Mon cher stagiaire
  • Éditeur: Calmann-Lévy
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2702159028
  • Tags: récits, initiatique, roman, poésie en prose, relations humaines,

Télécharger le livre Mon cher stagiaire gratuitement en français gratuitement

Un brillant quadruple, veuve avant l'heure, s'est vu confier les reines de l'empire champenois Van Styn. Un jeune étudiant américain à l'ambition débordante et au charme fou rêve d'y faire un stage. Anouk donne sa chance à Andrew, dont la soif d'apprendre sera inquiétante... Entre bulles de champagne et voyages d'affaires de rêve, une initiation enivrante aux plaisirs à la française commence, mais jusqu'où Anouk ose-t-il aller ?

Anouk Laclos

Anouk Laclos

Nationalité : France Biographie : Anouk Laclos a dirigé plusieurs sociétés dans le secteur du luxe, avant de tout abandonner pour enfin écouter ses souhaits. "My Dear Intern" (Calmann-Lévy, 2016), roman érotique, est son premier roman, écrit sous un pseudonyme. Source : Editeur Ajouter des informations

Critiques

13-11-2019

Sur les conseils de mon amie Patpepette, j'ai commencé cette lecture et pour une fois je n'ai aucun regret. Je voudrais apporter une précision parce qu'elle a souvent proposé des offres de lol bides. Anouk, quadra, femme intelligente et dynamique doit prendre la relève de son défunt mari. Elle doit gérer l'entreprise familiale et n'est pas la bienvenue. Un jour, un Américain Andrew arrive à la recherche d'un stage et l'accueille sous sa protection. Mais à 42 ans, Anouk essaie de devenir la femme qu'elle était quand elle était jeune et ce beau spécimen va la déranger. Laisse-moi t'expliquer. L'héroïne est une femme moderne, qui prend la responsabilité de ses pensées et de ses actes, qui travaille dans un environnement bourgeois (je pense que l'ouverture d'esprit n'est pas appropriée) et qui révèle ses pensées les plus profondes sans faire de bruit. Et franchement, j'aimais cette femme brillante à la recherche de sa sexualité perdue. J'ai adoré ses expériences et le fait qu'elle n'a pas honte même si elle doute de l'apparence des autres. J'ai adoré la conversation directe avec sa fille et le fait qu'elle jouait avec cette pauvre interne. J'aimais cette femme. Je me suis souvenu du conseil de ma mère quand elle avait 40 ans. Je l'entends encore me dire : "J'ai redécouvert ma sexualité à 20 ans. Vous verrez ma fille, elle est très vieille. J'ai vu les conseils de ma mère à Anouk. A vrai dire, j'admirais beaucoup cette femme et le clin d'oeil d'Aylin m'a fait beaucoup rire et m'a fait penser à un autre conseil... Eh bien, parlons de l'histoire elle-même, de l'intrigue et surtout de la dernière partie de cette histoire (et je me demande si c'est si autobiographique). J'ai d'abord plongé ma tête dans cette intrigue sans imaginer une seule fois qu'elle se terminerait comme telle. J'ai aimé que l'auteur prenne son temps avec nous, pour ne pas donner des scènes drôles dès le début. Je ne l'ai pas vu venir. D'un autre côté, la fin m'a paru trop abrupte. Il nous manque quelques chapitres pour expliquer quelques éléments importants de la vie d'Anouk. Entre la lettre et la route 66, on peut deviner. J'aimerais avoir des réponses polies sur Andrew, la famille van Styn, le ldt Drindt et Justine aussi. Aussi, à propos de votre fille, j'ai perçu une incohérence. Anouk explique qu'elle est tombée enceinte la première fois et le contacte à nouveau, mais Justine n'intervient pas dans la conversation. Je n'ai pas vraiment compris. Pour conclure, Patpepette a eu raison de m'envoyer ce nouveau roman. Comme je l'ai dit, il passe ou casse parce qu'il faut avoir l'esprit ouvert pour le lire. Je ne suis pas sûre que certaines femmes de l'entourage d'Anouk apprécient votre roman. Cela ne donne pas envie de vivre dans le luxe pour s'ennuyer et surtout pour ne pas être apprécié pour sa vraie valeur. Pour moi, c'est une très belle découverte malgré une fin négligée. Une découverte d'une femme merveilleuse et d'une grande impudeur comme je les aime. Nous n'étions pas loin de tomber amoureux.

