Viens, on s'aime
  • Éditeur: Hugo et Compagnie
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2755634049
  • Tags: saga, roman, histoires droles, jeune adulte, sexe,

Télécharger le livre Viens, on s'aime gratuitement en français gratuitement

Nombreux sont ceux qui s'accordent à dire que l'amitié entre filles n'existe pas, et à juste titre. Quand Loan et Violette se sont rencontrés, ce fut un véritable coup de foudre platonique à première vue, à l'époque, Loan était en relation avec Lucie depuis quatre ans, donc je n'avais des yeux que pour elle. Mais seulement un an plus tard, beaucoup de choses ont changé : Loan est un homme battu depuis que sa petite amie l'a quitté, et quand elle l'a quitté à Violette, elle vient de commencer une liaison avec le beau Clément, ce que Loan se trouve à détester. La proposition de Violette sent comme une mauvaise idée... mais après tout, ce n'est qu'une fois.

Morgane Moncomble

Morgane Moncomble

Nationalité : France Né le : 05/02/1996 Biographie : Morgane Moncomble est romancière. Morgane Moncomble est étudiante en littérature à Paris et écrit depuis l'âge de douze ans. En 2017, il publie son premier roman, "Viens, on s'aime". En 2018, Morgane Moncomble a reçu le prix de la meilleure Nouvelle Romance française lors de la dernière édition du Festival du Nouveau Romance. Page Facebook Twitter son blog : Instagram : Ajouter des informations

Critiques

17-09-2019

J'avais prévu d'acheter[Viens on s'aime] au festival une nouvelle romance à Cannes pour que Morgane la signe, et puis je suis tombée amoureuse, je voulais la lire avant de rencontrer l'auteur, et mon Dieu, je ne regrette pas ce choix. Allez, on s'aime] est la romance parfaite, une histoire classique portée par un stylo avec une vraie identité, Morgane Moncomble a réussi à me satisfaire avec Violan. Ce roman était comme un caprice pour moi, je devais le faire, j'avais de très bons commentaires sur cette histoire qui a été un grand succès dans Wattpad. Mais je suis toujours septique à propos des histoires qui sortent sur les plates-formes d'écriture, honte à moi. Ce roman est l'histoire de Violette et Loan... Leur rencontre ? la veille du Nouvel An, un ascenseur a été brisé, le destin qui les unit. Ce premier contact définira leur relation, après l'attraction physique des premières secondes, nos héros deviendront des amis, une amitié indéfectible, platonique mais fusionnelle, vraie et sincère. En ce moment, Loan est dans une relation, et Violette n'est pas une femme au foyer... Un an plus tard, Loan est célibataire mais Violette rencontre Clément, et aime ce jeune homme, mais doit se débarrasser de sa virginité... Et pour cela, elle demandera à Loan d'être sa première, elle a besoin de se sentir en sécurité... Mais voilà le truc... Mais il y a beaucoup en jeu, Loan ne veut pas ruiner son amitié, mais comment pouvez-vous nier qu'il ferait n'importe quoi pour rendre sa meilleure amie heureuse... l'affaire est simple, une fois, une seule fois ! J'ai lu une série d'histoires d'amour avec le programme amitié/amour... C'est une dynamique que j'aime, parce que les sentiments entre les personnages