Les chevaliers des Highlands, tome 1 : Le chef
  • Éditeur: J`ai Lu
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2290065218
  • Tags: roman, roman historique, historique, roman d'amour, histoire,

Télécharger le livre Les chevaliers des Highlands, tome 1 : Le chef gratuitement en français gratuitement

Leader d'un des clans les plus puissants d'Ecosse, Tor McLeod n'est dominé par personne, pas même sa jeune épouse, Christina, qui a été donnée pour former une alliance contre les Anglais, qui tentent d'envahir le pays et si Tor s'éloigne de Christina, espère le conquérir...

Monica McCarty

Monica McCarty

Nationalité : Etats-Unis Biographie : Monica McCarty est l'auteur de romans historiques. Elle est titulaire d'un diplôme en droit de la Stanford Law School. Elle est considérée comme la plus grande auteure de romans sur les clans écossais : les Highlanders. Elle vit maintenant dans la région de la baie de San Francisco avec son mari et ses deux enfants. son site : Ajouter des informations

Critiques

15-11-2019

Ce livre était dans mon PAL depuis un moment, mais j'ai profité d'un séjour en Ecosse pour le sortir. Et je dois dire que je suis conquis. J'ai vraiment aimé suivre les aventures de Christina et de son mari Thor, le beau Highlanders. J'avais une idée préconçue de ce genre de romance qui est partie rapidement, et j'avoue que ce premier volume est très bien écrit. Vous vous prenez rapidement dans le jeu et tournez les pages sans vous en rendre compte. Nous découvrons aussi un autre pays, nous voyageons (bien que parfois je trouve des similitudes avec ma maison en Irlande) : "Si je n'avais pas eu si froid, je serais resté au lit. Malheureusement, l'hiver approchait. Le nom gaélique de Skye était de Eilean à Cheo, l'île du brouillard, ce qui n'était pas de bon augure. Elle a dû attendre que le ciel ne soit couvert que de nuances de gris pendant de nombreux mois. Nous avons exploré des régions où les légendes ont une place très importante : " L'emplacement était parfait. C'était près de Dunvegan, mais le terrain accidenté rendait l'accès difficile et la population était clairsemée. Comme les étranges pierres dressées et les points de repère qui parsèment le paysage, les insulaires ont tendance à éviter ces anciens pamphlets, croyant qu'ils étaient peuplés de fées et d'autres esprits, et où les hommes combattaient avec une grande fierté : "Pour un homme des montagnes, être tué au combat était la récompense ultime, ce qui explique certainement ses méthodes sauvages et anarchiques qui terrorisaient tant ses ennemis". Tout cela est peut-être un peu cliché, mais c'est très efficace. L'auteure, Monica McCarty, réussit à captiver ses lecteurs en mélangeant habilement détails historiques, intrigues politiques et histoires d'amour sensuelles. Bref, je n'ai pas besoin de dire que j'ai adoré et que j'ai vite compris le reste de la saga.

14-11-2019

C'est officiel : je suis faible ! Je suis une personne sous l'influence... Merci Karen Harroch d'avoir chuchoté ce titre à mon oreille à la foire du livre. Je n'avais pas trouvé le livre sur place, mais si ça ne marche pas, je l'ai eu très vite quand même... Même si cela signifie se laisser influencer autant que possible par une personne de bon conseil et de bonne foi, c'est le cas ici. J'ai eu beaucoup de plaisir à lire. Je pense que c'est l'une des meilleures romances historiques que j'ai lues jusqu'ici. Je ne connaissais pas la plume de cet auteur, bien qu'elle était connue pour ses écrits sur les célèbres alpinistes. J'ai trouvé cela agréable, fluide, sans longueurs inutiles ni ampoules de la langue des nobles de l'époque, ni de la langue "audacieuse" des soldats... La lecture devient addictive au fur et à mesure que les pages passent, en fait, plus l'aventure va loin, moins il est évident de libérer le livre. Nous sommes attachés aux personnages et à l'intrigue, dont la tension augmente jusqu'à la fin. Ce qui est très beau dans ce livre et assez original, c'est que l'intrigue qui abrite la romance est vraiment captivante et mérite d'exister même en dehors de l'histoire d'amour. En fait, la formation de l'équipe d'élite de puissants alpinistes est franchement intéressante, leur formation et leur compréhension mutuelle... le lecteur et dans ce cas le lecteur est très rapidement enthousiasmé par ces détails. J'ai aussi beaucoup aimé les références historiques avec William Walace (*suspiro* pour Mel Gibson dans Braveheart...) et les références géographiques avec l'énumération des différentes îles (une carte aurait été super !!!!!!!!). Christina est une fille trop effacée à mon goût, sans expérience (ce qui n'est pas choquant pour l'époque, je sais) mais franchement parfois j'aurais voulu en exprimer un peu plus ! Tor...ahhhhhhhhh Tor ben a un peu de gros sabots et des idées préconçues sur tout et rien de bon...Tor quoi !!!!!!!! les alpinistes dans toute leur splendeur, un peu grossier mais qui fait ce qu'il peut pour s'entendre avec lui ? En bref : Un grand merci à Karen, sans qui j'aurais manqué ce livre et je l'aurais adoré. Une romance peu originale, mais l'intrigue qui l'entoure est captivante. L'auteur a préparé le terrain et nous a montré son équipe d'alpinistes qui, je l'espère, mèneront les prochaines aventures de cette saga et si elles sont toutes du même calibre que Tor le promet... La plume fluide et addictive de l'auteur rend cette lecture épique très agréable et l'attente du prochain volume est presque fiévreuse...

