude de sentiments et de situations qui nous permettent d'aborder le personnage de JFK d'une manière différente et intéressante. Dans ce roman, nous ressentons vraiment le poids du choix familial dans sa vie et les ambitions de son père qui l'ont emporté sur les siennes, ainsi que son mariage malheureux avec Jackie, qui n'a servi que son prestige et son ambition de devenir Première Dame. Il y a encore des moments agréables avec ses enfants et ceux qui passent avec Marie. Un roman très agréable à lire qui donne une vision plus poignante et moins ambitieuse de Kennedy.

14-03-2019

Quand j'ai terminé ce roman, mon premier réflexe a été de dire "Wow ! Quelle histoire ! ». Il a laissé sa marque dans mon esprit et je ne l'oublierai pas de sitôt ! Formidablement bien écrit par Alexandra Echkenasi, philosophe de formation et journaliste au Parisien, et basé sur des faits réels, Le Journal de Mary est vraiment un roman magnifique. L'auteur explique que l'histoire est fictive, mais que les personnages existaient vraiment. Et c'est la surprise. Je connaissais les escapades de l'ex-président, ses amants, dont la célèbre Marilyn Monroe, mais Mary Meyer... Quelle surprise ! Mary Meyer a connu John Kennedy, appelé Jack ici, quand ils étaient jeunes. Elle a 16 ans, il en a 19 et il est déjà amoureux d'elle. Ils se retrouvent 20 ans plus tard. Jack est marié et impliqué dans la politique en tant que sénateur. Mary est au milieu d'une séparation avec son mari Cord et déménage au même endroit que Jack. Elle a traversé de terribles épreuves, la mort de son jeune fils a précipité le divorce. Cord est aussi complètement absorbé par son travail à la CIA et l'abandonne complètement. Mary et Jack se reconnecteront et elle deviendra leur amour secret. Il a vécu et vécu toutes les joies et les soucis de Jack : son élection à la présidence, ses problèmes avec Cuba, les Russes, les services secrets, qui ont envahi la vie du président énormément jusqu'au fameux jour de novembre 1963, où il a été assassiné... Nous voyons un autre John Kennedy, consumé par la maladie et la souffrance, fou amoureux de Marie. Il a aussi avec elle une longue correspondance transcrite dans ce roman, drôle et touchant. Jackie est montrée sous un autre jour. Certainement amoureuse de son mari au début, elle sait que son mari a des amants, mais ne veut pas divorcer. Elle apprécie son rôle de "Première Dame" et le dit clairement à Maria. Ce n'est pas ce flic souriant qu'on a vu. Mais beaucoup de personnalités ont des façades, ce n'est pas nouveau ! Maria, par contre, est très émouvante. On s'attache immédiatement à elle, surtout après avoir lu le prologue qui nous raconte la fin de la scène... Nous savons donc à l'avance à quoi nous attendre ! C'est une battante. C'est le début des années 1960 et elle ne veut pas s'adapter au moule de la femme au foyer qui attend son mari. Elle revendique sa liberté de vivre, d'aimer qui elle veut, de sortir quand elle veut et d'être une bonne mère. Elle est radieuse quand elle est heureuse, elle ne cache rien, et c'est aussi ce que Jack aime : c'est son souffle d'air frais quand il peut la voir. Nous réalisons aussi que des organisations secrètes comme la CIA ou le FBI peuvent perturber la vie politique, pas seulement la vie privée. D'où l'idée de la conspiration qui naît lorsque le président est assassiné. Marie va essayer de les combattre, mais la bataille est dure et trop dure. La fin est terrible, encore plus terrible quand on sait que c'est la réalité. C'est un roman vraiment très troublant, qui nous rappelle tous les faits : un président qui voulait changer les relations avec la Russie et Cuba, qui embêtait d'autres politiciens américains avec ses idées, et les mêmes politiciens qui ont conspiré contre lui avec les services secrets. Tout cela doit être classé confidentiel et personne ne le saura jamais ou quand cette génération ne sera plus là ! En tout cas, c'est un très bon roman, une très belle histoire d'amour passionnée et compliquée, il est très bien écrit et se lit malheureusement trop vite ! Alexandra Echkenazi est un auteur à suivre. Je recommande vraiment cette lecture.

Alexandra Echkenazi

Belfond

Pierre Belfond crée la maison d'édition du même nom en 1963 avec son épouse Franca avec la collection de livres de poche "Poche Club", associant souvent un grand nom de la littérature à un auteur inconnu. En 1993, Belfond fusionne avec Les Presses de la Renaissance...