sont forts et mûrs, parce qu'ils se connaissent par cœur mais ne voient pas ce qu'ils voient sous leurs yeux. L'amitié est une forme d'amour, parce que quand on "aime" quelqu'un qui ne se lie pas d'amitié avec cette personne, l'amitié fait partie de l'amour, c'est une facette indéniable et indispensable pour évoluer vers des sentiments amoureux, sachant que l'amitié peut être autosuffisante, il n'y a aucune règle. J'ai donc adoré le thème central de la relation entre Violette et Loan. Nos personnages sont travaillés avec soin, avec amour. Morgane Moncomble attire l'attention de ses lecteurs dès les premières pages. Nous identifions très vite nos héros à l'alternance de points de vue et d'échecs qui nous permettent une immersion totale dans l'histoire de Violette et Loan. Je me suis énormément identifiée à Violette, c'est une jeune femme unique, sa douce folie la rend amusante et attachante. C'est naturel, il n'y a pas de filtres, alors soyez prêt à rire un peu. Son histoire résonne en moi comme un écho de ma propre histoire, et c'est certainement pour cela que je suis tombée amoureuse de ce roman, parce que j'ai ressenti la souffrance de Violette, j'ai pu comprendre ses choix et son attitude. L'auteure a fait bon usage des histoires personnelles de ses deux héros. Je suis tombée amoureuse de cette héroïne, elle m'a touchée, elle m'a fait rire et j'ai aimé être avec elle. Loan est un héros très intéressant, charmant, calme et un peu secret, mais avec Violette il se donne, se révèle et se sent bien. Comme si elle était à sa place. On pourrait penser qu'il est un peu effacé devant la personnalité explosive de Violette, mais pas du tout, ils se complètent complètement et je l'ai adoré. Loan est un homme charmant, fidèle et attentif à son environnement. Un ami loyal que nous voulons tous avoir. Je suis tombé amoureux de lui et surtout du duo qu'il forme avec Violette. L'intrigue se développe avec les personnages secondaires que j'aimais aussi. Zoé, la meilleure amie de Violette est aussi unique que notre héroïne, un peu plus adaptée, assume ses désirs et sa personnalité. Elle apporte de la légèreté à l'histoire avec ses combats incessants avec Jason, un ami de Loan. Jason est le gars arrogant et agressif qui irrite les sens... On veut le haïr parce qu'on a l'impression de l'aimer. C'est un type génial, peut-être qu'on aura l'occasion d'avoir un roman sur lui. L'histoire d'amour s'apparente à un triangle amoureux, ou même à un quatuor, si vous considérez Lucie, l'ex de Loan. J'ai aimé la façon dont Morgane Moncomble a choisi d'orchestrer son histoire. Il met en évidence la complexité des sentiments amoureux, cette fine frontière entre l'amitié et l'amour. Il met nos personnages dans des situations troublantes, les confronte à leurs sentiments, les confronte à leurs peurs et à leurs désirs. L'intrigue crée une dépendance au possible, j'ai lu tout de suite que je ne pouvais pas lâcher prise[Allez, on s'aime] avant le mot "fin". Et le style de Morgane Moncomble ? Eh bien, j'ai été agréablement surpris par la richesse de sa plume, c'est-à-dire qu'il a réussi à me toucher avec une écriture simple.

