Un accord incongru !
  • Éditeur: 9791094782
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 1094782017
  • Tags: journal, magique, Accord, roman, amours impossibles,

Télécharger le livre Un accord incongru ! gratuitement en français gratuitement

Miss Dolly Green a été dévastée par la demande du vieux ducCe marché, bien qu'incroyablement effronté, était peut-être la seule façon pour elle de survivre - elle venait de perdre sa petite propriété et n'avait plus que sa beauté - elle ne pouvait plus se permettre de rêver - Le bel Anton ne serait, pour toujours, qu'un souvenir qu'elle pourrait garder secret ?

Lhattie Haniel

Lhattie Haniel

Nationalité : France Né le : 28/11/1969 Biographie : Auteur français de romans romantiques. Il a donc publié son premier roman à l'âge de 44 ans. Il s'agit du vaste univers de l'Orgueil et des Préjugés "Lady Rose & Miss Darcy, deux coeurs à prendre..." Son deuxième roman traite de l'univers élargi du Titanic "Pour que chaque jour compte, il était une fois, il était une fois...". " Il a gagné le concours de la Francophonie le jour du manuscrit (écrit en deux semaines), et il continue avec "Un acuerdo incongruente". Twitter : Ajouter des informations

Critiques

15-11-2019

L'Accord incongru est une romance historique passionnante. Amour, suspense et malentendus vont de pair. L'auteure a un très joli stylo et l'histoire qu'elle nous raconte est brillante et crée une dépendance. Ce que j'ai vraiment aimé, c'est le souci du détail de Lhattie Haniel, chaque événement est bien pensé et fait partie d'un but bien précis. Ce sont ces détails qui rendent l'intrigue intéressante. Nous restons attachés à l'histoire, au destin de Dolly, nous tremblons d'impatience et voulons savoir ce qui se passe ensuite. Miss Dolly Green, un personnage très attachant, avec un personnage très fort. Le détestable Duc de Clarence, amer, fera des vœux d'homicide sur un personnage fictif. Le beau Anton von Kinsky, un aristocrate autrichien, un personnage qui lui fera tourner la tête et bien d'autres. Une fois entre vos mains, vous ne parviendrez jamais à un règlement incongru, quel règlement le duc proposera à Dolly, quelle place aura Anton dans sa vie ? Tellement de questions que vous avez en tête. Si vous voulez connaître les réponses, vous devriez lire ce petit bijou d'auteur pour le découvrir d'urgence. En un mot, j'ai adoré.

14-11-2019

Lord Henry Grey est riche, veuf et sans héritier. Un matin, en lisant son journal, il a appris le vote sur une nouvelle taxe pour les propriétaires fonciers, et le seul moyen d'y échapper est d'avoir des descendants masculins. Par conséquent, Lord Grey appellera un détective pour trouver les femmes liées à la famille Grey (parce que les Grey se marient entre eux). Et c'est notre héroïne Dolly qui s'avère être la seule encore en vie. Sur le chemin de la rencontre avec le détective (quand elle pense avoir un héritage), elle va rencontrer un certain Anton et c'est le coup de foudre. Malheureusement, ils se sépareront et ne se retrouveront pas. Lord Grey proposera un accord : un mariage et un fils contre tous ses biens. Dolly n'aura pas le choix et devra accepter. Comme le premier roman que j'ai lu de Lhattie Haniel (Violet Templeton, une voleuse), j'ai aimé celui-ci aussi. Alors que le premier avait un ton plus humoristique, nous voilà plutôt dans le tragique (mais ne vous inquiétez pas, il y a aussi de très beaux moments). Je l'ai mangé en une nuit et je voulais savoir ce qui allait arriver à la pauvre Dolly et à l'adorable Anton. L'auteur est très bon dans la transcription des émotions et j'ai eu l'impression qu'il ressentait leurs émotions : nous souffrons en même temps que les personnages, nous voulons les aider, leur ouvrir les yeux et même leur crier dessus parfois quand nous les voyons prendre les mauvaises décisions. Le stylo de Lhattie Haniel est toujours aussi beau, fluide et ses personnages sont très bien faits. Parlons un peu de ces personnages : je me suis vite attaché à Dolly et Anton. Son histoire d'amour est belle mais difficile en raison de nombreux malentendus, mais aussi en raison des règles du décorum en vigueur à l'époque victorienne. Ils ne seront pas sauvés et ils souffriront beaucoup. Lord Grey est celui que nous détestons immédiatement : il est vieux, amer et boit beaucoup. Cependant, je pense que c'est la mort de sa première femme qui l'a rendu ainsi, donc quelque part je me sens désolé pour lui. Je suis tombée amoureuse du couple Ethel/Markus qui montre que l'amitié l'emporte sur la sécurité et l'argent. Je conclurai en disant que Lhattie Haniel est sans aucun doute une valeur sûre en termes de romantisme historique.