12-11-2019

Une romance érotique fraîche et dynamique qui m'a énormément surpris car rien ne nous permet de la comparer à une autre. De nombreux moments imprévisibles nous laissent stupéfaits. J'ai été très attaché au personnage d'Anouk, sûr de moi, juste, généreux et tendre avec ceux qui le méritent. La diversité des lieux fait qu'il n'est jamais ennuyeux. Grâce à son style d'écriture, l'auteur nous transporte d'une situation comique à une atmosphère sensuelle et idyllique en quelques lignes. Décidément originale, différente, unique, cette histoire m'a captivé, et la cerise sur le gâteau, une fin qui suscite la curiosité : faites plaisir à Madame Laclos, un deuxième volume ! Je tiens à remercier les Editions Calmann-Lévy et de m'avoir permis de découvrir cette perle.

11-11-2019

J'avais envie de lire ce roman depuis longtemps et quand j'ai eu l'occasion de choisir le roman qui serait dans ma boîte New Romance, j'ai finalement décidé de découvrir l'histoire d'Anouk Laclos. Je dois avouer que j'avais quelques idées préconçues sur cette romance et je pensais avoir deviné le cours de l'histoire, mais j'ai été agréablement surpris par la lecture que j'ai mangée et aimée. Les surprises et les revers de la situation sont très présents et nous nous sommes bien amusés. Anouk van Styn est une femme de 42 ans dont la vie a été bouleversée par la mort de son mari Armand. Ils ont vécu une belle histoire d'amour pendant 10 ans, mais les trois dernières années de leur vie commune ont été consacrées à la lutte contre le cancer, qui a malheureusement remporté la bataille. Elle est perdue, déprimée, mais n'a pas le temps de se reposer sur ses lauriers parce que ses beaux-parents, les van Styns, sont au bord de la guerre et s'attendent à une seule chose : la congédier de son poste. Ce sera une bataille à long terme et tous les coups seront permis. Maxence est celui qui aurait dû hériter de l'entreprise et il est clair qu'il va mettre beaucoup d'obstacles sur le chemin d'Anouk, mais il a sous-estimé la distribution et l'efficacité de cette dernière, qu'il va revenir encore et encore. Il est l'élément perturbateur par excellence et nous apprécions ces sales tours car nous savons qu'Anouk démontrera toutes ses capacités. Les enfants de Liliane, l'ex-femme d'Armand, ne seront pas aussi vindicatifs que Maxence, mais Constance est ridiculement inefficace et Edward a une dépendance qui pourrait lui nuire. Anouk aura peu d'alliés dans l'entreprise, mais il peut compter sur deux hommes : le premier est Alexandre, le meilleur ami et cousin d'Armand. Dès le début, nous avons senti qu'il y avait des anguilles sur les rochers. Le second sera Andrew Nichols, l'apprenti qui sera embauché après une première attaque sur Anouk. J'ai adoré cette héroïne parce qu'elle va évoluer avec les pages et les lieux que je visite. Elle ne se rendra pas à l'adversité et à la découverte de la vérité. Certaines vérités ne sont pas bonnes à dire, mais il ne perdra jamais son prestige. Sa relation avec Justine, sa fille de 22 ans, est également très intéressante parce qu'elle nous emmène aux États-Unis et le lien restera concret malgré la distance. Justine est une boule d'énergie qui va relancer sa mère en cas de coup raté. Sur le plan professionnel, Anouk sera également formidable tout en utilisant des méthodes douces. Ce n'est pas un de ses dirigeants qui domine le monde et impose ses idées. Elle a le respect de ses employés qu'elle dirige avec gentillesse. Vous pouvez compter sur certains d'entre eux pour résoudre certains des problèmes. Quant à la vie de sa femme, j'ai aussi apprécié la façon dont l'auteur dirige ces scènes car elles sont sensuelles, la tension monte en crescendo pour notre plus grand plaisir, l'amour va-t-il revenir à la normale, sera-t-il capable de combattre les dragons qui sont ses beaux-parents, qui va gagner ce jeu d'échec ? Andrew Nichols est donc le célèbre apprenti de 21 ans. Américain, il insiste beaucoup pour qu'on le reçoive et qu'on lui lise son curriculum vitae. Il sera absolument efficace et professionnel d'une manière sans précédent. Je me suis posé des questions sur lui dès le début, mais à la fin, il a réussi à me séduire en séduisant Anouk. Il évoluera aussi à travers les pages parce qu'il faut avouer que c'est un peu coincé au début. L'éveil de la sensualité d'Anouk correspondra à son arrivée et j'ai adoré le développement de sa relation. Nous n'avons pas de chapitre écrit de son point de vue, ce qui renforce notre questionnement sur lui. Au final, le fait que ce roman soit écrit du point de vue unique d'Anouk est une excellente idée compte tenu du résultat final. Andrew s'est engagé auprès de "American Princess" Jenny. Cette dernière est la caricature de l'Américain coincé dans de nombreux sujets. Il interrompt régulièrement le bon déroulement des réunions, fêtes ou autres formalités professionnelles. On en vient à penser que c'est ridicule, mais on est bien conscient de son rôle dans l'évolution de l'intrigue : Andrew saura-t-il allier vie professionnelle et vie privée, succombera-t-il aux sirènes de son Pygmalion ? Bref, si vous n'avez pas encore découvert ce roman, sachez que j'ai passé un bon moment avec Anouk, Andrew et les autres. J'ai été pris dans le jeu de cette romance qui nous apportera plus d'une surprise. Si vous pensiez que les jeux étaient terminés, vous trouverez des réponses inattendues à vos questions. Annouk Laclos signe une romance addictive et sensuelle qui ravira les lecteurs.