16-09-2019

L'action m'a emmené sur des chemins inconnus, riches en tout, en émotions et en surprises. C'est pourquoi j'ai été retenu prisonnier par le stylo de Morgane Moncomble. J'aimais tout simplement ses personnages et son histoire. Quand j'ai fermé ce livre, c'était avec beaucoup de regret. J'avais vraiment l'impression de dire au revoir à mes amis. Je ne m'y attendais pas du tout et c'est très joli. en savoir plus sur...

15-09-2019

Allez, on s'aime est la preuve, une fois de plus, que les plateformes d'écriture en ligne contiennent de petites perles. Morgane Moncomble a d'abord publié ses chapitres sur Wattpad, avant de les voir maintenant sur les rayons principaux. Il nous offre une histoire d'amitié où l'on parle aussi d'amour, entre Loan et Violette. Comme il s'agit d'une lecture personnelle et non d'un service de presse, je parlerai pour moi-même, en toute subjectivité. Je ne résumerai pas cela dans mes propres mots, car le résumé du livre est déjà très complet et explicite, même si je regrette que Violette demande à Loan d'être son "premier" rendez-vous avec son petit ami, Clément. Il y a tellement plus ! Bien que ce point reste l'élément "perturbant", nous dirons. Au début, je pensais que ce serait une autre histoire de "bateau" entre deux amies qui flirtent, n'osent pas avouer leurs sentiments l'une à l'autre ; si le contour du scénario coïncide avec celui-ci, j'ai été très agréablement surpris de ce que Morgane Moncomble a pu faire avec lui. Il n'y a aucun doute sur leur profonde amitié, sur ce qui les unit. Il est touchant, touchant, adorable et ne pouvait qu'envier à son peuple cette fabuleuse relation qui les fait rêver. C'est la loyauté, la fidélité, la chaleur et la connivence. Le livre est composé de trois parties, dont chacune est bien équilibrée, avec son propre cadre spécifique, des renversements de situations ou d'actions. Tout sert le but de l'intrigue. Il n'y a rien d'inutile pour remplir les pages blanches et créer un roman épais, un petit pavé. Chaque détail a son importance et, surtout, les protagonistes sont originaux, sympathiques... Et la psychologie est loin d'être négligée. Pour être des introspections pleines de précision, de crédibilité, nous avons des héros humains, piqués, en manque d'amour et de tendresse, suivant un passé tourmenté - un classique ? C'est bon, c'est bon, c'est bon. Mais c'est si bien fait ! Comment ne pas s'attacher à Loan, un beau pompier introverti - loin du mauvais garçon dont on parle tant - et à Violette, une jeune femme drôle (mais vraiment), atypique, folle et complète. Ces deux opposés forment un duo impressionnant et nous font passer du rire aux larmes. Toute leur évolution est soigneusement détaillée, écrite, vraie. Rien ne tombe comme un cheveu dans la soupe. De grands bonus aussi, des personnages secondaires qui sont géniaux : Jason et Zoé en particulier, qui m'ont fait rire un peu. Ethan et sa sagesse, son amitié éclairée... Même les plus horribles ont leur propre identité et peuvent ou non remettre en question notre appréciation. Oui, bien sûr, il y a des scènes érotiques, mais alléluia ! elles ne servent que l'intrigue. Il n'y en a pas certains dans toutes les pages, sans intérêt... Loin d'être vulgaires ou stupides, elles donnent encore plus de profondeur aux deux héros et à leurs tourments intérieurs. Que puis-je dire de plus ? C'est rare de tomber amoureux comme ça dans le genre "New Adult", qui est loin d'être le genre que j'aime le plus. Je n'ai rien à dire : tout est parfait. Félicitations à l'auteur pour avoir su embrasser mon cœur avec cette histoire d'amour et d'amitié entre Loan et Violette, qui sont la violette, pour m'avoir fait rire, sourire, verser des larmes et l'attendre quand j'ai dû quitter le livre pour remplir mes autres obligations. Même en travaillant jusqu'à minuit, je n'ai pu m'empêcher de lire une heure avant de trouver Morpheus. Je suivrai cet auteur de très près (mais pas trop, sinon nous appellerons la police * blague pourrie, bonjour *). Allez, lisons-le.

14-09-2019

Je peux vous dire dès le début que ce livre a été un grand coup de cœur, il y a longtemps que je n'ai pas autant aimé une romance, mais c'est vraiment génial, addictif et original. Comme je l'ai dit, cette histoire est vraiment très originale, elle change vraiment de ce que l'on trouve normalement dans le romantisme. Tout d'abord, j'étais très heureux que les deux protagonistes soient vraiment amis avant qu'une romance ne se développe entre eux, et il me semble qu'en ce moment les histoires d'amour dans les romans vont trop vite. J'ai aussi beaucoup aimé le fait que l'auteur soit française et qu'elle ne se sente pas obligée de nous écrire une histoire qui se passe à l'étranger, connaisse Paris et, naturellement, s'installe dans cette histoire. Les deux personnages principaux, Violette et Loan, sont très grands, chacun avec un caractère très différent. Violet est complètement folle et maladroite, elle m'a beaucoup fait rire, Loan lui est très réservé, mais elle est aussi très adorable et attachante. Les personnages secondaires comme les amis de Loan et la colocataire de Violette sont aussi super amusants et drôles. Ce que j'ai aussi aimé, c'est que ce roman n'est pas seulement une histoire d'amour, il y a bien d'autres choses que le romantisme, je ne vais pas vous en dire plus... La seule chose qui m'a un peu dérangé pendant ma lecture, c'est que l'auteur utilise "ma meilleure amie" chaque fois que Loan et Violette se parlent. Ce n'est pas gênant en soi, mais la répétition de ce thermique m'a fini par me déranger parce que parfois ça rend l'histoire étrange. Bref, ce n'est pas très dérangeant, mais je tenais à le souligner. Vous avez compris que ce livre est un grand coup de cœur pour moi, il y a longtemps que je n'ai pas lu une romance aussi originale et addictive. L'auteur a réussi à me surprendre, m'émouvoir et me faire tomber amoureux de Violan.