13-11-2019

Je vais immédiatement annoncer la couleur : cette série est ma série historique préférée de tous les temps. dans l'univers. de la galaxie. Bref, j'aime Monica McCarty pour sa folle idée de transposer le concept de commandement dans les premières guerres d'indépendance de l'Écosse. Oui, c'est une romance historique et si j'aime parfois ce genre de choses, je dois admettre que ce n'est pas celle à laquelle j'ai instinctivement recours. D'autre part, cette auteure a porté le romantisme historique au niveau au-dessus duquel elle s'est elle-même placée, donnant au contexte une importance qu'on voit rarement. Le temps est souvent utilisé principalement comme prétexte à la romance. Tout ici est parfaitement équilibré pour satisfaire à la fois le lecteur de romances que je suis et l'amateur d'Histoire, surtout de cette époque, précisément dans ce pays. De là, je vous préviens : je ne reprocherai pas cette série dont le Chef est le premier volume. Si on y va, un petit reproche en tout cas. Je l'ai lu en anglais, la version originale, et le titre n'a absolument rien à voir avec celui choisi parce qu'il y a une nuance très importante. Un cours court rapide et soporifique : The Highland Guard a été traduit par The Knights of the Highlands. Cependant, lorsque nous lisons cette série, nous constatons que nos héros ne sont pas des chevaliers. Ce sont des guerriers Highland qui ne suivent pas du tout le code chevaleresque. Il aurait été beaucoup plus approprié de le traduire par Les Guerriers des Highlands. Mais passons à autre chose. J'ai l'impression d'avoir perdu les trois quarts des lecteurs de cet article. Ainsi, dans ce premier volume, tout est préparé. Il s'agit véritablement d'un volume d'introduction à la série. L'auteur établit le contexte historique avec tant de talent que nous n'avons jamais l'impression de lire un cours comme c'est parfois le cas dans les romans historiques. Et c'est tellement excitant de voir comment Monica McCarty utilise des faits réels pour broder son interprétation des événements qui l'entourent... Le début peut décourager certains aînés parce que nous attaquons précisément avec l'établissement du contexte historique avant d'entrer dans l'histoire d'amour. Mais attendez, croyez-moi, ça en vaut la peine. Par conséquent, mon opinion est, comme celle du présent volume, une note d'introduction. Un mot sur les personnages : le héros est mystérieux, impoli et impitoyable, comme on pourrait s'y attendre d'un montagnard. Au-delà de cela, il est aussi un chef de clan juste et son peuple passe en premier. L'héroïne est la vierge naïve, mais heureusement elle cache d'autres qualités et une force de caractère qui l'aideront à survivre et à prospérer.

12-11-2019

Outre cette merveilleuse histoire d'amour qui a fait battre mon cœur jusqu'à la dernière page (il y avait beaucoup de chaleur et beaucoup de froid entre eux, pour mon plus grand plaisir !), Monica McCarty nous a aussi raconté une belle aventure avec, entre autres, la formation de ce groupe de guerriers de différents clans. Certains étaient ennemis, mais maintenant ils doivent s'unir contre un ennemi commun : le roi d'Angleterre. Etant un peu pointilleuse sur les détails historiques, j'ai été agréablement surprise par l'auteur qui connaît parfaitement son sujet et nous donne même quelques explications à la fin de son livre (des explications qui ne sont même pas ennuyeuses !). Un autre mot qui me vient à l'esprit à la fin de cette lecture est : ENCORE ! Ma partition : 19/20