13-11-2019

L'histoire commence en 1810. Lord Henry Grey, duc de Clarence, vit à Sudbury. Un jour, il apprend cette nouvelle : les propriétaires fonciers seront imposés sur une partie de leur propriété à moins qu'ils n'aient des descendants mâles, puisque le duc est veuf et sans enfants. Il a demandé s'il ne fallait trouver un parent que chez les Grey pour ne pas s'écarter de la coutume familiale de ne s'unir que parmi les Grey... Mlle Dolly Green vit dans le comté de Cumberland, à Kendal Marsh Manor. Un jour, elle a reçu une lettre d'un chercheur lui demandant de prouver le plus tôt possible qu'elle faisait partie de la famille Grey. Puisqu'il pouvait prouver sa parenté et qu'il croyait qu'il s'agissait d'un héritage, il s'est rendu dans le comté de Suffolk. Sur le chemin du voyage, il a rencontré le beau Anton. Qu'adviendra-t-il de son amour naissant ? Que veut le Duc de Clarence avec lui, quelles relations auront-ils ? Comment vas-tu vivre cet arrangement incongru ? Y aura-t-il une fin heureuse ? Et si oui, pour qui et à quel prix ? L'auteure Lhattie Haniel nous sert son roman avec un style plutôt collant et ascendant. Il m'a fait voyager et rêver à travers le 19ème siècle. Je me suis immédiatement consacré à la lecture, j'ai commencé ce roman un soir et je l'ai terminé le lendemain, l'histoire est bien orchestrée et les personnages sont bien documentés. Un accord incongru est une histoire fictive pleine d'émotions, de passions, de sentiments, d'espoir, de désespoir et d'amour. Après plusieurs chapitres, la fin me parut évidente, puis le doute s'empara de moi et me demanda finalement jusqu'à la fin comment cette histoire allait finir. J'ai vraiment aimé ce livre, c'était une lecture fascinante. En conclusion, j'ai beaucoup apprécié ce roman sentimental historique qui m'a fait découvrir la belle plume de Lhattie Haniel, cet écrivain à l'âme romantique ! Mon dernier mot sera ces deux extraits : "Dans ces derniers mots, Dolly s'est sentie mal à l'aise et a commencé à rougir fortement. Est-ce qu'elle en comprenait le sens ou y avait-il une autre explication à sa présence ici ?" "Ils ont dansé ensemble, sans un mot, seulement les yeux immergés l'un dans l'autre, ils brillent de mille feux à travers cet échange silencieux."

