Le journal de Mr Darcy
  • Éditeur: Milady
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 281122453X
  • Tags: journal intime, journal, roman, historique, roman historique,

Télécharger le livre Le journal de Mr Darcy gratuitement en français gratuitement

Quel fan de Jane Austen n'a pas rêvé un jour de faire revivre Orgueil et Préjugés à travers les yeux de son héros énigmatique ? Dans ce journal, auquel Darcy confie ses sentiments naissants et contradictoires pour la charmante Elizabeth Bennet, Amanda Grange donne la parole à ce personnage charismatique, une histoire teintée d'une brillante nostalgie dirigée. Couverture arrière : "La seule chose qui me hante quand j'écris, c'est le regard surpris sur le visage de Mlle Elizabeth Bennet quand je lui ai dit qu'elle n'était pas assez belle pour me donner envie de danser. Si je ne savais pas que c'était impossible, je dirais que c'est ironique." A travers l'écriture de son journal, Darcy révèle les profondeurs de son âme. Partagé entre les devoirs d'honneur dus à son rang et ses sentiments naissants par la charmante Elizabeth Bennet, il s'abstient de tomber amoureux.

Amanda Grange

Amanda Grange

Nationalité : Royaume-Uni Né à : Yorkshire Biographie : Amanda Grange est l'auteur de romans historiques. Il vit en Angleterre. Amanda Grange est née dans le Yorkshire et a passé son adolescence à lire Jane Austen et Georgette Heyer tout en trouvant du temps pour étudier la musique à l'Université de Nottingham. Elle a réécrit six livres de Jane Austen, qui relatent les événements du point de vue d'autres protagonistes. Il a également écrit deux livres publiés sous des noms différents : Murder at Whitegates Manor (Eleanor Tyler) et the rake (Amy Watson). Ajouter des informations

Critiques

21-05-2019

Que dire de plus que ce qui est déjà écrit ! C'est parfait. C'est parfait. Nous trouvons que tout l'univers austénien, la cohérence avec l'intrigue et le caractère des protagonistes de l'Orgueil et des Préjugés a été respecté, l'auteur a parfaitement conservé le texte original. Les extrapolations n'étaient autorisées qu'à la fin du journal, après le mariage d'Elizabeth et Darcy, et elles restent dans la même ligne que l'œuvre originale. J'attends avec impatience la publication en français des journaux de M. Knightley, Edmund Bertram, Henri Tilney, Wickham, Colonel Brandon (26 février) et surtout Caiptaine Wentworth.

20-05-2019

Si vous avez aimé l'Orgueil et les Préjugés, voici un livre qui ne fera que vous détendre, au milieu d'innombrables suites et autres suites. L'auteur, en fait, a choisi d'être fidèle à l'intrigue, seulement à la fin elle prend des libertés avec le livre de Jane Austen, sans moi, en éventail, sautant au plafond (voir Les filles de Mr Darcy, de la même collection, qui avait le don de me faire bouillir le sang, et c'est pas vraiment ce que j'attends de ce type de lecture). Si j'insiste sur la "détente", c'est parce que j'ai vraiment trouvé les personnages, y compris la profonde stupidité, la "tête de nerd" de certains d'entre eux, comme Lydia Bennett, par exemple. Le style est agréable à lire, je tourne les pages (je le lis dans le train) très vite, puisque cette lecture était si agréable, et c'est exactement ce que je lui demande ? L'avantage final est que je veux vraiment relire Jane Austen dans le texte après cette lecture, alors pourquoi m'en priver ?

19-05-2019

Ce journal est un vrai bijou ! C'est un plaisir de renouer avec mon roman préféré, mais cette fois avec la vision du mari idéal, M. Darcy. J'ai dévoré ce livre, la fraîcheur des pages qui sont passées sans que je m'en rende compte, et surtout l'écriture de Darcy ! Au fil des pages, nous suivons la révélation de ses sentiments par Elizabeth Bennet, héroïne de "Orgueil et Préjugés", puis sa passion de se cacher et enfin, sa déclaration toujours si somptueuse même après tant de relectures... Je ne m'attendais pas à tant de profondeur, de passion de la part de M. Darcy, et j'ai été agréablement surpris par ce journal qui révèle tant de sincérité. Je me suis même retrouvé à la place de Darcy plusieurs fois ! De plus, d'autres personnages, comme Anne de Bourgh, me semblaient plus chaleureux. Finalement, Jane, Charles Bingley, Georgiana, M. et Mme Gardiner sont restés aussi parfaits qu'avant. Le charme du "Fitzwilliam Darcy" est toujours aussi intense et la beauté de Pemberley est toujours aussi merveilleuse ! Ainsi, cette ouverture du roman de Jane Austen m'a vraiment marqué, une œuvre passionnante, digne du talent de Jane, et qui laissera M. Darcy pour toujours comme un vrai prince charmant, mais surtout comme un mythe littéraire de qualité. Pour les fans de Jane (et Darcy) qui ne seront pas déçus du tout.