13-09-2019

Allez, on s'aime. C'est une lecture que j'apprécie beaucoup. L'auteur a su m'émouvoir et me toucher avec un stylo collant et expressif. Morgane Moncomble vient d'entrer dans la liste des auteurs que je veux lire encore et encore.

12-09-2019

Il y a deux catégories de livres : celui que l'on dévore en quelques heures et celui que l'on déguste morceau par morceau pour retarder l'inévitable : la fin de l'histoire et le moment de dire adieu aux personnages qui font partie de sa vie depuis peu et auxquels on est déjà très attaché. "Allez, on s'aime" fait partie de la deuxième catégorie. J'aimais Loan et Violette, mais aussi Jason et Ethan. J'ai ri, pleuré et aimé avec eux. Ce roman est un petit bijou qui m'a beaucoup ému par sa simplicité mais aussi par la force des sentiments des protagonistes. /Attention à Spoiler. Le 31 décembre, Violette, toujours en retard, prend l'ascenseur pour rejoindre ses amis. Un homme grimpe aussi : Prêt Millet, pompier. Il semble distant et peu bavard. Il est nouveau dans l'immeuble. L'ascenseur s'est soudainement arrêté et Violette a eu une crise de panique. Loan essaie de la calmer et décide de la rencontrer pour qu'elle puisse changer d'avis. Elle est bavarde, drôle et n'a pas de filtres : tout ce qu'elle pense sort de sa bouche avant même de s'en rendre compte. Si c'est un complexe pour elle, pour Loan c'est une qualité qui l'attire instantanément. Elle avoue avoir eu une relation avec Lucie, son premier amour, et décide que Violette serait une grande amie, même si elle doit admettre qu'elle la trouvait très attirante. Les mois passent, ils deviennent inséparables (Lucie travaille la nuit, donc Loan passe l'après-midi chez Violette). Des incidents se produisent (un baiser un soir, par exemple) mais rien ne ternit son amitié. Un jour, Lucie, devenue jalouse et méfiante de la relation Prêt/Violette, décide de le quitter. Cette dernière, perturbée, s'installe dans un appartement partagé avec Violette. Ils ne parlent pas de leur enfance respective, mais ils ont une chose en commun : un terrible début de vie. Ils se croient les meilleurs amis du monde, mais leur relation reste étrange : ils dorment ensemble, dans les bras l'un de l'autre, utilisent la même brosse à dents et s'étreignent tout le temps ? Bref, c'est un vrai couple avec moins de sexe. Violette finit par rencontrer Clément, un homme charmant (au moins au début parce qu'au final c'est un vrai idiot). Problème : Elle est vierge et ne veut pas se ridiculiser la première fois. Elle demande à Loan de l'aider. Ce dernier n'est pas chaud du tout, mais il l'accepte finalement. A partir de ce jour-là, tout ira de travers. Les sentiments, qui sont là depuis le début, reviennent à la surface. Loan se fâche contre Clément. Ce qui était censé ne se produire qu'une seule fois va se reproduire encore et encore et les sentiments vont devenir de plus en plus forts. Entre les malentendus, les déclarations d'amour non avouées, la mort d'un ami et le retour d'un ex, tout va mal tourner pour nos deux héros avant une fin heureuse tant attendue.

Morgane Moncomble

Hugo et Compagnie

Fondée en 2005 par Hugues de Saint Vincent autour de documents, de titres sportifs ou encore d'humour, Hugo et Compagnie mise sur la fanfiction de Twilight : Beautiful Bastards, avec 150 000 exemplaires imprimés. C'est avec la série After d'Anna Todd et la création du label New Romance que la compagnie réussit avec un large public.