Puisque c'est ma rose, tome 1 : Eclore
  • Éditeur: Collection Infinity
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2375745531
  • Tags: littérature, anglo-saxon, peur, drogue, réalisme,

Télécharger le livre Puisque c'est ma rose, tome 1 : Eclore gratuitement en français gratuitement

Heureusement pour elle, sa nature discrète lui permet de rester loin de l'agitation de ses camarades de classe et, surtout, loin des problèmes... Le jour où M. Abelia se sent déconnecté des jeunes de son âge... Valverde, son nouveau professeur de littérature, arrive à l'école secondaire, Abby est sûre qu'entre eux le courant ne passera pas, au contraire, cette rencontre l'électrise et le contrôle qui exerce le mieux possible sur ses émotions s'estompe rapidement. Conscients que le lien entre eux est interdit, les deux vont essayer de maintenir la distance. Mais seront-ils capables de combattre leurs sentiments pendant longtemps ?

Jade River

Jade River

Nationalité : France Né le : 17/02/1995 Biographie : Jade est originaire de la Drôme et auteur de romance. Elle est également diplômée en littérature moderne. Son site web : Sa page Facebook : Ajouter des informations

Critiques

06-12-2019

La belle Abelia est une adolescente en route vers l'âge adulte. 17 ans, c'est d'être un adulte et un adolescent. Abelia est déjà très mature. Écrivain en herbe, lectrice expérimentée et boxeuse chevronnée, Abby souffre encore de douleurs dans son corps et dans son esprit. Elle pose une multitude de questions existentielles : quelle place occupe-t-elle dans le grand tout ? comment vivez-vous vos angoisses face à la mort, au silence, comment comblez-vous ce vide dû à la mort, à l'absence de mère ? comment vous affirmez-vous dans une école où la violence verbale est omniprésente ? comment êtes-vous vous-même, simplement ? et quel est l'amour dans tout cela ? Abelia avait toute mon admiration et j'étais en elle. Abelia est loin d'être introvertie, au contraire, elle a beaucoup d'amSi, elle vit sa jeunesse au maximum. Cependant, la solitude l'effraie terriblement. Il s'interroge presque sur sa façon d'être avec ses amis pour les garder près d'elle. Il est confronté à de nombreux éléments : en particulier le fait qu'il a deux pères qui assument pleinement sa paternité dans la société, la drogue dans sa bande d'amis, la dépendance, la mesquinerie et les coups bas. Abelia a quelque chose qui mérite le respect. Elle n'agit jamais comme elle le devrait. Au contraire, il explose là où on ne s'y attend pas. Elle est passionnée de littérature. Les mots la font rêver, ils la transcendent. En sa présence, elle trouve une certaine tranquillité et tranquillité d'esprit. Elle les manipule avec aisance et trouve en présence de son nouveau professeur, M. Valverde, une oreille attentive et un orateur présent. Valverde Arthur est un professeur de littérature exemplaire. Un look ultra étrange et dandy avec des couleurs suspectes et une aura attrayante. Il est subjuguant, intrigant, intrépide et bienveillant. Il est arrivé en cours d'année pour un remplacement et a très vite laissé sa marque. Sa fille Joleen, deviendra l'amie d'Abby et l'intégrera peu à peu à sa famille. Abelia trouvera bientôt en Valverde une âme-soeur qui frappera son monde et le modifiera spécialement : l'amour a-t-il sa place parmi eux, sera-t-il plus fort que toute raison égoïste, moralisatrice et consciencieuse ? Ce premier volume jette les bases d'une histoire bouleversante et tonitruante. J'ai découvert des personnages uniques et authentiques. Les petits détails de ses personnages, ses pensées et ses comportements apportent une touche de sensibilité, de courage, d'émotion et d'attachement. Cette histoire émouvante est loin d'être une romance délicate et superficielle. Au contraire, je me suis plongé dans les méandres sombres et compliqués de l'être humain : doutes, agitation, moralité... tout un ensemble d'éléments qui obscurcissent peu à peu l'intrigue. Certes, les petits moments de simplicité soulagent la pression, mais en général ils restent une idylle impossible et immorale. La rivière Jade déborde peu à peu ses personnages de situations inattendues dans lesquelles leurs sentiments sont révélés. L'auteur reste mystérieux sur l'émotion de Valverde. Elle l'inclut très peu dans son histoire, maintenant le lecteur dans l'ennui. Ce premier volume est un vrai favori ! Le stylo de River est 100% addictif, plein de douceur, de rigueur et de dureté pour une histoire émotionnellement intense. Elle fait vivre à ses personnages de nombreux tourments qui m'ont frappé tout au long de ma lecture. Elle a une façon particulière d'enchanter son lecteur et ne le laisse jamais passer une seconde. À travers ses personnages uniques, son contexte complexe et ses défis terribles, la rivière Jade raconte une histoire moderne et émouvante. Une immersion enivrante et bouleversante dans un amour profond et pur. A découvrir d'urgence !