18-05-2019

J'ai lu le roman de Jane Austen il y a quelques années et j'ai rarement relu le même livre. La solution a donc été de retourner à Pemberley, Netherfield park et Longbourn : lire le journal du personnage, conçu par Amanda Grange. Auteure de romans d'amour, elle a également écrit le journal du colonel Brandon (Reason and Feelings) et de M. Knightley (Emma). J'ai aussi découvert que l'univers d'Austeni était abondamment représenté dans la littérature contemporaine, avec Elizabeth Aston (Les filles de Mr Darcy) et Jennifer Becton (Charlotte Collins, Caroline Bingley) pour n'en nommer que quelques-uns. Examiner l'orgueil et les préjugés du point de vue du prétendant d'Elizabeth Bennet était un pari risqué. Il est difficile de ne pas tomber dans le sentimentalisme de l'eau de rose ou de la paraphraser. Et pourtant, Amanda Grange a réussi à restituer parfaitement l'atmosphère du roman. Nous ressentons une grande connaissance de l'histoire et des personnages. Des notes brèves, presque administratives - qui correspondent bien au tempérament du personnage - aux notes humoristiques, les articles journalistiques sont plus ou moins détaillés, offrant parfois des scènes romantiques qui raviront les fans de Jane Austen : la danse de Meryton, le froid de Jane, la demande en mariage... Nous avons découvert un M. Darcy qui est certes austère et rigoureux, mais qui se soucie finalement de son image et du bien-être de sa famille. La psychologie des personnages est finement dessinée et en harmonie avec l'univers du roman de Jane Austen. On perçoit clairement le tourment de l'amour qui agite ce personnage apparemment rigide, ainsi que la progression de ses sentiments. Comme Jane Austen, Darcy est arrogante et soucieuse de respecter la distinction de classe, Elizabeth est joyeuse, enjouée et drôle. le style est sobre et clair, ce qui coïncide bien, à mon goût, avec le genre du journal. Il est dommage, cependant, que nous n'ayons plus de descriptions - quand Darcy et Bingley visitent Netherfield, par exemple - pour nous immerger complètement dans l'atmosphère de l'époque, mais pour être honnête, je ne m'en souviens pas non plus à Austen. J'ai apprécié le fait que j'ai pu vivre les premiers mois du mariage de Darcy et Elizabeth, c'était un choix judicieux d'aller au-delà de ce que le roman nous montre, en outre, Amanda Grange se concentre également sur des personnages secondaires comme Charlotte Lucas, Georgiana et le Colonel Fitzwilliam, nous permettant de sentir ce que l'avenir leur réserve ? Bref, un beau moment de lecture que je ne peux que recommander à ceux qui ont apprécié Orgueil et Préjugés !

17-05-2019

Si je devais définir ma condition quand j'ai vu ce roman, ce serait : "HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ! Dieu, Dieu, Dieu, Dieu, Dieu, Dieu, Dieu, Dieu, Dieu, Dieu ! en bref, une attaque hystérique par une Jane Austen, fanatique. Évidemment, après ça, j'ai dû aller de l'avant et l'acheter sans perdre une minute ! Et après avoir attendu dans ma pile pour lire (enfin oui, on ne lit pas toujours ce qu'on veut quand on veut...), j'ai organisé une fête. Et mon sentiment après cette lecture, mais aussi pendant celle-ci, est exactement le même que lorsque j'ai appris sa publication. C'est BOMBE. Jane Austen et moi sommes ensemble depuis plusieurs années et mon amour pour son beau roman Fierté et Préjugés n'a jamais faibli. Alors j'ai sauté sur tout, alors j'attendais beaucoup de ce roman. Et souvent, quand on attend beaucoup d'un roman, on est déçu. Non seulement j'ai adoré, mais ma lecture m'a emmené au-delà de mes attentes. La façon dont il a été écrit, la façon dont l'Orgueil et les Préjugés nous est raconté du point de vue de Darcy... WAOUH quoi. Amanda Grange a eu le don de me séduire en réécrivant mon roman préféré et pour cette seule raison, j'espère pouvoir lire ses autres romans ; de plus, le fait que je l'ai écrit sous forme de journal intime rend Darcy plus proche de nous, moins désagréable et j'ai aimé ainsi découvrir ses sentiments pour Elizabeth. Ce roman m'a émue, m'a ennuyée, m'a transportée dans le monde de Pride & Prejudice et Jane Austen... Je pense qu'il va rester longtemps avec moi parce qu'il avait le béguin pour moi. Si j'avais déjà lu et aimé The Daughters of Mr Darcy d'Elizabeth Aston, The Daughters of Mr Darcy, The Daughters of Mr Darcy's Diary le surpasse et est bien loin ! C'est une perle, un livre à lire si vous aimez l'orgueil et les préjugés mais surtout... A lire après, sinon tout le roman original sera gâché ! Amanda Grange m'a fait renouer avec mon auteur et mon roman préféré, m'a fait rêver et voyager, m'a redonné cette petite étincelle pour Darcy. Cette auteure est très prometteuse et talentueuse : réécrire un classique du point de vue d'un autre personnage n'est pas facile et son pari a été couronné de succès et va conquérir le cœur des amoureux de Jane Austen.