10-11-2019

Mon avis : Tout d'abord, je tiens à remercier La Masse Critique pour sa proposition et Les éditions Calmann-Levy pour avoir envoyé ce roman. Aimant les romances et la littérature érotique, je n'ai pas hésité un instant à accepter cette association, en fait, j'ai aimé le résumé, le quadra et son jeune stagiaire, change un peu de l'ordinaire pour une fois ce n'est pas le contraire, j'étais vraiment intrigué, en plus je trouve la couverture très jolie ce qui aide nécessairement dans ce choix et je peux vous dire que je n'ai aucun regret car cette lecture me plaît énormément. Du côté de l'histoire : Anouk, une veuve de 40 ans qui est dans son ventre depuis une semaine, est en deuil (...) Soudain, elle est poussée à la tête de l'entreprise qui produit du champagne pour son défunt mari Armand, ce qui ne plaira pas à beaucoup, surtout à sa belle-mère. Soutenue par la cousine et meilleure amie d'Armand pour une raison qui n'est pas seulement professionnelle, Anouk fera ses premiers pas comme directrice de van Styn en essayant l'impossible pour éviter de voir son travail saboté par l'envie. Victime d'une attaque sur le parking de l'entreprise, Anouk a été secouru par Andrew, un jeune Américain à qui l'on a offert le stage qu'il était venu chercher. Mais bientôt, il y aura une attraction commune entre Anouk et son jeune stagiaire, où cela les mènera-t-il, leurs sentiments seront-ils à la hauteur des pressions de la famille, Andrew est-il vraiment celui qu'il prétend être ? Quant à l'écriture : j'ai adoré le stylo d'Anouk Laelos Son écriture est très fluide, les détails sont intelligemment répartis et les scènes érotiques, bien que régulièrement présentes dans le texte, ne sont pas trop lourdes car elles sont toutes écrites de façon délicate, sans vulgarité mais toujours très explicite. Les personnages sont agréables, on s'en tient rapidement à notre héroïne, à qui je confesse qu'elle se donne beaucoup de mal dans la tête quand elle découvre le passé de son défunt mari. Nous apprenons aussi beaucoup de choses sur le champagne et vivons dans le luxe avec plaisir. L'idée qu'elle est riche et plus âgée que son stagiaire est également très agréable et change le registre si souvent utilisé dans ce type de littérature et se sent très bien. J'ai trouvé quelques longueurs au début du roman, mais elles sont vite oubliées quand l'intrigue est préparée et que la fin arrive trop vite, le contraire du début. Une fin assez spéciale, qui m'a aussi beaucoup surpris et c'est très bien. En conclusion : Anouk Laelos signe son premier roman ici et c'est un vrai succès, je ne sais pas où commence la fiction et où finit l'autobiographie, je suis assez intrigué... car le nom de l'auteur est toujours le nom de l'héroïne, et les autres éléments que vous trouverez si vous lisez le roman me laissent un peu perdu, je suis curieux de savoir la vérité...). En tout cas je peux dire que j'ai adoré ce roman qui se lit très vite, nous sommes plongés dans un univers de luxe assez agréable à suivre et cette romance est vraiment agréable. Si vous aimez la littérature érotique avec intrigue et suspense, je vous la recommande. Ce premier roman d'Anouk prouve une fois de plus que les auteurs français n'ont rien à envier aux Américains.