11-11-2019

L'histoire se déroule au début du XIVe siècle dans une Écosse en crise. William Wallace est mort récemment et le pays est divisé, souffrant de la guerre d'Edouard Ier contre l'Angleterre et des guerres de clans. Selon une légende, Robert de Bruce, qui revendique le trône d'Ecosse, formerait une armée fantôme de seigneurs des Highlands connus pour leur habileté au combat et leur imposante constitution héritée de leurs ancêtres vikings, dans le but de surprendre les Anglais avec une armée qui ne combattrait pas selon les codes de la cavalerie, mais comme pirates. Monica McCarty a choisi de donner vie à cette légende en se basant sur des faits historiques et des personnages réels qu'elle utilise et des romances talentueuses. À la fin du volume, elle donne de nombreuses sources et explique comment et pourquoi les personnages et l'histoire ont pu servir son roman. Ce premier volume traite de la formation du groupe qui constitue l'armée fantôme, de la difficulté de former une équipe efficace lorsque ces membres sont ennemis de naissance ou par la force de la nature. Mais l'histoire tourne principalement autour de Tor MacLeod, le chef, choisi pour sa force et sa capacité à entraîner des mercenaires. Dédié à son clan, c'est un homme fier qui refuse de s'engager dans cette guerre par crainte de représailles contre son peuple. Pour le convaincre, les Écossais feraient n'importe quoi, même le piéger, le forçant à épouser une de ses filles, Christina Fraser... Une première partie annonçant la couleur de la saga. Le contexte historique est vraiment passionnant, et l'aspect romantique est très intéressant. J'ai vraiment aimé les personnages de Tor et Christina, Tor a un coeur d'or sous une coquille de mercenaire, Christina est touchante, douce et forte à la fois. C'est un couple passionné et j'ai eu beaucoup de plaisir à suivre la naissance de leur amour. Il est dommage que les scènes d'amour charnel soient trop détaillées, pesez sur l'histoire. Le stylo de McCarty est beau et vous pouvez sentir qu'elle a fait des recherches approfondies pour créer sa série, ce qui en fait un roman de qualité.

10-11-2019

Après avoir lu les MacLeods et le clan Campbell, je dois dire que Monica McCarty m'a manqué... J'ai donc rapidement réalisé le volume 1 de votre nouvelle saga et je n'ai pas été déçu du tout ! Lorsque William Wallace mourut, une armée se leva contre Edward d'Angleterre au profit de Robert Bruce. Tor est donc le premier homme auquel vous pensez quand il s'agit de conduire des soldats au front. Brave montagnard et guerrier renommé, Tor ne vit que pour le combat et ses hommes. Cependant, Fraser, un aristocrate, est déterminé à saisir cette occasion pour marier une de ses filles à notre héros. Fraser est un homme haineux et violent avec ses filles, qui ne se rend pas malgré le refus de Tor. Déterminé à l'attraper, Fraser avait prévu d'envoyer Beatrix dans le lit de notre homme pour compromettre sa réputation et le forcer à l'épouser. Cependant, c'est Christina qui se consacre à la remplacer, refusant de voir sa sœur tomber si bas. Alors qu'il l'avait sauvée du viol quelques heures auparavant, elle a succombé à ses caresses et a perdu sa virginité cette nuit-là même. Ainsi, Tor est forcé d'épouser la jeune femme et doit remettre en question tous ses plans car sa femme est plus un fardeau que l'objet de son bonheur. Cependant, Christina espère secrètement briser la glace et abattre le mur que son mari a construit autour d'elle. Blessé pendant son enfance, orphelin et forcé de devenir le leader parce qu'il est l'aîné, Tor n'avait d'autre choix que de tourner le dos à ses sentiments pour devenir un combattant impitoyable. Sa douce épouse, cependant, mettra à l'épreuve sa ride froide : irrésistiblement attirée par elle et forcée d'admettre l'émergence de nouveaux sentiments, Tor se retrouve dans un dilemme. J'ai beaucoup aimé les personnages principaux, comme Erik MacSorley, le héros du volume suivant. Christine est aussi une héroïne comme je l'aime : belle, douce, généreuse et courageuse. J'aime la façon dont elle a apprivoisé Tor, cette barbare qui n'a rien en commun avec le Lancelot qu'elle imagine depuis son enfance. Alors quand McDougall attaque Tor et que ses hommes et sa femme sont pris en otage, Tor sent que son sang va faire une promenade. Après les horreurs qu'il lui a jetées au visage et l'injustice dont il a fait preuve, il n'a d'autre choix que de sauver sa femme et de lui avouer ses véritables sentiments. Enfin, notre Highlander reste le chef de combat que nous connaissons, mais il parvient à ignorer le passé et à laisser sa femme entrer définitivement dans son cœur. Les scènes d'amour sont toutes très belles et dignes des livres précédents de l'auteur, à mi-chemin entre romantisme et passion dépravée. J'ai vraiment aimé la fin parce qu'elle nous dit que Christina attend son premier enfant et tous les Highlanders que nous avons rencontrés reçoivent un surnom spécial pour former un nouveau clan. Après le chef, j'ai hâte de découvrir que le faucon et les surprises qui m'attendent encore sont prometteurs ;

Monica McCarty

J`ai Lu

A la demande d'Henri Flammarion en 1958, Frédéric Ditis crée la maison d'édition française J`ai lu, qui publie principalement en format de poche. Sa ligne éditoriale est variée, de la littérature générale à la science-fiction, en passant par les romans policiers et la fiction romantique. J'ai lu publie plus de 400 nouveaux produits en format de poche chaque année.