16-05-2019

Amanda Grange n'est certainement pas Jane Austen, un simple regard sur le style proposé suffit à le remarquer, mais le livre est agréable et rapide à lire. La traduction française de Claire Allouch est pleine d'énergie et de dynamisme. Bien sûr, l'histoire du roman est universellement connue, et si, comme moi, vous êtes fan d'Orgueil et de Préjugés, vous aurez peu de surprises pendant votre lecture. Qui n'a jamais rêvé d'être à la tête de l'irrésistible Fitzwilliam Darcy, de naviguer parmi ses pensées les plus secrètes ? Pas moi, au contraire. Je peux dire qu'Amanda Grange a accordé un de mes vœux les plus chers au lecteur. Grâce à elle ! Sans aucun doute, le point de vue de Darcy sur l'évolution de l'intrigue apporte quelque chose de délicieux. Elle permet de mieux comprendre la personnalité du personnage, de mieux comprendre ses réactions et, en même temps, d'apporter un éclairage nouveau sur les zones d'ombre laissées dans le roman original. Ainsi, nous avons le plaisir de voir en détail certaines des scènes que Jane Austen vient de mentionner (comme le début des disputes entre Darcy et Wickham ou les négociations autour du mariage de Lydia) et même de voir ce que fait Darcy pendant ses séjours à Londres, Rosings ou Pemberley, quand la vie la tient éloignée de Longbourn et Lizzie. Amanda Grange nous permet vraiment d'entrer dans l'entourage des gentlemen et nous invite à assister aux moindres détails de la vie quotidienne d'un riche gentleman anglais du XIXe siècle. Le fait que la chronologie des événements soit scrupuleusement respectée, ainsi que la psychologie des personnages créés par J. Austen, qui ne souffrent d'aucun défaut par rapport aux originaux, rendent le roman particulièrement immersif et attrayant. Impossible de la fermer avant l'épilogue. Parce que la bonne idée d'Amanda Grange est de nous donner l'occasion de lire l'après-mariage de Darcy et Elizabeth. De plus, les petites touches d'humour ajoutées ici et là, surtout dans la dernière partie du roman, où, libéré de l'original, l'auteur est libre et vraiment "lâche", apporte une réelle valeur ajoutée à l'ensemble. Les derniers chapitres du livre, inédits et seulement par A. Grange, puisqu'ils ne reproduisent en aucune façon le roman original, nous permettent de ressentir le plaisir que l'auteur a de revenir visiter Pride et préjudice. Nous avons découvert un couple très affectueux, moqueur et sensuel. Amanda Grange ose mettre en avant l'aspect plus "charnel" de nos jeunes mariés, ce que Jane Austen ne pouvait se permettre d'écrire à l'époque. Seul inconvénient : le procédé narratif choisi par l'auteur, le journal intime (ou journal intime), m'a paru un peu imprudent, disons, ce que j'ai trouvé très frustrant à première vue. Cette forme de narration rend l'action trop dispersée. Chaque jour est compté en seulement 5 ou 6 phrases ou, au contraire, en plusieurs pages, ce qui crée un certain déséquilibre dans l'intrigue. J'aurais préféré un vrai roman basé sur l'intrigue du classique de Jane Austen écrit du point de vue de Darcy (comme S. Meyer avait commencé à le faire dans Midnight Sun). Cependant, je dois avouer que j'ai apprécié cette lecture acide comme un bonbon à la bergamote et pour la joie de rencontrer Elizabeth et Darcy, un des couples les plus charismatiques de la littérature victorienne, ce roman vaut le détour.

Amanda Grange

Milady

La collection Milady a été créée en 2008 par les éditions Bragelonne en référence à Milady de Winter, personnage du roman Les Trois Mousquetaires. Milady était à l'origine la collection de poche de Bragelonne, destinée à élargir la gamme des genres (fantastique, science-fiction, horreur, bit lit), mais elle s'est progressivement imposée comme une maison d'édition à part entière avec la publication d'ouvrages inédits.