12-11-2019

Je suis très reconnaissant à Lhattie Haniel de m'avoir fait lire ce deuxième roman, eh bien, bien qu'il soit sorti avant Violet, je les ai lus dans l'ordre des sorties juste parce que je le voulais. Lord Henry Grey doit trouver une solution pour éviter de payer des "impôts" sur sa fortune en faisant des descendants mâles. Mais pour cela, il a besoin d'une femme de sa propre famille. C'est compliqué ? Non, pas du tout, car apparemment il n'y en aurait pas. Dolly Green est une jeune femme qui vit seule avec très peu de personnes dans la maison familiale. Entre eux deux, rien en commun et pourtant le nom de famille de Dolly était Grey à un moment donné sans qu'elle s'en rende compte. Elle connaîtra cet homme, les résultats des échanges de courrier. Au cours de votre voyage, vous rencontrerez Anton, un jeune homme et coup de foudre qui prendra les deux. Mais les chemins de ces trois personnages se croiseront, laissant derrière eux l'amertume, l'envie, l'espoir et... bien d'autres émotions : comment réussir à continuer à vivre sans être avec la personne qu'on aime ? C'est une question à laquelle l'auteur nous fait réfléchir sur cette histoire. J'aimais beaucoup les personnages, surtout le vieux Duke. Il est gentil, il s'aime lui-même ou plutôt sa fortune. Pour éviter de donner le moindre sou, il est allé jusqu'à faire chanter une jeune femme de sa propre famille. Ce qui vous arrivera ne sera qu'un simple retour de manivelle, même s'il est en retard. Quant à Dolly, je l'ai vue un peu naïve au début, mais à la fin, ce sont ses émotions qui ont pris le dessus sur elle et le fait qu'à l'époque, une femme ne devait être qu'une belle œuvre d'art à montrer aux autres, ce dont elle ne voulait pas. Quant à Anton, c'est un séducteur, certes, mais il ne dirigera pas plusieurs gazelles. Avoir une raison est un point important dans l'histoire. L'arche, comme dans le premier livre que j'ai lu sur cet auteur, le contexte, le XIXe siècle, le langage précieux... tout est présent, sans poids. C'est frais, léger, avec un caractère terrible qui a beaucoup à voir avec moi. La romance avortée entre Dolly et Anton vous laisse affamé. Amour, tendresse, haine, désespoir, amitié... autant de sentiments différents en si peu de pages. Quoi qu'il en soit, j'ai beaucoup apprécié cette histoire, qui n'a pas vu comment elle aurait pu se terminer. C'est ce que je me suis longtemps demandé, parce que je n'ai pas vu de solution réelle et rapide, surtout. Finalement, je dirais que même si je m'y attendais, le chemin que j'ai parcouru est différent de ce que j'aurais pensé, avec quelques surprises et de bons moments, tristes ou pas. Un dernier mot, le texte est un peu court, j'aimerais en avoir plus !

11-11-2019

C'est une belle histoire où l'on découvre Dolly et le Duc (j'ai oublié le nom...), on découvre deux situations de la société "noble" de Regency England : un duc sans héritier dont la fortune sera entre les mains de l'Etat si elle ne génère pas un descendant et Dolly, une jeune héritière de petite fortune, qui se retrouve sans famille et avec le poids d'un domaine à entretenir, et qui ne se marie pas. C'est l'histoire d'un accord qui sera fait entre Dolly et ce duc, c'est une idée que nous pouvons avoir de ce type de situation à l'époque, ces arrangements ont dû être plus communs que nous le pensions et je crains qu'ils soient encore applicables aujourd'hui (si oui...). Les choses sont telles que Dolly acceptera cette proposition, mais ce n'est pas le cœur de l'histoire, bien... Nous voyons que les choses s'articulent autour de ce problème, parce que c'est un problème quand on a connu l'amour de notre vie et qu'on ne peut, dans cette situation, le retrouver. C'est aussi une histoire de malentendus et c'est ce qui rend ces histoires si charmantes en accord avec les grands classiques anglais. Je n'en dirai pas plus, cette histoire m'a emmené lentement jusqu'au bout, pas de mal de tête. Il y a quelques points "négatifs" comme sur n'importe quel xD : -le fait que les événements poussent Dolly dans cet arrangement, j'aurais aimé savoir ce qui se serait passé s'il n'y avait pas eu cet incident ;) Dolly est naïve, peut-on parler de naïveté ? Je parle d'un moment au début, quand vous vous laissez emporter par cet étranger que vous venez de rencontrer... Pour une jeune fille de bonne société, j'aurais aimé un peu plus de modération (je suppose que j'aime bien les histoires un peu prude xD, surtout pour cette fois...) -Les quelques erreurs dans le texte, en particulier la conjugaison : c'est un fait que je ne suis pas d'accord avec le mélange des temps, peu importe qui le fait et pourquoi. Je ne peux pas, mes yeux me démangent. Heureusement pour moi, cela ne s'est produit qu'une ou deux fois dans ce texte ^^^ donc je pardonne xD Pour conclure, un bel apéritif avec la plume de l'auteur :)

