Les MacCoy, tome 1 : L'ogre et le chardon
  • Éditeur: La Condamine
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2375650530
  • Tags: saga, magique, mystère, roman historique, magie,

Télécharger le livre Les MacCoy, tome 1 : L'ogre et le chardon gratuitement en français gratuitement

Et si les clans d'Ecosse n'avaient jamais disparu, s'ils continuaient à diriger les Highlands à l'insu du reste du monde ? Lorsque Phèdre arrive à Edimbourg pour respecter les dernières volontés de son père, elle est entraînée dans ce monde de clans et de conflits sanglants qui lui sont inconnus, recueillis par l'ardent et irascible Caleb, chef du clan MacCoy, se révèle bientôt comme un chef-d'œuvre sur l'échiquier du pouvoir ?

Alexiane Thill

Alexiane Thill

Biographie : Auteur aux éditions La Condamine, j'ai publié mon premier roman Les MacCoy, l'Ogre et le Chardon. Chroniqueur et gestionnaire de blogue : Source Feather Pot : Twitter Ajouter des informations

Critiques

20-11-2019

Le romantisme est teint haut et bas. Phaedra sort de sa chrysalide. Il se transforme en contact avec son guerrier. Et lui aussi est quelque part. Seul l'amour ne peut pas tout faire oublier ? comment effacer les conflits ancestraux ? Alexiane Thill crée une intrigue complexe, intense et originale. L'impression de voyager entre deux temps capture le cœur : le présent et le passé sont intimement liés. Bref, un premier volume d'œuvres plus que prometteuses émerge sous les yeux du lecteur. J'ai succombé à la plume d'Alexiane Thill. Il aimait son monde. Sa version du romantisme écossais n'est pas sans épices. J'avais l'impression d'y aller avec Phèdre et Caleb. La romance est complexe, savoureuse, excitante et captivante jusqu'à la dernière ligne. J'ai hâte de connaître tous les résultats des nombreux développements.

19-11-2019

-JESS- Je t'ai dit que j'adorais les romances avec les Highlanders, non ? Il était donc naturel pour moi de me lancer dans cette excursion dès que l'occasion s'en présentait, et qu'en est-il de cette couverture ? Je pense que c'est vraiment très joli... Sérieusement, comment ne pas tomber dans le piège de ce roman ? Tout était là pour m'amuser à lire : Ecosse, Romance, Clans and Struggle for Power... Pas étonnant que j'aie le béguin pour les mains. Pour les amoureux des romances écossaises... "L'ogre et le chardon" est pour vous. Je me suis retrouvé piégé dans l'histoire dès les premières pages et pour cause, cela m'a tellement donné une nuit d'insomnie que je ne voulais pas quitter Phèdre et Caleb ! A première vue, on pourrait penser que c'est une romance historique, mais... Non !" Les MacCoy" est une belle romance contemporaine, magnifiquement exécutée. Et c'est l'originalité de l'histoire ! L'histoire se déroule à notre époque mais, comme il est écrit dans le résumé, le Clan continue à mener une lutte de pouvoir entre lui sans que le monde le sache. On retrouve un peu de nos romances historiques mais avec de beaux alpinistes modernes qui continuent à perpétuer les valeurs et traditions de leurs ancêtres ! Au milieu de tout cela, nous allons suivre Phèdre qui, malgré elle, est en pleine lutte pour le pouvoir. Elle découvrira quelques secrets et révélations, sur son passé et sa famille, qui la conduiront au centre de cet échiquier. J'ai beaucoup aimé ce sympathique personnage qui évolue peu à peu au fur et à mesure que nous lisons. J'ai aimé que l'auteur nous offre une femme fragile, effrayée par ce qui s'est passé quand elle était jeune mais qui a conservé une certaine force de caractère digne d'un guerrier écossais ! Elle se bat pour l'honneur et la vengeance, elle va douter et tomber... Mais pour aller mieux. Je ne veux pas entrer dans les détails de l'histoire, je préfère vous faire découvrir ce roman du début à la fin... Mais en tout cas, Alexiane Thill apporte un peu d'authenticité à l'histoire, je pense. On peut facilement imaginer que tout cela se passe à notre époque... Et qui sait ? C'est peut-être le cas. Et si c'est le cas, je vais prendre un billet pour l'Ecosse tout de suite et mettre un tartan ! Que dire d'autre pour dire que j'ai vraiment aimé l'univers dans lequel l'auteur nous plonge et les personnages que nous trouverons. Je ne sais pas si, à travers ces quelques lignes, je vous ai donné envie de lire cette histoire, mais je ne peux que vous conseiller vivement de vous y jeter dès qu'elle sera connue... Quant à moi, j'en demande toujours plus ! J'ai hâte de lire la suite pour trouver Phèdre, Caleb & the Clans. L'amour sera-t-il plus fort que la vengeance ? A suivre...