05-12-2019

Oh... Mon... Mon... Mon... Mon Dieu ! * ? In Janice mode in Friends ? Avant même de commencer ce roman, j'étais amoureuse de la pochette, qui est vraiment belle, comment ne pas succomber à une telle tentation ? Bien sûr, j'ai été séduit par le résumé... Sur papier, l'histoire peut vous rappeler une autre romance interdite entre un professeur et son élève ! Je vais vous arrêter tout de suite, il a sa propre identité, cette romance ne vous rappellera rien d'autre... Je vais essayer de vous faire part de mes sentiments de la meilleure façon possible, mais ce sera si difficile que j'ai tant apprécié ce moment de lecture. Le résumé est parfait, il en révèle assez pour que vous soyez tenté par le mystère qui plane sur les détails de l'histoire d'Abelia et de M. Valverde. Cette première œuvre se termine par un beau suspense que j'avais vu venir mais qui nous porte à croire que le reste sera riche en rebondissements et en interactions entre les personnages. Vous vivrez une histoire extraordinaire avec Abelia et une multitude de protagonistes qui sauront vous émouvoir. Abelia, notre héroïne, a une personnalité qui n'a pas sa place chez les jeunes de son âge. Lectrice et boxeuse compulsive dans ses temps libres, Abelia lutte pour trouver sa place dans un monde qui ne comprend que peu la plupart du temps. Elle se réfugie dans ses lectures et ses activités parascolaires pour se sentir un peu plus en phase avec sa réalité, mais tout son univers sera inversé avec l'arrivée de M. Valverde, son nouveau professeur de littérature, un sujet qu'Abelia apprécie particulièrement, mais les premiers contacts avec son professeur lui montrent que le courant ne circule peut-être pas entre eux ? Cependant, avec le temps, leur relation changera et apportera un vent nouveau dans la vie de notre héroïne. Peu à peu, Abelia sentira ses sentiments évoluer, Arthur Valverde la comprend mieux que quiconque, il se sent libre avec elle dans ses échanges littéraires. Au fur et à mesure de l'évolution de leur relation, nos héros feront tout ce qu'ils peuvent pour faire taire leurs sentiments, mais pourront-ils lutter longtemps contre leur indéniable attirance ? Si le thème central de ce roman est le lien interdit entre Abelia et Arturo, vous verrez que cette première œuvre est très riche en rebondissements et que l'auteur nous offre une histoire qui présente de nombreux personnages sans jamais perdre le lecteur dans le fil de l'histoire. Vous rencontrerez Abelia, le roman est raconté de son point de vue, vous apprendrez à le découvrir, c'est une jeune femme dans le doute, naviguant dans un univers où elle se sent étrange et incomprise. Elle a la chance de pouvoir compter sur ses deux parents et un groupe d'amis fidèles. J'aimais Abelia pour plusieurs raisons, c'est une héroïne captivante et inspirante. Elle se sous-estime, a peu confiance en elle, mais cela ne la dérange pas parce que sa façon de penser est assez complexe, on ne peut que comprendre ses tourments et quand elle réalise qu'elle a des sentiments pour son professeur, elle renforce encore plus la complexité de ses personnages. Désireuse de lutter contre ses émotions, Abelia ouvrira les yeux sur sa vie, ses choix et ses options. Je pense qu'on ne peut s'attacher à elle que parce qu'elle est si intelligente et unique. Elle est très proche de ses deux parents et j'ai adoré sa relation avec eux. Malgré les préjugés des gens, Abelia a un cocon familial très sain et prospère grâce au soutien de ses parents. Arthur Valverde, notre "héros" est aussi un personnage très difficile à déchiffrer, il est singulier et très spécial. Vous le découvrirez tout au long de l'histoire, il reste très secret car nous n'avons pas ses pensées, mais nous percevons très bien la façon dont il lutte contre son attirance pour Abelia. Arthur est un personnage magnétique, son apparente froideur m'a immédiatement stimulé, je voulais en savoir plus sur lui, tout savoir sur lui 🙂 Ses échanges avec Abelia m'ont fasciné, je dois dire que c'est un homme qui sait faire confiance aux autres, il est d'une bonté inépuisable et cela joue vraiment en sa faveur. Les personnages secondaires jouent un rôle décisif dans l'histoire car l'auteur prend le temps de nous raconter sa propre histoire, ce qui la rend vraiment très dynamique et captivante. Bien sûr, je les ai rejoints de manières très différentes. Vous vivrez la vie de Noé, Zoé, Joleen et Louen. Ils font tous partie du groupe d'amis d'Abelia. Je n'ai aucun doute que vous haïrez Ophélie et les Romains ^^^ L'intrigue ne se limite pas seulement à la romance interdite entre Abelia et son professeur, qui serait trop simpliste pour qualifier l'intrigue. L'histoire est très complète, vous vous sentirez vraiment impliqué dans la vie de nos clients.