10-11-2019

Prologue de la Saint-Valentin, le lecteur découvrira une nouvelle facette de l'amour sous tous les angles, à bout de souffle et jusqu'au bout de cette belle histoire. Sur le papier, une histoire qui a pourtant été vue et révisée, de ces amours frustrées, de cette liberté entravée par les coutumes d'un temps, par l'impuissance à contrecarrer les horreurs du destin, l'amour qui se trouve au fond des cœurs les plus sensibles. Bienvenue dans le monde romantique de Lhattie Haniel... C'est le premier (et certainement pas le dernier) livre de cet auteur auto-publié que j'ai lu, la découverte d'un stylo sensible riche en rebondissements de phrases contrôlées qui le pousse encore à avancer, à tourner les pages, s'il a gagné le Prix Amazone 2016 au Mondial de l'Automobile de Paris, toute la question est maintenant pourquoi, je souhaite apporter mes sentiments, quelques clés pour vous faire vouloir prendre votre tour, laisser vous bercer et entrer dans une ère, pas si loin et pourtant bien des choses ont changé depuis lors, Bien que l'auteur ait fait un travail remarquable et richement documenté pour apporter cette précision aux détails, des coutumes de l'époque liées au décorum, aux traditions aimées par le conservatisme austère d'antan et au respect des valeurs qui prévalaient à cette époque de la monarchie anglaise, la langue utilisée dans les dialogues éliminés, dans ces jeux verbaux hauts en couleurs, dans les appartements privés ou en réunions publiques, le décor du lieu est transcrit avec précision par la dorure, George III était alors le roi de la Couronne britannique, appliquant des mesures draconiennes pour sauver les coffres de l'Empire avec de nouvelles lois, de sorte qu'il fut décidé en cette année 1810 de taxer de plus en plus les propriétaires terriens à moins que la progéniture mâle ne soit déjà assurée. Et c'est toute la pierre angulaire de ce cadre qui prend forme, car le duc de Clarence, Lord Henry Grey, le temps est grave, il s'ennuie dans son château, il est récemment devenu veuf et surtout sans héritier. Surtout parce que les traditions familiales exigent que les mariages soient célébrés exclusivement au sein de sa propre famille, même dans les branches les plus éloignées, même si cela implique de chercher dans toutes les bottes de foin du pays. Jusqu'au jour où une certaine Dolly Green semble répondre à ces critères... Parler de cette romance qui s'est déroulée au début du XIXe siècle, dans le comté de Suffolk, en Angleterre, c'est s'immerger dans la douce atmosphère de la campagne anglaise, dans ses plaines verdoyantes, dans la sensation de suivre au plus près chaque personnage, de s'habiller en costume d'époque, de jouer au jeu du pouvoir et du tranchant, des situations et autres malentendus qui se suivent pour le plus grand plaisir des lecteurs, donner cette dynamique aventureuse et passionnante, ce souffle romantique dans une quête désespérée du véritable amour, l'évidence est marquée par des pièges et des secrets dont les personnages devront se libérer, une intrigue qui sait trouver son rythme de croisière dans la deuxième partie du roman, par son mélange de légèreté typique du genre pour alterner des séquences plus dramatiques, je me suis vite pris d'humeur et dans cette héroïne principale, qui est un personnage fort et amoureux, un cœur qui verra toutes ses réalisations et ses certitudes démolies, valeurs qu'il voudra défendre à tout prix au péril de sa vie, de sa sensibilité et de sa confiance ébranlée par ce choix cornalina qui lui sera imposé contre son gré, par ce désir de satisfaire ses rêves, nous pensons à l'univers poétique de Jane Austen dont l'auteur ne cache pas son attache et son inspiration, pour un auteur indépendant il ne s'agit pas de sauver son modèle illustre, mais pour créer un style propre qui combine la magie du moment avec cette touche délicate et féminine, ce parfum de modernité que l'on