18-11-2019

Phèdre Duval, une jeune fille de 24 ans, quitte la France pour l'Ecosse dans le cadre d'un séjour linguistique chez EF Ecosse, voici la version officielle... En réalité, Ed' est forcée de fuir pour survivre, alors elle va, selon les dernières volontés de son père, sur la terre de ses ancêtres. Grâce à EF Ecosse, elle séjourne dans une famille d'accueil dans les Bains et travaille la nuit chez UNICORN, qui est un club de mode à Edimbourg. Mais ce club est spécial, accueille les membres privilégiés et Phèdre à l'interdiction d'aller dans cette partie du club réservée aux VVIP, qui sont-ils, qui sont-ils ? Un soir, à la fin de son service, il s'est retrouvé au milieu d'une bagarre au club. La jeune femme découvrira un monde qu'elle n'a jamais imaginé. Un monde où les clans d'Ecosse règnent et vivent selon des valeurs et des protocoles comme à l'époque féodale mais au 21ème siècle... Malheureusement et heureusement (oui, oui, oui, les deux), vous serez sous la protection des MacCoys. Phèdre découvrira grâce à Caleb MacCoy, qui n'est autre que le chef du clan, ce qui anime les hommes et les femmes du clan avec leurs valeurs, leurs légendes, leurs monnaies, leurs différends, leurs secrets... Ce roman, contrairement à ce que l'on pourrait penser, n'est pas un roman historique. L'auteur a choisi de combiner deux époques et le fait avec une main de maître ! Traditions et coutumes en parfaite harmonie avec notre temps, ce qui rend le roman si original, BRAVO pour cela ! Les protagonistes, qu'ils soient principaux ou secondaires, sont TOUS parfaitement travaillés, se révèlent à travers les pages et deviennent attachants quel que soit leur rang (sauf le clan Campbell qui est l'ennemi). Phèdre est une jeune femme qu'elle croyait fragile à cause de son passé douloureux, mais en réalité elle a une force de caractère et de décision impressionnante pour son âge. Caleb est un personnage aux multiples facettes, il est d'humeur changeante selon son rôle : Caleb ou l'Ogre. Cet homme semble être sorti des hauts plateaux d'antan. Caleb emmènera Phèdre dans son pays natal, INCHKREITH ISLAND. Avec elle, elle deviendra plus forte, plus sûre, plus écossaise et découvrira SA place parmi les clans. Entre nos deux héros aux personnages explosifs, le rapprochement était inévitable. Ils se chercheront, se découvriront, s'aimeront, se haïront... Les scènes érotiques sont peu nombreuses, sensuelles, sans vulgarité, plus ou moins courtes sont en parfaite adéquation avec l'histoire. J'ai beaucoup aimé votre foire verbale, qui malgré les bagarres a apporté une touche d'humour. Alexiane a un très beau stylo, fin, fluide, riche en vocabulaire, nous apporte des descriptions très réalistes qui nous permettent d'imaginer des lieux, paysages, situations... Son écriture est aussi très addictive parce qu'il m'a fallu beaucoup de temps pour laisser mon livre, je ne pensais qu'à la lecture. Ce roman est un GREAT HEART STOP et je veux juste le relire une deuxième fois. Il va être très difficile pour moi d'attendre le prochain volume ! Bref, un roman original et addictif que je recommande absolument.