04-12-2019

Un mot à définir est incroyable ! Je ne m'y attendais pas du tout. Quand j'ai lu que c'était une histoire chez un élève et un professeur, j'ai pensé que ce serait un cliché, j'ai aussi pensé que l'écriture serait enfantine, etc. Mais pas du tout, l'écriture est belle, adulte et bien détaillée, je l'adore. Puis le livre parle de littérature, d'écriture, de livres, de musique, de danse, de boxe et d'amitié. Je vous conseille vraiment, j'ai été très surpris par la tournure du livre, l'histoire des personnages qui est vraiment importante. Alors c'est facile à lire, et j'ai déjà commencé le deuxième volume et j'en suis à mi-chemin.

03-12-2019

Pourquoi ne pas prendre une minute pour voir un nouveau roman d'il y a quelques mois, Puisque C'est Ma Rose ? 😃 "Hatching est le premier volume d'une saga intitulée Puisque C'est Ma Rose, écrite par Jade River. J'ai encore du mal à ne pas l'appeler Katt Evans, le pseudonyme sous lequel je l'ai rencontré pour la première fois lorsque ce livre a été publié sur la plateforme littéraire Wattpad 😂 Déjà à l'époque, le premier chapitre mis en ligne m'avait énormément séduit à plusieurs niveaux, mais je peux vous dire que ce sentiment persiste et a définitivement pris racine une fois la dernière page tournée ☺ Si je devais résumer cela dans mes propres mots, je dirais ceci : Abelia Rhodes est une lycéenne dont l'esprit, nourri par la littérature et l'esprit combatif qui lui permet d'exprimer son amour de la boxe, ne lui semble pas à la hauteur des autres jeunes gens de son âge. Plutôt discrète dans sa nature, elle parvient à éviter les problèmes assez habilement. Sans parler de l'arrivée de son nouveau professeur de littérature, M. Valverde, dont la nature secrète et intrigante l'électrise au point de le pousser à remettre en question plusieurs choses. Les deux tenteront de garder leurs distances malgré la perte de contrôle de leurs émotions à l'horizon... Le plus difficile sera de m'exprimer dans les moindres détails sans rien gâcher, mais rien n'est impossible ! 💪 Commençons par les personnages : de nos jours, il est rare de trouver des protagonistes aussi complexes et réfléchis. Loin de tomber dans le piège de la simplification d'une entité, qui pourrait se justifier trop simplement par l'argument de son jeune âge, l'auteur s'attache tout particulièrement à tisser pour eux un fond solide et à leur donner la véritable complexité d'esprit et d'âme que chacun porte en lui, et qui exacerbe particulièrement l'adolescence. Abelia est à elle seule une œuvre d'art complète et complexe. Issue d'une famille dont le schéma classique s'estompe au profit d'une originalité encore peu utilisée dans la littérature de notre génération, Abby est construite sous nos yeux, tout en révélant des fragments de son passé qui illuminent nos esprits sur son évolution. Les limites s'effacent peu à peu, et nous nous immergeons avec elle dans son abîme de sentiments et d'émotions, sans chercher à nous accrocher aux limites délimitées par des repères inutiles de tous les faits. Pour éviter de révéler quoi que ce soit, je ne pouvais pas entrer dans chacun des personnages impliqués, mais je ferais une petite exception avec Noah. Cet ami d'Abelia a immédiatement provoqué mon profond attachement à lui. À moins que vous ne soyez incapable de compatir avec lui, il est très difficile de ne pas arriver à cette conclusion. Sa complexité et ses nuances le rendent très spécial. C'est à travers sa propre histoire et la façon dont elle s'entrelace avec celle d'Abelia que nous renouvelons vraiment la définition de l'amitié, de la compréhension, des limites et de l'amour. Le style de l'auteur a eu un impact indéniable sur moi en tant que lecteur. C'était déjà le cas au moment où je l'ai découvert, mais le fait que j'aie pu conclure cette lecture me laisse encore plus préoccupé - de la meilleure façon possible - par le sujet. La façon dont Jade nous fait entrer dans l'histoire est très dégradante, et c'est très appréciable. L'information arrive sans problème, sans que nous ayons à courir après elle. Le plus frappant, c'est cette impression des premières pages d'un tournage de film, comme si un appareil photo partait de la peinture d'Albrecht et s'éloignait progressivement, révélant les différentes "couches" du personnage principal. Elle a su me toucher, surtout parce que j'ai l'impression d'être en elle : une fille qui peut analyser un tableau pendant des heures, qui est endommagée par des pensées sur des sujets littéraires, qui écoute de la musique pour soulager la pression, qui passe ses vacances à lire. Beaucoup peuvent s'y identifier, mais la façon dont elle est décrite et reflétée me parle vraiment. C'est avec ces quelques mots que je m'étais déjà exprimé lors de la lecture du premier chapitre 😇 L'une des grandes forces de l'histoire est aussi la façon dont nous apprenons à nous aimer les uns les autres. Si tout le monde semble avoir un cœur très aimable, tout le monde a ses faiblesses, ses moments difficiles et, surtout, tout le monde évolue et change au fur et à mesure que les situations évoluent. C'est très intéressant à voir, beaucoup plus proche de la vérité qu'on ne l'imagine et la cohérence est grandement affectée. Enfin, le dernier point que je voudrais soulever, qui me semble faire partie intégrante de la force de l'histoire, concerne les questions sociales abordées. Et pas de la manière conventionnelle à laquelle nous sommes habitués. Ce n'est pas une leçon morale dans chaque ligne, un jugement porté par quelqu'un qui a été...