respire dans une intrigue qui bouge pour confronter les personnages, ce parfum qui peut faire tourner la tête de tous les hommes pour le meilleur et pour le pire, rien de mieux que de sceller ces oppositions de personnages dans leur impertinence, leur doute, leur espoir, leur colère qui se manifeste dans l'esprit dépassé par les émotions, par ce qu'on ne peut dire. Raison et sentiments... Coup de froid et de chaleur, cette atmosphère de cynisme et de dentelle à cette haute bourgeoisie aristocratique, cette rigidité qui accompagne l'ambition des personnages, le destin réserve toujours beaucoup de surprises, le contraste est frappant pour qualifier la psychologie de chacun, l'auteur prend une histoire classique du journal et lui raconte avec talent, passant d'un protagoniste à un autre avec un sens d'équilibre émotionnel, comme si le regard pouvait tourner constamment pour saisir toute l'ambivalence et la complexité des personnages, la mémoire qui sert de rappel, le poids des conforts pour briser ces chaînes qui frustrent et ralentissent le passage du temps, le stylo est d'une belle sensibilité, chaque chapitre couvre une période donnée et symboliquement des dates clés par rapport à l'intrigue, cligne de l'œil, le poids du passé resurgit, cette distance de l'histoire au fil du temps, ressentant les conséquences de vos décisions à sentir son parfum délétère de repentir éternel comme des convictions fortes et dans le supplice des âmes torturées, l'évolution du Contrat ingrat ! Cela se traduit dans l'urgence et le temps qui sépare les personnages, ils sortent de leurs préjugés moraux et conservateurs pour oser les défier, les personnaliser au risque de contrecarrer certains projets, la modestie des personnages n'a d'égal que l'apparence manquante dans cette société aux règles bien établies et à la servitude absolue, un maître a tout à fait le droit, d'enlever les masques pour découvrir ce qui se cache derrière les façades, le symbolisme apparaîtra sous le renouvellement d'une course contre la montre pour faire remonter tous les sentiments à surface. Courtoisie, respect à la limite de la servilité, impression d'étouffer sous les couches de ces vêtements obligatoires, scènes comiques pour alléger une atmosphère parfois pleine de ressentiment, avec des reproches tacites, l'évidence devient vite évidente, l'intrigue va progressivement se concentrer sur cette dimension humaine, œuvres alchimiques, comme au théâtre, les personnages ne s'effondrent ni se dépassent, sont les deux faces d'une pièce de monnaie avec l'apparition du visage et la partie cachée de l'iceberg, tout le succès du roman est de distiller les secrets de chacun, de trouver cet équilibre délicat pour faire l'ascension passionnante jusqu'au bout, un épilogue choquant, une émotion à la fois tendue et palpitante, l'histoire est sulfureuse, une transcription rigoureuse des us et coutumes de l'époque victorienne, est un succès à tous niveaux. Si vous êtes à la recherche d'une romance historique solide soutenue par des moments d'insolence rare, que pouvez-vous attendre d'une histoire d'amour avec toutes ses variables, dans ce pays imprégné de vieilles traditions, des personnages qui vous toucheront sans doute et vous en imprégneront dans leur désir d'atteindre leur but, tous ces ingrédients sont harmonisés pour vous faire sentir des émotions, le but est atteint avec une plume fluide et une belle présence, je vous invite à voyager dans le temps, pour apprécier le rêve de cette jeune femme, dans son émancipation, dans son ode à la liberté et l'amour, dans cette ode à l'émancipation.. ... avec un Incongruent Agreement ! par Lhattie Haniel que je remercie pour la confiance qu'elle m'a témoignée en me faisant l'honneur de le lire et d'embrasser son univers magique et romantique ! un Incongruent Agreement ! par Lhattie Haniel est une magnifique romance historique, une ode à la liberté et un amour absolu !