17-11-2019

Un grand coup de cœur pour ce livre qui, du début à la fin, s'avère parfait ! Arrivée en Ecosse, Phèdre Duval a été reçue par les Bain, sa famille d'accueil à Edimbourg, dans le but de se cacher, de ne pas se faire remarquer, de ne pas se coller à elle pour qu'elle ne la retrouve pas. C'est pourquoi il va travailler de nuit à l'Unicornio, une boîte de nuit aussi mystérieuse que le contrat de confidentialité que Lachlan, son patron, a signé pour lui. Phèdre découvre par inadvertance la zone VVIP et ses problèmes ne font que commencer. Caleb MacCoy, mieux connu sous le nom de "Ogre" est un VVIP. Quand Fedra intervient dans un conflit entre plusieurs clans, elle fera tout son possible pour le sauver, pour le protéger, car dès que les yeux se croisent, elle comprend... Devenue l'élève de Caleb, Phèdre ne sait pas où elle vient de marcher. Sous votre protection, vous remarquerez beaucoup de choses... et vous aurez du mal à résister au charme de l'Ogre. De plus, quand elle est forcée de vivre sur l'île d'Inchkeith, dans sa tanière. Quand il est parti en Ecosse, Phèdre pensait qu'il fuyait son passé, ses ombres dehors sont encore plus proches. Le passé de Fedra réapparaît, revivant ses cauchemars alors qu'elle tente de s'habituer à sa nouvelle vie. Phèdre n'est qu'un pion sur un échiquier, manipulé, il ne manquera jamais de découvrir la vérité sur ses origines ? Phèdre voit qu'on lui cache des choses, qu'il s'agisse de Caleb ou des membres de son clan... Et quand il se retrouvera face à la personne qu'il fuit depuis toutes ces années, la forçant à affronter ses propres démons, il n'aura qu'un seul but : se venger. La vengeance marquera-t-elle la fin de l'histoire entre Fedra et Caleb ? A l'heure où il faudra choisir son camp, l'Ogre et le Chardon réussiront à s'allier pour vaincre leur ennemi commun... Alexiane Thill m'a captivé du début à la fin en écrivant un livre si parfait. Une romance en Ecosse qui alterne entre le passé et le présent, une histoire qui a su me submerger, me faire rêver à travers les descriptions de l'Ecosse, les détails historiques... Ni trop ni trop peu, l'auteur a trouvé le parfait équilibre entre les révélations éparpillées dans les chapitres, la relation entre Caleb et Phèdre qui se déroule lentement (comme il se doit), l'humanité des personnages secondaires, la dépendance, la fin qui nous laisse en pleine torture psychologique... Personnages attrayants mais aussi complexes, le Clan MacCoy montre par certains gestes et attitudes son attachement à Phèdre. Quant à Caleb, Fedra ne sait pas quoi penser. Naturellement protecteur, Caleb est aussi froid, distant quand il n'est pas seul. Les deux ont de sombres secrets qui, s'ils sont découverts, pourraient interrompre et même mettre fin à leur relation. Tout au long de ma lecture, ma tête était dans un état de confusion, posant de nombreuses théories, questions, réflexions sur les réponses possibles... et même après avoir tourné la dernière page à mon grand regret, je ne pouvais m'empêcher de penser au reste car la fin est seulement... égale à tout ce qui peut être découvert à travers cette lecture. Une histoire qui n'est pas sans épices et qui vous enchantera par son univers dominé par une plume unique !