09-11-2019

Tout d'abord, je tiens à remercier les nombreux critiques des Editions Calmann-Lévy de m'avoir confié la rédaction de ce livre. Bien qu'il soit classé dans la catégorie érotique, il est totalement différent de tout ce que j'ai lu jusqu'à présent. Pour moi, c'est une pépite et c'est l'une des meilleures histoires que j'ai lues dans ce domaine jusqu'à présent. Anouk vient de perdre son mari Armand et est maintenant propulsée à la tête d'une société de champagne. Beaucoup de gens sont jaloux d'elle et elle ne rendra pas les choses faciles. la tâche. C'est là qu'il a engagé un jeune stagiaire américain nommé Andrew. Anouk Laclos, dont la première œuvre est celle-ci, m'a permis de me déconnecter complètement de la réalité, de suivre ses aventures. Son stylo et sa fluidité sont très agréables à lire. Il joue avec les mots et possède une ingéniosité extraordinaire. Nous d'incompréhension en incompréhension, de contenu et d'une comédie très rare dans ce genre de lecture. J'ai souri, j'ai ri de tout mon cœur. Anouk, qui a plus de 40 ans, atteindra ses objectifs, et un nombre exceptionnel d'événements inattendus lui rendront la tâche très difficile. L'auteur nous fait aussi voyager dans différents pays, ce qui m'a beaucoup plu. En ne vivant pas l'expérience que j'avais initialement établie avec Andrew, vous aurez d'autres expériences qui sont certainement comiques mais pas désagréables. Dans les pages, je n'ai pas cessé de sourire et de rire à tel point que l'auteur nous fait vivre comme si nous étions de plus en plus des situations drôles. En fin de compte pourra-t-il conclure ? Peut-être, mais à quel prix ? Ce livre est l'un de mes préférés parce qu'il se démarque vraiment. Si vous voulez passer un moment de déconnexion totale, je vous recommande vivement cette lecture. Et je dis bravo à l'auteur pour nous avoir fait vivre ces aventures incroyables de cette façon.

08-11-2019

Je viens de lire "Mon cher stagiaire", d'Anouk Laclos aux Editions Calmann-Lévy, c'est grâce à ce livre et à cet auteur que je les ai découvertes. Ce roman nous emmène à travers ses mots au cœur même de la Champagne, au cœur du vignoble familial dont Anouk doit prendre la direction, après la mort de son mari. Anouk, à travers l'histoire, nous raconte comme si c'était son journal intime. Anouk révèle des scènes plutôt intimes avec beaucoup d'humour malgré la situation. Je n'ai qu'une seule critique à faire de cette histoire, c'est que j'aurais raccourci quelques chapitres au début de l'histoire pour approfondir un peu plus la fin de l'histoire que j'ai personnellement trouvée un peu plus vite (j'aurais aimé être un peu curieux) un peu plus explicite. Mais la base de l'histoire est très agréable à lire car, pour une fois, c'est une femme d'une quarantaine d'années qui partage avec nous son point de vue sur le monde des affaires et, surtout, la difficulté d'être à la tête d'une entreprise familiale, n'étant que l'insert. Sa première décision a été prise dans le parking de l'entreprise, après un vol. Cette décision aura plus d'effet qu'elle ne le pense sur elle-même et sur la société. Je vous laisse les découvrir. bonne lecture

Anouk Laclos

Calmann-Lévy

La Calmann-Lévy a été fondée en 1836. Cet éditeur français publie principalement de la littérature et des essais, à travers des collections telles que "Translated from", "Freedom of Mind", "Diaspora". Elle publie des livres sur la psychanalyse, l'enfance, le cinéma, le sport, les sciences humaines, etc.