02-12-2019

La rivière Jade nous offre une romance aussi délicate qu'une rose. Loin des clichés que l'on peut craindre, tout est préparé avec précision et délicatesse. Les personnages sont complexes et authentiques. Le stylo est incroyablement beau et addictif.

01-12-2019

Le résumé m'a tout de suite donné envie de découvrir cette histoire ! Je voulais rencontrer cette adolescente qui se sent différente des autres adolescentes de son âge. Mais surtout, je voulais découvrir l'histoire interdite entre elle et son nouveau professeur... Abelia, aussi connue sous le nom d'Abby, est une jeune femme qui ne se sent pas à l'écoute de ses camarades de classe. Au lieu de s'intéresser aux enfants et de faire la fête, elle préfère rester à la maison, entourée de ses deux parents, à lire des romans. Abby voit les jours passer dans une certaine monotonie jusqu'à l'arrivée de M. Valverde, son nouveau professeur de littérature. Si au début Abby a des problèmes avec le caractère de ce nouveau professeur, une certaine attirance va naître... M. Valverde peut-il partager cette attraction ? Abelia n'est pas du tout stupide et immature comme beaucoup d'adolescentes de son âge. Nous pensons qu'elle a déjà un pied dans le monde des adultes, nous pensons que ses pensées sont plus adultes que celles des gens de son âge. Nous pensons donc que le fait que vous tombiez amoureux de M. Valverde n'est pas dû à un fantasme d'adolescent, mais qu'une connexion profonde semble relier les deux personnages. Dès les premières pages, j'ai été impliqué dans cette romance frustrante mais délicieuse qui nous montre que l'amour ne rentre pas toujours dans les boîtes désirées par la société. Et ce n'est pas seulement l'attrait d'Abby et de M. Valverde ! Mais aussi l'amour que les parents de l'adolescent ressentent l'un pour l'autre, un amour extrêmement pur et touchant. Pour ma part, je n'ai rien trouvé de troublant dans l'attraction entre Abby et M. Valverde parce que cela semblait naturel, à tel point que leur différence d'âge était oubliée ! Cette histoire se concentre sur des sujets tels que le premier amour, l'adolescence et la recherche de soi-même. Mais il a aussi un très beau message : l'amour peut prendre toutes sortes de formes. Quoi qu'il en soit, je suis très, très excité à l'idée de découvrir les prochains volumes !