16-11-2019

Il y a certains de ses romans qui vous font rêver, ceux qui vous font trembler ou pleurer. Il y a ceux qui vous ennuient, qui ébranlent vos convictions. Ceux qui sortent des sentiers battus, qui jouent avec vos nerfs et vos émotions. Et puis il y a ceux qui font toutes ces choses en même temps, et bien plus encore. L'ogre et le chardon en font partie. Nous suivons ici Phèdre Duval - ou plutôt Ed- dans son voyage à Edimbourg, au cœur de l'Ecosse, pour respecter les dernières volontés de son père. Engagée dans le pub Lachlan O'Connor, elle assistera à une scène qui la poussera dans le monde de Caleb MacCoy, un chef de clan. Il faut dire que cette histoire n'a pas gagné avec moi. Quand je l'ai découvert sur la plateforme d'écriture de Fyctia, j'étais très inquiet. Nouvelle romance ? Pas pour moi ! Le défi était donc grand, me séduisant avec un genre que je détestais. Un défi brillamment relevé ! Premièrement : l'Écosse. C'est tout ! C'est tout ! C'est un pays incroyable avec ses légendes, son histoire et sa culture. Il y a quelque chose de très visuel dans ce roman qui le rend encore plus efficace. Les descriptions sont maîtrisées par l'auteur et nous plongent dans le magnifique paysage écossais avec une facilité déconcertante. Tout se passe comme dans un petit film, sans effort nous faisons une image des événements. En plus de la scène, les héros prennent vie dans un contexte historique un peu particulier. J'oubliais parfois que l'histoire se déroulait en 2017, convaincu qu'elle était revenue au Moyen Âge. Si cela peut paraître étrange au premier abord, c'est ce qui donne au roman son originalité et le rend incomparable. Nous avons donc deux personnages principaux. Si la dame sur la couverture laisse une héroïne à fleurs bleues qui rêve de grand amour l'envisager... Ce n'est pas du tout le cas ! Phèdre est une belle héroïne, forte, indépendante et attachante. Elle porte en elle - et sur elle - les traces de son passé, un véritable mystère qui la menace constamment et qui lui donne une dimension psychologique très intéressante. Au-delà, le personnage est bien construit et cohérent dans ses actions. Nous avons fini par nous en tenir à son ardeur et à son impertinence. Vos émotions se développent de façon réaliste. Avec délicatesse, Ed' nous plonge dans son cocon, faisant de nous ses confidentes. Nous pleurons avec elle, nous rions avec elle, nous avons peur pour elle et, plus que tout, nous voulons nous battre à ses côtés. Et puis il y a... Caleb MacCoy. Surnommé "l'Ogre", le Highlander à bien des égards. Très charismatique, ce n'est pas beaucoup de muscles dont toutes les filles tombent amoureuses. Au contraire, nous sentons que sous son masque de "monstre", se cache un homme avec ses blessures et ses faiblesses. C'est ce qui le rend si attachant et réel. Ce qui est très perceptible, c'est que son évolution est douce, permettant à l'auteur de créer une ambiguïté finement tissée. C'est pour ça que c'est si dur de le contacter. On le soupçonne, on le déteste, on l'apprécie, mais on le déteste aussi. C'est un torrent d'émotions qui emporte le lecteur avec lui, et ne le laissera pas indemne... La tension entre les deux héros est constante, et la progression de leur relation maintient le lecteur sur le bord de son siège jusqu'à la dernière ligne. Les sentiments de Phèdre et Caleb se mêlent entre colère et déception, donnant lieu à des scènes magistrales, parfois dures, mais seulement Alexiane avec l'élégance qui la caractérise. Mais il n'y a pas qu'eux ! La valeur d'un livre est également jugée - dans une certaine mesure - par ses personnages secondaires. Dans L'Ogre et le Chardon, le lecteur a le choix : de la famille, en passant par la famille d'accueil, aux membres du clan MacCoy, de la mère à Phèdre et aux maîtres du monde clanique, il y en a pour tout le monde. Aucun d'entre eux n'est négligé, tous ont une profondeur psychologique et une histoire pertinente. Ils apportent du relief à l'intrigue sans occuper tout l'espace. Les hommes de Caleb sont très attachants, et j'ai vraiment apprécié l'atmosphère du château d'Inchkeith - la maison du clan MacCoy - parmi tous les garçons. Si ce sont des guerriers écossais, l'auteur oublie cependant le côté humain. Votre fraternité est touchante. Je suis tombé amoureux du plus jeune membre du groupe, Brahn, et de son cynisme constant. Ou Marie, pour sa sagesse, mais aussi pour l'exactitude de ses paroles et son honnêteté. Il y aurait autant à dire sur chaque protagoniste que sur son travail, mais vous devrez le découvrir par vous-même. Et je promets que chacun de vous y trouvera son propre héros. Alexiane Thill n'hésite pas à jouer avec nos esprits. Si vous aimez résoudre des puzzles, ils feront l'affaire ! Je n'avais pas lu la moitié du roman que des milliards de questions étaient déjà dans ma tête. Très vite, nous sommes pris dans le jeu des théories. Chaque détail, chaque mot compte, rien n'est laissé au hasard. Le système clanique, le code, les alliances et l'impact de leurs histoires respectives font de ce chef-d'œuvre bien plus qu'une romance. C'est une source inépuisable de rebondissements, d'actions et d'aventures. Les MacCoys : L'ogre et le chardon est une histoire qui vous fera traverser les branchies. La dernière page arrive, et nous quittons ce monde avec regret, avec le seul désir d'y replonger le plus vite possible. Après avoir vu Phèdre grandir entre nos doigts, il faut dire au revoir, le cœur lourd, que dire en conclusion ? Lisez-le. Laissez-vous bercer par une écriture charmante, accompagnée d'une héroïne unique, dans un paysage sublime, au cœur d'une guerre que les siècles n'ont pas su adoucir... Préparez vos armes, fiers guerriers, et mettez votre plus belle jupe écossaise ! En Écosse !

15-11-2019

Comment résister à l'appel de l'Ecosse, nous voici faibles face à l'attraction que les Highlands évoquent en nous. Quand la fascination pour les clans écossais d'antan se mêle à la vie d'aujourd'hui, quoi de plus tentant que de découvrir les Highlanders aujourd'hui ? Dès le début de l'histoire, nous avons été plongés dans une sorte d'aura mystique ! Il n'y a pas de magie, non, mais l'Ecosse est pleine de son propre conte de fées avec ses paroles en gaélique, ses traditions et son passé. Une jeune fille triste et effrayée ouvre les premières pages de son histoire et, au-delà, celle des clans écossais tels qu'ils existaient dans le passé. C'est dans une atmosphère plutôt sombre et mystérieuse que l'on retrouve les personnages : Phèdre, une jeune Française de père écossais, semble n'avoir pas vécu depuis son enfance. Elle est ici en Ecosse d'abord parce que son père voulait qu'elle découvre les terres de ses origines, mais aussi parce qu'elle fuit quelque chose, ou plutôt quelqu'un. C'est par l'intermédiaire d'EF Ecosse que vous participez à ce séjour linguistique dans une famille d'accueil, les Bains. Elle veut être discrète, se mêler à la foule, ne pas s'attacher à personne et être seule. Il a donc postulé pour un emploi de nuit où il n'a pas besoin d'interagir avec les autres. Un travail est assez courant, il faut nettoyer un club, mais il faut signer un accord de confidentialité et ne pas s'aventurer dans certaines parties de l'endroit. Ce qu'il fait par inadvertance dès le premier jour, il rencontre des gens qu'il n'aurait jamais dû rencontrer. Des personnages impressionnants, énigmatiques, très mystérieux, cette curiosité nous pousse à vouloir en découvrir plus, malgré la peur qu'ils éprouvent en leur présence. L'inconnu fascine et surtout la présence de l'Ogre : Caleb MacCoy. Mais qui est-il ? Pourquoi est-il si nécessaire et pourquoi ne devrait-elle pas l'approcher ? Phèdre, qui voulait être discrète, s'est retrouvée poussée, malgré elle, dans ce monde qui lui était interdit. Il ne peut pas croire ce qu'il entend, mais il y a beaucoup de clans écossais qui s'opposent à lui : les MacCoys, les Swittons, les Frasers ou les Campbells, etc. Ils vivent à notre époque mais dans le respect des traditions des clans comme lorsqu'ils régnaient sur l'Ecosse, avant que l'Angleterre ne vienne emporter leurs terres, le passé et le présent se font face, s'opposent, unissent leurs forces et c'est alors une histoire totalement originale que l'auteur nous propose à lire. Evoquer ce sujet, sans encrer cette histoire dans une romance historique, mais utiliser les réalisations et les codes du passé est raisonnable et fonctionne très bien, le passé s'est installé dans le présent et les personnages doivent trouver un équilibre en fonction de leurs conditions pour le faire fonctionner. L'auteur nous plonge vraiment dans un monde captivant, parfois nous oublions que nous sommes au XXIe siècle à tel point qu'ils vivent dans une réalité passée. Phèdre, image même de la femme célibataire et indépendante, est confrontée aux règles de la vie clanique. Elle devra faire face à son mode de vie, à sa position d'"élève" qui, selon Caleb, la protège, mais la rend vulnérable, car elle devient la personne qu'elle doit atteindre. Mais au-delà de cela, il y a plus que cela, et en obéissant à votre père, ce voyage en Écosse va littéralement changer le cours de votre vie. Phèdre s'est complètement transformé en contact avec cet homme et depuis son arrivée en Ecosse. Elle a trouvé ses racines et sera très sensible à la vie qu'ils mènent au sein de ce clan. Les changements qui y sont apportés sont impressionnants, s'affirmeront progressivement et ne perdront jamais, ne perdront jamais leur franchise et n'ont pourtant pas été les bienvenus dans de nombreuses situations. Le récit est unique, nous découvrons tout à travers les yeux de Phèdre, parfois j'aurais aimé avoir le point de vue de Caleb, mais cela nous aurait donné trop de réponses aux questions qui nous ont tourmentés tout au long de notre lecture, mais les hommes qui ont inventé cette histoire ? Elles sont beaucoup plus nombreuses que les femmes, bien sûr, et sont imposantes, parfois un peu effrayantes, mais surtout très séduisantes, le culte du Highlander ne fait pas exception à la règle ici, il est très présent. Chacun d'eux est très mystérieux, ce qui augmente l'attrait de leurs personnages. Caleb souffle le froid et la chaleur, nous comprenons que sa position n'est pas idéale, être le chef d'un clan exige que de nombreuses règles soient respectées et que leurs décisions ne soient pas seulement prises en compte. Il finira par se laisser dicter par son instinct et ses désirs, après l'avoir longtemps combattu, mais toujours avec cette réserve et cette attente de savoir ce qui va arriver ensuite. C'est un homme dont les secrets semblent peser lourdement sur ses épaules, on sent qu'il n'est pas à l'aise dans cette histoire, comme si tout cela pouvait exploser à tout moment. C'est encore très mystérieux, que cachez-vous ? Une histoire qui se voulait fascinante et attrayante dès le début, dès les premiers mots lus, je n'avais qu'un seul désir : tout découvrir et tout comprendre. La fascination pour l'Ecosse est quelque chose de récurrent, opérée par la magie de ce pays, par le magnétisme de ces hommes d'antan qui nous attirent encore tant. Ici, nous plongeons dans l'Écosse ancestrale, les clans sont toujours actifs et la guerre des clans et des territoires de pieu. Il me semble qu'Alexiane Thill n'a pas lésiné sur la recherche, le roman est plein de termes gaéliques, de références historiques et il est passionnant d'évoluer dans ce monde. J'aimais la façon dont elle savait mélanger le passé et le présent, elle savait garder tout ce qui faisait la vie de ces clans, la transposant ici dans notre monde actuel. Lecteurs, fans d'Outlander et de toutes les romances de l'époque en Ecosse, nous rêvions de pouvoir la visiter et ici ce roman nous le permet. Il y a tellement de choses que j'aimais dans ce roman que je pourrais en parler pendant des heures ! Que puis-je dire à la fin de ce premier volume, si ce n'est que je veux vraiment que le reste soit publié très, très rapidement parce que je veux le lire ? J'ai dévoré ce roman, avec la musique de fond d'Outlander, alors je ferais mieux de me remettre en forme, et je pensais l'être. J'ai voyagé en Écosse, le pays que j'aimerais tant visiter. J'étais très curieux de voir ce que l'Ecosse allait proposer à l'auteur et sa proposition et son texte m'a complètement emporté, ce roman est un grand favori.